Commissions des conseillers financiers (banquiers)


vedna Membre 4 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Bonjour à tous, je viens tout juste de voir la nouvelle communication du Crédit Agricole. J'ai été étonné d'apprendre que les conseillers touchent la même commission quel que soit le produit vendu. Le saviez-vous? Est-ce pareil dans les autres banques? J'ai toujours pensé qu'ils étaient intéressés à la vente des produits les plus chers en fonction de leurs objectifs commerciaux...

Comment interprétez-vous la nouvelle publicité du Crédit Agricole?

- Est-ce bien vrai?

- éa signifie que le banquier aura tout intérêt à proposer le produit qu'il convient à son client et non le produit sur lequel il réalise une meilleure commission.

Je suis curieux de savoir ce que vous en pensez et si vous pouvez m'en dire un petit plus. Les banquiers ne sont pas forcéments des requins dans ce cas là, non? :o ? :o ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

mik72 Membre 2 124 messages
Le Ténébreux vous salue...‚ 36ans
Posté(e)

Je parlerais de ton sujet à ma copine ce soir, elle est banquière!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
vedna Membre 4 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Je te remercie de m'aider à y voir plus clair! Ca peut être intéressant et j'aime bien ce côté "on la joue transparence" au Crédit Agricole dans leur message.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cpascal Membre 61 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)
Je parlerais de ton sujet à ma copine ce soir, elle est banquière!!

Et alors, quelle est sa réponse ???

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mik72 Membre 2 124 messages
Le Ténébreux vous salue...‚ 36ans
Posté(e)
Et alors, quelle est sa réponse ???

Elle est banquière, donc elle finit très tard, elle vient de rentrer !!

Ma copine :

"Bonsoir à vous !

Donc, perso je travaille dans un autre établissement financier que le CA, et chez nous il n'y a pas de commissions "à la vente".

Nous avons des objectifs annuels, que nous sommes tenus de remplir. Ils sont suffisamment importants pour qu'on doivent vendre de tout et tout le temps.

Cependant, il ne faut pas prendre les clients des banques pour des imbéciles, la plupart sont des gens comme vous et moi, et ne sont pas prêts à signer n'importe quoi.

Notre travail consiste donc à vendre en quantité mais aussi et surtout en qualité. Et on n'est pas payé plus pour ça, car c'est la base de notre boulot."

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité donjuan
Invité donjuan Invités 0 message
Posté(e)

"les banquiers" ne sont pas une institution mais des agents commerciaux,

il me semble que leurs objectifs de vente sont si élevés que certains sont prêts à tout pour placer des produits,

à l'insu du client, en les informant mal sur les rendements et/ou les coûts, en les orientant vers des produits financiers du groupe alors que d'autres seraient plus rentables....

J'ai eu connaissance de cas de vente forcée d'assurance décès pour l'obtention d'un crédit ou tout simplement ouverture d'un compte, des cas de souscription d'assurance vie hors consentement du titulaire du compte,

L'un des problèmes cruciaux reste aussi l'inscription au fichier des incidents de paiement, pas toujours justifié et qui empêche ensuite le fiché d'obtenir un crédit, le seul moyen : saisir la CNIL pour voir radier son nom du fichier (procédure très lente),

Certes, je préfère croire qu'il s'agit d'une minorité de personnes mal intentionnées et que la majorité des conseillers font bien leur travail...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mik72 Membre 2 124 messages
Le Ténébreux vous salue...‚ 36ans
Posté(e)
J'ai eu connaissance de cas de vente forcée d'assurance décès pour l'obtention d'un crédit

Juste pour info, aucune banque ne fait de prêt sans prise de garantie. Lorsq'une assurance est dite "facultative", c'est qu'elle peut être remplacée par une autre garantie (caution, nantissement, hypothèque...). De plus, il est tout à fait judicieux de souscrire une assurance décès quand on fait un emprunt, ne serait-ce que pour éviter aux héritiers de finir ce prêt en cas de décès.

De même, un fichage au FICP ou au FCC tient de la loi, et non pas du bon vouloir de la banque.

Dans quels cas est on fiché FICP ?

1/ Vous avez du retard dans le remboursement d'un crédit:

- vous devez plus de 2 mensualités

- votre retard de paiement est supérieur à 60 jours

- vous devez plus de 500 euros dans les 60 jours qui suivent une mise en demeure

- une banque ou un établissement de crédit lance une procédure judiciaire contre vous ou prononce la « déchéance de terme » (elle réclame la totalité des sommes dues).

2/ Vous avez déposé un dossier de surendettement à la Banque de France

Et FCC?

- interdiction bancaire

- interdiction judiciaire

- usage abusif de carte bancaire

Il est malheureusement vrai pourtant que (surtout dans les banques qui payent des primes à la vente) certains conseillers sont dénués de scrupules et font souscrire des PEL pour acheter un véhicule, ou encore des assurances en échange d'un accord de retrait..... :o

J'ajouterai pour finir que nous sommes tous de plus en plus contrôlés par l'AMF, les audits, et bien sûr les associations de protection de consommateurs, ce qui devrait limiter tjs plus ce genre de dérapage. :o

Modifié par mik72

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité donjuan
Invité donjuan Invités 0 message
Posté(e)

Je connais mal le contentieux bancaire, mais je crois savoir que les crédits à la consommation ne sont pas forcément assortis de garanties personnelles ou réelles dont tu parles, (exemple des crédits revolving), le "banquier" examine la situation financière du client et lui accorde ou non,

joint à ce type de crédit une assurance invalidité et décès qui restent facultatifs mais présentées comme obligatoires...

Différents services accessoires au compte courant sont facturées sans l'avis du titulaire de compte, au risque d'être mal vu par le "banquier" en cas de contestation, pourtant si utile en cas de pépin financier,

pour ce qui est de l'inscription au fichier même si la loi le prévoit, des contestations peuvent exister sur le montant de la dette ou un réglement peut avoir eu lieu qui pourtant ne permettent pas de l'éviter, et s'ensuit l'impossibilité de solliciter un prêt dans un autre établissement,

sans chercher bien loin:

http://www.legalis.net/breves-article.php3?id_article=1719

"La Cnil inflige une amende de 45 000 euros au Crédit lyonnais05/09/06

cnil-2.gif La Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) a infligé une amende de 45 000 euros à l'encontre du Crédit Lyonnais pour entrave à son action et inscription abusive de clients sur le fichier des « retraits CB », tenu par la Banque de France. C'est la première fois qu'elle met en ¿uvre son pouvoir de prononcer des sanctions pécuniaires, inscrit dans la loi du 6 août 2004 réformant la loi « Informatique et libertés » du 6 janvier 1978.

Cette mesure fait suite à quatre plaintes de particuliers. Dans la première, un client du Crédit lyonnais lui reprochait de maintenir à tort son inscription au Fichier des incidents de remboursements de crédits aux particuliers (FICP), géré par la Banque de France, alors qu'il avait remboursé sa dette. La Cnil a mis plus d'un an à obtenir des explications claires et précises sur les raisons de ce dysfonctionnement. Le Crédit lyonnais ne communiquant pas de réponse satisfaisante par courrier, la Commission a dû effectuer des vérifications sur place. A l'issue de la deuxième mission de contrôle, la Cnil a pu obtenir les traces informatiques de l'inscription du client au FICP et de la régularisation des incidents de paiement. C'est à cette occasion qu'elle a appris que le retard de la mainlevée de l'inscription au fichier était dû à un incident technique dans les systèmes informatiques du Crédit Lyonnais. La Cnil a estimé que cette rétention d'informations manifeste constituait une entrave à son action."

Modifié par donjuan

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mik72 Membre 2 124 messages
Le Ténébreux vous salue...‚ 36ans
Posté(e)

Il y a bien des assurances ou des prises de garanties lors de crédit revolving (assurance DIT, contrat de travail CDI, épargne...). ce ne sont pas forcément des suretés réelles ou personnelles, mais elles entrent en compte dans la décision d'octroi et sont primordiales.

La loi Murcef protège aussi les clients lors des ouvertures de comptes, avec la remise OBLIGATOIRE du contrat et des conditions tarifaires. Si le client ne les lit pas, et s'il signe des contrats sans regarder ce que c'est... je veux dire qu'on ne peut pas tout faire à sa place ! :o

En ce qui concerne la condamnation de LCL, je n'ai pas dit que les banques étaient infaillibles, et les erreurs et dysfonctionnements existent. C'est bête mais les banquiers restent des hommes comme les autres, et sont souvent débordés de travail. Ce n'est pas excusable, mais ça peut expliquer les erreurs. Mais en général, c'est de la négligence, pas par volonté de nuire au client.

Sur ce, la consultation est terminée, je suis en week-end, et tu me dois 75¿ ! :o

Modifié par mik72

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité donjuan
Invité donjuan Invités 0 message
Posté(e)
Il y a bien des assurances ou des prises de garanties lors de crédit revolving (assurance DIT, contrat de travail CDI, épargne...). ce ne sont pas forcément des suretés réelles ou personnelles, mais elles entrent en compte dans la décision d'octroi et sont primordiales.

La loi Murcef protège aussi les clients lors des ouvertures de comptes, avec la remise OBLIGATOIRE du contrat et des conditions tarifaires. Si le client ne les lit pas, et s'il signe des contrats sans regarder ce que c'est... je veux dire qu'on ne peut pas tout faire à sa place ! :o

En ce qui concerne la condamnation de LCL, je n'ai pas dit que les banques étaient infaillibles, et les erreurs et dysfonctionnements existent. C'est bête mais les banquiers restent des hommes comme les autres, et sont souvent débordés de travail. Ce n'est pas excusable, mais ça peut expliquer les erreurs. Mais en général, c'est de la négligence, pas par volonté de nuire au client.

Sur ce, la consultation est terminée, je suis en week-end, et tu me dois 75¿ ! :o

Il ne s'agissait pas d'une consultation mais d'une contestation, et pour avoir reconnu tes torts, je te condamne à me payer 750¿ :o :D ;)

cordialement :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
thoeli Membre 2 618 messages
Blonde d'exception‚ 33ans
Posté(e)
Et alors, quelle est sa réponse ???

Elle est banquière, donc elle finit très tard, elle vient de rentrer !!

Ma copine :

"Bonsoir à vous !

Donc, perso je travaille dans un autre établissement financier que le CA, et chez nous il n'y a pas de commissions "à la vente".

Nous avons des objectifs annuels, que nous sommes tenus de remplir. Ils sont suffisamment importants pour qu'on doivent vendre de tout et tout le temps.

Cependant, il ne faut pas prendre les clients des banques pour des imbéciles, la plupart sont des gens comme vous et moi, et ne sont pas prêts à signer n'importe quoi.

Notre travail consiste donc à vendre en quantité mais aussi et surtout en qualité. Et on n'est pas payé plus pour ça, car c'est la base de notre boulot."

Je travail aussi dans une autre banque que le CA et je suis tout a fait d'accord :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
vedna Membre 4 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Salut à vous trois,

Tout d'abord, merci pour votre engagement et la qualité de vos réponses! J'y ai appris beaucoup de choses intéressantes... :o

Si je vous ai posez toutes ces questions c'est parce que je suis étudiant et que j'ai choisi d'étudier les campagnes de communication des banques en France.

Quelles sont celles qui vous ont marqué? Quelles sont celles qui ont été efficaces selon vous?

Mik 72 (au féminin), tu travailles en Banque, tu as donc l'habitude de rencontrer les clients, peux-tu me dire si ces derniers sont sensibles à ces campagnes de communication et plus particulièrement s'ils portent attention aux visuels dans les agences, aux affiches sous les abri-bus, aux messages radios...???

Quel est le canal avec le plus d'impact? Ces campagnes de communication vous servent-ils d'argumentation lorsque vous présentez vos produits à vos clients?

J'aimerais bien traiter ces questions dans ma synthèse générale.

Je vous remercie mille fois de m'apporter votre aide et de me faire part de précieuses informations.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant