Orientation des votes ?


Leiru Membre 1 659 messages
Forumeur alchimiste‚ 35ans
Posté(e)

Salut à tous !

Je poste ce topic pour parler de la façon de voter ...

J'ai l'impression que les jeunes ont trés souvent la même intention de vote que les parents ...

Personnelement la plupart des jeunes que j'ai connu ont toujours voté pareil que leurs parents ... on va dire dans 80 % des cas ... Sans savoir pourquoi ...

Puis aprés quand ils vont finir par se mettre en couple ,au bout de quelques années , la personne ayant la plus forte personnalité va indirectement influencé l'autre à changer d'avis en lui fesant faire le même vote ...

J'ai enormement vu cela dans mon entourage ...

Qu'en pensez vous ?

Modifié par Leiru

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Invité roudoudou
Invité roudoudou Invités 0 message
Posté(e)

moui!! pas bete ta thèse!

mes parents étaient plus de droite et donc je l'étais aussi naturellement...

puis en couple, ma femme et moi avont la meme opinion politique mais je ne pense pas que l'un influence l'autre...

jpense que l'on se forge une véritable opinion politique plus quand on se met à travailler.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Hiromess Membre 3 222 messages
Chasseur de Routine‚ 33ans
Posté(e)

Si on a pas la même vision en famille ou en Couple ca sera dur aprés :D

Bon :o

Je crois qu'en famille ou en couple on parle assez pour avoir la même vision et pour faire en sorte que les efforts soit canaliser vers un seul but.

Donc je pense que c'est une bonne chose la plus part du temp :o

Modifié par Hiromess

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
je pense que l'on se forge une véritable opinion politique plus quand on se met à travailler.

D'accord avec toi. D'ailleurs c'est evident de voir comment les gens changent une fois qu'ils commencent a travailler (les 25-35 ans sont ceux, apres les vieux, qui ont le plus vote a droite..).

J'ai lu, il y a longtemps, un ouvrage de socio-psychologie qui traitait de ce sujet. D'ailleurs, il est probable que Sarko ait lu des etudes similaires :o . Dans les annees 60, des etudes ont ete menees en Angleterre aux pres d'eleves d'un lycee tres huppe. Lors de leur entree aux lycee, les eleves, toutes venant de millieux tres aisee et conservateurs anglais, avaient des valeurs, des attitudes tres conservatrices. 4 ans plutard ces jeunes filles avaient adoptee les valeurs et les attitudes de leur professeurs, tres a gauche, meme pour l'epoque. L'etude a continuee, et apres 10 ans ces jeunes filles devenues meres mariees, avaient re-adoptes les valeurs plus traditionnelles de leur millieu sociale.

Ma reference a Sarko, c'est parce qu'il a prevu de rapprocher l'ecole et l'universite de l'entreprise. En d'autre terme, l'idee est de diluer l'influence de fonctionnaires naturellement tres a gauche et d'alleger le bourage de crane systematique que recoivent les gamins.

Modifié par kyrilluk

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)

Il est évident que n'importe quel acte que nous faisons "librement" est en fait soumis à un foule d'influences.

Le vote n'y fait pas exception.

Je suis souvent en opposition avec mes amis parce qu'il y a des "personnalités fortes" ( qui parfois semblent proches du "gros con qui veut toujours avoir raison") parmi eux et que l'on discute beaucoup. Certains de notre groupe qui n'ont pas grand chose à dire, se rangent souvent à l'avis général.

Au premier tour, presque personne n'avait voté pareil !! Pas par oppsition aux autres mais par conviction (il y avait le choix!) mais tout dépend des milieux car dans ma famille, on pratiquait beaucoup (trop) l'opposition !!

Pour dériver un peu sur le futur président, mon avis est qu'il va falloir veiller nous-même à ce que nos enfants aient de bonnes valeurs et le choix. De l'esprit critique. La suppression du ministère de la Jeunesse et des Sports me désole. Il faisait beaucoup pour les jeunes scolarisé ou non, en difficulté ou non, en favorisant les activités où ils étaient en contact les uns avec les autres.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Avenir Membre 1 110 messages
Forumeur alchimiste‚ 49ans
Posté(e)

Pour parler juste (lol), j'étais Lepeniste jusqu'à ce que je travail. J'ai quand même voté Lepen au premier tour uniquement de 2002

Depuis, je suis à droite, mon père FN et mon grand père était communiste.

Je suis donc assez d'accord avec toi pour la famille. Maintenant pour le couple, rare sont les personnes ayant un point de vue très (trop) différent se mettre ensemble.

Je n'ai encore jamais vu de communiste avec un Lepeniste... j'imagine les soirées de "discussion" à coup de casserole :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 11 146 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)

Je pense que le problème vient de la non politisation des gens, de leur manque de confiance dans la politique, de leur désintérêt même parfois, et accesoirement du manque de développement de l'esprit critique, de son libre arbitre, du fait de pouvoir penser autrement que ceux que l'on cotoie.

Tout comme la religion, les idées politiques de notre prime jeunesse sont souvent imposées par notre éducation, nos parents, et surtout leurs préoccupations. Et du milieu : il est difficile d'avoir le même angle de vue en ayant vécu dans des milieux très différent où les problèmes importants ne sont pas les mêmes.

Mais l'adolescence, et les études sont aussi le lieu où l'on s'ouvre l'esprit, où l'on rencontre des contradicteurs (de droite ou de gauche : j'ai eu des profs d'histoire/géo, d'économie, etc ... qui étaient loin de respecter la caricature), où l'on s'émancipe : c'est souvent là que l'on peut affiner sa propre orientation politique.

Mais, et il faut bien le reconnaître, peu de gens sont réellement politisés : ils vont voter, mais en dehors de ça, la politique ... c'est pas leur truc ("tous pourris", "c'est leurs affaires", ....).

Donc leurs orientations, leurs choix politiques n'embrassent pas une doctrine ou une idéologie générale, au mieux ont-ils un "background" dû à leur enfance/adolescence qui va orienter leurs choix, mais ceux-ci sont au final plus ponctuels, suivant leurs préoccupations du moment.

On arriverait alors à une démarche consumiériste. Cela expliquerait ainsi ce va-et-vient suivant les étapes de la vie.

Sinon, au delà de cette démarche ponctuelle, il y a aussi le rôle socialisant de la pensée unique : on a là ce que l'on appelle le "moutonnage", le fait de suivre la pensée dominante, l'effet de mode, la démarche de se fondre dans la masse.

C'est un comportement typiquement humain que l'on a sans doute tous, dans notre consommation, nos tabous, nos a prioris, ...

Modifié par Pheldwyn

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Galen
Invité Galen Invités 0 message
Posté(e)

ben pas chez moi Leiru, j'ai toujours voté différemment de ce que je sais que mes aprents votaient.

Et sur cette élection, mon fils et moi n'avons pas voté pareil.

Ceci dit, ça ne fait pas une généralisation.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
clac41 Membre 2 432 messages
Forumeur alchimiste‚ 47ans
Posté(e)

Salut Leiru.

Alors, pour moi comme je l'ai dit sur mon post-sondage.

Dans ma jeunesse je votais à gauche tout simplement parce que le maire de ma ville était super cool, je sortais souvent en boite et le maire socialiste de ma ville était un gros fêtard. Je me suis retrouvé à de nombreuses reprises à sa table et moi le bon vivant je me suis laissé embobiné par son charisme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
danielfr40 Membre 1 719 messages
Forumeur alchimiste‚ 60ans
Posté(e)

Non, je ne crois pas.

Il y en a qui font leur mue à l'adolescence.

Et d'autres qui ne la font jamais.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yves-1902 Membre 5 847 messages
Forumeur alchimiste‚ 56ans
Posté(e)

C'est sûr que les premiers votes sont influencés par l'entourage, soit familial et si les relations sont bonnes elles vont dans le même sens, si mauvaises elles vont dans le sens opposé.

Ou alors par l'influence du lycée ou de la fac, et Dieu sait si les facs font l'objet de soins particuliers de la part de mouvements politiques surtout axés à gauche. La moisson y est bonne car pour de nombreux jeunes étudiants c'est un faire valoir ou une mise en valeur de soi-même que de se distinguer par des opinions politiques ... plutôt contriantes le plus souvent.

Combien de collègues avec lesquels j'étais étudiant il y a 25 ans ou plus me parlent aujourd'hui de leurs années fac en me disant : "qu'est-ce qu'on était con !", surtout ceux qui étaient en droits ou science-éco, soumis à l'influence de leurs profs et des étudiants en 2ème ou 3ème année ,militants déclarés à gauche.

Pour ce qui est de l'influence entre mari et femme, je dois dire que chez moi cela ne pose aucun soucis car du fait de nos situations respectives, mon épouse et moi-même avons à faire à bien des représentants de collectivités et de tout horizon politique, ainsi qu'à des formations syndicales et autres, ce qui nous permet d'avoir une opinion sur la valeur des personnes et de leur action.

Et je puis vous dire qu'il y a des fins de journées où on boufferait du gauchiste au souper. Surtout après des heures de réunion, d'échanges ou de visites de terrain, c'est à dire là où on est en droit d'attendre des appronfissements, des réflexions intelligentes, mûres et réfléchies et surtout une compétence de la part d'élus, et où on ne trouve que des arrière-pensées qui axent des décisons dans un but de faire valoir politique. Ce qui n'est pas le cas chez la plupart des élus de droite de province, qui sont catalogués à droite tout simplement parce qu'ils se sont trouvé un jour devant un ou des élus engagés à gauche, plus préoccupés par suivre une idéologie que par la raison et la logique des choses.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
Ce qui n'est pas le cas chez la plupart des élus de droite de province, qui sont catalogués à droite tout simplement parce qu'ils se sont trouvé un jour devant un ou des élus engagés à gauche, plus préoccupés par suivre une idéologie que par la raison et la logique des choses.

C'est ce que j'ai remarque moi aussi et je ne trouve rien de plus irritant que de se retrouver en face d'un de ces idealistes. Perso, je deteste les gens qui revent et qui se contentent de rever, sans jamais avoir voulus vraiement eprouve leurs theses au crible de l'experience et de la raison. Ils ne valent pas mieux que les religieux qui "ont la foi" mais sans jamais vraiement s'etre poser de question sur la pertinence ou les origines de leurs croyances..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
danielfr40 Membre 1 719 messages
Forumeur alchimiste‚ 60ans
Posté(e)

La raison et la logique de droite, j'imagine.

Ces réveurs n'appliquent pas tant qu'il ne sont pas élus.

Il existait un réveur qui n'appliquait pas jusqu'à ce qu'il se fasse élire à la mairie de Neuilly.

Et il existe des rêveur de gauche qui ont dirigé des communes pas plus mal qu'ailleurs, qu'on appellait des communistes,et qui redeviendront des rêveurs maintenant qu'ils n'ont plus d'électeurs

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant