Aller au contenu

Rechercher dans la communauté: Affichage des résultats pour les étiquettes 'délocalisation'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Merci de saisir les tags en les séparant par des virgules. Les tags permettent de retrouver rapidement un sujet. Indiquez les mots clefs important pour votre sujet.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Membres
    • Bienvenue
    • Trombinoscope
    • Près de chez vous
    • Célébrations
  • Actu et Débats
    • France
    • International
    • Société
    • Politique
    • Environnement
    • Economie
    • Sciences
    • Religion et Culte
    • People
    • Insolites
    • Actualités - Divers
  • Quotidien
    • Quotidien
    • Emploi
    • Amour et Séduction
    • Sexualité
    • Education et Famille
    • Santé
    • Etudes
    • Droits
    • Beauté - Mode
    • Animaux
    • Adozone
    • Aide aux devoirs
    • Inclassables
  • Culture
    • Cinéma
    • Arts et Artistes
    • Photographie
    • Philosophie
    • Musiques
    • Littérature
    • Histoire
    • Mangas
    • Théâtre
    • Langue française
  • Loisirs
    • Cuisine
    • Télévision
    • Séries
    • Chasse & Pêche
    • Voyages
    • Animés et Mangas
    • Auto - Moto
    • Jardinage
    • Bricolage et Déco
    • Esotérisme & Paranormal
    • Autres Loisirs
  • Informatique
    • Tutoriels
    • Hardware
    • Windows
    • Linux & Unix
    • Apple
    • Mobiles
    • Internet
    • Informatique - Divers
  • Jeux Vidéo
    • Central Jeux Vidéo
    • Jeux Online
    • PC
    • Xbox
    • PS3 / PS4
    • PSP / PS Vita
    • Wii / Switch
    • DS / 3DS
    • Jeux Mobile
    • Rétrogaming
  • Sports
    • Central Sports
    • Football
    • Rugby
    • Tennis
    • Basket
    • Sports Auto Moto
    • Sports de combat
    • Hand - Volley
    • Sports Extrêmes
    • Sports - Divers
  • ForumFr
    • Annonces
    • Aide et Suggestions
    • Recrutement
  • Sujets de Test Club
  • Deuxième forum de Test Club

Blogs

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Calendriers

  • Community Calendar
  • Évènements de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Humour
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Divers
  • Vidéos de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Jeux vidéo
  • Langue Française
  • Histoire
  • People
  • Divers

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Twitter


Google+


Jabber


Skype


Website URL


Lieu


Intérêts

13 résultats trouvés

  1. Guerre commerciale : Harley-Davidson va délocaliser à l'international Dans la guerre commerciale qui oppose l'Europe et les Etats-Unis, le fabricant américain de motos choisit de délocaliser une partie de sa production hors d'Amérique pour éviter des taxes trop importantes.
  2. ECONOMIE – La société textile Kerr va délocaliser une partie de sa production aux Etats-Unis. Si les salaires y sont encore plus élevés qu'en Chine, des économies pourront être réalisées grâce au coût plus bas de l'électricité. Sans compter l'argument "made in USA". http://www.metronews.fr/high-tech/quand-une-entreprise-chinoise-delocalise-aux-etats-unis/mnel!cEczRHFOQlU/
  3. Dans les années 80, le Parti Communiste Français lançait une campagne ""fabriquons français"" avec des affiches fabriqués en .... Belgique !!! Aujourd' hui c 'est le fhaine qui exploite de pauvres travailleurs chinois !! je vous propose de lire : "Faites ce que je dis... 10/11/2011 à 11h41 Le FN combat le « made in China », sauf pour ses banderoles Mathieu Deslandes Journaliste Infosignalée par un internaute Marine Le Pen s'est autoproclamée « candidate des PME » et du « made in France », face à Nicolas Sarkozy et François Hollande qu'elle dépeint en « candidats du CAC 40 » et du « made in China ». Elle promet même une loi « Achetons français ». Les militants qui l'applaudiront en meetings les mois prochains brandiront pourtant des banderoles « made in China ». Un de nos lecteurs, en visite en Chine pour affaires l'été dernier, est tombé, à Nankin, sur un stock de banderoles proclamant « Marine Le Pen, la voix du peuple, l'esprit de la France ». .....(.....).... lire la suite sur : http://www.rue89.com...nderoles-226409 Alors ???? j' attends avec hâte les arguments pour défendre le FN !!!!!
  4. Quand le contribuable français finance les délocalisations de Renault 16/12/2011 [/JUSTIFIER] [JUSTIFIER] Le Parlement européen a octroyé une aide de 24,5 millions d'euros au fabricant automobile pour financer un plan de départs volontaires en 2009. Une décision qui ne facilite pas vraiment le "made in France"... En effet, Renault vient de se voir octroyer une aide de 24,5 millions d’euros par le Parlement européen pour financer un plan de départs volontaires de 3 500 personnes en 2009. Les fonds seront versés, attention là ça devient du très lourd, par le "Fonds Européen d’Ajustement à la Mondialisation" (vous avez bien lu). Ainsi l’Europe s’est dotée d’un "Fonds", alors qu’on nous répète à l’envi qu’il n’y plus d’argent dans les caisses, pour indemniser les entreprises qui licencient. On croit rêver. Des entreprises qui délocalisent pour faire plus de bénéfices se voient octroyer des aides par les contribuables européens, ce qui rend la situation d’autant plus ubuesque qu’on fait donc payer aux personnes licenciées les aides perçues par leur ex-employeur pour les virer dans leurs impôts. L’Union européenne ou la version moderne du "Royaume du Père Ubu". Le pire est que cette aide a été votée par la droite et la gauche confondues, seuls les Verts s’étant abstenus. Les socialistes européens ont un peu traîné des pieds afin de faire passer le chèque octroyé à Renault de 24,5 à 17,4 millions mais ont fini par voter avec la droite l’intégralité de la somme au prétexte, pour citer la députée européenne socialiste Estelle Grellier, "que le rapport de force n’était pas en leur faveur". Si l’opposition doit voter comme la majorité au prétexte que le rapport de forces lui est défavorable, à quoi sert alors d’avoir une opposition... Ainsi donc, nous autres contribuables avons dû verser, suite à l’aval de nos politiques, des millions à Renault (dont l’Etat détient toujours 15% du capital) afin d’aider la marque au losange, qui produit aujourd’hui moins de 20 % de ses véhicules particuliers en France, à délocaliser. Enfin, cela a au moins un coté positif. La prochaine fois que Nicolas Sarkozy, François Hollande ou François Bayrou diront qu’il faut lutter contre les délocalisations et produire en France, nous saurons vraiment à quoi nous en tenir. L'article complet... Source: Atlantico
  5. Les pays riches délocalisent leur CO2 Mardi 26 Avril - 18:39 La baisse des émissions de gaz à effet de serre de l'Europe pourrait n'être qu'un trompe-l'oeil... Pour faire baisser les émissions dans son pays, on va polluer plus loin. Selon une étude publiée ce lundi par le Centre d'Oslo pour la recherche internationale sur le climat et l'environnement, la délocalisation de certaines industries dans des pays en développement contribue davantage à la réduction des émissions de gaz à effet de serre recensée dans les pays riches que les mesures prises par ces derniers pour combattre le changement climatique. Ce rapport, réalisé par des experts américains, allemands et norvégiens, relève que les transferts cachés d'émissions des pays émergents vers les pays riches, dus aux exportations, sont passés de 400 millions de tonnes de CO2 en 1990 à 1,6 milliard de tonnes en 2008. Suite de l'article... Source: 20minutes.fr
  6. http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2013/03/22/made-in-france-des-sites-francais-dinformation-delocalises-en-tunisie/
  7. Licenciements boursiers : le dossier enterré 28/01/2013 « Ni projet, ni proposition de loi » ... Légiférer spécifiquement contre les licenciements boursiers était une promesse de campagne du candidat Hollande, ce n'est pas une priorité gouvernementale et cela ne figure pas pour l'heure à son programme de travail. L'oubli n'en est pas vraiment un. Le dossier est très complexe : qu'est-ce qu'un licenciement boursier ? « Personne ne sait le définir », note-t-on dans les milieux gouvernementaux. Il est aussi un marqueur fort de la gauche de la gauche. D'ailleurs la manifestation de demain de salariés réclamant que François Hollande tienne sa promesse s'annonce très marquée politiquement, avec une présence forte de Lutte ouvrière ou de conservateurs communistes. (...) Il reste que la promesse existe bel et bien, elle porte le numéro 35 du programme de François Hollande. Mais pas question d'y consacrer un texte spécifique. (...) En cas de licenciement boursier, on « doute que l'entreprise réussisse à obtenir un accord majoritaire [pour valider le plan] et on souligne que lors de l'homologation par l'administration qui devra être obtenue alors, cette dernière regardera le contenu et sa proportionnalité par rapport aux moyens de l'entreprise ». Et de toute façon, ajoute-t-on, « les licenciements boursiers n'étaient pas légaux et ne le seront pas plus demain puisque le contrôle du motif économique va continuer ». Cela ferme-t-il définitivement la porte à un dispositif spécifique ? En tout cas pour l'heure, le sujet en temps que tel ne préoccupe pas les parlementaires socialistes. Ni projet, ni proposition de loi... L'article complet... Source: Les Échos Cependant, les ouvriers pourront bientôt se marier entre eux.
  8. La Clio 4 produite en partie en France finalement Dimanche 17 janvier - 13:22 Nicolas Sarkozy n'apprécie pas que le patron de Renault veuille délocaliser la production de sa prochaine Clio en Turquie... Nicolas Sarkozy a eu en partie gain de cause. L'Elysée A obtenu du PDG de Renault Carlos Ghosn que le constructeur automobile maintiendrait l'emploi et l'activité de son site de Flins (Yvelines) où sera implantée une partie de la production de la Clio 4. Nicolas Sarkozy avait convoqué Carlos Goshn alors que la firme automobile française envisage de délocaliser la production de la prochaine génération de Clio. «J'ai confirmé au Président de la République que nous produirons la Clio 4 à Flins, dans un cadre général de double sourcing avec Bursa en Turquie (la voiture sera fabriquée dans les deux usines, ndlr)», a expliqué Carlos Ghosn, dans un communiqué. Le site de Flins est pérenne et l'emploi y sera maintenu à terme.» Pression Une rencontre décisive, selon le ministre de l'Industrie, Christian Estrosi, qui estimait avant la rencontre que l'avenir de la Clio 4, attendue pour 2013, «se décidera» lors de cet entretien. Nicolas Sarkozy entend faire pression sur Renault. «Nous ne mettons pas tant d'argent pour soutenir nos constructeurs pour que la totalité des usines s'en aillent à l'extérieur», a-t-il prévenu mercredi, allusion aux aides dont a bénéficié le secteur automobile en 2009. A deux mois des ... Suite de l'article Source: 20minutes.fr
  9. Bonjour, Jean-Marc Ayrault, du temps où il était premier ministre, préférait parler de colocalisation, terme qu'il trouvait moins impopulaire que ce mot déplaisant et synonyme d'augmentation de chômage : délocalisation. Comme si cela allait changer quelque chose au résultat. La délocalisation économique d'une entreprise ou d'une société est son transfert d'activités, de capitaux et d'emplois dans d'autres régions du monde offrant au moins un avantage compétitif. En général, des coûts plus bas de main d'œuvre, mais également une fiscalité moins élevée, des règlementations sociales et environnementales moins exigeantes... Quelquefois, cela se justifie aussi : cela permettra un meilleur accès à des ressources naturelles, ou bien de bénéficier d'un pôle de compétence technologique, d'infrastructures mieux adaptées... Quand c'est justifié pour de telles raisons, ou bien qu'il ne devient plus possible de faire autrement parce que l'entreprise va de toute façon couler dans son pays, je ne dis pas. Mais quand la seule raison est de faire plus de profits alors qu'on en faisait dans le pays où l'entreprise était installée, ne s'agit-il pas de basse traîtrise envers ses employés, envers son pays plus amplement ? On a par exemple le cas LVMH, avec son PDG Bernard Arnault -première fortune française- qui a délibérément détruit des milliers d'emplois dans le nord de la France ; pourquoi ? Pour être tout bonnement plus riche... En pareil cas, pourquoi notre gouvernement ne prend-il pas le taureau par les cornes en nationalisant l'entreprise ou la société du traître qui serait prêt à jeter honteusement son personnel sur la paille dans le but d'être toujours plus riche, alors qu'il l'est déjà ? Je tenais à en parler en ces temps où beaucoup s'acharnent un peu trop et honteusement sur les bénéficiaires du RSA, n'aspirant qu'à les humilier un peu plus en les faisant bosser pour rien par exemple, les réduisant impitoyablement à des profiteurs, à des paresseux... bref, les rendant responsables de leur situation. Pourquoi toujours taper sur les mêmes ? Pourquoi ne pas oser regarder bien en face les vrais responsables de la pauvreté en France ? Qu'en pensez-vous ?
  10. Bonjour à toutes et à tous, je suis étudiant en école de commerce et je dois rédiger une thèse sur le thème des délocalisations et relocalisations. J'aimerais entrer en contact avec des acheteurs ou logisticiens afin de discuter de leurs expériences de ces phénomènes. Votre entreprise a-t-elle fait le choix de délocaliser ses outils de production ou au contraire, a-t-elle opter pour le made in France? Pourquoi ces choix? Merci d'avance pour vos retours.
  11. Automobile : la future Clio 4 fabriquée en Turquie ? Mardi 12 janvier - 20:18 La polémique enfle depuis ce matin. Cette hypothèse de Renault de délocaliser la fabrication de la future Clio en Turquie n'est pas du goût du ministre de l'Industrie, Christian Estrosi. Il doit rencontrer demain le directeur général de Renault , Patrick Pélata. Cette polémique sur le site de production de la Clio 4 est alimentée par le spectre des délocalisations. Avec son cortège de conséquences sociales. Entre en jeu aussi le plan d'aide du gouvernement dédié à l'industrie automobile française, il y a presque 1 an, au plus fort de la crise. Plus de 6 milliards pour la branche auto, dont 2 milliards pour Renault. Cela à la condition expresse que les productions automobiles existantes resteraient sur le territoire national. Et déjà, à l'époque, une polémique. Non pas sur d'éventuelles délocalisations, mais sur le fait que le gouvernement n'a pas les moyens d'obliger un acteur industriel du secteur privé à avoir telle ou telle politique industrielle. Suite de l'article... Source: France Info
  12. Yethineo

    La relocalisation

    C'est ce qui ne saurait tarder ... Après la délocalisation , rien de mieux que cette méthode 298 . Pour l'annulation totale de la dette publique
  13. Le coup de sang d’un patron contre François Hollande Il a mis sa menace à exécution. Un patron de Haute-Savoie a décidé d’implanter sa nouvelle usine au Maroc pour protester contre l’arrivée de la gauche au pouvoir. La décision va faire du bruit à l’heure où la France a franchi le cap des 3 millions de chômeurs. Yves Bontaz, un chef d’entreprise haut-savoyard de 73 ans, a décidé de ne pas construire dans son département une nouvelle usine de pièces pour l’industrie automobile, mais de le faire au Maroc. Selon lui, « les charges sont trop lourdes en France. Et le gouvernement Hollande ne veut rien faire pour la compétitivité. Nos prix ne seront donc plus compétitifs. C’est grave. Monsieur Montebourg n’y connaît rien en économie. La gauche nous amène carrément dans le trou. Je ne veux pas me retrouver en faillite dans cinq ans. » Dès avant l’élection présidentielle, Yves Bontaz avait prévenu : « Si Hollande passe, je ne construis pas mon usine à Marnaz », commune où il réside près de Cluses (Haute-Savoie) et où il a déjà une entreprise. L’homme a tenu parole. Il y a plusieurs mois, Yves Bontaz avait pourtant demandé au maire de Marnaz de lui réserver un terrain sur une zone industrielle pour construire son usine de 30000 m2. Aujourd’hui, il renonce. Un coup dur pour l’économie locale, car il y avait 400 emplois à la clé. Le maire de Marnaz a du mal à digérer la décision d’Yves Bontaz Yves Bontaz est un patron atypique. Autodidacte, il a d’abord été ouvrier avant de créer son groupe spécialisé dans le décolletage (construction de pièces pour l’industrie). Il emploie 1800 personnes, 350 en France (dont 250 à Marnaz et 100 à Cluses) et 1500 à l’étranger (1000 en Tunisie, 300 en République tchèque, 200 en Chine). Pour le maire de Marnaz, Loïc Hervé (Nouveau Centre), « la réussite industrielle d’Yves Bontaz est remarquable. C’est d’ailleurs le premier employeur de la commune ». Ultralibéral, adhérent à l’UMP, Yves Bontaz est aussi un patron iconoclaste qui n’hésite pas à interpeller les politiques. D’abord Nicolas Sarkozy, puis François Hollande. Il a même été tenté d’être candidat à la présidentielle. Tout l'article...
×