Les termes "droite" et "Gauche" en politique ne sont-ils pas révolus ?

yves-1902 Membre 5 847 messages
Forumeur alchimiste‚ 56ans
Posté(e)

C'est un concours d'idées.

Personnellement, je dirais que le gouvernement actuel émane d'un parti politique socio-libéral

En face il nous faudrait quoi ? un parti démocrate populaire ?

Modifié par yves-1902

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Pheldwyn Membre 11 139 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)

Malgré ton point de vue, et pour ma part, je ne trouve pas les termes droite/gauche galvaudés.

Pour moi il s'agit de deux visions opposées de la politique (cf le débats entre les différences idéologiques droite/gauche), complétement d'actualité.

Le phénomène altermondialiste n'est pas qu'anecdotique. Et les dérives du mondialisme sauvage et exacerbé ne peuvent que l'accréditer davantage.

Quel parti pour la gauche ?

Je dirais un parti qui aspire un peu plus aux idées de gauches, sans tomber toutefois dans l'extrêmisme de la LCR par exemple : une ligne politique plus proche de Mélenchon par exemple. Un parti altermondialiste (justement), écolo, humaniste. Qui porte clairement ces valeurs là.

Plus simplement, un parti pour lequel quelqu'un de gauche comme moi pourrait voter sans arrière pensées ou avoir honte.

Modifié par Pheldwyn

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yves-1902 Membre 5 847 messages
Forumeur alchimiste‚ 56ans
Posté(e)

C'est une piste ....mais les français auront toujours peur, à mon avis, de suivre quelqu'un qui aura tendance à se marginaliser ou trop se démarquer d'un courant mondial ou européèn certain. (cf bayrou, bové, de villier...)

Modifié par yves-1902

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité lobotomie_
Invité lobotomie_ Invités 0 message
Posté(e)

:oplus de droite ! plus de gauche !

:o un parti unique et des opposant en prison...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yves-1902 Membre 5 847 messages
Forumeur alchimiste‚ 56ans
Posté(e)
:oplus de droite ! plus de gauche !

:D un parti unique et des opposant en prison...

Tu vois le petit papier cartonné bleu sur lequel il y a ton nom, ta date de naissance et ton adresse...et sur lequel on met un coup de tampon quand tu vas voter, oui voter - v.o.t.e.r. - (je t'expliquerai) eh bien ça s'appelle une "carte d'électeur" .

Un électeur ?, c'est quelqu'un qui vote,... du verbe vo.... ....laisse tomber ! :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité lobotomie_
Invité lobotomie_ Invités 0 message
Posté(e)

... dans l'urne ?

:o le suffrage universel c'est comme le Père Noël... je n'y crois plus depuis mes 25 ans !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yves-1902 Membre 5 847 messages
Forumeur alchimiste‚ 56ans
Posté(e)
... dans l'urne ?

:o le suffrage universel c'est comme le Père Noël... je n'y crois plus depuis mes 25 ans !

T'as peut-être pas tort finalement, c'est même t'êt ben la solution pour ne pas se casser la tête avec ses conneries !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Si y'a plus de droite ni de gauche, on va avoir les 2 extrêmes ( coco et LP), et un parti modéré . Si on est pas content du parti modéré , on pourra toujours voter pour les extrêmes , pourquoi pas , moi je vote bien Besancenot . Ca l'aiderait beaucoup à atteindre le pouvoir . :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mystic Membre 427 messages
Forumeur survitaminé‚ 40ans
Posté(e)

Il faudrait aujourd'hui des parties arc en ciel,car je comprend pas qu'un parti ne reponde qu'au besoin d'une partie de la population,il faudrait dans chaque partie faire une politique de gauche de droite,des extremes et de l'ecologie...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 11 139 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)

Le problème, c'est qu'il y a effectivement des thèmes, comme l'écologie, etc ... mais après cela des orientations politique qui sont en totale opposition ...

En matière d'économie, par exemple, la droite et la gauche n'ont pas la même analyse, ni les mêmes solutions, ni les mêmes aspirations.

On ne peut pas faire "un petit peu de droite" avec "un petit peu de gauche".

C'est comme essayer de faire un match entre une équipe de football et une équipe de volley, en leur filant un balon de basket : ça donne pas grand chose, vu qu'il n'ont pas les mêmes règles (par contre, dans les 2 cas, le ballon de basket c'est loin d'être top).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

2 partis modérés avec des orientations trés différentes , c'est le mieux .

Au moins y'a un choix , un vrai .

En GB , aux US et ailleurs , les gens n'ont pas de choix c'est tout à droite , tu votes donc à droite ou à droite qu'il s'agisse de Blair ou de Cameron en GB la différence est abolie , y'en a pas . Les anglais veulent maintenant du social mais y'a pas de parti pour en faire ; Cameron va juste orienter ses slogans dans ce sens puis comme il est conservateur , faire un programme conservateur , du côté travailliste c'est pareil , à droite .

En GB y'a aucun parti modéré de gauche , le plus à gauche qu'ils aient s'appelle le parti des libéraux démocrates (libéraux progressifs; les Lib Dems sont considérés traditionnellement comme parti du centre ou centre-gauche mais le changement dans la politique du Labour les a mis, selon quelques personnes, le vrai parti de la gauche selon Wikipédia .)

Aux US c'est le même probléme , que ce soit l'un ou l'autre , démocrate ou républicain , ce sera toujours à droite ; l'étiquette politique ne veut plus rien dire tant les idéologies sont les mêmes . Ils en sont là .

Bref , dans ces pays , voter ou non , ne change pas grand chose finalement . Y'aura juste la couleur des cheveux du président qui changera en pratique. :o

S'il veulent du changement , ils n'ont que, et seulement que ,le vote extrêmiste , ce fut le cas de l'Ecosse par ex aux derniéres élections ( ils ont voté , en toute décomplexion , pour un parti indépendantiste , moi aussi je commence à me décomplexer à ce niveau quand le PS veut se droitiser ! :o ) .

Modifié par saint thomas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité j-luc
Invité j-luc Invités 0 message
Posté(e)

Si la question est ce que l'on peut proposer pour "refonder" la classe politique française j'ai quelques suggestions.

A) Le prix d'une erreur

Il ne fallait pas en 2002 appeler à voter Chirac. Il fallait laisser UMP et FN s'affronter. Nous aurions eu une assemblée très différente soit une crise institutionnelle qui nous aurait conduit à une assemblée Constituante : assemblée que j'appelle de mes voeux.

Ceux qui en 2002 ont appeler à voter Chirac et qui n'étaient pas les alliès objectifs de l'UMP ont posé les premières pierres de la victoire de N Sarkozy. Tant pis pour eux, tant mieux pour les autres.

Voilà pour le constat.

Que peut-on suggérer aujourd'hui?

Laissons la nouvelle majorité présidentielle face à ses engagements. Notre Constitution dispose que la Souveraineté appartient au Peuple et si je ne m'incline pas souvent, je le fais toujours devant Elle.

Par contre il revient à toute opposition de s'approprier le temps que lui donne le calendrier électoral pour se mettre en capacité de réflexion. A partir de là elle peut faire surgir, exprimer et mettre en cohérence les aspirations du Peuple.

Voilà pour les grands principes.

Comment les mettre en musique?

Il faut en préalable arréter de ne pas prendre en compte des propos, des aspirations qui ne seraient pas conformes aux soit disant valeurs de tel ou tel parti mais plutôt se les approprier en voyant comment les intégrer à un projet conforme à notre Constitution.

Savoir écouter ceux qui mettent le mains dans le camboui plutôt que les experts auto-proclamés. A commencer par tout ce qui touche aux politiques d'emploi et au monde du travail en général. Par exemple des expériences positives, dans des secteurs différents (chimie, BTP), ont été conduites qui font plus que de proposer une alternative au plan social puisqu'au contraire de ce dernier elles ont recréer de vrais emplois et parfois plus que le N d'emplois supprimés.

Pour donner du sens il faut de la cohérence. L'écologie est de ce point de vue l'exemple parfait. Il y a l'image de l'écologie "baba cool" et à coté pratiquement rien. Quel dommage! En effet qui ici a pu entendre un quelconque leader politique lui expliquer que développer des énergies propres et renouvelables au-delà de notre politique énergétique, de notre plus grande indépendance en politique extérieure permettait de protéger ce que l'on a appelé le modéle social européen par rapport au dumping pratiqué par certains pays?

Ethique: un mot fort.

Oui faire preuve d'éthique. Car quand tout est dit un citoyen électeur ayant à choisir entre 2 argumentations qui sont les faces d'un même probléme finira, s'il n'est pas spécialiste du sujet à croire celui dont l'éthique lui paraitra la plus forte, la plus fondée.

En terminer avec la mascarde.

Une élection n'est pas une campagne de publicité. Une campagne électorale ne saurait se résumer à des attaques de personne. En son temps JM Le Pen avait traité Robert Hue de "nain de jardin". Dans la présidentielle qui vient de passer de gens qui j'espére étaient plus à gauche par opportunisme que de gauche par conviction en ont fait plus sur ce théme que les militants du FN. Une gageure!

Donner mandat au meilleur ou à la meilleure et non pas au plus "people" ou à la plus "people". Si le PS avait décidé qu'il avait en son sein des femmes compétentes cequi est le cas ; encore fallait-il choisir la meilleure. Madame Ségoléne Royal candidate auto-proclamée n'était pas celle-la. J'aurai volontiers voté pour Madame Elisabeth Guigou bien que je n'aime pas, mais alors pas du tout son coté technocratique, mais dont je reconnais et je respecte l'intelligence et reconnais la connaissance des dossiers et des enjeux auxquels nous sommes en tant que Nation et membre de l'UE confrontés.

La gauche a préféré l'écume de la vague à la vague elle même. A elle d'en payer le prix et d'en retirer les leçons qui s'imposent. Mais la cohorte d'énarques qui la compose est-elle capable d'écouter les militants de terrain au lieu des adhérents (es) zapette?

La réponse dans 5 ans.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yves-1902 Membre 5 847 messages
Forumeur alchimiste‚ 56ans
Posté(e)

exposé très interessant.

:o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Cléo 31 Membre 140 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

La distinction droite/gauche est apparu au moment de la Révolution française: en gros je crois qu'il y avait l'extrême droite les monarchistes légitimistes, à l'extrême gauche, les sans-culottes.

En deux siècles on a observé un mouvement de "gauchisation" constant: il n'existe plus beaucoup de royalistes, nous sommes quasiment tous les héritiers de la République des sans-culottes ou au moins des girondins. Les socialistes ne sont plus l'extrême gauche depuis longtemps etc...

Parallèlement à ce mouvement de "gauchisation", les cartes se sont brouillées avec l'introduction progressive de l'idéologie néo-libérale au sein de la droite et du centre voire maintenant de la gauche modérée. La droite française traditionnellement oscillait entre conservatisme et césarisme (un mix entre l'héritage de l'ancien régime et celui de Napoléon). Aujourd'hui, elle se veut pour le progrès (quel progrès, là est toute la question?!) et pour le mouvement. En face, une partie de la gauche traditionnellement pour le changement social se sclérose et en s'enfonce dans des revendications d'un autre âge tandis qu'émerge un nouveau courant de gauche à l'avenir encore incertain.

Pour moi, nous sommes à un tournant de notre histoire, comme on l'était à la veille de la Révolution française. Il ne s'agit plus de deux groupes qui s'affrontent dans un cadre institutionnel donné. Il s'agit de sortir de l'impasse de notre société moderne et d'évoluer vers la société post-moderne. Deux visions vont s'affronter dans les années à venir, ceux qui veulent maintenir le système par le néo-libéralisme ou la social-démocratie etc...et ceux qui veulent en changer. Dans ce dernier groupe j'inclue tous les groupements de types altermondialistes, écologistes, d'économie sociale et solidaire etc...Ils ne sont pas encore suffisemment soudés (ils ressemblent aux gaulois face à César ^^) pour pouvoir être un adversaire crédible mais d'une façon ou d'autre leurs idées triompheront...comme la République s'est imposée au bout d'un siècle de combat. Si on pouvait évoluer en s'évitant les troubles, les émeutes et les dictatures de nabots en mal de centimètres, ce serait bien ... mais c'est mal parti. (bon la dernière phrase, pas pu m'en empêcher, mais pour le reste j'ai essayé d'avoir sinon de l'objectivité du moins du recul.)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Bien vu Cleo .

Je pense que la révolution actuelle s'opére dans le fait que les entreprises ne sont plus contrôlées par des patrons indépendants mais par des actionnaires , des fonds de pensions , des financiers , la bourse prend un poids démesuré. Tous ces gens sont extérieurs à l'entreprise et pourtant la contrôle .

Cette nouvelle norme entraîne dans son sillage tous les sous traitants .

Dans les années qui viennent cette norme devrait se durcir , l'émergence de la Chine et de l'Inde va accélérer encore les choses.

Dans ces conditions , l'homme n'a plus sa place , il est déshumanisé au profit d'une logique de rentabilité trés forte.

Jusqu'où le marché dérégularisé pourra t-il aller sans créer un mécontentement face aux inégalités de plus en plus criantes qu'il est appelé à générer , l'Afrique n'a pas de place là dedans , jusqu'où se contentera t-elle de subir son fatal destin , les immigrés viendront-ils toujours plus nombreux ? Telle est la question.

Allons nous aller vers l'excés jusqu'au point de rupture ?

Tous les régimes qui ont péché par excés se sont effondrés un jour ou connaissent l'instabilité . Y'a pas d'exception.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité j-luc
Invité j-luc Invités 0 message
Posté(e)

2 petites observations:

J'ai fait le tour des différents modes d'organisations politiques (mode de suffrage, élections depuis la Grèce à Rome puis nos différentes constitutions.

Constat: aucun régime n'est parfait. - On ne peut même pas prendre les bonnes choses ici ou là pour en faire un tout cohérent. Exemple: la condtitution de notre seconde République disposait que la République devait fournir un emploi à tous dans la limite de ses moyens. Idér généreuse. Comment appliquerait-on ça aujourd'hui?

Seconde observation notre actuelle Constitution dispose que les partis politiques participent à l'expression du suffrage universel. Participent et non pas s'approprient.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
GMB Membre 3 867 messages
Gentil Mignon Bisounours‚ 40ans
Posté(e)

je propose qu' au lieu des termes "droite" et "gauche" on rebaptise ces partis "à sec" et "avec vaseline" (dans le même ordre).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yves-1902 Membre 5 847 messages
Forumeur alchimiste‚ 56ans
Posté(e)
je propose qu' au lieu des termes "droite" et "gauche" on rebaptise ces partis "à sec" et "avec vaseline" (dans le même ordre).

A part que ta vasseline...c'est plutôt de la moutarde...avec des vrais grains de sénévé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
GMB Membre 3 867 messages
Gentil Mignon Bisounours‚ 40ans
Posté(e)
je propose qu' au lieu des termes "droite" et "gauche" on rebaptise ces partis "à sec" et "avec vaseline" (dans le même ordre).

A part que ta vasseline...c'est plutôt de la moutarde...avec des vrais grains de sénévé.

la nouveauté avec le sarkozysmze ç' est qu' il rajoute du verre pilé. :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yves-1902 Membre 5 847 messages
Forumeur alchimiste‚ 56ans
Posté(e)
je propose qu' au lieu des termes "droite" et "gauche" on rebaptise ces partis "à sec" et "avec vaseline" (dans le même ordre).

A part que ta vasseline...c'est plutôt de la moutarde...avec des vrais grains de sénévé.

la nouveauté avec le sarkozysmze ç' est qu' il rajoute du verre pilé. :o

Oui mais au moins t'es prévenu à l'avance, tandis qu'avec les socialos tu ne connais la recette que lorsque tu l'as dans l'...........(...l'os ? oups !) :D :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant