Aller au contenu

Rechercher dans la communauté: Affichage des résultats pour les étiquettes 'roi'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Merci de saisir les tags en les séparant par des virgules. Les tags permettent de retrouver rapidement un sujet. Indiquez les mots clefs important pour votre sujet.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Membres
    • Bienvenue
    • Trombinoscope
    • Près de chez vous
    • Célébrations
  • Actu et Débats
    • France
    • International
    • Société
    • Politique
    • Environnement
    • Economie
    • Sciences
    • Religion et Culte
    • People
    • Insolites
    • Actualités - Divers
  • Quotidien
    • Quotidien
    • Emploi
    • Amour et Séduction
    • Sexualité
    • Education et Famille
    • Santé
    • Etudes
    • Droits
    • Beauté - Mode
    • Animaux
    • Adozone
    • Aide aux devoirs
    • Inclassables
  • Culture
    • Cinéma
    • Arts et Artistes
    • Photographie
    • Philosophie
    • Musiques
    • Littérature
    • Histoire
    • Mangas
    • Théâtre
    • Langue française
  • Loisirs
    • Cuisine
    • Télévision
    • Séries
    • Chasse & Pêche
    • Voyages
    • Animés et Mangas
    • Auto - Moto
    • Jardinage
    • Bricolage et Déco
    • Esotérisme & Paranormal
    • Autres Loisirs
  • Informatique
    • Tutoriels
    • Hardware
    • Windows
    • Linux & Unix
    • Apple
    • Mobiles
    • Internet
    • Informatique - Divers
  • Jeux Vidéo
    • Central Jeux Vidéo
    • Jeux Online
    • PC
    • Xbox
    • PS3 / PS4
    • PSP / PS Vita
    • Wii / Switch
    • DS / 3DS
    • Jeux Mobile
    • Rétrogaming
  • Sports
    • Central Sports
    • Football
    • Rugby
    • Tennis
    • Basket
    • Sports Auto Moto
    • Sports de combat
    • Hand - Volley
    • Sports Extrêmes
    • Sports - Divers
  • Asile
    • Central de l'asile
    • Jeux de l'asile
    • Sexe
    • YAR YAR
  • ForumFr
    • Annonces
    • Aide et Suggestions
    • Recrutement

Blogs

  • Arcade Fr
  • Bashi' Blog
  • _Dolph' Blog
  • mistral gagnant' Blog
  • mamandrinette' Blog
  • MiniDolph' Blog
  • Caez' Blog
  • AC/DC' Blog
  • Belles-Images
  • I_Love_Myself's Blog
  • Bienvenue sur mon blog photos
  • Chroniques Royales
  • mouradmec' Blog
  • violinka' Blog
  • Mua/Blog
  • latitounne' Blog
  • SoBibiatch' Blog
  • Benny T' Blog
  • Le blog d'un 'tit piaf
  • chihade' Blog
  • Sohaunted' Blog
  • imroweh' Blog
  • respublikae' Blog
  • gaetan33' Blog
  • 'tevie
  • BONNES VACANCES
  • Mon Ange' Blog
  • CAPRICE-ANGEL' Blog
  • deudeu' Blog
  • Florian' Blog
  • Mon futur bébé
  • NeeXuuS' Blog
  • biloute cam&léa' Blog
  • Mada'Blog
  • Mister_T' Blog
  • Phrase de forumeurs
  • foufa2' Blog
  • ghostfighter' Blog
  • joyaux' Blog
  • CheeseBlog
  • mimine59' Blog
  • empso' Blog
  • limpins' Blog
  • Le blog de Fred
  • laclemdu57' Blog
  • penser' Blog
  • 30 kinder voter JAROD' Blog
  • Le blog à la bécasse
  • Lala'Blog!
  • WILL641' Blog
  • kitou kiss' Blog
  • ali_s' Blog
  • Tsuge
  • Pause goûter
  • Nico.ol' Blog
  • ♪ Quand on est kon ♪
  • Maki's Back
  • anouar34' Blog
  • tamalou' Blog
  • fifi62100' Blog
  • Thierrymédium' Blog
  • lilycrumble' Blog
  • La Piste Rouge de sang' Blog
  • guillaume1968' Blog
  • grand pere' Blog
  • Tao' Blog
  • Le blog du hippie
  • Violette's Blog
  • Mike's Blog
  • l'inspecteur harry' Blog
  • bettinette' Blog
  • credithabbogratuit' Blog
  • scarlettianh' Blog
  • philippe29520' Blog
  • tsukushi' Blog
  • qslyon' Blog
  • Aurel72' Blog
  • tetalouest49' Blog
  • Nephalion's Blog
  • Younes zdf' Blog
  • ASKI' Blog
  • Test
  • goods' Blog
  • sandra73' Blog
  • Frankel' Blog
  • bengdoura' Blog
  • djk2' Blog
  • Du projet Bluebeam aux maitres de sagesses...
  • kevindu41759' Blog
  • Petits bouts de chemin
  • burnout paradise Blog
  • nenett' Blog
  • Geek 4 Live
  • NEW AGE Hope scession dream
  • Féline3' agent 033 Blog
  • jeremycircus' Blog
  • benji77' Blog
  • lilhy' Blog
  • vic5' Blog
  • flex' Blog
  • laume' Blog
  • chamalot16470' Blog
  • nanar0000' Blog
  • Zen' Blog
  • douxdee' Blog
  • sarah-moi-74
  • anthony59' Blog
  • Fettehblog
  • moi mon blog ptit niveau dofus
  • tocomon's Blog
  • High Heels Masochist
  • pdelgado047' Blog
  • polomarco' Blog
  • Ma vie
  • Artnono' Blog
  • leïla auteur' Blog
  • gelisa' Blog
  • socratetobi' Blog
  • master-zik' Blog
  • Black Survitual' Blog
  • kiki57600' Blog
  • N.K.O' Blog
  • Kikoup' Blog
  • bire1979' Blog
  • tennishebdo
  • william tankoua' Blog
  • Hack Windows
  • ninam' Blog
  • GAGNER AVEC EBAY SANS RIEN VENDRE!!!!
  • jujuaucanarie' Blog
  • crice' Blog
  • sabrouche' Blog
  • killer_girl' Blog
  • pierreg60' Blog
  • Tartines et confiture
  • meloudidounou' Blog
  • Intoxicated' Blog
  • soleil1402' Blog
  • liveindom' Blog
  • cheba algerienne' Blog
  • rs360' Blog
  • radet38' Blog
  • SANDSAND' Blog
  • kenshin-himura' Blog
  • casoli' Blog
  • Ydel54' Blog
  • katensister' Blog
  • Marylin68' Blog
  • amitie
  • geronimo1er' Blog
  • Ozmaestro' Blog
  • CLEOPATRÿ
  • phil911' Blog
  • Lindsay39' Blog
  • bad boy2' Blog
  • alkpone' Blog
  • doudounette81390' Blog
  • pharmaciedecharriereblanche
  • Goku-97' Blog
  • ximo_new' Blog
  • mespetitsanges' Blog
  • Priprouche' Blog
  • celinoudu78' Blog
  • Mourir ou devenir sdf...' Blog
  • missdior' Blog
  • Kally' Blog
  • JIWIX Blog
  • bourretoise' Blog
  • couple et ses problème
  • tess666' Blog
  • lud_ced_manon' Blog
  • Le monde sensuel de nostressssss
  • info_cour' Blog
  • Bienvenue sur mon blog! :)
  • nanie49' Blog
  • mvinet Blog
  • grooooos' Blog
  • tighilt' Blog
  • lito' Blog
  • Vive_la_Vie' Blog
  • travels morocco' Blog
  • Journal Clandestin
  • ChamPIPI--non'
  • ysa42' Blog
  • alpha1487' Blog
  • aurelien56390' Blog
  • life and best's
  • brandbrand' Blog
  • mmj4' Blog
  • oumaima2006' Blog
  • Blue-Blog
  • Cercle Effort Issenheim
  • laurent chaumette' Blog
  • Le blog d'une Ange
  • Caricatures d'avatars !
  • Javiere Area
  • bimo1991' Blog
  • azertY3214' Blog
  • ozegan' Blog
  • EURODANCE
  • Buray ANIL' Blog
  • is23' Blog
  • missmorwenn' Blog
  • Sexy44450' Blog
  • CLAROSY' Blog
  • Naas' Blog
  • nuevavia' Blog
  • e-loue
  • creation.videoclub' Blog
  • CmoiCuisine
  • hasnaa0609' Blog
  • terminatorus' Blog
  • zazou73' Blog
  • SRI BAKTY HENES' Blog
  • 不过泛泛之辈
  • nana62200' Blog
  • OmiiXap' Blog
  • Blog sur affairesdunet
  • amop3' Blog
  • Clo'
  • salv' Blog
  • talbus' Blog
  • La vie
  • Le blog de Bmvert
  • Créer vos Tool's avec Delphi
  • lkamikaz' Blog
  • mamidu67' Blog
  • Missnaruto44
  • TABERNACLE' Blog
  • Jules wants you to dance ¿
  • Journal de la bizarrerie quotidienne
  • somoza' Blog
  • bienvenue chez moi
  • Vlyblennaya
  • Miroir mon beau miroir
  • Etude Biblique gratuite
  • pretty-odd' Blog
  • Itinéraires
  • justement quelqu'un's Blog
  • sweety-exotique
  • UNDONDUCOEUR' Blog
  • patricia H
  • LYRIQUE' Blog
  • Mes cartoons
  • creer une école bilingue
  • YEHOUELE' Blog
  • sarah_ladouce' Blog
  • Tite mimoun
  • filou59' Blog
  • Dilou61' Blog
  • Wazu's blog.
  • Aggravation d'un Etat Chronique
  • litteratura
  • nadoo' Blog
  • madalton3' Blog
  • abdessadek_casa
  • TAMORI' Blog
  • loulou78' Blog
  • clac
  • Nohate' Blog
  • amoureux95
  • alex-lemateu' Blog
  • spirit_of_nature' Blog
  • Scorpion51' Blog
  • Blog d'un mec
  • chris91' Blog
  • casy82' Blog
  • Journal de Rorschach
  • lainvio' Blog
  • Méthylbro' Blog
  • vérocoach' Blog
  • ptitoune' Blog
  • decomoulage
  • justeaubord' Blog
  • CROUTE' Blog
  • zik2films' Blog
  • djauho' Blog
  • laurence2257' Blog
  • azerty00789' Blog
  • labrunette14' Blog
  • Blog histoire de l'art
  • chris56120' Blog
  • jaures 2' Blog
  • tonicalabria' Blog
  • Grenouilloscope
  • mariange' Blog
  • Senior-Lover
  • hire414' Blog
  • chaplincath' Blog
  • Des Sourcils PLein la Tete, piratesourcil' Blog
  • jacques5' Blog
  • Calie-Toad' Blog
  • Superdémon' Blog
  • ouh's Blog
  • razihel' Blog
  • PAROLIER37' Blog
  • sanfablolé' Blog
  • Le dessin une passion
  • vrin' Blog
  • skyra20' Blog
  • Mangas
  • pompougniette' Blog
  • arkotik' Blog
  • SIMPLO1' Blog
  • Fly-For-Believe
  • aalex1984' Blog
  • squelet-exos' Blog
  • jo99' Blog
  • TYMOMO' Blog
  • btdracing' Blog
  • ma vie à moi' Blog
  • chems_23' Blog
  • Marquise X' Blog
  • séverine11' Blog
  • sexyxtoy' Blog
  • traiteurgagou
  • lorchideebeaute
  • instituteur' Blog
  • Volfoni' Blog
  • Criterium
  • LES BLAGUES A ZOTHOP
  • riva' Blog
  • vaxweb' Blog
  • karisa' Blog
  • yanouck' Blog
  • lauwlo' Blog
  • sonia74' Blog
  • ELCTROBORG' Blog
  • Hoster_pro' Blog
  • MisterGroin's Blog
  • ELKHAYATI' Blog
  • Famille d'acceuil Personnes Handicapés
  • guillaume300184' Blog
  • zazour' Blog
  • charlotteleith' Blog
  • SERRURIER'Blog
  • sarahh' Blog
  • x000x000x' Blog
  • night passenger' Blog
  • anouar5' Blog
  • AIME ARGENT' Blog
  • faire de largent gratuit.
  • jojo la joie' Blog
  • TOPEXTREM
  • Souvenirs de Catacombes
  • Neo75' Blog
  • Le jeff' Blog
  • amandineD' Blog
  • melystan' Blog
  • mmanouvelles' Blog
  • j'ai crée mon entreprise
  • Fidelio' Blog
  • smartis' Blog
  • x3-coraline-x3' Blog
  • crepy6' Blog
  • lycha' Blog
  • ethanz' Blog
  • clodo game
  • quelaveritesoit' Blog
  • loic73' Blog
  • lingerie pas chere
  • Bastos10
  • le billet d'humeur de Framboisine
  • Monokini
  • pierre faure' Blog
  • johnbizet' Blog
  • Dia(b)logue
  • eirelav' Blog
  • Danaos' Blog
  • Cursus-Médical
  • lolita8956' Blog
  • teofred' Blog
  • Achat de Cialis, acheter facilement
  • arwena' Blog
  • beatrice84200' Blog
  • babacar-mbaye' Blog
  • Min yuK' Blog
  • ...
  • Sesame Street
  • seb197979' Blog
  • militante54' Blog
  • thimoté' Blog
  • MounirBT' Blog
  • mms9' Blog
  • www.fredcost.fr
  • ptitloupdu29' Blog la brute et pilotin
  • mémoélég' Blog
  • ORLANDE' Blog
  • annies' Blog
  • maatistmov' Blog
  • boutaflika' Blog
  • louna81390' Blog
  • http://pamphletsong.perso.sfr.fr
  • lollipops' Blog
  • blondasse2' Blog
  • Doug' Blog
  • OnlyEternae' Blog
  • J'aime les robes
  • blog fermé
  • nizar69' Blog
  • tout est possible
  • le tourengeau' Blog
  • benghozzia' Blog
  • DIS MOI' Blog
  • cocinelle36' Blog
  • ConcoursDeSims' Blog
  • def67' Blog
  • miss_tykk' Blog
  • lovelife' Blog
  • classik' Blog
  • Idées arc en ciel et noires
  • ActiveTonSucces
  • audymi' Blog
  • Tenshii
  • lettiforbestjob' Blog
  • fisherman321' Blog
  • yoyo0511' Blog
  • Marie-2609' Blog
  • Roudoudou5' Blog
  • jeanclaude' Blog
  • assoc75' Blog
  • chahineze' Blog
  • Musée des Avatars TRiBaLiSéS
  • spartiates
  • yannel777' Blog
  • miko59' Blog
  • Mariinette' Blog
  • pinpon94' Blog
  • Art & Vintage' Blog
  • Le dépotoir à idées
  • amaclara' Blog
  • thunder' Blog
  • yanouu' Blog
  • alopiscine' Blog
  • Société et maladie poids' Blog
  • domino81' Blog
  • Trafiko' Blog
  • J&B2009' Blog
  • SMSA Conciergerie' Blog
  • TPE 1ere ES : L'Homme et la Nature
  • NO PRICE
  • KARBOBLOG
  • requin27' Blog
  • ECLAIRCIES' Blog
  • stevewan' Blog
  • iep.culture' Blog
  • dadou06' Blog
  • enna' Blog
  • mon-job' Blog
  • petit immortel' Blog
  • mangaslove blog
  • caiina' Blog
  • tripode' Blog
  • armanieu' Blog
  • DADILOGIC B-BOY
  • val59' Blog
  • tahitia' Blog
  • l4d2code' Blog
  • gaigailun's Blog
  • ixtab Blog
  • AMV's
  • BABY9671 Blog
  • madig Blog
  • Blog de Jedino le bouleau
  • binimarius Blog
  • THEZEY ST MARTIN Blog
  • Blog Fermé
  • AKT54 Blog
  • le blog de l'alien
  • balbu75 Blog
  • Chez_Aliass_Blog
  • doudingue Blog
  • Insolite !
  • corse-Blog
  • Le blog d'un normand
  • ahley Blog
  • ENSSE Blog
  • le navigateur Blog
  • aurelie62320 Blog
  • VERUNIQUE Blog
  • ManOon14 Blog
  • ENTRE LES 4 YEUX
  • mission humanitaire
  • seifinho Blog
  • shoesshoponline Blog
  • 22hunter22
  • diplomski Blog seminarski radovi
  • grenouillette77 Blog
  • ebene dani Blog
  • Marie-Thérèse Blog
  • Bazar0ïd
  • humbriel Blog
  • Lise stampford Blog
  • chauatle URGENT kiabi
  • SYLVIE CHAUVIN Blog
  • Katia69 Blog
  • REIMOISE Blog
  • info
  • tabtah Blog
  • Théâtre des Lucioles
  • kikinna75 Blog
  • céline85000 Blog
  • supercirta Blog
  • c'pamoi Blog
  • La preuve par 8
  • Colle et Gomme
  • Christelle.b Blog
  • Selfcontrol Blog
  • betw8n Blog
  • le blog à Nath
  • edenrencontres Blog
  • Fredsousa Blog
  • 203
  • Imparfaite Blog
  • MrBiDiZZ, les enchères de connaissances
  • AmberAmber621 Blog
  • stranberry Blog
  • Girondin Blog
  • lastel's blog
  • Luney
  • Juyn's Blog
  • Autruchette Blog
  • maessage
  • zaccharia Blog
  • metalz Blog
  • foyerdespetitsdemunis
  • lilido Blog
  • TOUAT GHANIMA
  • adsflavor Blog
  • Léa63 Blog
  • regardnoizette
  • studio Mercier Blog
  • unexpertconseil
  • Finfino Blog
  • Xénu Blog
  • Sam's blog
  • Le Cheveux Sur la Soupe
  • kiigen Blog
  • barbosa Blog
  • Blog de lafrite du web
  • legrandsylvie Blog
  • themaster Blog
  • PUNCHETTE Blog
  • ACHAT - SHOPPING
  • dessinateurportraitiste
  • francis72 Blog
  • topinformat Blog
  • Le coin de Nep'
  • OLD MEN WORKS
  • AutoentrepreneurPlus Blog
  • Pascale2444 Blog
  • université centrale privée de tunis Blog
  • Tiflo8603 Blog
  • *Moonlancolie*
  • barbara211 Blog
  • femme beauté
  • Maridelphine Blog
  • lawobo Blog
  • HANITA59 Blog
  • LOULALINA Blog
  • ssscorpion Blog
  • Elsasstar Blog
  • lol-74 Blog
  • C'est donc ça, la vie???
  • Undercover
  • Loisirs et Créations
  • My smile is a riffle.
  • marimare89 Blog
  • logiciels pour journal
  • monolithesvd Blog
  • Le Marsupilami Blog
  • ENOE Blog
  • khou95 Blog
  • Maeva45170 Blog
  • Voie Militante
  • Blog Mind Concept
  • Shaman of sexy Blog
  • frapper avant d'entrer
  • vithiya Blog
  • travelvietnam Blog
  • adam2006 Blog
  • guyvalson Blog
  • docteurdiscount
  • anne so77 Blog
  • 1/4 d'heure de charme
  • MOHO123 Blog
  • Bire007 Blog
  • cricket Blog
  • fidel castor Blog
  • jerem343 Blog
  • AME22 Blog
  • crycry Blog
  • Les mangas
  • Blog d'Epsilon
  • natur-elle
  • cara124 Blog
  • katey Blog
  • l.c.moira
  • Zyzymanie
  • Blogamiq
  • molivecom Blog
  • vietnamtripadvis Blog
  • dicos29 Blog
  • blog balneliusard
  • Le blog de Ruki wô...
  • shadown Blog
  • JaleArditti Blog
  • speedclick Blog
  • gadel123 Blog
  • fleur0651 Blog
  • La joie de la vie
  • quiche lorraine Blog
  • Meubles roux
  • torrio02 Blog
  • cff-fashion.com
  • abdowin Blog
  • plv Blog
  • LENFANT MAD Blog
  • babarre Blog
  • Consofacile Blog
  • Aeden & Cie
  • doudoune moncler Blog
  • tya920 Blog
  • Prends moi par les sentiments
  • Domiciliation
  • FLASHMOB NIMES LE 27/11/2010
  • TheFrenchiesTeam Blog
  • memoza Blog
  • Philo et Art
  • la chute du systéme capitaliste!!!
  • said747 Blog
  • giovannetti chri Blog
  • C.marouane Blog
  • bylannina
  • La Grosse Bête
  • croissant Blog
  • zaied Blog
  • Ideetux
  • gills59 Blog
  • echoo Blog
  • morissio Blog
  • nonnina Blog
  • lecyrille
  • kesako Blog <3
  • carry nissa Blog
  • titazz Blog
  • Le brouillard
  • femina0601 Blog
  • Terry Brival Musique
  • valere59140 Blog
  • MaevaPOe Blog
  • Army.css
  • yuki-ki Blog
  • vero65 Blog
  • Lucie20 Blog
  • alladin Blog
  • Coucou mon coeur, je t'aime à en crever, c'est pourquoi je te tue
  • polaire Blog
  • araba Blog
  • Les Gazelles
  • djamy16 Blog
  • adsc_togo Blog
  • jazzmine Blog
  • Le blog de Valentinrock
  • djamy1616 Blog
  • komodo sport vibram
  • hazoumin Blog
  • Sortir2day
  • francois123 Blog
  • roudaysen Blog
  • Damien-Wake
  • Sous unfluence.
  • aide et finance,pret
  • ÿtude interculturelle
  • Ltn.Ptn Blog
  • Poison beauty
  • louna Blog
  • PARISNAVETTE
  • maxknight Blog
  • *Mechanical Heart*
  • rox44 Blog
  • Facebook et ses conséquences
  • Locations de robes de mariées et soirées
  • qkv Blog
  • missvampire le blog
  • fatouna Blog
  • mach Blog
  • couscous Blog
  • timerone king Blog
  • eklipse Blog
  • manouche 63 Blog
  • Le blog de la prévention
  • devanturebulent
  • Vinz.59 Blog
  • nina12 Blog
  • tv series
  • SORCHA Blog
  • vevher95 Blog
  • Gagner de L'argent Facilement
  • viavy Blog
  • AM-MO Blog
  • tmi Blog
  • Lapinkiller Blog
  • La mare aux grenouilles
  • Le Blog de Lance-L-Eau
  • FFr Mag'
  • Titsta Blog
  • Kinou's Blog
  • Bidouche Blog
  • Engel Magazin
  • GeekBand
  • Sony nedgy Blog
  • Ma_Vision
  • Vidéos en direct du TerTer
  • andre12345677 Blog
  • jisuis Blog
  • HORLOGERIE Blog
  • Pendule et pierres
  • Ab Ovo Blog
  • lovely girl Blog
  • guiemot Blog
  • Aaltar
  • conte et legende Blog
  • conteetlegende Blog
  • Malice74 Blog
  • vitali25000 Blog
  • vitali25000 Blog
  • Candlelight
  • diluted Blog
  • galadria47 Blog
  • DeepAssembleur Blog
  • ganjah Blog
  • ganjah Blog
  • Ekath Blog
  • Haku Blog
  • boîte à colère
  • Le Blog d'un penseur fou.
  • Paprika26 Blog
  • nono8822 Blog
  • Buffynouche
  • Spontex Blog
  • sunrise
  • BRUNO LE MALIN Blog
  • BRUNO LE MALIN Blog
  • virgied Blog
  • virgied Blog
  • Rédemption
  • alexandreW Blog
  • Dysprosium Blog
  • BLACK-kev-OPS Blog
  • Kathleen-1313 Blog
  • badis16alg Blog
  • badis16alg Blog
  • freedomfighters Blog
  • Sranaket
  • La is Blog
  • Le blog de Liwa
  • sonam Blog
  • Athéisme constructif
  • MRsebastien Blog
  • Amandineuh
  • bounti Blog
  • Suunax Blog
  • Blog de Bud
  • amoureuseK Blog
  • kougelhof1er Blog
  • kougelhof1er Blog
  • ramassis d'idées et d'opinions
  • avon nathabde
  • nathabde Blog
  • missdiouf Blog
  • missdiouf Blog
  • lemusicien Blog
  • vesto Blog
  • vesto Blog
  • nerelucia
  • nerelucia Blog
  • ALLYAM Blog
  • ALLYAM Blog
  • phil- Blog
  • Pacal GAN Blog
  • verlaine123 Blog
  • serg2412 Blog
  • serg2412 Blog
  • tomleheros
  • Passion Bébé
  • évolution ou bidon ?
  • ouhouh3 Blog
  • quiche Blog
  • Malcolm, OM, boulot, etc...
  • fanour Blog
  • fanour Blog
  • Zlabatou Blog's ♥
  • trident Blog
  • trident Blog
  • L'agent double
  • hassan Blog
  • Les élucubrations fantascoubo de la Nova
  • Thordonar Blog
  • jehovajire Blog
  • Blog immatériel
  • souha bas
  • Seppyo
  • SIMENON
  • Blog'Fox
  • schaller Blog
  • schaller Blog
  • Tigrou6287 Blog
  • biloute93 Blog
  • baromoi Blog
  • HatredBreak
  • Le domaine d'amazones
  • sanoma6 Blog
  • FrYdaY Blog
  • Carnet de Notes d'un Grammar Nazi
  • Le Royaume Musical
  • louna323 blog
  • Système anti-paupérisme
  • Elais Blog: Instaurer l'idée démocratique
  • Elais Blog
  • _Virus_ Blog
  • sorossi Blog
  • Yeshuaestyhwh Blog
  • Nous venons d'ailleurs
  • robert66 Blog
  • Lina
  • michel54 Blog
  • slootie Blog
  • casper2 Blog
  • La mine
  • Quintus Blog
  • Thé Rouge
  • Andaine Blog
  • L'oeil du requin inversé
  • Rockin8Ball.Com
  • papy75 Blog
  • Andaine Blog
  • Zuhurbelearen Etxean
  • carla Blog
  • simenon Blog
  • simenon Blog
  • mamoursp Blog
  • Linda68000
  • Abbott007 Blog
  • isalie79 Blog
  • Chamm fait passer le temps...
  • Othory Escargot
  • Ju'e 24-Blog
  • Ju'e 24 Blog
  • illumin ze Blog
  • mitch621 Blog
  • Melia Blog
  • le-tortue Blog
  • Morgane
  • Morgane-de-Toi Blog
  • Florent'Blog
  • regnalahp Blog
  • regnalahp Blog
  • l'arme fatale Blog
  • l'arme fatale Blog
  • l'arme fatale Blog
  • emma14480 Blog
  • freddy38 Blog
  • freddy38 Blog
  • 2057 Concordia Island (nouvelle de science-fiction)
  • Zala's Blog
  • LaurentEssonne Blog
  • Nexusian Blog
  • Le blog de lulu
  • The dreamchaser
  • old jack Blog
  • CYRRIC Blog
  • kalou094 Blog
  • kalou094 Blog
  • benallblack Blog
  • benallblack Blog
  • lalita1009 Blog
  • Blog du démon
  • lyza Blog
  • lyza Blog
  • Le Blog de Firewolf
  • firewolf Blog
  • Magic Life
  • johngouze Blog
  • Mon vide ordure.
  • chan34 Blog
  • chan34 Blog
  • yacths Blog
  • yacths Blog
  • benfaitsonshow Blog
  • benfaitsonshow : podcasts vidéos
  • toujourscap Blog
  • toujourscap Blog
  • Des mots parmi d'autres
  • athom Blog
  • goutsdechine Blog
  • J'te Pompe Le Dard
  • yplaure Blog
  • zimmisti88 Blog
  • peaceandlove
  • Histoires de sport...
  • The Ikon Blog
  • BostonG Blog
  • COULEURS DE VIE...CHEZ YANIS...
  • YANIS... Blog
  • toujourscap Blog
  • Freeman59 Blog
  • Freeman59 Blog
  • soin esthétique/beauté du corps
  • May - life
  • L'Economie Sans Frontières
  • Stoute95 Blog
  • kili Blog
  • Stoute95 Blog
  • Sacré Boudoir.
  • syngué sabour
  • -m-elle- Blog
  • masterdj moi meme et vous
  • Rato Blog
  • Le goût du fer
  • Djizus Blog
  • Jaber_Petit Blog
  • Breizhilienne Blog
  • Le blog de Florent
  • Le blog de Florent
  • pinxinled Blog
  • franck14 Blog
  • DevHope Sport Blog
  • Vippi55 Blog
  • XYparfoisZ Blog
  • pinxinled01 Blog
  • pinxinled01 Blog
  • Blog jeux sur internet
  • Mindthegap Blog
  • venus23H Blog
  • venus23H Blog
  • venus23H Blog
  • cobra33 Blog
  • Gawonii
  • Rasibus Blog
  • moh kabyle Blog
  • moh kabyle Blog
  • Mantra/Affirmations Positives/prières
  • yacinelevrailefou Blog
  • jeanf Blog
  • lyvia Blog
  • georges2012 Blog
  • georges2012 Blog
  • Mes Vidéos Sexy
  • Comment choisir une ampoule LED ?
  • Le Libre Musulman Blog
  • PHENAUMENALLL Blog
  • PHENAUMENALLL Blog
  • Mentalement hilarant
  • ***Planète Arkos***
  • MARIO et LUIGI Blog
  • Je ne suis pas meilleur, je suis pire
  • sheryfa Blog
  • sheryfa Blog
  • Nouille DRA
  • Nounouille Blog
  • Ton France
  • ALLO NET
  • idealistefou Blog
  • DY '
  • sourrire Blog
  • Demsky Blog
  • betterlife Blog
  • Dy '
  • Le Laboratoire d'Heisenberg
  • chrispaul Blog basket
  • Battlefield 4: Télécharger installateur + Crack + Keygen [PC, PS3, Xbox360]
  • Luk Gwodjik
  • YvonneZHANG Blog
  • Palgrou Blog
  • call-of-dutty-GHOST
  • gorzcore Blog
  • ashu42410 Blog
  • youyidilv Blog
  • ChoKpiK !
  • jean ghislain
  • phil- Blog
  • chris- Blog
  • maelias0426 Blog
  • protop Blog
  • Pouet
  • Blog test
  • Stéph_ou Blog
  • Politique FR
  • Mak Aubin.com
  • Sagesse et Foi
  • ST3PH Blog
  • EpaulardPremier
  • Décryptage
  • MES SOIREES SAUCISSES
  • Les exposés de GILBERT
  • afriquedocumentaire Blog
  • La Ligue Sportive
  • aios124 Blog
  • blanco44234 Blog- alcool francais
  • anissa59150 Blog
  • anissa59150 Blog
  • financement-rapide Blog
  • Les errances
  • LudwigVonRafal Blog
  • LudwigVonRafal Blog
  • marylia Blog
  • Histoire d'une émigrée
  • LudwigVonRafal Blog
  • Dans le pays des petits, les nains sont rois
  • AIDEFINANCIER
  • univergestion.com Blog
  • univergestion.com Blog
  • Makhlouf-Al-Bombardi Blog
  • marabout
  • saneg2 Blog
  • I comme Icare
  • BenPocaCosa Blog
  • Maraboutagevoyance Blog
  • Marioons blog
  • Entre deux stations !
  • Terres poétiques
  • Le Courant d'Ere
  • Culture documentée
  • image-in Blog
  • Loopy à l'envers
  • "..."
  • Une vie de reufs
  • Misaki Blog
  • lafamillebouffer Blog
  • lafamillebouffer Blog
  • EXPAT STYLE
  • EXPAT style
  • Gwendolenn Blog
  • La loge éreintée
  • CityStar Blog
  • hymnotep Blog
  • Blogotomie
  • oliver1 Blog
  • humbriel Blog
  • Le Blog d'Elsaa
  • la lumiere Blog
  • Changement de Cap !!
  • eleonore... Blog
  • Lune.X Blog
  • Le Souffle du Miroir
  • Domino26 Blog
  • Domino26 Blog
  • erika12 Blog
  • erika12 Blog
  • lycha Blog
  • augustine100 Blog
  • pointeur laser
  • The Wolf Blog
  • Délires déliés.
  • (ShiraDest) Blog Cooperation Communitaire
  • Obtenez vos 10 applications mobile
  • LE BLOG A LA CON
  • kamboua Blog
  • LA VIE N'EST JAMAIS DESESPERER
  • ElisabethCharlie Blog
  • Nastradamus1997
  • 2017-ensemble Blog
  • SoniaAuteure Blog
  • Sanchez aline Blog
  • spartiate2016 Blog
  • Sieba972 Blog
  • ConSrtucteur's Blog
  • Maroudiji Blog
  • Maroudiji Blog
  • 'Abd asSalam Blog
  • pretsbancaires Blog
  • Oliveview
  • silimane Blog
  • silimane Blog
  • froinrile Blog
  • vertgandazert Blog
  • Ginette Dupon Blog
  • francise25 Blog
  • yolande14 Blog
  • Verena Blog D'offre
  • ...
  • Tchaika Blog
  • pioupiou01 Blog
  • Mr pas Possible Blog
  • jeandin Blog
  • madamem664 Blog
  • madamem664 Blog
  • leesverslag.jouwweb Blog
  • fracis bou Blog
  • Kyoshiro02 Blog
  • Produits naturels pour la santé
  • pensées libres
  • Moi je suis un prêteur Français
  • Le Débris et sa tablette
  • Monde à vivre : espérer sans attendre et lutter sans léser
  • projet CO2 Blog
  • Perigrinations scientifiques
  • Perigrinations scientifiques
  • Olaya Blog: Moi et l'Ecriture
  • sonia collins Blog
  • Musheart's
  • Le Rifainiste Blog
  • querida13 Blog
  • Emploi embauche immédiate
  • P0l00 Blog
  • fracis bou Blog
  • Vie de Paul
  • Dans l'embrasure du trumeau,
  • )o(
  • tckmaroc
  • Tckmaroc Blog
  • Feeikless
  • papoteur Blog
  • papoteur Blog
  • Des trucs avec des mots
  • Un peu de moi
  • PASCOU Blog
  • PASCOU Blog
  • May666 Blog
  • ksar Blog
  • ksar Blog
  • lecorps10 Blog
  • wingle84 Blog
  • DreamsTeamFlp Blog
  • GuiHmurbrest Blog
  • lelette45 Blog
  • melisandre83 Blog
  • L'ombre d'un doute
  • clemencedjodo Blog
  • alfred89 Blog
  • alfred89 Blog
  • Fan de livres
  • Le Blog inutile et sans intérêt de SaXoPap...sauf pour mes potes.
  • bravofinance Blog
  • bernise02 Blog
  • procédure judiciaire et aide aux victimes d'arnaque
  • arnaques aux sentiments/Aide
  • kkkkk
  • La pensée
  • Nadia
  • BALY
  • rodolphe
  • lucasvnh
  • Je ne veux plus ressentir cette souffrance en loi
  • fagbai
  • VOILA 1 YOUTUBEUR TRES CONNU QUI VA PARTIR DE YT
  • CLASH ROYAL 100000 GEMMES HAQUER
  • SI VOUS VOLAIT JAIBREKER VOTRE PS3 OU PS4 VOILATELECHARGER SER FAIT
  • Melanie-voyance
  • kouberta
  • Point de vue
  • Robert Boy
  • gattaca
  • blogs_blog_1353
  • Troubles
  • FFr Mag' 2.0
  • bac blanc
  • Journal d'une rêveuse
  • Comte Enola
  • &sperlutations
  • Hôtel Bagan Lodge, une incroyable expérience !
  • <strong> JH <strong>
  • Rolandchovet
  • besoin d'argent
  • maitre djakpata
  • fabrice
  • Carte bancaire
  • Pauvre chat (sourire)
  • Permis
  • Voilà comment on supprime le débat démocratique
  • Magie
  • alphaMaraboutmedium
  • jr samano
  • Le vodun D'Afrique
  • Bonjour, je vous offre mes prestations graphique pour 5 euros le prix de dépard.
  • lutte contre arnaque
  • Recherche femme/homme pour ménage et garde d'enfant
  • Wonwon
  • circuitvietnam
  • SECTE
  • Voyage Culinaire
  • Bernard aze
  • MEHDI ET NAZOU 5449
  • Guide de voyage au vietnam
  • demandez et vous recevez
  • hellodarkness
  • Tour de Voyage
  • gagner de l'argents gratuitement sur internet
  • voyagevietnam
  • WhiteHorse
  • lisa
  • service
  • marvel tournoi des champions cheats
  • Puissant vodoo médium voyant Chaffa.
  • offres de prêt
  • blogs_blog_1402
  • blogs_blog_1403
  • solution fine
  • fausse couches/spiritualité/grossesse
  • Blog de Gouderien
  • PERMIS DE CONDUIRE FRANÇAIS
  • GRAND MAITRE MEDIUM LATERRE
  • Jeune contre le patriarcat
  • Une vie après la mort
  • Slaine
  • Gandmaitreabdala
  • Jullinos
  • Débat de famille
  • Comment améliorer ma page insta
  • sylviana
  • Vertige Indicible Exécré
  • Gori26
  • Sindey
  • CONNAIS TOI TOI MEME
  • agir pour la permaculture au Maroc
  • Severine75
  • achille
  • Même râleuse
  • MEme râleuse
  • evelyne.cambreleng45
  • Corée du sud et Japon
  • ma vie
  • moi meme
  • Acheter un permis de conduire en ligne
  • MoussaDiarra
  • Mon chat est bizard....
  • isa
  • isa
  • l'amitié n'existe pas
  • Solutions à tous vos problèmes
  • Bruno
  • Offre de prêt particulier
  • Lvanille
  • Palimpseste
  • Victor
  • Contes de Véléforia : Xortdan
  • la poësie
  • Blog d'une petite nouvelle incomprise...
  • Ma vie
  • Clair-obscur, recueil de textes poétiques illustrés.
  • Outils du pêcheur
  • bien, préparer son coup, pour éviter le loup dans son lit...
  • Moteur paradoxal
  • och'Mpia'n
  • mimi la conne
  • Stars
  • Le petit blog de Niou
  • news
  • MM
  • Cressida
  • Mes cover (Passions le chant)
  • Rome 1
  • Mauvais esprit ... ou pas ...
  • Rome
  • La guérison par le pouvoir des ancêtres
  • Paris
  • Lettre au Père Noël
  • Extrazlove
  • cine18
  • Les récits de Valona
  • Test
  • La santé à base des plantes
  • Dėsignėe survivante
  • dzag
  • LA VIE
  • L'hiver
  • Journal d'Une Sorcière

Catégories

  • Actualité
  • Humour
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Divers

Catégories

  • Actualité
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Jeux vidéo
  • Langue Française
  • Histoire
  • People
  • Divers

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Twitter


Google+


Jabber


Skype


Website URL


Lieu


Intérêts

29 résultats trouvés

  1. Au total, le montant de cette commande très spéciale s’élèverait à près de 16 millions de dollars. Mswati III est le roi d'Eswatini (ex-Swaziland). C'est un monarque absolu qui est à la tête de ce pays d'Afrique depuis 1986 alors qu'il n'avait que 18 ans. Depuis son investiture, il coule des jours heureux. Ce n'est pas le cas de son peuple qui défile dans les rues pour réclamer plus de droits, une amélioration des conditions de vie et une revalorisation de leur salaire. Cela n'empêche pas le roi de se faire plaisir et de faire des largesses avec les membres de sa famille. https://fr.news.yahoo.com/roi-mswati-iii-reçoit-19-114606558.html Juste une petite comparaison. Ce n'est pas du HS : https://fr.news.yahoo.com/syndicaliste-redoute-débouté-justice-avoir-121012203.html
  2. Bonjour, Il y a une scène trop drôle dans le film " Le roi lion " où il y a une sorte de biche qui mange de l'herbe et qui relève deux fois la tête en scrutant les hautes herbes avant qu'un lion lui saute dessus. Est-ce que quelqu'un connait le nom de cet animal svp ?
  3. Qui suis-je (spécial gotha) ? Le moment est venu de rentabiliser vos abonnements à Paris Match, Voici et Gala ! Arriverez-vous à identifier tous ces rois, reines, princes, princesses, prétendants et prétendantes au trônes ? Créateur Sexophone Type Mode classement Temps 3 minutes Nombre total de questions 12 Catégorie People Envoyé 18/03/2019  
    • Mode classement
    • 3 minutes
    • 12 Questions
    • 9 Joueurs
    Le moment est venu de rentabiliser vos abonnements à Paris Match, Voici et Gala ! Arriverez-vous à identifier tous ces rois, reines, princes, princesses, prétendants et prétendantes au trônes ?
  4. Bonjour chers amis, Je vous remercie de m’accueillir. Ce sera l’occasion pour moi de débattre avec vous sur cette si belle et si salutaire question du Roi de France, de la Royauté et du Royalisme. En effet, la question du Roi légitime à venir, et de la légitimité des rois depuis Louis XVIII inclusivement, est sous-tendue par cette affirmation explosive du Chancelier Pasquier : "En France depuis 1792, il n'y a pas de Gouvernement légitime."
  5. C’est une erreur qui aurait pu virer à l’incident diplomatique. Quelques heures avant l’arrivée du roi Philippe et de la reine Mathilde de Belgique à Ottawa, un drapeau a été dressé en leur honneur… sauf qu’il s’agissait du drapeau allemand ! Une gaffe au milieu du jardin de la représentante de la reine Elisabeth II, chef d’État en titre au Canada. Les deux drapeaux ont en effet les mêmes couleurs (noir, rouge et jaune) mais leurs couleurs n’ont pas le même ordre mais surtout ils se distinguent par le sens de leurs rayures. L’un les a à la verticale, l’autre à l’horizontale. SOURCE
  6. Testament 21/01/2013 [DESC][/DESC] Ce texte fut distribué par les révolutionnaires pour montrer « la superstition du citoyen Capet ». Quelques jours plus tard, ils devaient arrêter chaque Français en sa possession, car le texte eut l’effet inverse de celui escompté… il devenait une relique ! Au nom de la très Sainte Trinité du Père du Fils et du St Esprit. Aujourd’hui vingt cinquième jour de Décembre, mil sept cent quatre vingt douze. Moi Louis XVIe du nom Roy de France, étant depuis plus de quatre mois enfermé avec ma famille dans la Tour du Temple à Paris, par ceux qui étaient mes sujets, et privé de toute communication quelconque, même depuis le onze du courant avec ma famille, de plus impliqué dans un Procès dont il est impossible de prévoir l’issue à cause des passions des hommes, et dont on ne trouve aucun prétexte ni moyen dans aucune Loy existante, n’ayant que Dieu pour témoin de mes pensées et auquel je puisse m’adresser. Je déclare ici en sa présence mes dernières volontés et mes sentiments. « Je laisse mon âme à Dieu mon créateur, et je le prie de la recevoir dans sa miséricorde, de ne pas la juger d’après ses mérites, mais par ceux de Notre Seigneur Jésus Christ qui s’est offert en sacrifice à Dieu son Père, pour nous autres hommes, quelque indignes que nous en fussions, et moi le premier. « Je meurs dans l’union de notre sainte Mère l’Église Catholique, Apostolique et Romaine, qui tient ses pouvoirs par une succession non interrompue de Saint Pierre auquel Jésus-Christ les avait confiés. Je crois fermement et je confesse tout ce qui est contenu dans le Symbole et les commandements de Dieu et de l’Église, les Sacrements et les Mystères tels que l’Église Catholique les enseigne et les a toujours enseignés. Je n’ai jamais prétendu me rendre juge dans les différentes manières d’expliquer les dogmes qui déchirent l’Église de Jésus-Christ, mais je m’en suis rapporté et rapporterai toujours, si Dieu m’accorde vie, aux décisions que les supérieurs Ecclésiastiques unis à la Sainte Église Catholique, donnent et donneront conformément à la discipline de l’Église suivie depuis Jésus-Christ. Je plains de tout mon cœur nos frères qui peuvent être dans l’erreur, mais je ne prétends pas les juger, et je ne les aime pas moins tous en Jésus-Christ suivant ce que la charité Chrétienne nous l’enseigne. « Je prie Dieu de me pardonner tous mes péchés, j’ai cherché à les connaître scrupuleusement, à les détester et à m’humilier en sa présence, ne pouvant me servir du Ministère d’un Prêtre Catholique. Je prie Dieu de recevoir la confession que je lui en ai faite, et surtout le repentir profond que j’ai d’avoir mis mon nom, (quoique cela fut contre ma volonté) à des actes qui peuvent être contraires à la discipline et à la croyance de l’Église Catholique à laquelle je suis toujours resté sincèrement uni de coeur. Je prie Dieu de recevoir la ferme résolution où je suis, s’il m’accorde vie, de me servir aussitôt que je le pourrai du Ministère d’un Prêtre Catholique, pour m’accuser de tous mes péchés, et recevoir le Sacrement de Pénitence. « Je prie tous ceux que je pourrais avoir offensés par inadvertance (car je ne me rappelle pas d’avoir fait sciemment aucune offense à personne), ou à ceux à qui j’aurais pu avoir donné de mauvais exemples ou des scandales, de me pardonner le mal qu’ils croient que je peux leur avoir fait. « Je prie tous ceux qui ont de la Charité d’unir leurs prières aux miennes, pour obtenir de Dieu le pardon de mes péchés. « Je pardonne de tout mon cœur à ceux qui se sont fait mes ennemis sans que je leur en aie donné aucun sujet, et je prie Dieu de leur pardonner, de même que ceux qui par un faux zèle, ou par un zèle mal entendu, m’ont fait beaucoup de mal. « Je recommande à Dieu, ma femme, mes enfants, ma Sœur, mes Tantes, mes Frères, et tous ceux qui me sont attachés par les liens du sang, ou par quelque autre manière que ce puisse être. Je prie Dieu particulièrement de jeter des yeux de miséricorde sur ma femme, mes enfants et ma sœur qui souffrent depuis longtemps avec moi, de les soutenir par sa grâce s’ils viennent à me perdre, et tant qu’ils resteront dans ce monde périssable. « Je recommande mes enfants à ma femme, je n’ai jamais douté de sa tendresse maternelle pour eux ; je lui recommande surtout d’en faire de bons Chrétiens et d’honnêtes hommes, de leur faire regarder les grandeurs de ce monde ci (s’ils sont condamnés à les éprouver) que comme des biens dangereux et périssables, et de tourner leurs regards vers la seule gloire solide et durable de l’Éternité. Je prie ma soeur de vouloir bien continuer sa tendresse à mes enfants, et de leur tenir lieu de mère, s’ils avaient le malheur de perdre la leur. « Je prie ma femme de me pardonner tous les maux qu’elle souffre pour moi, et les chagrins que je pourrais lui avoir donnés dans le cours de notre union, comme elle peut être sûre que je ne garde rien contre elle si elle croyait avoir quelque chose à se reprocher. « Je recommande bien vivement à mes enfants, après ce qu’ils doivent à Dieu qui doit marcher avant tout, de rester toujours unis entre eux, soumis et obéissants à leur mère, et reconnaissants de tous les soins et les peines qu’elle se donne pour eux, et en mémoire de moi. Je les prie de regarder ma soeur comme une seconde mère. « Je recommande à mon fils, s’il avait le malheur de devenir Roi, de songer qu’il se doit tout entier au bonheur de ses concitoyens, qu’il doit oublier toute haine et tout ressentiment, et nommément tout ce qui a rapport aux malheurs et aux chagrins que j’éprouve. Qu’il ne peut faire le bonheur des Peuples qu’en régnant suivant les Lois, mais en même temps qu’un Roi ne peut les faire respecter, et faire le bien qui est dans son cœur, qu’autant qu’il a l’autorité nécessaire, et qu’autrement, étant lié dans ses opérations et n’inspirant point de respect, il est plus nuisible qu’utile. « Je recommande à mon fils d’avoir soin de toutes les personnes qui m’étaient attachées, autant que les circonstances où il se trouvera lui en donneront les facultés, de songer que c’est une dette sacrée que j’ai contractée envers les enfants ou les parents de ceux qui ont péri pour moi, et ensuite de ceux qui sont malheureux pour moi. Je sais qu’il y a plusieurs personnes de celles qui m’étaient attachées, qui ne se sont pas conduites envers moi comme elles le devaient, et qui ont même montré de l’ingratitude, mais je leur pardonne, (souvent, dans les moment de troubles et d’effervescence, on n’est pas le maître de soi) et je prie mon fils, s’il en trouve l’occasion, de ne songer qu’à leur malheur. « Je voudrais pouvoir témoigner ici ma reconnaissance à ceux qui m’ont montré un véritable attachement et désintéressé. D’un côté si j’étais sensiblement touché de l’ingratitude et de la déloyauté de gens à qui je n’avais jamais témoigné que des bontés, à eux et à leurs parents ou amis, de l’autre, j’ai eu de la consolation à voir l’attachement et l’intérêt gratuit que beaucoup de personnes m’ont montrés. Je les prie d’en recevoir tous mes remerciements ; dans la situation où sont encore les choses, je craindrais de les compromettre si je parlais plus explicitement, mais je recommande spécialement à mon fils de chercher les occasions de pouvoir les reconnaître. « Je croirais calomnier cependant les sentiments de la Nation, si je ne recommandais ouvertement à mon fils MM de Chamilly et Hue, que leur véritable attachement pour moi avait portés à s’enfermer avec moi dans ce triste séjour, et qui ont pensé en être les malheureuses victimes. Je lui recommande aussi Cléry des soins duquel j’ai eu tout lieu de me louer depuis qu’il est avec moi. Comme c’est lui qui est resté avec moi jusqu’à la fin, je prie MM de la Commune de lui remettre mes hardes, mes livres, ma montre, ma bourse, et les autres petits effets qui ont été déposés au Conseil de la Commune. « Je pardonne encore très volontiers à ceux qui me gardaient, les mauvais traitements et les gênes dont ils ont cru devoir user envers moi. J’ai trouvé quelques âmes sensibles et compatissantes, que celles-là jouissent dans leur coeur de la tranquillité que doit leur donner leur façon de penser. « Je prie MM de Malesherbes, Tronchet et de Sèze, de recevoir ici tous mes remerciements et l’expression de ma sensibilité pour tous les soins et les peines qu’ils se sont donnés pour moi. « Je finis en déclarant devant Dieu et prêt à paraître devant Lui, que je ne me reproche aucun des crimes qui sont avancés contre moi. Fait double à la Tour du Temple le 25 décembre 1792. L'article... Source: Boulevard Voltaire
  7. Bonjour, Je souhaiterais faire appel à vous pour déterminer la signification d'un souvenir de famille qui me parait curieux. Il s'agit d'une médaille en or. Côté pile voir photo. Côté face apparait un tableau avec des nombres et dont là aussi je ne comprends pas la signification. Celui-ci se compose de 6 lignes et de 2 colonnes. La première colonne est constituée de nombres entiers (de 3 ou 4 chiffres). La deuxième colonne est constituée de 4 nombres entiers (de deux chiffres) différents à chaque fois. Merci d'avance pour votre aide. Psykopette
  8. Bonjour C’est du Dickens. Albert II, l’ancien souverain belge, qui a laissé le trône à son fils Philippe, se plaint : la dotation qu’il touche de l’Etat a fondu. En tant que roi, la «liste civile» lui accordait 11 millions d’euros par an. Aujourd’hui 923 000 brut, auxquels il faut retrancher 200 000 euros d’impôts. Ça en laisse quand même dans les 700 000 pour passer ses journées devant la table de bridge. Pourtant, le roi est «déprimé et se plaint amèrement», notamment auprès de certains ministres, explique la journaliste du quotidien le Soir qui suit l’actualité royale. Une sébile en fer blanc comme les mendiants à la sortie de la messe ? Quand même pas, car sa sécurité est assurée et payée par l’Etat, tout comme son personnel de maison. Cela dit, il a des raisons de l’avoir mauvaise : Béatrix des Pays-Bas, qui aussi a abdiqué, reçoit 1,4 million d’euros par an. Le Premier ministre, lui, a fermement réagi : «Le gouvernement n’a pas l’intention, de façon directe ou indirecte, de changer quoi que ce soit à cette réforme importante», a déclaré Elio Di Rupo. Libération
  9. Bonjour, ************************************************************************************************************************************************** "Il y avait alors dans les bureaux de la maison du roi un homme industrieux et avisé, Jacques Cœur de Bourges, d'origine plébéienne, mais de grande et vive intelligence et d'une prodigieuse habileté dans les choses de ce siècle. Il était argentier du roi et les opérations commerciales auxquelles il se livrait sans arrêt l'avaient considérablement enrichi et tiré hors de pair. Le premier de tous les Français de son temps, il équipa et arma des galées* qui, chargées de draps de laine et autres produits fabriqués dans le royaume, parcouraient les rivages d'Afrique et d'Orient jusqu'à Alexandrie d'Egypte, et en rapportaient jusqu'au Rhône des étoffes de soie et toute espèce d'aromates, marchandises répandues ensuite non seulement en France, mais en Catalogne et dans les contrées voisines pour servir à l'usage de ce pays. En effet, avant lui, l'habitude s'était depuis longtemps perdue d'obtenir ces produits en France si ce n'est par l'intermédiaire d'autres nations, Vénitiens, Génois ou Barcelonais. Jacques Cœur s'était donc enrichi et illustré par ce commerce maritime." C'est ainsi que Thomas Basin décrit Jacques Cœur dans son Histoire de Charles VII. **************************************************************************************************************************************************** Au début du XV° siècle, Bruges est une riche ville flamande, plaque tournante par excellence du commerce de la laine anglaise et marché international en liens avec les foires de Champagne. Elle abrite qui plus est en ses murs d'importantes colonies de marchands, dont bon nombre sont venus d'Italie. Douze consulats y représentent les grandes nations marchandes : la Hanse* d'Allemagne, Venise, la Catalogne ou l'Aragon, la Castille ou l'Espagne, le Portugal, Milan, la Biscaye. Les marchands de France, pays largement appauvri par la Guerre de Cent ans, font piètre figure face aux compagnies tentaculaires italiennes et hanséates. Pourtant, l'histoire retiendra le nom d'un Français qui fut un grand homme d'affaires de son temps : Jacques Cœur. Né en 1395 à Bourges, fils de pelletier, il se marie à 23 ans avec la fille d'un marchand fortuné. Une union qui sera son marchepied vers l'élite berruyère. A 34 ans, il devient membre d'une association de marchands qui approvisionne la cour royale de Charles VII, également à Bourges. A 37 ans, il entreprend des voyages en Orient : à Beyrouth, puis à Damas. A 41 ans, il est nommé maître de la monnaie de Paris, puis argentier du roi. Sa brillante ascension sociale atteint son apogée en 1441 avec son anoblissement et la construction d'un magnifique hôtel particulier dans sa ville natale (photo ci-dessous). Il entre au Conseil royal l'année d'après. Il a alors 47 ans. Partie prenante des activités commerciales et financières de Charles VII, il prend à ferme les mines royales d'argent, de plomb et de cuivre du Beaujolais et du Lyonnais. Dès lors, il se met à concéder des prêts d'argent aux membres de la cour, où il gagne encore en influence, au point de s'entremettre dans la conclusion d'un traité entre le sultan d'Egypte et les chevaliers de Rhodes. En 1446, il se fait sa place à Florence, dans le monde des fabricants de soie. Sa richesse n'en finit alors plus de s'accroître, or il ne rechigne guère à en faire profiter son souverain, lui donnant par là même les moyens de reprendre la Normandie à l'envahisseur anglais en 1450. Jacques Cœur est d'ores et déjà assez influent pour que son fils Jean, un jeune homme de 26 ans, soit promu archevêque de Bourges. La puissance du marchand semble décidemment n'avoir plus de limite. Pourtant, en 1451, il est arrêté : on l'accuse d'avoir fait empoisonner Agnès Sorel, la fameuse Dame de Beauté, favorite du roi. L'accusation est fantaisiste, et il est innocenté trois ans après. Malgré tout, il n'échappe pas à une condamnation à vie à la prison, et ses biens son confisqués au motif de détournement de fonds. Il doit restituer 100.000 écus à Charles VII, en sus d'avoir à honorer une amende colossale de 300.000 écus. Incarcéré à la prison de Poitiers, il s'évade au bout d'un an et gagne l'Italie, où le pape lui confie le commandement d'une flotte pour aller lutter contre le Turc. Il meurt en héros à Chio en 1456, à 61 ans, donc assez vieux par rapport à la moyenne d'âge de décès de l'époque. Il aura été le marchand le plus important du Moyen-Âge français, l'unique méritant d'être placé sur un pied d'égalité avec les redoutables négociants italiens, dont il avait parfaitement su appréhender la révolution commerciale. En pratiquant le commerce des épices et autres produits de luxe ramenés d'Orient, il avait garanti le royaume de Charles VII d'une indépendance non négligeable vis-à-vis des Italiens. Il est d'ailleurs à l'origine de la création d'une flotte de galées* à Montpellier, par la suite basée à Marseille. On pourra à juste titre s'étonner de l'ingratitude témoignée au personnage en son propre pays, qui lui devait tant. Or, sa chute résulte de trois facteurs principaux : tout d'abord, une coalition de concurrents ayant juré sa perte, les marchands de Tours et de Montpellier. Ensuite, la rancœur de l'aristocratie de la cour endettée auprès de lui, et effroyablement jalouse de l'ascension fulgurante de ce simple fils de pelletier. Enfin, l'abandon du roi, qui croyait pouvoir se passer de son argentier une fois la paix revenue. *************************************************************************************************************************************************** * Hanse : association de marchands de villes ayant des intérêts économiques communs. * Galée (galéasse ou galère) : navire à rames utilisés en Méditerranée. D'après : les Métiers au Moyen-Âge, de Sophie CASSAGNES-BROUQUET (Ed. Ouest-France). ******************************************************************************************** Une statue a été érigée en son honneur à Bourges en 1879 :
  10. Chers lecteurs, bienvenue dans ce petit cours d’histoire, re-masterisé pour les jeunes de ce 21ème siècle. Aujourd’hui, parlons d’une figure emblématique de notre grande nation française : François 1er. Parmi tous les rois qui se sont succédés depuis le début de la monarchie, le Grand Colas est très certainement l’un des personnages les plus couillus de notre histoire. Roi incontesté pendant 32 ans jusqu’à sa mort, François au Grand Nez est LE Mac du 16ème siècle. En 1515, quand il se rend à Paris pour y être sacré, François porte une cape en pierres précieuses, jette des pièces aux prolos de l’époque (à 90% des paysans) et fait cabrer son cheval, tel un héros imperturbable capable de réduire en cendre une armée de nazis alliée à toute l’équipe de Smackdown. Mais notre bon roi n’est pas seulement une bête de scène, il encouragea beaucoup la littérature ainsi que les arts. Par lui se révèleront Del Sarto et De Vinci, deux ritals homos mais qui ont montré l’exemple artistique à suivre, ce qui sera bafoué 5 siècles plus tard par les bobos sentimentaux en slim. Adulé de tous, François sent qu’il est le meilleur et que son nom traversera le temps. Il tient donc à laisser un héritage architectural à la France, pour la postérité. Ainsi les châteaux d’Amboise, Chambort, Fontainebleau sont bâtis. Autant de lieux historiques qui feront de lui une légende, bien que ses habituels passe-temps eurent été de boire tout son soûl, de recruter des putes courtisanes tel un proxénète russe en Roumanie et de mettre un bouillon lors des fiestas, un peu en mode parrain style Al Capone. Mais François en a assez de mettre des douilles nationales. Il se lance donc dans diverses guerres pour sa renommée personnelle et étendre l’influence de la France au Monde. François crache à la gueule des Anglais, marave les Suisses, avant de pourrir les Ritals par des stratégies militaires dignes de Mel Gibson dans Brave Heart. Puis pour concurrencer les espagnols, quasi maîtres du monde depuis la découverte des Caraïbes, François envoie des marins en Amérique du Nord. Lorsque les ibères crient au scandale, il répond calmement comme un vrai Roi : « Je voudrais bien voir la clause du testament d’Adam qui m’exclut du partage du monde ». Ah ce François, quel sacré déconneur ! Pouvoir dire merde aux plus puissants et se foutre de leurs gueules publiquement ! De nos jours tout est dans le partage et le respect. Notre roi lui, s’asseyait dessus, posait une énorme pêche sur ces principes tantouzifiés et montrait au monde à quel point il avait des grosses couilles. Bref, vous l’aurez compris. François 1er n’avait pas seulement un blaz stylé : aidé par son double mètre, il aura savate violemment les paysans, un peu comme si Shaq O'Neil devait se battre avec l’équipe des gymnastes chinois des moins de 20 ans. Deux femmes, huit enfants, François agit tel un salafiste et s’en branle des remontrances des contestataires. C’était l’époque d’une belle dictature, sans peur, sans pitié et sans baltringue.
  11. Bonjour, Il y a eu plusieurs princesse palatine, mais lorsqu'on parle de la correspondance de la princesse Palatine, c'est de celle-ci qu'il s'agit : La princesse Élisabeth-Charlotte du Palatinat, comtesse de Simmern, née en 1652 au château de Heidelberg et décédée en 1722 au château de Saint-Cloud, est une princesse palatine, fille du comte Charles Ier Louis et de la princesse Charlotte de Hesse-Cassel. En épousant Philippe d’Orléans, frère du roi Louis XIV, Élisabeth-Charlotte devient duchesse d’Orléans et porte à la cour le titre de « Madame », titulature conférée à l’épouse du premier frère cadet du roi régnant. En France, par convention et du fait de son appartenance à la maison de Wittelsbach, elle est appelée « Charlotte-Élisabeth de Bavière ». Mariée au frère du roi, qui ne s'intéresse pas à elle, elle trompe son ennui dans la lecture et l'écriture pendant que lui la trompe avec ses mignons, auxquels il offre de somptueux cadeaux avec l'argent de la dot de l'épousée. Il faut dire que le couple était franchement mal assorti : elle aussi masculine, robuste, simple et naturelle que lui pouvait être efféminé, petit, précieux, coquet. De son arrivée en France en 1671 à sa mort en 1722, elle écrit pas moins de 60.000 lettres (ce qui lui valut son surnom d'Océan d'encre). Voici quelques extraits de sa correspondance (la scatologie était à la mode à son époque, s'il faut le préciser) : Litanie pour un lieu d'aisance (dont sa maison était privée, ce qui l'obligeait à "garder son étron pour le soir") : "Vous êtes bien heureuse d'aller chier quand vous voulez; chiez donc tout votre chien de soûl". "Cela me fâche, parce que j'aime à chier à mon aise, et je ne chie pas à mon aise quand mon cul ne porte sur rien." Le plus dérangeant est que la défécation se fait en public devant des soldats, des nonnes et des évêques. Ah, si seulement ce besoin ne se faisait sentir. Je voudrais que celui qui a le premier inventé de chier, ne pût chier, lui et toute sa race, qu'à coups de bâton. Comment, mordi ! qu'il faille qu'on ne puisse vivre sans chier ? Soyez à table avec la meilleure compagnie du monde, qu'il vous prenne envie de chier, il vous faut aller chier. Soyez avec une jolie fille, une femme qui vous plaise ; qu'il vous prenne envie de chier, il faut aller chier ou crever. Ah! maudit chier, je ne sache point de plus vilaine chose que de chier. Voyez passer une jolie personne, bien mignonne, bien propre, vous vous récriez: ah! que cela serait joli si cela ne chiait pas! Je le pardonne à des crocheteurs, à des soldats aux gardes, à des porteurs de chaises et à des gens de ce calibre-là. Mais les empereurs chient, les impératrices chient, le pape chie, les cardinaux chient, les princes chient, les archevêques et les évêques chient, les généraux d'ordres chient, les curés et les vicaires chient. Avouez donc que le monde est rempli de vilaines gens, car enfin, on chie en l'air, on chie sur la terre, on chie dans la mer, tout l'univers est rempli de chieurs et les rues de Fontainebleau de merde, car ils font des étrons gros comme vous, madame. La conséquence est terrible. Vous pensez "baiser une belle petite bouche avec des dents bien blanches"? Erreur! En réalité, "vous baisez un moulin à merde". On ne mange que pour chier, et tout de même qu'on ne chie que pour manger, et si la viande fait la merde, il est vrai de dire que la merde fait la viande, puisque les cochons les plus délicats sont ceux qui mangent le plus de merde. Est-ce que dans les tables les plus délicates, la merde n'est pas servie en ragoût? Ne fait-on pas des rôties de la merde des bécasses, des bécassines, d'alouettes et d'autres oiseaux, laquelle merde on sert à l'entremets pour réveiller l'appétit? Les boudins, les andouilles et les saucisses, ne sont-ce pas des ragoûts dans des sacs à merde? La terre ne deviendrait-elle pas stérile si on ne chiait pas, ne produisant les mets les plus nécessaires et les plus délicats qu'à force d'étrons et de merde? On ne mange que pour chier, comme on ne chie que pour manger. Vous étiez de bien mauvaise humeur quand vous avez tant déclamé contre le chier; je n'en saurais donner la raison, sinon qu'assurément votre aiguillette s'étant nouée à deux nœuds, vous aviez chié dans vos chausses. Le plaisir qu'on se procure en chiant vous chatouille si fort que, sans égard au lieu où vous vous trouvez, vous chiez dans les rues, vous chiez dans les allées, vous chiez dans les places publiques, vous chiez devant la porte d'autrui sans vous mettre en peine s'il le trouve bon ou non. Lien & source Autre lien (+ Wikipédia) et un petit bonus : Cadeau : pour lire la correspondance de la princesse dans son intégralité
  12. Le mariage d'Henry VIII avec Anne Boleyn était-il incestueux ? C'est du moins ce qu'ont affirmé certaines personnes de cette époque tourmentée. Par exemple Nicholas Sanders -un propagandiste catholique- qui accusa le roi d'avoir connu charnellement la mère d'Anne Boleyn, pour en déduire que cette dernière était sa fille naturelle. Mais bien d'autres ont affirmé être témoins de la relation du roi (âgé de seize ans au moment des faits), avec Elizabeth Boleyn (née Howard) tandis que son époux Thomas Boleyn était en relation diplomatique en France. A son retour, le mari trompé, trouvant sa femme avec un nouveau-né qui ne pouvait être de lui, voulu la punir et fit appel à l'évêque de Canterbury pour divorcer. Elizabeth en avisa le roi qui envoya sans tarder le marquis de Dorset pour lui faire part de son ordre de cesser toute persécution contre son épouse et de se réconcilier avec avec elle. Selon une autre source (un biographe nommé Thomas Bailey dans un ouvrage de 1655), Elizabeth Boleyn aurait dit au roi désireux de prendre sa fille en mariage : "Sire, pour l'amour de Dieu, prenez garde à ce que vous feriez en épousant ma fille, car si vous vous souvenez consciemment elle est autant ma propre fille que la vôtre." Enfin, Henry VIII lui-même aurait demandé au chevalier François de Bryan (surnommé le "lieutenant d'enfer du roi", ou encore le "vicaire du roi en enfer") quel péché c'était d'avoir eu affaire premièrement avec la mère, puis après avec la fille. Ce à quoi le chevalier aurait répondu : "Tel, sire, que de manger la poule puis après son poulet.". Mais peut-être n'était-ce que propagande contre la belle Anne Boleyn, comparée à une Jezabel et à une Salomé dans les sermons. Et les historiens, qu'en pensent-ils ?
  13. Bonjour Le 21 octobre 1680, Louis XIV crée la Comédie française : une lettre de cachet, signée à Versailles, consacre la fondation d’une troupe unique, composée de vingt-sept comédiens et comédiennes choisis par le roi pour leur excellence, dans le but de « rendre les représentations des comédies plus parfaites ». La troupe unique jouit du monopole des représentations en français à Paris et dans les faubourgs. À son répertoire figurent Corneille, Molière et Racine, mais aussi Rotrou, Scarron. ******************************************************************************************************************************************************** Historique : 1670 : À Paris, trois troupes de théâtre rivales coexistent : celle du Marais, celle de l’Hôtel de Bourgogne et celle du Palais-Royal, dirigée par Molière. 1673 : Après la mort de Molière, les comédiens du Marais rejoignent sur ordre royal la troupe des comédiens de Molière, et cette nouvelle troupe s’installe à l’Hôtel Guénégaud, rue Mazarine. 1680 : Le 18 août, un ordre du roi, expédié de Charleville, enjoint aux deux dernières troupes de comédiens français établis dans Paris de jouer dorénavant ensemble. Le 25 août, jonction entre les comédiens de l’Hôtel de Bourgogne et ceux de l’Hôtel Guénégaud – les comédiens de Molière, dont le chef est La Grange – qui donnent leur première représentation commune. Le 21 octobre, une lettre de cachet, signée à Versailles, consacre la fondation d’une troupe unique, composée de vingt-sept comédiens et comédiennes choisis par le roi pour leur excellence, dans le but de « rendre les représentations des comédies plus parfaites ». La troupe unique jouit du monopole des représentations en français à Paris et dans les faubourgs. À son répertoire figurent Corneille, Molière et Racine, mais aussi Rotrou, Scarron. Louis XIV et Molière déjeunant à Versailles (peinture d'Ingres) 1681 : Le 5 janvier, les Comédiens-Français se lient entre eux par un acte d’association qui ne sera jamais remis en cause. La troupe réunit des comédiens fameux, tels que : Armande Béjart, Catherine De Brie, La Grange, Hubert, Du Croisy, Baron, Jeanne Beauval, Mlle Champmeslé – l’interprète favorite de Racine–, Poisson, etc. 1682 : Le 24 août, dotés d’un brevet de pension de 12 000 livres, ils vont connaître les avantages d’une protection de tutelle, mais en contrepartie de cette subvention, ils se trouvent plus étroitement assujettis aux caprices royaux. Le privilège des «Comédiens du roy » est souvent remis en cause par les troupes rivales, le théâtre de la Foire et surtout les Comédiens-Italiens. C’est par opposition à ceux-ci que se répand le nom de « Comédie-Française ». 1687 : Les comédiens reçoivent l’ordre de quitter leur théâtre, l’Hôtel Guénégaud, dont la proximité effarouche les ecclésiastiques du nouveau collège des Quatre-Nations (aujourd’hui l’Institut, quai Conti). 1689 : Après diverses tentatives infructueuses, la troupe s’installe rue des Fossés-Saint-Germain (n° 14 de l’actuelle rue de l’Ancienne-Comédie). Le 18 avril, le théâtre construit par l’architecte François d’Orbay ouvre ses portes. Au répertoire figurent les comédiens-auteurs Champmeslé, Dancourt et Poisson, en compagnie de Dufresny, Regnard et Crébillon… Les succès n’empêchent pas la troupe de surmonter avec difficulté les années de crise de la fin du règne de Louis XIV. 1716 : L’avènement du Régent, avec un retour au luxe et au plaisir, contraint les Comédiens-Français à brandir leur monopole face à la troupe reconstituée des Comédiens-Italiens et au théâtre de la Foire qui prospère. La compagnie renouvelée inscrit à son répertoire les premières tragédies de Voltaire, des oeuvres de Destouches, Gresset, Piron, Fagan, Nivelle de LaChaussée, créateur d’un nouveau genre dramatique, la « comédie larmoyante », et, en concurrence avec les Italiens, quelques unes des comédies de Marivaux. Leurs interprètes ont pour nom Mlle Duclos, Mlle Dangeville, Adrienne Lecouvreur ; puis, au milieu du siècle, Mlles Clairon, Gaussin,Vestris, et les comédiens Lekain, Préville, Molé… 1756 - 1759 : Face à l’autorité des premiers Gentilshommes de la Chambre, chargés d’appliquer les nouveaux règlements mis en place en 1757 et 1766 par Louis XV qui a pris en charge les dettes de la société, les comédiens s’affirment, construisent de petites loges, d’un gros rapport, et, avec l’appui de Voltaire, débarrassent la scène des banquettes réservées aux spectateurs privilégiés. La mise en scène, le décor, le costume, le jeu évoluent sous l’influence notamment de Lekain et Mlle Clairon vers plus de naturel et d’authenticité. 1770 : Les comédiens quittent leur théâtre vétuste et s’installent provisoirement dans la Salle des Machines du palais des Tuileries. Larive, Dazincourt, Fleury et Mlle Contat y connaissent leurs premiers succès. 1775 : Création du Barbier de Séville de Beaumarchais avec Préville dans le rôle de Figaro. 1778 : Apothéose de Voltaire. Son buste est couronné sur la scène en sa présence. 1782 : La troupe inaugure sa nouvelle salle du Faubourg-Saint-Germain (l’actuel Odéon), construite pour elle par les architectes Peyre et deWailly. 1784 : Création triomphale et tumultueuse du Mariage de Figaro de Beaumarchais, comédie annonciatrice de l’esprit révolutionnaire. 1789 : La Comédie-Française, à la suite des événements politiques, prend le nom de Théâtre de la Nation. La Révolution accorde aux comédiens les droits civils, mais elle met fin à la situation privilégiée de la Comédie. Au cours de cette période, la Comédie-Française connaît tous les périls, la dissidence des comédiens « républicains», qui scinde la troupe : conduits par Talma, ils s’installent dans un théâtre récemment construit par Victor Louis, rue de Richelieu, dit « Théâtre de la République ». 1793 : Le 3 septembre, le patriotisme des comédiens « monarchistes » ayant été mis en cause par leur choix de répertoire, le Comité de salut public ordonne la fermeture de leur théâtre à l’Odéon, leur arrestation et la saisie de leurs papiers. Le dévouement d’un obscur acteur, Charles Labussière, employé au Comité de salut public, les sauve de la guillotine. La chute de Robespierre leur rend la liberté ; mais ruinés, sans salle de théâtre, les comédiens se dispersent dans d’éphémères troupes de Paris et de province. 1799 : La tempête politique apaisée, la réunion de la troupe est réalisée à l’instigation de l’écrivain François de Neufchâteau, devenu ministre de l’Intérieur, puis membre du Directoire. Le gouvernement concède à la société des Comédiens-Français le Théâtre Français de la République, rue de Richelieu. Le 30 mai, la nouvelle Comédie-Française ouvre ses portes. Napoléon se fait le protecteur de la Comédie-Française. 1804 : Le 17 avril, les Comédiens-Français signent un nouvel acte de société. 1812 : Le 15 octobre, le décret de Moscou, signé par Napoléon, ratifie et complète les règlements établis. Dominés par Talma, les nouveaux sociétaires, parmi lesquels Mlle George et Mlle Duchesnois, se disputent les faveurs du public dans un répertoire classique éprouvé qui surclasse un répertoire contemporain médiocre. 1826 : La mort deTalma prive la troupe de sa principale étoile. Le répertoire en crise est prêt à accueillir les auteurs de la nouvelle école romantique. 1830 : Sous la direction du baron Taylor, commissaire du gouvernement, Alexandre Dumas, Alfred de Vigny, Victor Hugo imposent le nouveau genre au répertoire : le drame romantique connaît son point culminant avec « la bataille » d’Hernani, le 25 février 1830, tandis qu’évoluent le jeu des acteurs, la mise en scène et la conception du décor. 1843 : L’échec des Burgraves de Victor Hugo laisse la place à des oeuvres de facture plus traditionnelle. La tragédie classique revient à la mode avec Rachel, véritable vedette d’une troupe renouvelée. 1849 : Le prince-président Louis Napoléon met fin à une longue période de flottement administratif et financier en créant la fonction d’administrateur, dépendant directement du ministère de l’Intérieur. 1850 : Les deux premiers administrateurs nommés, successivement Arsène Houssaye (1850-1856) et le baron Empis (1856-1859), font de la Comédie-Française la troupe ordinaire de l’Empereur. 1859-1871: Sous l’administration d’Édouard Thierry, une troupe homogène, où figure durant quelques mois la jeune Sarah Bernhardt, fait triompher la comédie bourgeoise et consacre des auteurs comme Banville, Ponsard, Émile Augier. 1870 : Pendant le siège de Paris, le foyer est transformé en lieu d’accueil des blessés.1871-1885 : Le nouvel administrateur, Émile Perrin, ancien directeur de l’Opéra, attire à la Comédie-Française le Tout-Paris. Une troupe d’élite joue Hugo, Dumas fils, Pailleron, Bornier, Coppée et Erckmann-Chatrian dans les mises en scène somptueuses de l’administrateur. 1885-1913 : Les vingt-huit années de l’administration Claretie sont caractérisées par des difficultés financières, une troupe tragique plus brillante que la troupe comique, et un répertoire contemporain où domine la comédie de moeurs (Hervieu, Brieux, Lavedan, Donnay, Porto-Riche, Bataille, Mirbeau, de Flers et Caillavet). 1900 : L’incendie du théâtre fait errer la troupe de salle en salle pendant six mois. 1908 : Les Comédiens-Français, sous la direction artistique de Charles Le Bargy, collaborent aux premiers films des Studios des films d’art. 1913-1936 : Sous les administrations d’Albert Carré (ancien directeur de l’Opéra-Comique), puis de l’auteur dramatique Émile Fabre, la Comédie-Française vit une période de transition. Elle participe pendant la guerre aux représentations du Théâtre aux Armées, donne des galas à bénéfice et joue des oeuvres à caractère patriotique. Émile Fabre, malgré les crises financières et politiques de l’après-guerre, parvient à accueillir une nouvelle génération d’auteurs dramatiques (Jean-Jacques Bernard, Paul Raynal, André Obey). Il fait entrer au répertoire des auteurs étrangers (d’Annunzio et Ibsen). 1935 : La Comédie-Française participe aux premières retransmissions radiophoniques. 1936 : L’auteur dramatique Édouard Bourdet est nommé administrateur. Il est assisté par un comité consultatif composé des metteurs en scène issus du Cartel : Jacques Copeau, Gaston Baty, Charles Dullin et Louis Jouvet. Ces metteurs en scène apportent un regard neuf sur les classiques tandis que des auteurs contemporains français et étrangers – Giraudoux, Lenormand, Mauriac, Romain Rolland, Pirandello – font leur entrée en force au répertoire. 1940-1946 : Pendant la guerre vont se succéder les administrateurs Jacques Copeau, Jean-Louis Vaudoyer et, à la Libération, Pierre Dux. Ils s’efforcent de préserver l’intégrité et le prestige de la Comédie-Française pendant l’occupation allemande. 1946 : Un important décret accorde à la Comédie-Française l’exploitation de l’Odéon – appelé Salle Luxembourg pour le distinguer de la Salle Richelieu – et provoque le départ d’un groupe de sociétaires. 1946-1960 : Les administrateurs André Obey, Pierre-AiméTouchard, Pierre Descaves et Claude de Boisanger affrontent les différentes crises et accroissent le nombre des acteurs. 1959 : L’Odéon est retiré à la Comédie-Française. 1960-1970 : Maurice Escande ouvre le théâtre aux acteurs nouveaux et aux metteurs en scène extérieurs. 1970-1979 : Pierre Dux continue cette politique avec l’exploitation de l’Odéon, revenu à la Comédie-Française en 1971. 1979-1983 : Jacques Toja succède à Pierre Dux. 1983 : L’Odéon est retiré à la Comédie-Française. Nomination de Jean-Pierre Vincent comme administrateur. 1986 : Jean Le Poulain, sociétaire de la Comédie-Française, est nommé administrateur. Le Théâtre national de l’Odéon est rattaché à la Comédie-Française. 1988 : Le 1er mars, décès de Jean Le Poulain. Le 15 juin, Antoine Vitez est appelé aux fonctions d’administrateur général. L’Odéon est de nouveau retiré à la Comédie-Française. 1990 : Le 30 avril, Antoine Vitez disparaît brutalement. Le 4 juillet, Jacques Lassalle est appelé aux fonctions d’administrateur général. 1993 : En août, nomination de Jean-Pierre Miquel pour un mandat de cinq ans. Ouverture du Théâtre du Vieux-Colombier (trois cents places), en qualité de deuxième salle de la Comédie-Française. 1994 : D’importants travaux de modernisation de la cage de scène et de réfection de la Salle Richelieu sont entrepris. 1995 : Les statuts sont modifiés. Le 1er avril, la Comédie-Française devient un Établissement public à caractère industriel et commercial (ÉPIC) placé sous la tutelle du ministre de la Culture. 1996 : Une troisième salle, le Studio-Théâtre (cent trente-six places), est inaugurée à l’automne au Carrousel du Louvre. 2001 : En août, nomination comme administrateur de Marcel Bozonnet. 2006 : Muriel Mayette lui succède. Source
  14. Arnaldur Indridason, le nouveau roi du polar nordique Lundi 09 mars - 10:39 Auteur de romans sensibles et réalistes, l'écrivain islandais est l'un des meilleurs auteurs de polars de sa génération. Et son nouveau «Hiver arctique» confirme son talent. Quel est son secret? Et comment explique-t-il le succès et l'excellente réputation des polars venus du Nord? Depuis quelques années déjà, le polar nordique a le vent en poupe. Les romans des Suédois Henning Mankell et Stieg Larsson ou du Norvégien Jo Nesbo, notamment, sont de véritables best-sellers. L'Islandais Arnaldur Indridason, déjà auteur de «La cité des jarres», «La femme en vert», «La voix» et «L'homme du lac» (tous parus aux Editions Métailié), fait aujourd'hui partie de ces rois du polar scandinave. «Hiver arctique», son cinquième roman traduit en français, nous plonge sans concession dans une Islande meurtrie et malgré tout magnifique. Il y a sans conteste une poésie propre à ces auteurs venus du Nord, comme un regard profond qui saurait capter les silencieuses mélancolies que l'on terre sous des sourires pudiques. Mais qu'ont donc ces pays de si particulier pour produire des oeuvres noires aussi sensibles? Quelques éléments de réponses par courrier électronique, avec Arnaldur Indridason. La problématique du racisme est au coeur de votre dernier livre; est-ce un grand problème en Islande? C'est tout nouveau pour nous. Pendant ces dernières années, nous avons connu un énorme boom de l'immigration en provenance d'Europe et d'Asie, et nous avons essayé de faire au mieux. Avec mon livre, j'ai voulu rappeler qu'il fallait qu'on se respecte les uns les autres, quelles que soient nos origines. Je crois que cela peut être la solution de nombreux problèmes, et pas seulement culturels. L'infidélité semble également l'une de vos préoccupations. De mon point de vue, et cela peut sembler très vieux jeu, la famille est la pierre angulaire de la société. Nous faisons tous partie d'une famille, qu'elle soit bonne ou mauvaise. Ces familles sont construites surtout sur la confiance, et quand cette confiance est détruite, beaucoup de choses le sont avec. Il semble aujourd'hui qu'il est beaucoup plus facile de détruire cette confiance. J'essaie de mettre cela en évidence par rapport à nos responsabilités. C'est d'ailleurs une des choses dont sont amoureux les polars, et les miens ne font pas exception. Vos personnages sont tous des pauvres diables, avec des vies tourmentées. Pourquoi? Ils ne sont pas tous ainsi. Le commissaire Erlendur, mon personnage principal, a une vie très chahutée et a souvent affaire à des existences qui sont très tristes. Mais elles peuvent aussi être très belles dans leur tristesse, et j'essaie de mettre ceci en avant. Il n'y a pas de plaisir dans le bonheur. L'écrivain ne tire aucun plaisir des vies épanouies, seulement des vies brisées. Anne-Sylvie Sprenger Suite de l'article... Source: Le Matin
  15. Michel Comte, roi du nu Dimanche 28 mars - 19:32 © KEYSTONE | Photographe des stars, le Zurichois Michel Comte met en vente ses tirages dès aujourd'hui et jusqu'au 10 mai, à Vienne, en Autriche. EXHIBITION | A 54 ans, le photographe de Stars Michel Comte ne cesse d'épater la galerie. Par Cécile Lecoultre Suite de l'article... Source: 24heures.ch
  16. En naviguant sur internet on peut tomber sur tout et n'importe quoi. De fils en aiguilles, je suis tombé totalement par hasard sur ces deux sites : http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2014/06/19/31001-20140619ARTFIG00237-et-si-la-france-avait-besoin-d-un-roi.php http://royalcity.e-monsite.com/pages/pourquoi-la-monarchie.html (Bon, clairement, vous pouvez-vous en douter, le second lien est très subjectif. Mais il a quelques arguments assez intéressants.) La République a été une très bonne chose pour notre pays, et je suis fier de ses hommes et femmes qui se sont révoltés, mais aujourd'hui elle n'est plus qu'une caricature d'elle-même ; car, quand on y pense, nos présidents et tous nos élus sont finalement des roitelets qui ne cherchent qu'à s'enrichir et à conserver leur petit pouvoir. Ils sont tous très loin des idéaux de liberté, d'égalité et de fraternité de leurs prédécesseurs. Un président ne pense qu'à une seule chose durant son mandat : sa réélection. Le gouvernement (l'actuel comme ses prédécesseurs) propose des coupes budgétaires, mais jamais sur ce qui le touche personnellement. Un président ne va jamais baisser son salaire (Sarkozy l'avait même augmenté à son élection), un député/sénateur ne votera jamais une loi pour baisser son salaire, aucun ministre ne fera jamais une telle proposition de loi. Depuis un bout de temps, il n'y a plus de mesures "courageuses" au niveau politique. Le droit français est devenu extrêmement compliqué avec les députés et les sénateurs, qui pour justifier leurs salaires astronomiques, pondent des textes tous les trois jours. Personne n'a envie de réformer le système, tout le monde est attaché à ses petits privilèges. La droite, la gauche, le centre (s'il existe) et les extrêmes sont tous pareils. Ils se chamaillent sans cesse et font passer leur petite guéguerre avant les problèmes du pays. --------- Concernant le sondage, je choisirai l'option numéro trois "Oui, mais sous certaines conditions et avec des ajustements". Pourquoi ? Parce qu'un roi ne serait pas obnubilé par l'idée de se faire réélire. Il pourrait vraiment réfléchir sur le long terme pour la France et proposer des projets innovants et ambitieux sans craindre de froisser son électorat. Comme je ne souhaite pas perdre mon droit de vote, je verrai plutôt un régime type monarchie constitutionnelle, mais pas avec un roi qui ne ferait que de la figuration. Et vous, c'est quoi votre avis ? :p
  17. Bonjour, Tout commença au cœur d'une immense forêt : celle de Bière, propriété des Capétiens dès l'an mille. Fontainebleau* est une ville qui accueille les rois depuis le Moyen Âge : 34 souverains s'y sont succédés, venus en villégiature pour profiter du bon air et de l'immense domaine boisé propice à la chasse qui l'entoure. C'est en 1137 qu'une résidence royale y est pour la première fois mentionnée dans une charte du roi Louis VII, mais cela remonte à si loin qu'aujourd'hui encore, nous ignorons pratiquement tout sur ses plans. Elle se composait vraisemblablement de bâtiments irréguliers formant une cour ovale au centre de laquelle se dressait une grosse tour carrée. Un ensemble ceinturé de fossés peut-être secs ou remplis d'eau, on ne sait pas. Après Louis VII, c'est Saint-Louis qui vint profiter des lieux, où il fit embellir et agrandir le site par de nouvelles édifications, ainsi qu'un couvent-hôpital en 1259 qu'il confia à l'ordre des Trinitaires. Mais c'est François 1er qui, pour l'essentiel, donna au château cet aspect qu'on lui connaît encore. Dès 1528, le roi bâtisseur fait reconstruire les bâtiments de la cour Ovale en utilisant les anciennes fondations. Le château médiéval devient palais, désormais doté d'une nouvelle entrée : la porte Dorée. Suivent la construction d'une chapelle à deux niveaux consacrée à Saint Saturnin. Autour de 1540, à l'emplacement du couvent des Trinitaires, une grande basse cour est aménagée, que l'on connaîtra plus tard sous le nom de cour du Cheval Blanc. Elle est reliée à la cour Ovale par une aile qui abrite la galerie François 1er au premier étage. Peintres, sculpteurs, architectes et autres artisans italiens affluent au palais que François 1er n'a de cesse de vouloir embellir. Entre 1568 et 1570, le Primatice*, auquel le palais doit bon nombres de stucs et fresques incomparables de beauté, élève l'aile de la Belle Cheminée dans la cour de la Fontaine. Ci-dessus : un stuc du Primatice. Henri II poursuit par la suite l'œuvre de son père avec l'édification de la salle de Bal, avant qu'Henri IV ne prenne le relai. Dans le souci de régulariser la cour Ovale, ce dernier la dote d'une nouvelle entrée monumentale à l'est, qui portera le nom de porte du Baptistère en souvenir du baptême du futur Louis XIII. Ce nouvel accès est précédé par une cour de communs aménagée entre 1606 et 1609 : la cour des Offices. Henri IV fait encore édifier l'aile de la galerie de Diane, une volière (disparue) et creuser le Grand Canal. Avec les rois qui suivront, c'est surtout la cour du Cheval Blanc qui connut des modifications, en dehors de la construction du pavillon de l'Etang en 1662 (donc sous Louis XIV) que l'on doit à l'architecte Louis Le Vau*. Sous Louis XV, l'aile sud qui abritait la galerie d'Ulysse fut remplacée par un bâtiment de logement pour la cour. Ci-dessus, le pavillon de l'Etang. Sous l'Empire, l'aile Ferrare, à l'ouest, fut démolie, et Napoléon fit entièrement redécorer le pavillon de l'Etang. ****************************************************************************************************************************************** Nota bene : * * ********************************************************************************************************************************************* Fontainebleau, ville d'artistes : La première école de Fontainebleau est constituée d'artistes italiens invités en France par François Ier pour décorer le palais (chantiers de reconstruction et d’extension de la Renaissance) : Rosso Fiorentino (Florence en 1494 - Fontainebleau en 1540), auquel succède Le Primatice, assisté de Nicolò dell'Abbate. Ces peintres influencèrent de nombreux artistes français tels que Jean Goujon ou Antoine Caron ou bien Noël Jallier. Il en découla un certain courant artistique rattaché au maniérisme, mélange de différentes techniques : peinture, sculpture, architecture, pour composer un véritable art du décor. Ci-dessus, la bibliothèque du palais. La seconde école de Fontainebleau, sous le règne de Henri IV, réunit des artistes français tels que René Boyvin, Toussaint Dubreuil, Martin Fréminet et Quentin Varin ou flamands tels qu'Ambroise Dubois. Entre 1830 et 1875, une nouvelle école voit le jour dans les parages de la ville, l'Ecole de Barbizon, du nom du village à l'orée de la forêt où les peintres paysagistes et animaliers venaient travailler "d'après nature". Dès 1863, les maîtres de cette école sont rejoints par la jeune génération des Bazille, Monet, Renoir et Sisley qui, à leur tour, feront évoluer la manière de peindre et donneront naissance à l'impressionnisme. En 1875, Barbizon compte une centaine d'artistes et d'esthètes arrivés de l'étranger pour 351 habitants. L'engagement militant des peintres conduira aux premières mesures mondiales d'un patrimoine naturel avec la création de "réserves artistiques". Rochers à Fontainebleau, par Camille Corot. *************************************************************************************************************************************************** Denecourt et Colinet : deux hommes que les randonneurs peuvent honorer ! Claude François Denecourt, sergent à la retraite, s'installe à Fontainebleau en 1832. Ce sera pour lui une véritable révélation et, pendant 40 ans, il n'aura de cesse de sillonner la forêt, dégageant et aménageant des grottes, créant des fontaines et des tunnels, balisant 150 km de sentiers à travers les chaos rocheux. Son premier guide est publié en 1839, son premier sentier -celui du Mont Chauvet- est tracé en 1842, ses indicateurs paraissent en 1847... Son œuvre suscite en premier lieu des réticences de la part des artistes, qui l'accusent d'ouvrir le domaine aux touristes, mais dès 1855 il est publiquement salué par Nerval, Baudelaire, Sand, Musset, Hugo et autres célébrités de son époque. La tour d'observation qu'il a édifié en 1851 sera d'ailleurs inauguré par Napoléon III et l'impératrice Eugénie deux ans plus tard. Denecour décède en 1875, et c'est Charles Colinet qui se charge de poursuivre sa mission, traçant dans le même esprit plus de 100 km de sentiers supplémentaires. Son épouse reprend à son compte l'entretien de l'ensemble des circuits à sa mort, puis c'est le Touring-Club de France qui en assurera le relais jusqu'à la Seconde Guerre mondiale. Depuis 1948, c'est l'Association des Amis de la Forêt de Fontainebleau qui s'occupe des sentiers bleus créés par Denecourt et Colinet. ***************************************************************************************************************************************************** * Le nom de Fontainebleau est très ancien : on en trouve une première mention écrite sur la charte de succession de Louis VI, en 1137. Nous supposons que son étymologie est une contraction de Fontaine-belle-eau puisque les sources sont innombrables partout alentour. Il se pourrait encore que cela provienne de Fontaine-Bliaud, ou Fontaine Eblaud, ou Blitwald, ou de Blatobald (nom d'une famille de guerriers francs parmi d'autres) ou même encore du dieu Bélénos, que les Gaulois honoraient par des feux au solstice d'été. L'on parle encore d'un chien qui s'appelait Bleau et qui avait découvert une fontaine, chien qui tantôt appartient à un garde forestier, tantôt au roi Charles IX... et encore, qui sait si d'autres versions n'existent pas ! Ses habitants sont les Bellifontains. ******************************************************************************************************************************************************* Sources : Fontainebleau, éd. Octavius ; Hauts lieux de la forêt de Fontainebleau, J.P. Hervet & P. Mérienne, éd. Ouest-France. + wikipédia.
  18. Yavin

    Sampras, le retour?

    Sampras, le retour? Dimanche 04 janvier - 13:49 Retiré du circuit depuis cinq ans, l'ex-roi de Wimbledon rêve de défier Nadal. Va-t-il faire son retour comme tant d'autres? Pourquoi tant d'anciens champions n'arrivent-ils pas à décrocher? Est-ce si dur de se glisser dans d'autres habits après avoir connu la gloire? Non content de jouer les tournois des vieilles gloires, Pete Sampras (37 ans), l'ex-grand dominateur de Wimbledon, retiré du circuit du tennis depuis cinq saisons, rêve de se frotter à Nadal, le numéro un actuel, comme on a pu le lire dans L'Equipe cette semaine. «Il est clairement le meilleur joueur du monde actuellement. Je serais vraiment curieux de sentir sa balle, ses cadences, ses effets, j'aimerais essayer de jouer service-volée contre lui. Je ne serais pas ridicule.» Simple appel du pied pour disputer un de ces matchs exhibition toujours très lucratifs? Ou alors Sampras rêve-t-il vraiment d'un retour sur le circuit? Suite de l'article... Source: Le Matin
  19. Qu'est-ce qu'un roi nous apportera de plus que la République ? Nous aurions beau jeu de vous dire que la république est à son crépuscule, et qu'elle a déserté les préoccupations des Français. Nous aurions beau jeu de vous dire que c'était fatal, que la République française est avant tout et depuis le début idéologique, et que ces idéologies ne veulent rien d'autre à terme que l'individu, l'humanité et l'Etat. Au contraire, nous voulons être positif. L'idée royale représente une chance inespérée. La royauté apportera alors l'unité à notre France si fracturée, et une politique de continuité qui préservera à long terme les intérêts de notre pays, sa culture, son patrimoine, ses métiers, son environnement. Une France affermie dans ses institutions est capable d'affronter les grands enjeux de ce siècle : l'Islam, l'Europe, la mondialisation, la poussée du tiers-monde. Son identité profonde assurée, ses forces vives renforcées (la famille, l'école, la justice, l'armée, etc.), elle ne cherchera plus à justifier ses orientations politiques par la conformité ou non à l'idéologie (l'ouverture des frontière seulement par libéralisme, la laïcité seulement par agnosticisme, l'assistanat seulement par individualisme, etc.) mais elle agira par pragmatisme. Mais c'est dépassé, on risque de revenir en arrière ! Quand vous êtes malade, ne souhaitez-vous pas retrouver, à l'avenir, l'état dans lequel vous étiez avant de tomber malade, à savoir la bonne santé ? Vous appelez ça revenir en arrière ? Vouloir l'instauration d'une monarchie en France, ce n'est pas vivre dans le passé, c'est s'appuyer sur notre Histoire et sur notre identité pour aborder plus sereinement l'avenir. Au moins, en république, la loi est la même pour tous Dites plutôt que la loi est faite pour un homme uniformisé, statistiquement moyen, ce qui est monstrueux. Cela conduit à exclure de la loi ceux qui ne sont pas comme tout le monde, ou les indésirables, les inutiles. La loi uniforme conduit à l'injustice. Elle doit au contraire tenir compte des situations de famille, des métiers, des particularismes locaux. Et pour cela, il faut que tous ces gens puissent être représentés sincèrement, et non pas au travers des idéologies et des partis. Voici ce que se propose de faire l'Alliance royale : redonner vie aux différences régionales (au sens non folklorique du terme), tout en conservant une identité Française, grâce à la personne du roi ; redonner vie à la famille, en la prenant réellement en compte, légalement, institutionnellement. Tout cela la république ne peut le faire, au nom de l'égalité des individus. Ce sera le retour des privilèges ! Êtes-vous certain qu'aujourd'hui les privilèges n'existent pas ? Allez, chercher bien, il y en a tellement. Les privilèges n'étaient pas l'apanage des nobles. Chaque ville, chaque profession avait les siens. N'est-ce pas toujours le cas ? De plus, souvenez-vous que le roi a cherché à combattre le pouvoir des grands seigneurs féodaux et le pouvoir de l'argent. Au contraire, en république, les élus se mettent trop souvent au service des féodaux modernes que sont les lobbies et les groupes de pression, et pas du bien commun comme pourra le faire le roi ! Mais la République a réussi à uniformiser les lois, les coutumes, même la langue ! Il est vrai que sous l'Ancien Régime nos rois n'ont pas cherché à homogénéiser à tout prix la société française. Ils ont construit patiemment la France, sans avoir recours à la Terreur ou à l'extermination comme l'a fait la république, dont le résultat, en France comme dans ses colonies, est de s'être acharnée à détruire les particularismes et les différences régionales, enlevant à notre pays comme aux pays colonisés une partie de leur âme. Sous la royauté, ces différences seront par nature respectées, parce que l'unité autour de la personne du roi est plus forte que tout, comme c'est le cas au royaume de Belgique. Sans cela la France finira par se dissoudre, mais après tout ne serait-ce pas la finalité de la république ? La république a donné l'égalité à tous, l'oubliez-vous ? Qu'est-ce que l'égalité ? Et comment y arrive-t-on ? En coupant toutes les têtes qui dépassent ? Si c'est niveler pour que tout le monde n'ait plus rien, sauf les apparatchiks, comme en Union Soviétique, alors non merci. Et puis, une société où tout est uniforme est proprement inhumaine. Mais c'est vrai que ce fut le rêve de certains dirigeants politiques du 20è siècle, avec leurs États totalitaires. Certes mais pour ce qui est des femmes ? C'est la révolution et l'Empire, avec le Code civil, qui les ont rendues civilement mineures, en cherchant à imiter le droit romain. Sous les républiques du XIXème siècle, en particulier, les femmes n'avaient plus aucun droit. C'est d'ailleurs intéressant de voir la formidable misogynie des « philosophes des lumières » dont la République s'inspire si volontiers. Et par une espèce d'effet de balancier, on veut donner au femme aujourd'hui des droits supérieurs aux hommes, avec une espèce de discrimination positive imbécile. Les femmes ont un rôle particulier à jouer dans la société, et c'est bien la question que l'Alliance Royale entend poser. Mais le roi ne fera les lois qu'en fonction des ses intérêts ! Est-ce que vous connaissez dans votre entourage ne serait-ce qu'une personne capable de croire que les hommes politiques actuels se préoccupent sincèrement de l'intérêt des citoyens ? Non. Ils ne font jamais de loi contre leur intérêt ou contre les intérêts de ceux qui les ont fait élire. Le roi, au contraire, a déjà le pouvoir. Il sait que ses enfants l'auront aussi. L'intérêt du roi est le même que celui du pays sur lequel il règne. Quel intérêt aurait-il de régner sur un pays appauvri ? Aucun. Certains diront qu'un roi de France peut faire ce qu'il veut. Qu'ils méditent ces paroles. Monsieur Sarkozy a actuellement plus de pouvoir que Louis XIV. Un roi de France est responsable, et s'il se montre parjure à un certain nombre de serments et de lois, ses sujets sont délivrés du serment de fidélité, alors qu'un président jouit de l'immunité. La république est un régime irresponsable. Mais si le roi est fou ? La président de la république Paul Deschanel n'était-il pas fou ? En mille ans de Monarchie, le cas s'est peut-être présenté avec Charles VI. En réalité, il était malade. De plus, un roi ne gouverne pas tout seul. Il a des conseillers, lesquels sont tenus par une institution. Même malade, la seule présence du roi assure la stabilité du pouvoir. C'est là un avantage de l'institution royale. Par contre, c'est sous la république de Weimar qu'Hitler a été élu. Et Danton, et Robespierre avec la Terreur et tous ses massacres. Mais le roi, c'est un tyran ! Cela n'est jamais arrivé en 1300 ans de monarchie française, et il y a assez de barrières dans les institutions de la royauté pour rendre impossible un tel événement. Ce sont les républicains qui accusaient Louis XVI d'être un tyran, alors que celui-ci a même refusé de faire tirer sur les émeutiers qui enfonçaient ses portes ! Les révolutionnaires ont liquidé des centaines de milliers de personnes parce qu'elles n'étaient pas d'accord avec eux. Qui est le tyran ? De toute façon, il suffit de comparer : Guillaume II est-ce la même chose qu'Hitler ? Sihanouk est-ce même chose que Pol Pot ? Le Shah, est-ce même chose que Khomeyni ? -Louis XVI est-ce même chose que Robespierre ? Nicolas II, est-ce même chose que Staline ? La république, elle, est plus que tyrannique, elle est totalitaire, sur les corps ou les âmes. Depuis les années 1880, elle enseigne aux élèves une histoire tronquée, falsifiée, trompeuse. Elle a endoctriné des générations entières, montrant une vision purement négative de la monarchie, et de nos jours, une image négative de la France, dans une sorte de masochisme abjecte. Et si le roi est incompétent ? Même d'intelligence moyenne, le roi est élevé dès l'enfance pour son métier de roi. Aujourd'hui nous élisons les meilleurs... candidats, et les meilleurs candidats font rarement les meilleurs responsables politiques. Par exemple, si Henri III avait été élu, il aurait fini par être renversé par le duc de Guise, ultra populaire à un moment donné, anti-protestant acharné, et qui n'aurait pas manqué de rallumer la guerre civile. De plus, les rois peuvent s'entourer des meilleurs hommes : Suger, Sully, Colbert. Tandis que les hommes politiques miseront plutôt sur des médiocres car ils ont trop peur de la concurrence. Tenez, si Louis XIII avait été élu, jamais il n'aurait gardé Richelieu. Et ne pensez-vous pas que le système actuel est par nature incompétent avec des majorités qui font et défont ce que les autres ont fait et défait juste avant ? Et la liberté ? Devrons-nous toujours penser comme le roi ? Heureusement que non ! Mais c'est aujourd'hui, en France, que nous ne sommes pas libres de penser et d'écrire ! L'intérêt d'un politicien est d'être réélu, donc de plaire au grand nombre puis de faire entrer tout le monde dans une pensée la plus unique possible. Le moyen le plus facile est la démagogie et la propagande. Le roi n'a pas besoin de ça puisqu'il ne dépend pas de l'élection. Il a au contraire besoin, pour bien gouverner, que les citoyens s'expriment et délèguent leurs représentants. Justement, à propos de Liberté, la république nous l'a donnée. Mais cette liberté là, c'est encore de la démagogie ! C'est faire croire à chacun qu'il peut faire ce qu'il veut ! La Liberté, avec un grand « L », lorsqu'elle est unique, mène à l'absence de libertés concrètes et réelles. Un roi de France, au contraire, s'attachera aux vraies libertés. Il pourra les préserver en étant justement le garant de règles qui se placent au dessus de lui-même et des intérêts particuliers. La France a toujours été pleine de libertés dans ses métiers, ses régions, ses villes, ses universités, ses écoles. Elles ont disparu ! Tenez, justement, croyez-vous que dans les écoles, aujourd'hui, les professeurs qui veulent bien faire leur travail sont vraiment libres ? Et les droits de l'homme ? D'abord, l'histoire de nos rois est remplie de ce que l'on pourrait appeler aujourd'hui des progrès des droits de l'homme, au sens le plus naturel. La disparition du servage, la création des jours fériés (que la république veut supprimer), la dignité des femmes et des enfants, etc. Ce n'est pas la monarchie qui a rendu la femme mineure, ce n'est pas la monarchie qui a envoyé des enfants dans les mines, ce n'est pas la monarchie qui a créé un esclavagisme industriel. Ensuite, on parle toujours des droits ou des devoirs de l'homme, mais jamais de ses BESOINS : la paix, la prospérité, la justice. Or le roi est pour la paix (il ne fait pas des guerres pour des raisons électorales ou idéologiques, comme la République française où la « communauté internationale »). Le roi est pour la prospérité ; ce n'est pas un idéologue socialiste ou ultra-libéral. Le roi est pour la justice ; son souci est l'unité de son pays, et il sait bien que cela passe par la justice, alors qu'un président de la république divise les Français par sa simple désignation, et donc favorisera toujours un bord par rapport à un autre. Une monarchie est-elle xénophobe ? Une des vertus de la monarchie est l'ancrage dans le pays réel ; il est donc plus facile de communiquer avec les étrangers sans se perdre soi-même. Si vous préférez, c'est parce que je suis patriote que je respecte les étrangers, comme c'est parce que je suis chef de famille que je respecte les autres familles. Alors que la République, complètement désincarnée, est passée d'un extrême à l'autre, d'une xénophobie forcenée à la négation totale de l'identité nationale. Certes mais pour ce qui est des Juifs ? Avant la révolution, il y avait énormément de Juifs dans les administrations de province. Aux Etats Généraux de 1789, les Juifs votèrent, et envoyèrent leurs cahiers de doléances. A Bordeaux, l'un d'eux faillit même être élu député du Tiers-état. Il y a bien eu des statuts particuliers des Juifs, en particulier au Moyen-Age, mais ce n'était pas le fait de la monarchie : les républiques italiennes à la même époque et, avant cela, les républiques antiques se comportaient de la même façon avec ces communautés. Quant à l'antisémitisme, ce sont des mots qui n'ont pas de sens sous la monarchie, et qui vont justement prendre toute leur force dans ce XIXè siècle si épris de Liberté théorique, et tellement républicain. Mais tout de même, la royauté, c'est un peu le pouvoir donné à l'Eglise ? Certainement pas. Les rois de France ont toujours combattu les empiétements du Pape, même Saint-Louis ! Pourquoi un roi aujourd'hui agirait-il différemment ? Alors quelle est votre position vis à vis de l'Eglise ? Excusez-moi, mais j'aimerais tout d'abord que vous parliez des églises. Et des membres de l'Alliance royale, juifs ou protestants par exemple, sans parler des agnostiques, n'ont pas du tout l'intention de se voir imposer une confession. En revanche, l'institution royale est chrétienne, parce que la France est naturellement chrétienne, et parce que le roi doit forcément se référer à une loi qui le dépasse. La loi civile. Celle-ci, livrée à elle-même, n'est que le reflet des modes, des passions et des pulsions du moment, dont notre XXème siècle a fait la malheureuse expérience. La république, c'est l'unité, parce que le vote exprime la volonté générale. Mais c'est tout le contraire. En France, la république, c'est la désunion. D'abord la volonté générale, ça n'existe pas. Le vote n'exprime que la somme mathématique de points de vue individuels. Ensuite, chaque élection présidentielle est une grande défaite pour la France, car c'est la victoire d'une partie de la population sur une autre, donc une division. La république fonde son existence sur la division. Mais tout de même, un roi, c'est un personnage inaccessible, entouré de nobles ! Sous Louis XIV, n'importe qui pouvait voir le roi. On louait même une épée et un chapeau à ceux qui n'en avaient pas comme on prête une cravate pour entrer dans certains restaurants, car c'était l'usage. Vous imaginez les risques que le roi prenait pour ne pas se dérober ? Allez frapper à la porte de l'Elysée pour voir ! Et puis, tout le monde pouvait devenir ministre du roi. Le père de Colbert vendait des draps. Tous les rois avaient des gens du peuple parmi leurs conseillers. Aujourd'hui, tant de ministres sont énarques et fils d'énarques ! Et puis la noblesse, c'est de l'histoire ancienne. Elle provenait de la féodalité qui n'a été liée à la monarchie que par l'histoire. N'y a-t-il pas aujourd'hui des sortes de féodalités de l'argent beaucoup plus éloignées du peuple que ne l'étaient les petits nobles de province ? Admettons, mais au niveau national, vous ne voulez tout de même pas remettre en cause le suffrage universel ? Tel qu'il est pratiqué, le suffrage universel est un vote de masse qui fait le jeu des partis, favorise les idéologies et la démagogie, il évacue les vrais problèmes. De plus, le système s'en sert pour faire croire que le pouvoir vient exclusivement du peuple, et, avec un peu de propagande et beaucoup d'argent, il fait ce qu'il veut. Nous ne remettons pas en cause le suffrage universel pour représenter les Français, mais il ne doit pas être utilisé pour tout et n'importe quoi. La république nous a donné la prospérité La France était avant la révolution la nation la plus prospère d'Europe, et la plus en avance scientifiquement et techniquement au monde, devant l'Angleterre. La Révolution a tout bouleversé. Aujourd'hui, la république a 1000 milliards d'euros de dette. C'est ça la prospérité ? La république développe de la pénurie de manière institutionnelle. Ce qui compte, ce sont les réélections. Tenez, une politique économique a besoin de nombreuses années pour porter des fruits, mais les mandats électoraux sont bien plus courts que cela. Alors, la croissance est essentiellement liée au sacro-saint principe de consommation. Ceci est moins vrai dans une monarchie, car le roi, de part sa position, peut se permettre de regarder vraiment loin, et l'argent de l'Etat, il ne veut pas s'en servir pour assurer sa réélection, mais il veut transmettre à son successeur un pays prospère. Parlons un peu des apports de la république ; elle nous a appris à lire. Ce qui est faux ! Dès Louis XIV, des édits sont promulgués pour que chaque ville se dote d'écoles. Les écoles de la république, avec ses hussards noirs, a appris à des générations d'enfants une histoire tronquée, falsifiée. Les Philosophes, tant épris de Liberté, demandaient la fermeture des écoles populaires, c'est ironique, n'est-ce pas ? Et puis, regardez un peu le désastre : un nombre impressionnant d'enfants ne lisent pas couramment en 6ème. Ne croyez-vous qu'avec autant de moyen et moins de dogmatisme, la monarchie ne pourra pas faire mieux ? Ce qui me gêne, tout de même, c'est l'hérédité. Mais tout est héréditaire : les chanteurs, les acteurs, les énarques, les médecins, les artisans, et ça ne choque personne ! Dans une monarchie, l'hérédité apporte quelque chose de plus : la continuité, la préservation des vrais intérêts du pays, à long terme. Les querelles et les appétits de pouvoir existeront toujours, il ne faut pas se leurrer, mais ils seront limités par le roi lui-même : lui, son pouvoir, il l'a reçu, il le transmet, tout simplement. Quel type de monarchie proposez-vous ? Refusant l'idée d'une république couronnée, nous proposons une monarchie institutionnelle, basée sur des principes dépassant la volonté même du roi, une monarchie fondée à la fois sur un domaine régalien et sur un système d'assemblées, qui respecte la famille et les particularités de chacun. Une monarchie " à la française ", c'est-à-dire un peu différente de ce que nous connaissons autour de nous. Mais une monarchie adaptée à notre époque. Il serait vain d'ailleurs de s'accrocher à des visions passéistes de la prérogative royale, qui ne correspondraient pas à nos mentalités et donc conduiraient la monarchie à l'échec. Ce que nous attendons du roi, c'est avant tout la justice et la paix. Il garantit la cohésion du corps social et l'indépendance de la justice. Par exemple, il lui revient de nommer lui-même le Garde des Sceaux, qui devient indépendant du gouvernement et sort du manège des partis. Il garantit également la souveraineté nationale, ne serait-ce qu'en incarnant cette souveraineté, ce qui permet d'autant mieux à la France de rester elle-même dans les alliances ou les organisations supranationales. Pour le reste, ce qui concerne la cité, son gouvernement, sa gestion, les moyens que nous connaissons aujourd'hui peuvent très bien être conservés, ou plutôt améliorés, afin d'obtenir un mode de représentation sincère du peuple au sein des organismes délibérants. A cet égard, il faut absolument étendre la représentation nationale à toutes les couches de la société, et non plus laisser quelques oligarchies et des organisations idéologiques confisquer la vie politique, ce qui est malsain et explique en grande partie le divorce entre les Français et leurs élites. Est-ce une monarchie constitutionnelle ? parlementaire ? absolue ? Ne nous laissons pas tromper par les termes. Constitutionnelle ? S'il s'agit d'une monarchie dotée d'une constitution, alors il n'y a pas de problème. Mais s'il s'agit d'une monarchie dont le roi tient son pouvoir d'une constitution, alors là, les ennuis commencent. Pour nous, l'institution royale dépasse la constitution. Parlementaire ? C'est le même clivage. Il est indispensable de doter la monarchie d'une institution parlementaire, mais celle-ci ne doit pas pour autant contraindre le roi. Absolue ? Dans le sens de délié des factions, oui, bien sûr, mais personne n'entend plus ainsi aujourd'hui le terme « absolu ». S'il s'agit d'une monarchie totalitaire, alors nous sommes tranquille : jamais la monarchie française n'a été aussi totalitaire que la République a pu l'être.Qu'est-ce que vous appelez une monarchie institutionnelle ? Cela part de l'observation que tout régime fondé uniquement sur la qualité des hommes est instable. En monarchie, ce ne sont pas les personnes, mais les institutions qui sont vertueuses. La monarchie n'est pas un régime personnel, ce qui supposerait des hommes exceptionnels. La monarchie n'est pas non plus un régime des partis, ce qui rendrait inutile toute vertu personnelle. Voilà pourquoi la monarchie est un régime institutionnel. Les monarchies européennes ne sont-elles pas fantoches ? Certainement pas. Les souverains européens sont perçus dans leur pays comme le ciment de leur nation, et c'est d'ailleurs ce qui leur vaut l'hostilité de certains séparatistes, comme les chez les Flamands belges ou les Basques espagnols. Les monarchies européennes sont essentielles. C'est Juan Carlos qui a empêché l'Espagne de replonger dans la dictature après la mort de Franco. C'est la couronne britannique qui fait indéniablement la force de cette nation. Si la Belgique existe encore, c'est bien grâce au roi. Et demandez à un Norvégien si la monarchie est une option ! Sans parler des principautés de Monaco et du Lichtenstein ou du Grand Duché de Luxembourg qui n'envisagent pas une seconde autre chose que leur monarchie. Grâce à Dieu, il y a de nombreuses monarchies, et cela évite au jacobinisme de se répandre en Europe.Bien sûr, les monarques européens sont limités dans leurs prérogatives. Contrairement à ce que certains peuvent dire, cela ne vient pas de la personnalité des princes. Dans certains cas, cela peut venir de la forme de ces monarchies, plus ou moins limitées par des constitutions qui se sont imposées à elles (certains emploient le terme de républiques couronnées, mais c'est abusif). La manque d'efficacité des pouvoirs européennes tient surtout du fait qu'il y a, dans ces pays, le même mal qui ronge la société : massification, individualisme, pertes de repère, etc. Il y a des régimes de partis idéologiques avec qui les monarques doivent composer. Cela ne durera pas. Mais la où, dans une monarchie, l'effondrement de ce système de non-valeurs s'effectuera dans le calme, il prendra dans une République des proportions dramatiques : régimes policiers, conflits ouverts... à moins que les royalistes soient là pour faire entendre leur voix. Quelle sera la place de l'aristocratie ? Nous reconnaissons l'apport de l'aristocratie dans l'histoire de France et celle de nos rois. Mais nous n'oublions pas que l'aristocratie est liée en France à la féodalité, modèle qui a cessé d'être. Le modèle que nous proposons aujourd'hui distingue d'une part la démocratie équitable (c'est-à-dire celle des corps sociaux équitablement représentés dans le domaine de la politique publique), et la fonction régalienne (c'est-à-dire la fonction royale chargé de la préservation des intérêts fondamentaux de la Nation). Dans ce cadre là, l'aristocratie n'a pas vocation à prendre une place particulière. Nous reconnaissons également la qualité des personnes issues de l'aristocratie, encore aujourd'hui. Elles ont su, pour certaines, conserver et transmettre une âme. Mais nous constatons que d'autres personnes ont émergé en deux cents ans. Vis à vis d'eux, l'aristocratie n'a pas de raisons de s'imposer. Il n'y a donc pas de raison qu'un retour monarchique réserve un traitement particulier pour ce que vous appeler ses "précepteurs", si ce n'est pour leur rendre justice dans un devoir de mémoire. En revanche, et c'est fondamental, l'exemple de l'aristocratie d'hier pose aujourd'hui la question de la reconnaissance des services rendus à la Nation. Faut-il une ou plusieurs institutions ? Quels en seraient les principes ? Dans ce domaine comme dans tant d'autres, tout est à refaire. Quelle est votre position sur l'Europe ? La France partage avec l'Europe une communauté de civilisation de par son héritage historique, culturel, spirituel, et parce qu'elle appartient au même ensemble géostratégique. L'Alliance Royale est donc favorable a toutes sortes de coopérations, partenariats ou alliances européens : militaires, monétaires, industriels, etc. Mais ces engagements doivent être raisonnablement réversibles, pour préserver la liberté d'action de notre pays. Ils ne doivent pas, en outre, entraver d'autres engagements, en particulier vis à vis des Etats-Unis et de l'Afrique. Ils doivent enfin préserver nos capacités nucléaires et notre ouverture maritime et outre-mer. Ainsi l'Alliance Royale est loin de souhaiter un renfermement de la France sur elle-même, mais au contraire une large ouverture, rendue possible sans risque de dilution ou d'éclatement par l'ancrage de son identité dans l'institution monarchique. En effet, une France royale, donc souveraine, peut gérer avantageusement ses dépendances. En revanche, l'Europe n'est pas une patrie. L'idée contraire procède d'un universalisme naïf ou de pures spéculations intellectuelles. L'Union européenne n'est d'ailleurs fondée que sur l'économie et l'idéologie. L'Alliance Royale est française et profondément patriote. Où vous positionnez-vous sur l'échiquier politique ? La république, avec son clivage droite-gauche hérité de la Révolution, nous classe historiquement à droite, pour des raisons institutionnelles. Mais en tant que parti royaliste, nous sommes au dessus de ce clivage. Nous sommes de France. D'ailleurs, notre projet de monarchie institutionnelle fait converger vers nous des hommes et des femmes aux diverses sensibilités qui nous enrichissent. N'y a-t-il pas une incohérence à vouloir se présenter aux élections, pour un parti royaliste ? Non. Bien sûr, nous ne voulons pas soumettre le roi aux urnes ; il ne serait alors qu'un prétendant, qu'un candidat. Nous nous présentons aux élections pour entrer concrètement dans le paysage politico-médiatique, et soumettre à nos concitoyens nos propositions politiques concrètes. De plus, nous sommes favorables au principe des élections, tant qu'on ne lui fait pas dire n'importe quoi. Pourquoi n'êtes vous pas plus visibles ? C'est justement parce que les royalistes ne sont pas visibles que nous nous présentons aux élections. Il faut prendre les choses dans ce sens : ce sont les élections qui nous feront connaître du grand public. C'est même la seule possibilité puisqu'il est quasiment impossible de parler dans les médias si ce n'est à l'occasion des élections.
  20. Bonjour VERCINGETORIX Un chef arverne Vercingétorix, fils de Celtill, est né vers 80 av. notre ère. Il appartient au peuple des Arvernes. Son père a été mis à mort par ses compatriotes, parce qu'on le soupçonnait de vouloir devenir roi. Après la mort de son père, le jeune homme entre dans l'entourage de César et il est l'allié des Romains. Mais en 52, porté au pouvoir par le peuple, il prend la tête d'une révolte générale de la Gaule contre les Romains. Le nom même de Vercingétorix n'est guère assuré. Plutarque le nomme "Ουεργεντοριξ " ; on trouve 7 versions de son nom dans les manuscrits : Vergingetorix, Vergincetoris, Vergingetoris, Vergingetorris, Vergingentorix, Vercingentorix, Vergentorix. Ce nom signifie "le grand roi des héros" ou "le grand roi des guerriers". Aujourd'hui, il est communément admis ce que les philologues ont décrit depuis longtemps: Vercingétorix porte ce nom qui est On décompose ainsi son nom : -Ver-, forme de superlatif, -cingeto-" guerrier" -le suffixe -rix, "roi" en vieux celtique (cf. latin rex). Les combats de Vercingétorix La tactique de la terre brûlée Devenu le chef de cette coalition de Gaulois, Vercingétorix inaugure une nouvelle tactique destinée à affaiblir les Romains : la terre brûlée. En empêchant ainsi les Romains de se procurer du fourrage et des vivres, il compte affaiblir et démoraliser les troupes de César. Obligées de se déployer plus largement dans les campagnes, elles deviennent aussi plus vulnérables pour des attaques de harcèlement. Le siège d'Avaricum Vercingétorix cependant ne parvient pas à convaincre les chefs Gaulois qu'il faut employer cette même tactique aussi pour la place forte d'Avaricum. César peut donc attaquer la ville. Malgré ses efforts, Vercingétorix ne pourra empêcher le chez Romain de s'emparer ce cette cité et de toutes ses richesses. Seule une poignée d'hommes - huit cents écrit César - rejoint les troupes de Vercingétorix qui affermit alors son autorité, car le désastre est la conséquence du refus des habitants d'Avaricum d'appliquer la tactique qu'il avait préconisée. Gergovie Après la prise d'Avaricum et le massacre de toute la population par l'armée Romaine, les Éduens, alliés de César jusqu'alors, rejoignent Vercingétorix.César connaît un échec important devant Gergovie : la cavalerie gauloise harcèle les légions de Rome et César doit battre en retraite. Bibracte Les Éduens tentent alors de prendre la tête de l'armée gauloise. Mais un vote des nations coalisées confirme Vercingétorix dans sa position de chef. Alésia Cependant la cavalerie gauloise ne respecte pas les ordres que lui avait donnés Vercingétorix ; alors qu'elle devait seulement harceler les Romains tandis qu'ils se repliaient, la cavalerie accepte une bataille rangée : elle est alors défaite, doit se retirer et s'enferme dans Alésia devant laquelle César met le siège. La victoire de César Vercingétorix met ses espoirs dans une armée de secours qui se réunit alors pour libérer la place forte. Mais César construit deux lignes de protection : l'une interdit aux assiégés de sortir ; l'autre empêche l'armée de secours de faire sa jonction avec les assiégés. Vercingétorix sait qu'il a perdu : après quelques tentatives infructueuses pour forcer le passage, pour épargner des vies, il fait sa reddition devant Jules César. La reddition Quatre récits de la reddition de Vercingétorix peuvent être mis en parallèle. Tous semblent découler du récit de César de la redditon du chef arverne : désireux d'épargner ce qui peut encore être sauvé, Vercingétorix décide de se rendre ; César ordonne la remise des armes, que les chefs lui soient remis en otage et se rend devant son camp pour s'assurer que les conditions sont remplies. Or César écrit présisément : "arma proiciuntur" ; c'est de ce bref trait que découlent les mises en scène racontées par les trois autres historiens. Ils nous rapportent en effet comment Vercingétorix vint au devant de César à cheval et "jeta ses armes aux pieds de César". Une telle mise en scène est sans aucun doute de pure invention. Peut-on imaginer que César "assis" accepte que le chef Gaulois vienne "à cheval", avec ses armes, jusqu'à lui. M. Goudineau souligne dans son étude combien ce scénario romancé est invraisemblable. La disparition Vercingétorix demeura plusieurs années à Rome, emprisonné. Et après le triomphe de César, en 46 av. notre ère, il fut étranglé dans sa prison. Les Historiens du 19ème siècle ont souvent dramatisé cet événement : "ll se lève enfin, le jour qui devait mettre un terne aux outrages dont ce grand homme était abreuvé depuis 5 ans, et où César allait étaler aux regards des Romains les dépouilles de l'univers (An de R. 706. - Av. J.-C. 46). Dans ce triomphe, d'une magnificence inouïe, Rome, à laquelle le dictateur avait ravi sa liberté, n'était pas moins humiliée que les nations vaincues. En avant du char du triomphateur marchaient tous ces braves chefs gaulois victimes de leur amour pour la patrie ; au milieu d'eux attirait tous les regards, par la majesté de sa taille, Vercingétorix, les bras chargés de fers, mais le front rayonnant de la triple auréole d'une gloire sans tache, du génie et du malheur... César était parvenu à l’endroit du Forum où s’éleva plus tard et où paraît encore, après tant de siècles l’arc de triomphe de Septime-Sévère. La Voie Sacrée se divise : l’embranchement de gauche serpente sur les flancs du Capitole et va aboutir au temple de Jupiter. Le dictateur y pénètre, la couronne de lauriers sur la tête ; l’encens des sacrifices fume en l'honneur des dieux , et des coupes d'or et de porphyre s'épanchent les libations sur le parvis du sanctuaire. Au même instant, Vercingétorix, qui a suivi l’autre côté de la Voie sacrée, franchit le seuil de la prison Mamertine creusée dans le roc vif du Capitole, et y est étranglé par l'ordre de César. Le choix de ce supplice, réputé ignominieux chez les Romains, nous fait assez connaître de quelle haine terrible il était animé contre le héros gaulois. Ainsi périt Vercingétorix..." Source
  21. Bonjour, La conjuration des Malcontents* est une intrigue manquée, organisée pour faire évader François d'Alençon (cadet des trois fils de Catherine de Médicis et Henri II) et Henri de Navarre (futur roi Henri IV) de la cour de France. Elle est menée à deux reprises en 1574 par un groupe de nobles catholiques et protestants mécontents de la politique du gouvernement. L'objectif des conjurés est de retirer le pouvoir des mains de Catherine de Médicis, de renverser le gouvernement et de faire de François d'Alençon l'héritier du trône de France à la place de son frère aîné Henri d'Anjou devenu roi de Pologne l'année précédente. Cette conjuration s'inscrit dans la continuité des réprobations que suscita le massacre de la Saint-Barthélemy et marque le début de la cinquième guerre de Religion (1574-1576). Après le massacre de la Saint-Barthélemy, plusieurs grands féodaux catholiques, favorables à une politique de modération en faveur des Protestants, sont écartés du pouvoir par le gouvernement ou placés sous surveillance. Le duc de Montmorency s'est retiré avec son clan sur ses terres à Chantilly. Le roi de Navarre et le prince de Condé, qui ont abjuré la religion protestante sous la contrainte, sont assignés à résidence à la cour. Le propre frère du roi François d'Alençon, dont le gouvernement craint les ambitions, est maintenu à l'écart. Ce sont les Malcontents*. Durant le courant de l'année 1573, ils dénoncent en secret le caractère absolutiste et partial de la monarchie, prennent contact avec les Protestants et montent plusieurs projets pour faire fuir les princes mis en tutelle. Pour faire face à la fronde, le roi Charles IX et la reine Catherine de Médicis décident de les ménager. À la fin de l'année 1573, ils restituent le gouvernement de Picardie au prince de Condé, appellent le duc de Montmorency au conseil royal, et nomment François d'Alençon chef du conseil et commandant des forces publiques. Ils apportent également leur soutien aux princes protestants en révolte aux Pays-Bas. Mais le 16 février 1574, la situation politique s'inverse. Le duc de Guise (à la tête des Catholiques intransigeants) frappe d'un coup d'épée un gentilhomme du duc d'Alençon, qu'il soupçonne d'être mandaté par Montmorency (à la tête des Catholiques modérés) pour le tuer. Craignant pour sa vie, ce dernier décide de quitter la cour, laissant le conseil entre les mains des Guise et des partisans de la fermeté. Les deux cadets de Montmorency, Thoré et Méru, les plus déterminés des Malcontents, estiment qu'il est temps de passer à l'action. Avec le favori du duc d'Alençon, La Mole, ils montent le projet de faire évader les princes et organisent leur fuite vers les Pays-Bas. À terme, l'objectif des Malcontents est d'écarter du pouvoir la reine-mère et ses conseillers italiens (Retz et Birague), et d'imposer François d'Alençon comme successeur du roi à la place du roi de Pologne (futur Henri III), son frère aîné. Un premier complot est organisé à la fin du mois de février. La cour se trouve alors à Saint-Germain-en-Laye. La fuite est fixée au 10 mars, mais les troupes chargées de protéger la fuite des princes arrivent avec plusieurs jours d'avance. L'annonce de leur présence aux alentours du château affole la cour. Dans la nuit du 27 au 28 février, celle-ci s'enfuit précipitamment à Paris. C'est l'effroi de Saint Germain. Gravement malade, le roi est transporté en litière jusqu’à la forteresse de Vincennes. Par crainte d'être découverts, François d'Alençon et La Mole prennent le parti de tout raconter à la reine-mère. Certains conseillers préconisent la sévérité et la mise à mort des conjurés mais le roi pardonne à son frère et rappelle le duc de Montmorency à la cour. La surveillance maintenue sur François d'Alençon et le roi de Navarre est redoublée. Un deuxième complot est préparé pour le 10 avril. Les conjurés La Mole et François d'Alençon bénéficient du soutien de la reine de Navarre, Marguerite de Valois, et de plusieurs dames de la cour dont la duchesse de Nevers et la duchesse de Retz. Le gentilhomme piémontais Coconat est chargé d'amener 200 chevaux. Mais le complot est éventé. Des personnes contactées par les Malcontents, comme l'astrologue Ruggieri, auraient informé la reine-mère du projet. Opposé à une action violente, Montmorency aurait également dénoncé les conjurés. La réaction du roi et de la reine-mère est vigoureuse. Plusieurs dizaines de personnes sont arrêtées à Paris, dont La Mole et Coconat. On retrouve chez le premier une figurine du roi en cire percée au cœur. Craignant les soupçons, Ruggieri cherche à s'enfuir mais il est retrouvé déguisé en paysan. Le 13 avril, François d'Alençon et Henri de Navarre subissent un interrogatoire. La reine de Navarre, qui a rédigé à l'intention de son mari un mémoire justificatif, plaide en leur faveur. Le 30 avril, La Mole et Coconat sont jugés par le parlement de Paris et exécutés. L'astrologue Ruggieri est condamné aux galères. Ci-dessus : François d'Alençon *Le parti des Malcontents regroupait, lors de la cinquième guerre civile (1574-1576), les gentilshommes opposés à la politique d'Henri de Valois, duc d'Anjou, devenu roi sous le nom d'Henri III. Cette faction, qui s'allia aux Huguenots, dépassait cependant les antagonismes religieux et regroupait, derrière les ambitions de François d'Alençon, l'ensemble des grands féodaux catholiques et protestants opposés à l'évolution absolutiste d'un pouvoir royal partial ou, plus généralement, déçus (malcontents) de l'attitude de ce pouvoir à leur égard. Les Malcontents, issus des plus grandes familles aristocratiques (Montmorency, Bourbon), étaient opposés à la création d'une nouvelle noblesse de Cour composée des gentilshommes ou aventuriers italiens de la suite de Catherine de Médicis (comme Birague ou Sardini). Ils luttaient surtout contre la mise en place d'une monarchie absolue qui ne respectait pas leurs libertés traditionnelles, politiques comme religieuses, ce qui justifiait leur alliance avec les Réformés. Leur idéal politique consistait en une monarchie mixte, où le pouvoir aurait été partagé entre le Roi, le Conseil (où entreraient de droit les grands féodaux) et les États généraux (qui représentaient le Peuple), réalisant ainsi la synthèse idéale entre monarchie, aristocratie et démocratie. Source : Wikipédia
  22. Alors sans trop clarifier comment vous en hériter, vous l'avez depuis ce matin. Tout est possible avec le pouvoir suprême et sans limite de la monarchie absolue. Quel est votre programme dans ce cas?
  23. Bonjour, Le 25 novembre 1120 (à la Noël 1120 selon le site Hérodote), un navire, la Blanche Nef, fait naufrage en sortant du port de Barfleur, en Normandie, du fait d'un pilote ivre. Parmi les victimes figurent les fils du roi Henri 1er «Beauclerc», ainsi surnommé parce qu'il avait fait des études, chose rare à l'époque parmi les chevaliers. La disparition de Guillaume Adelin, successeur au trône, plonge le royaume anglo-normand dans une immense tristesse. L'évènement modifiera le cours de l’histoire de l’Europe médiévale. La dynastie normande étant depuis fort longtemps installée sur le trône d’Angleterre, le roi Henri 1er Beauclerc pensait en toute quiétude pouvoir transmettre sa couronne à sa descendance. Bien qu’ayant eu de nombreux “bâtards”, il n’avait que deux enfants légitimes. Son espoir reposait sur la naissance de son fils unique, "Guillaume, Fils du Roi", appelé à régner sur le royaume d’Angleterre et le duché de Normandie. Alors qu'il embarquait sur un navire à Barfleur, un pilote de Normandie vint lui proposer de voyager sur la Blanche Nef. Le roi refusa car il avait déjà choisi son bateau, mais lui confia bien volontiers ses deux fils et tout leur cortège. Prétendant au trône, le prince Guillaume attirait, autour de lui, la fine fleur de la société. Au cours de cette traversée de retour vers l'Albion, lui et son demi-frère Richard allaient être accompagnés par quelques 300 compagnons dont 140 chevaliers et 18 nobles. Le prince avait fait apporter à bord du bateau du vin par tonneaux entiers. L'ambiance était à la fête. Passagers et équipage, bien vite avinés, s’injuriaient mutuellement allant jusqu’à chasser un groupe de clercs venus bénir le voyage. Ce n’est qu’après la tombée de la nuit que la Blanche Nef mit le cap vers l’Angleterre. La mauvaise visibilité et l’équipage ayant abusé de la boisson, la Blanche Nef se trouva rapidement distancée par le navire sur lequel voyageait le roi. Le prince qui souhaitait toucher terre le premier donna ordre à l’homme de barre de rattraper et de doubler le reste de la flotte. Aussi saoul que le reste de ses compagnons, ce dernier s’exécutait. Bien que la Blanche Nef fût un excellent vaisseau, les traversées, à cette époque, étaient loin d’être sûres. Avec, de surcroît, un équipage aviné à la manœuvre, il semble que le destin lui réservait une place particulière. L’homme de barre dirigeant plein nord alors qu’il aurait dû garder le cap à l’est, la Blanche Nef percuta en pleine nuit le récif de Quillebeuf. Aussitôt, le garde du corps de Guillaume se précipita sur le pont et le fit embarquer dans un petit esquif ; mettant celui-ci en sécurité avant même que l’équipage ait pu réagir et tenter, en vain, de libérer la Blanche Nef de l’emprise des rochers. Dans la nuit, Guillaume pouvait entendre sa demi-sœur l’appeler, le supplier de ne pas la laisser à la merci d’une mer sans pitié. Il ordonna à ses compagnons de faire demi-tour. La situation était désespérée. Alors qu'il s’approchait à nouveau, la Blanche Nef commençait à couler. Le frêle esquif surchargé et déséquilibré par les naufragés qui tentaient de trouver refuge à son bord se retourna soudainement entraînant ses passagers vers l’abîme. C’est ainsi que périrent Guillaume Adelin et ses compagnons d’infortune. Le seul survivant de ce drame fut un certain Bérold, un boucher de Rouen qui, accroché au mât du navire émergeant au-dessus des flots, put être secouru et ramené à Barfleur. Le naufrage de la Blanche-Nef, en laissant Henri sans héritier mâle, eut pour conséquence de redistribuer de façon significative l’échiquier politique anglo-normand du début du XIIe siècle. Une sœur aînée de Guillaume, Mathilde l'Emperesse succéda à son père comme héritière au trône mais, à la mort d’Henri, les barons qui avaient juré de soutenir son accession au trône y renoncent, permettant au cousin de Guillaume et de Mathilde, Étienne de Blois, qui n’avait pas été accepté comme passager ou débarqué au dernier moment de la Blanche-Nef, d’usurper le trône. Ce règne provoquera une guerre civile de 1135 à 1154, à laquelle seule la mort d’Étienne de Blois mettra fin. Ce désastre maritime fut également préjudiciable au roi de France qui, jusqu’alors, avait toujours contrebalancé le poids politique de la Normandie en s’appuyant sur l’Anjou contre elle. En unissant la Normandie, l’Angleterre et l’Anjou, le mariage de Mathilde mit fin à cette politique et porta la domination anglo-normande jusqu’à la Loire. Ensuite, le mariage du propre fils de Mathilde, Henri II d'Angleterre avec Aliénor d'Aquitaine portera cette domination jusqu’aux Pyrénées. Lien 1 Lien 2 Lien 3
  24. Le FBI publie des centaines de documents sur Michael Jackson Jeudi 24 Décembre - 09:19 Image © DR La majeure partie ont trait à une enquête remontant à 1992 sur un homme qui menaçait d'assassiner le roi de la pop ainsi que le président américain d'alors Suite de l'article... Source: lematin.ch
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité