Moteur...


Calamité Membre 29 messages
Forumeur balbutiant‚ 49ans
Posté(e)

Des questions qui parfois me pourrissent la vie..... :o

Quel est le principal moteur de l'humain...?

L'amour?...oui l'amour on le cherche tous, mais finalement la désillusion s'en suit souvent...ou il meurtrit, avilit...

La réussite?...mais laquelle, purement matérialiste...ou individualiste?....

Le don de soi?....mais tant en abuse....

Le sexe...non....pas sérieux ça... quoique pour vous messieurs, parfois on se demande....

Les rêves....je ne vois que ça finalement qui puisse inciter l'humain à continuer de vivre et non survivre....et vous?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

lazy Membre 13 445 messages
ne sait pas sur quel pied danser‚
Posté(e)

j'essaye de ne pas me poser de question, j'avance, je suis comme dans un train et si parfois il y a des arrêts, je fais une pause et c'est reparti :o

mais pour répondre à ta question, chaque moment de la vie avance grace à différents moteurs, parfois c'est le boulot, d'autres fois c'est l'amour ... cela change suivant ta propre évolution et suivant les années.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
erick38 Membre 18 034 messages
Métaleux de l'ovalie‚ 46ans
Posté(e)

le seul moteur de la vie, c'est vivre,tout simplement :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
roméo24 Membre 170 messages
Forumeur inspiré‚ 48ans
Posté(e)
Des questions qui parfois me pourrissent la vie..... :o

Quel est le principal moteur de l'humain...?

L'amour?...oui l'amour on le cherche tous, mais finalement la désillusion s'en suit souvent...ou il meurtrit, avilit...

La réussite?...mais laquelle, purement matérialiste...ou individualiste?....

Le don de soi?....mais tant en abuse....

Le sexe...non....pas sérieux ça... quoique pour vous messieurs, parfois on se demande....

Les rêves....je ne vois que ça finalement qui puisse inciter l'humain à continuer de vivre et non survivre....et vous?

Tout désabusé que je sois (aigri, dirait quelqu'un que je connais bien), ma vision des choses n'est pas aussi sombre.

Il y a toujours quelqu'un, quelque part, pour transcender ce quotidien qui nous colle à la peau. Une flamme vacillante et fragile, mais qui jamais ne s'éteindra.

Je ne sais pas quel est le moteur de l'humain, je n'ai pas le goût des autres (j'ai déjà dû utiliser ça quelque part...), mais je sais ce qui est important pour moi. C'est déjà ça...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Calamité Membre 29 messages
Forumeur balbutiant‚ 49ans
Posté(e)
Des questions qui parfois me pourrissent la vie..... :o

Quel est le principal moteur de l'humain...?

L'amour?...oui l'amour on le cherche tous, mais finalement la désillusion s'en suit souvent...ou il meurtrit, avilit...

La réussite?...mais laquelle, purement matérialiste...ou individualiste?....

Le don de soi?....mais tant en abuse....

Le sexe...non....pas sérieux ça... quoique pour vous messieurs, parfois on se demande....

Les rêves....je ne vois que ça finalement qui puisse inciter l'humain à continuer de vivre et non survivre....et vous?

Tout désabusé que je sois (aigri, dirait quelqu'un que je connais bien), ma vision des choses n'est pas aussi sombre.

Il y a toujours quelqu'un, quelque part, pour transcender ce quotidien qui nous colle à la peau. Une flamme vacillante et fragile, mais qui jamais ne s'éteindra.

Je ne sais pas quel est le moteur de l'humain, je n'ai pas le goût des autres (j'ai déjà dû utiliser ça quelque part...), mais je sais ce qui est important pour moi. C'est déjà ça...

J'ai dû bien mal m'exprimer car je ne voulais pas dire que de vivre soit "sombre"...bien au contraire...c'est survivre qui l'est!

J'essayais seulement d'écrire que, quoiqu'il arrive, je crois qu'il faut conserver toujours la capacité fabuleuse que nous offre notre ingénieux système cérébral: celle de rêver...

Les rêves suscitent le désir de les réaliser et forcément contribuent à déployer une énergie surprenante pour aboutir, être acteur sans attendre que les choses se profilent d'elles-mêmes... être acteur parfois même au détriment de la raison...mais quel bonheur une fois comblé...

Les rêves peuvent être de tout objet... je crois qu'il vaut mieux se projeter dans un avenir "rêvé" et se mettre en mouvement, plutôt que d'attendre "la moitié qui nous manque tant", attendre que se présente "le job idéal"....l'attente est ce qui tue la vie en entretenant la survie...

Ceci dit, il y a un problème une fois le but atteint... la satisfaction d'être parvenu peut laisser un vide inquiétant ... alors vient le moment de bâtir un autre rêve...

L'autre problème est que la vie n'est qu'une succession de rêves ponctués de cauchemars qui parfois nous engloutissent...Mais je parle bien sûr seulement pour ceux qui ont choisit les rêves comme moteur...

A propos, je ne sais pas ce qui est "vraiment" important pour moi ...en général je fais confiance à mon instinct, mon intuition pour m'éclairer....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dredi Membre 3 173 messages
Amphore euphorique‚ 47ans
Posté(e)

Je pense que c'est l'amour... mais à titres différents.

Pour certains ce sera l'amour d'une personne, d'un être aimé le moteur de la vie pour d'autre le fait d'aimer son travail, s'investir pour essayer de se faire reconnaitre, pour d'autres encore le fait de laisser un sentiment (non réciproque) dans le coeur de plusieurs personnes, le sexe quoi.

Je pense que dans tous les cas le fait de laisser une trace de son passage est le résultat espéré

A chacun sa voie

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Calamité Membre 29 messages
Forumeur balbutiant‚ 49ans
Posté(e)
Je pense que c'est l'amour... mais à titres différents.

Pour certains ce sera l'amour d'une personne, d'un être aimé le moteur de la vie pour d'autre le fait d'aimer son travail, s'investir pour essayer de se faire reconnaitre, pour d'autres encore le fait de laisser un sentiment (non réciproque) dans le coeur de plusieurs personnes, le sexe quoi.

Je pense que dans tous les cas le fait de laisser une trace de son passage est le résultat espéré

A chacun sa voie

L'amour est, je crois, un moteur à double tranchant... Il est très difficile de ne rien en attendre... Et si l'on est dans l'attente, le mal être s'installe imperceptiblement...

Qui se contenterait d'aimer sans un "juste" retour? Et puis l'altruisme n'est plus au goût du jour.... L'individualisme est souverain...

Donc il me semble difficile, pour l'amour seulement, de construire son existence, même si c'est sans doute un moteur non négligeable et source de satisfactions inégalables

"Laisser une trace de son passage"

Le moteur serait alors notre plus vieux démon : la découverte (souvent tardive) de notre essence même : celle d'être mortel...

Vivre pour ne pas mourir entièrement...

Il y a sans doute de cela en nous...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
TheJack Membre 134 messages
Forumeur inspiré‚ 53ans
Posté(e)

La vie est une pute

L'important, c'est de la niquer sans payer.

Mais on se fait tous niquer, au final

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Caro62 Membre 37 messages
Forumeur balbutiant‚ 39ans
Posté(e)

Je suis justement en quête de mon moteur... J'ai d'importantes décisions à prendre, l'opportunité d'avoir le job de mes rêves, de changer tout ce qui ne me convient pas dans ma vie et pourtant, je manque de motivation !

Je veux dire par là que tous ces changements vont me demander du courage et de l'énergie (un divorce, une nouvelle prise de fonction, un changement de région) et que, même si je sais que tout cela va améliorer sans doute mon quotidien, j'ai du mal à m'enthousiasmer...

Je me demande bien ce qui me ferait avancer plus vite, ce qui me ferait avancer sans crainte... enfin... ce qui me fera avancer tout court !!

Trouver l'amour ? oui, je pense en effet que ça donne des ailes... mais bon, de ce côté là, je me sens plutôt mal barrée :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Calamité Membre 29 messages
Forumeur balbutiant‚ 49ans
Posté(e)
Je suis justement en quête de mon moteur... J'ai d'importantes décisions à prendre, l'opportunité d'avoir le job de mes rêves, de changer tout ce qui ne me convient pas dans ma vie et pourtant, je manque de motivation !

Je veux dire par là que tous ces changements vont me demander du courage et de l'énergie (un divorce, une nouvelle prise de fonction, un changement de région) et que, même si je sais que tout cela va améliorer sans doute mon quotidien, j'ai du mal à m'enthousiasmer...

Je me demande bien ce qui me ferait avancer plus vite, ce qui me ferait avancer sans crainte... enfin... ce qui me fera avancer tout court !!

Trouver l'amour ? oui, je pense en effet que ça donne des ailes... mais bon, de ce côté là, je me sens plutôt mal barrée :o

Peut être qu'il ne faut pas chercher à avancer plus vite...A chaque pas suffit sa peine...

Et je pense que nul ne peut avancer vers un ailleurs sans craintes...surtout avec tous ces changements qui t'attendent...mais savoir saisir les opportunités qu'offrent la vie c'est déjà affronter ses peurs, et donc avancer vers d'autres rêves...

Je suis sûre que l'avenir te sourira...et en devenant "une autre", en accord avec toi-même, tu n'en seras sans doute que plus belle et attrayante, c'est ça qui te donnera des ailes... alors viendra l'amour....

Tout ce que je te souhaite....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
usagi Membre+ 240 635 messages
E-mage‚ 69ans
Posté(e)
:o le Sexe et le Pouvoir :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Calamité Membre 29 messages
Forumeur balbutiant‚ 49ans
Posté(e)
:o le Sexe et le Pouvoir :o

La question concernait l'humain...pas de ceux restés au stade du "têtard immature"... mais je t'accorde aisément que pour ces petites bestioles l'avenir ne peut s'envisager autrement qu'avec... queue, lutte perpétuelle et ... si peu de tête!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Caro62 Membre 37 messages
Forumeur balbutiant‚ 39ans
Posté(e)
Peut être qu'il ne faut pas chercher à avancer plus vite...A chaque pas suffit sa peine...

Et je pense que nul ne peut avancer vers un ailleurs sans craintes...surtout avec tous ces changements qui t'attendent...mais savoir saisir les opportunités qu'offrent la vie c'est déjà affronter ses peurs, et donc avancer vers d'autres rêves...

Je suis sûre que l'avenir te sourira...et en devenant "une autre", en accord avec toi-même, tu n'en seras sans doute que plus belle et attrayante, c'est ça qui te donnera des ailes... alors viendra l'amour....

Tout ce que je te souhaite....

Oui, il parait que le bonheur ça rend sexy... Je suis dégoutée moi, je pensais que je l'étais déjà :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mistral gagnant Membre 3 967 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Le principal moteur de l'humain,c'est la recherche du bonheur ,nous en sommes tous la, aprés les moyens pour y arriver c'est autre chose. On peut se tromper a confondre , la recherche et le moyen .

ex :l'argent est pas le but mais le moyen d'acceder a ce bonheur interieur, qui ensuite t'ouvre sur le bonheur exterieur.

ommmmmm.....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
roméo24 Membre 170 messages
Forumeur inspiré‚ 48ans
Posté(e)

A mon sens, la vie ne vaut d'être vécue sans amour (on me pardonnera le plagiat). Tomber amoureux est l'un des moteurs de l'existence et tant pis si le revers de la médaille se nomme désamour.

J'ai été amoureux plusieurs fois, j'ai vibré, je me suis lassé et l'on s'est lassé de moi, j'ai fait souffrir sans doute, j'ai été malheureux, j'ai parfois cru en crever, mais je me suis redressé.

On ne trouve pas forcément la bonne personne, mais plus souvent quelqu'un avec qui on a envie de faire un bout de chemin et qui accepte, en retour, de construire quelque chose. Pour quelques mois, quelques années ou pour la vie, c'est selon.

Puis, arrive parfois un temps où l'on n'a plus envie de se faire d'illusion. C'était bien, mais ce n'était pas elle ou ce n'était pas lui. Droit à l'erreur, droit d'inventaire.

J'approche peut-être d'un âge où le c¿ur n'est plus assez grand pour se satisfaire de compromis, pour accepter de ne s'ouvrir qu'à demi, pour ne battre qu'une fois sur deux. Mais je conserve toujours ce vieux fond éthique : rester par devoir, faire preuve d'abnégation. Ne pas avouer à l'autre que l'on ne l'aime plus, plus vraiment ou différemment, le protéger, voir au-delà, plus loin que soi, éviter de trop en demander à la vie¿ Lâcheté, peur de l'inconnu ou grandeur d'âme ? Je ne sais. Trop de questions, trop d'implications, trop d'introspection¿

J'avoue être amoureux, cela crève les yeux et ceux qui ont suivi quelques-unes de mes interventions ici-même ne pourront qu'acquiescer. Si je le suis, ce n'est pas par hasard, ni trop tard, mais parce qu'Elle existe et que nous nous sommes trouvés. C'est ma seule et unique certitude. Je sais aussi cela : être amoureux, c'est être vivant. Et avec Elle, je ne l'ai jamais été autant.

Modifié par roméo24

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Calamité Membre 29 messages
Forumeur balbutiant‚ 49ans
Posté(e)
A mon sens, la vie ne vaut d'être vécue sans amour (on me pardonnera le plagiat). Tomber amoureux est l'un des moteurs de l'existence et tant pis si le revers de la médaille se nomme désamour.

J'ai été amoureux plusieurs fois, j'ai vibré, je me suis lassé et l'on s'est lassé de moi, j'ai fait souffrir sans doute, j'ai été malheureux, j'ai parfois cru en crever, mais je me suis redressé.

On ne trouve pas forcément la bonne personne, mais plus souvent quelqu'un avec qui on a envie de faire un bout de chemin et qui accepte, en retour, de construire quelque chose. Pour quelques mois, quelques années ou pour la vie, c'est selon.

Puis, arrive parfois un temps où l'on n'a plus envie de se faire d'illusion. C'était bien, mais ce n'était pas elle ou ce n'était pas lui. Droit à l'erreur, droit d'inventaire.

J'approche peut-être d'un âge où le c¿ur n'est plus assez grand pour se satisfaire de compromis, pour accepter de ne s'ouvrir qu'à demi, pour ne battre qu'une fois sur deux. Mais je conserve toujours ce vieux fond éthique : rester par devoir, faire preuve d'abnégation. Ne pas avouer à l'autre que l'on ne l'aime plus, plus vraiment ou différemment, le protéger, voir au-delà, plus loin que soi, éviter de trop en demander à la vie¿ Lâcheté, peur de l'inconnu ou grandeur d'âme ? Je ne sais. Trop de questions, trop d'implications, trop d'introspection¿

J'avoue être amoureux, cela crève les yeux et ceux qui ont suivi quelques-unes de mes interventions ici-même ne pourront qu'acquiescer. Si je le suis, ce n'est pas par hasard, ni trop tard, mais parce qu'Elle existe et que nous nous sommes trouvés. C'est ma seule et unique certitude. Je sais aussi cela : être amoureux, c'est être vivant. Et avec Elle, je ne l'ai jamais été autant.

Roméo, tu écris décidément fort bien sur l'amour, on sent à travers ces quelques lignes que l'amour est réellement le moteur de tout ton être... Je n'ai qu'une chose à ajouter... Pour un amour passionnel qui je le confirme est le plus beau, le plus transcendant, le plus dangereux aussi de tous les amours vécus; le plus compliqué me semble de le faire devenir passionnant pour que jamais il ne meurt...

"Etre amoureux c'est être vivant", et avec lui je ne l'avais jamais été autant...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Plimsoll Membre 4 671 messages
Terrien d'eau douce‚ 32ans
Posté(e)

Le moteur de l'existence ?

Les moteurs ne tournent pas tournent pas tous avec le même combustible, il en va de même pour les humains.

Certain avance poussé par un désir de reussite professionnel, d'autre désire laisser une trace de leur passage, la soif de connaissance en pousse d'autre en avant alors que d'autre encore recherche la reconnaissance de leur pairs, l'amour, l'argent, le pouvoir....

Beaucoup sont sur de vivre dans un but, et enrage de ne pouvoir l'atteindre.

D'autre sont convaincu de detenir le secret de la vie et essais coute que coute de circonvenir les autres a leur opinion.

Le moteur de l'existence c'est tout simplement ce que certain ont decris comme un pêcher : l'envie, elles diffèrent d'un individu a l'autre tout comme le sans plomb diffère du gazole mais toute alimentent le moteur de nos existence. Ceux qui n'ont plus d'envie deperissent puis cessent d'exister tout comme un moteur crachote avant de tomber en panne.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant