Aller au contenu

Pat49

Membre
  • Contenus

    31
  • Inscription

  • Dernière visite

2 abonnés

À propos de Pat49

  • Rang
    Forumeur balbutiant
  • Date de naissance 10/20/1955

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Pat49

    Ce que nous apprend la pandémie.

    Regardez le verset 3. Comment est l'épée ?
  2. La pandémie qui touche actuellement le monde entier aurait elle un lien avec certaines prophéties bibliques ? Voyez par exemple la chevauchée des 4 cavaliers de l'Apocalypse. Les quatre cavaliers de l’Apocalypse Les quatre cavaliers de l’Apocalypse
  3. L’apôtre Paul a tout spécialement été utilisé pour transmettre des traits de lumière spirituelle aux chrétiens des temps apostoliques. Sa lettre aux Romains, écrite vers l’an 56, à peu près à l’époque où Luc écrivit son Évangile, en est une illustration. Dans cette lettre, Paul fait ressortir que la justice est créditée par le fait de la faveur imméritée de Dieu et grâce à la foi en Jésus Christ. En raison de l’importance que Paul accorde à cette facette de la bonne nouvelle, certains ont considéré sa lettre aux Romains comme un cinquième Évangile.
  4. La Bible expose deux raisons primordiales pour lesquelles Jésus employait des paraboles. D’abord, il accomplissait ainsi une prophétie. L’apôtre Matthieu a écrit : “ Toutes ces choses, Jésus les dit aux foules par des exemples. En effet, il ne leur parlait pas sans exemple ; pour que s’accomplisse ce qui avait été prononcé par l’intermédiaire du prophète, quand il a dit : ‘ Je veux ouvrir ma bouche par des exemples. ’ ” (Matthieu 13:34, 35). Le “ prophète ” cité par Matthieu était le rédacteur de Psaume 78:2. Ce psalmiste avait écrit sous l’inspiration de l’esprit de Dieu des siècles avant la naissance de Jésus. Ensuite, Jésus lui-même a expliqué qu’il recourait aux exemples pour trier les gens dont le cœur était insensible. Après qu’il a raconté à “ de grandes foules ” la parabole du semeur, ses disciples lui ont demandé : “ Pourquoi leur parles-tu en te servant d’exemples ? ” Jésus a répondu : “ À vous il est accordé de comprendre les saints secrets du royaume des cieux, mais à ces gens-là cela n’est pas accordé. C’est pourquoi je leur parle en utilisant des exemples, parce que, regardant, ils regardent en vain, et entendant, ils entendent en vain, et ils n’en saisissent pas non plus le sens ; et à leur égard s’accomplit la prophétie d’Isaïe, qui dit : ‘ En entendant, vous entendrez, mais en aucune façon vous n’en saisirez le sens ; et, regardant, vous regarderez, mais vous ne verrez absolument pas. Car le cœur de ce peuple est devenu insensible. ’ ” — Matthieu 13:2, 10, 11, 13-15 ; Isaïe 6:9, 10. 5 Qu’est-ce qui, dans les exemples de Jésus, opérait un tri parmi les gens ? Dans certains cas, ses auditeurs devaient creuser pour comprendre tout le sens de ses paroles. Les humbles étaient poussés à demander davantage de renseignements (Matthieu 13:36 ; Marc 4:34). Les exemples de Jésus révélaient donc la vérité à ceux dont le cœur en avait faim ; dans le même temps, ses exemples la cachaient à ceux dont le cœur était orgueilleux. Jésus était un enseignant exceptionnel.
  5. Pat49

    Pensée du Jour: Hébreux 6:10

    Bonjour I.Thomas-Gil Votre raisonnement est intéressant mais incomplet car il n'intègre pas une vérité fondamentale : la pensée de Dieu. Le prophète Isaïe (55:8,9) sous inspiration en explique l'importance en ces termes : «Mes pensées [non celles du prophète mais celles de Dieu] ne sont pas vos pensées, et vos manières d’agir ne sont pas mes manières d’agir. De même que le ciel est au-dessus de la terre, de même mes manières d’agir sont au-dessus de vos manières d’agir, et mes pensées, de vos pensées.» Quelle magnifique déclaration qui rappelle la supériorité des pensées et de l'intelligence de Dieu sur celles limitées des humains. Au 1er siècle Paul est revenu sur cette idée fondamentale en parlant des philosophes grecs de son époque qui ,malgré leur intelligence , méprisaient la simplicité du message chrétien : (1 cor 1:20-21) « Où est le sage ? Où est le scribe? Où est le débatteur de ce monde? Dieu n’a-t-il pas rendu stupide la sagesse du monde ? En effet, puisque le monde, en s’appuyant sur sa propre sagesse, n’est pas parvenu à connaître Dieu, il a paru bon à Dieu dans sa sagesse d’utiliser la stupidité de ce qu’on prêche pour sauver ceux qui croient. » Un peu plus loin ( 2:12-13) il explique pourquoi ces philosophes ne pouvaient parvenir à la sagesse divine : «Or nous, nous avons reçu, non pas l’esprit du monde, mais l’esprit qui vient de Dieu, afin de pouvoir connaître les choses que Dieu nous a données volontiers. Ces choses, nous en parlons aussi, non pas avec des paroles qu’enseigne la sagesse humaine, mais avec celles qu’enseigne l’esprit; de cette façon, nous expliquons des questions spirituelles avec des paroles spirituelles.» Pour comprendre les pensées de Dieu il est donc indispensable de bénéficier de l'esprit saint. Aussi je vous invite modestement à le demander dans la prière de façon à « connaître l’amour du Christ, qui surpasse la connaissance, pour que vous soyez remplis de toute la plénitude que Dieu donne. » Ephésiens 3:19
  6. Revenez à moi, et moi je reviendrai à vous (Mal. 3:7). Quelle belle invitation emprunte de miséricorde ! Resituons ce passage dans son contexte : Au temps où le prophète Malachie prophétisait, la situation parmi les prêtres était déplorable. Méprisant la Loi, ils acceptaient de sacrifier sur l’autel des animaux boiteux, aveugles et malades (Ml 1:8 ; Lv 22:19 ; Dt 15:21). Ils ne donnaient pas au peuple la bonne direction et la bonne instruction, de sorte que beaucoup trébuchaient (Ml 2:7, 8). Ils faisaient preuve de partialité dans leurs jugements (2:9). Tout cela avait un effet néfaste sur les Israélites en général, qui en étaient venus à considérer leur culte comme de peu de valeur (3:14, 15). Cela ressort du fait qu’ils ne payaient pas leurs dîmes pour subvenir aux besoins du temple. Ils s’étaient tellement éloignés qu’apparemment ils divorçaient afin d’épouser des adoratrices de faux dieux. Qui plus est, la sorcellerie, l’adultère, le mensonge, les pratiques frauduleuses et l’oppression s’étaient répandus parmi le peuple (2:11, 14-16 ; 3:5, 8-10). Dès lors nous comprenons la force de cette invitation pleine de patience et de bonté de la part de Dieu. Cette patience sera rappelée par Pierre ; (2 Pierre 3:9) «Dieu est patient avec vous, car il ne veut pas que même un seul soit détruit, mais il veut que tous parviennent au repentir. » Cette invitation vaut également dans notre monde d' aujourd'hui où les obligations professionnelles et familiales ne nous permettent pas toujours de prendre le temps de méditer sur nos relations avec Dieu. Cette belle invitation chaleureuse a été renouvelée par Jacques (4:8) « Approchez-vous de Dieu, et il s’approchera de vous ». Alors profitions pleinement de cette pause imposée par le confinement pour enrichir nos relations avec le Créateur. Alors pourquoi ne pas commencer par la lecture du Livre de Malachie Etes-vous proche de Dieu ? Comment s'approcher de Dieu ?
  7. Il est disponible à ce jour en 1020 langues ! consultez le en français: https://www.jw.org/fr/ Il vous propose de lire ou écouter gratuitement : une traduction moderne de la Bible des réponses claires à des questions bibliques des conseils équilibrés pour tous les membres de la famille Vous pouvez aussi regarder et télécharger gratuitement : des vidéos. des chansons. des brochures et livre pour comprendre la Bible. Des témoignages de foi
  8. Pat49

    Les animaux les plus surprenants

    Les fourmis ont des facultés extraordinaires dont nous pouvons tirer de nombreuses leçons. Considérez ceci: Le cou de la fourmi Le nettoyeur d’antennes de la fourmi charpentière Le bouclier thermique de la fourmi argentée du Sahara Les fourmis ne connaissent pas les embouteillages !
  9. Pat49

    Pensée du Jour: Hébreux 6:10

    Il n'y a pas de contradiction, car je n'aide pas pour obtenir une récompense. J'aide par amour (et ne recherche donc pas mon intérêt 1 Cor 13:5). 2 autres passages des écritures soulignent cet aspect: (1 Corinthiens 10:24) Que chacun continue à chercher, non pas son avantage personnel, mais celui de l’autre. (Philippiens 2:4) et ne recherchez pas seulement vos propres intérêts, mais aussi les intérêts des autres. Maintenant je sais qu'en agissant ainsi je plais à Dieu, qu'il apprécie. Les 2 idées ne se contredisent pas, mais se complètent et s'enrichissent. Des parents consentent à bien des sacrifices et efforts par amour pour leurs enfants mais quelle joie ils éprouvent lorsqu'ils reçoivent des témoignages d'affection et de reconnaissance de leurs part! Pourtant il n'y a aucun calcul du type: si j'aime mais enfants ils me récompenseront. L'amour véritable ne calcule pas.
  10. Pat49

    Pensée du Jour: Hébreux 6:10

    C'est la définition même de l'amour chrétien, gratuit et désintéressé. Cor 13:5 l'amour (grec agapê) « ne cherche pas ses propres intérêts ». C'est ce genre d'amour que Dieu a manifesté à l'égard des humains. Jean 4:9 : « Voici comment l’amour de Dieu a été révélé dans notre cas : Dieu a envoyé son Fils unique dans le monde pour que nous puissions obtenir la vie par son intermédiaire. » L'amour de Dieu a bien un objectif ! Le bien de l'humanité. [Attention, les textes originaux sont plus riches que le français où le seul mot amour est traduit par 4 termes différents en grec (agapê, philéô, eros, storgê) chacun apportant sa nuance. Voici ce que déclare un dictionnaire biblique (Vine’s Expository Dictionary of Old and New Testament Words) à propos du nom agapê et du verbe agapaô : “ L’amour ne peut être connu que par les actions qu’il suscite. Mais ce n’est manifestement pas un amour qui recherche son plaisir , c’est-à-dire qu’il n’est pas motivé par les mérites de ceux qui en sont l’objet. Il s’agit d’une manifestation de la volonté divine découlant d’un choix délibéré sans autre cause que celle qui réside dans la nature de Dieu lui-même, cf. Deut. 7:7, 8. ” — 1981, vol. 3, p. 21.]
  11. Pat49

    Pensée du Jour: Hébreux 6:10

    La récompense n'est pas la motivation première de nos actions qui reste l'amour et l'attachement au Créateur. La récompense est une expression de l'amour et de l'approbation de Dieu à notre égard qui prend plaisir à nos témoignages d'affection comme un enfant est heureux de savoir qu'il réjouit son père grâce à la récompense que ce dernier lui réserve. La récompense c'est le cadeau que vous recevez pour ce que vous avez pu faire, mais vous ne l'aviez pas fait pour obtenir le cadeau, ce qui traduirait plutôt une forme d'égoïsme. La récompense est donc la confirmation d'une approbation qui réjouit son destinataire. Une personne qui a la foi est pleinement convaincue que ses efforts pour plaire à Dieu ne sont pas inutiles mais appréciés par Dieu , ainsi que le mentionne Paul aux Corinthiens: (1 Corinthiens 15:58) " Par conséquent, mes frères bien-aimés, soyez fermes, inébranlables. Ayez toujours beaucoup à faire dans l’œuvre du Seigneur, sachant que votre travail en rapport avec le Seigneur n’est pas inutile." En hébreux 10:6 Paul attire précisément notre attention sur le fait que Dieu sait se montrer reconnaissant à l'égard des humains, et n'est pas injuste ou ingrat au point de ne pas apprécier nos efforts. Le contraire est précisément une pensée du Diable qui voudrait nous faire croire que les humains sont incapables de satisfaire aux normes de justice définies par Dieu. C'est ce qu'il a insinué au fidèle Job : 4:18,19 "Vois ! Il n’a pas confiance en ses serviteurs et il trouve des défauts à ses anges. 19 Combien plus à ceux qui habitent des maisons d’argile dont les fondations sont dans la poussière, ceux qu’on écrase aussi facilement qu’une mite !" et 22:2,3 " « Un homme peut-il être utile à Dieu ? Un homme perspicace peut-il lui être utile ? Importe-t-il au Tout-Puissant que tu sois juste ? Ou bien ton intégrité lui rapporte-t-elle quelque chose ? " Ne nous laissons pas duper par les mensonges du Diable qui voudrait nous persuader que Dieu est exigeant, dur et insatisfait.
  12. « Dieu n’est pas injuste pour oublier votre œuvre et l’amour que vous avez montré pour son nom » (HÉB. 6:10). Ce beau passage nous rappelle deux vérités importantes ; 1) Dieu récompense toujours ceux qui le servent fidèlement D'autres passages des Ecritures associent la récompense à la personnalité de Dieu : Hébreux 11:6 il devient celui qui récompense ceux qui le cherchent de tout cœur. Luc 6:23 votre récompense est grande dans le ciel Prov 19:17 Celui qui témoigne de la bonté au petit prête à Dieu qui le récompensera pour ce qu’il fait. Mat 6:4 Fais tes dons en secret. Alors ton Père, qui regarde en secret, te le rendra. Colos 3:24 car vous savez que c’est de Dieu que vous recevrez l’héritage en récompense. (2 Chroniques 15:7) Mais vous, soyez forts et ne vous découragez pas, car votre action sera récompensée 2) Dieu peut nous récompenser d’une façon que nous n’aurions jamais imaginée . Ephésiens 3:20 Or, à celui qui peut, selon sa puissance qui opère en nous, faire plus que surabondamment au-delà de toutes les choses que nous demandons ou concevons. Pas seulement abondamment ni surabondamment, mais « plus que surabondamment » ! Considérons 3 exemples bibliques de récompenses inimaginables : Le roi Ezéchias. Il a vécu à l’époque où le roi d’Assyrie Sennakérib avait envahi Juda et avait pris toutes ses villes fortifiées, sauf Jérusalem (2 Rois 18:1-3, 13). Puis Sennakérib s’est dirigé vers Jérusalem. Qu’a fait Ezéchias face à ce danger menaçant ? Il a prié et a demandé conseil au prophète Isaïe (2 Rois 19:5, 15-20). Il s’est aussi montré prudent en payant l’amende imposée par Sennakérib (2 Rois 18:14, 15). Enfin, il a fait des préparatifs pour que la ville résiste à un long siège (2 Chron. 32:2-4). Mais comment la situation a-t-elle été réglée ? Dieu a envoyé un ange tuer les 185 000 soldats de Sennakérib en une nuit. Personne, pas même Ezéchias, n’avait imaginé cette solution ! (2 Rois 19:35). Joseph, fils de Jacob. Dans son cachot en Égypte, pouvait-il imaginer qu’un jour il deviendrait le deuxième personnage du pays, ou qu’il serait utilisé par Dieu pour sauver sa famille de la famine ? (Gen. 40:15, 41:39-43 ; 50:20). Sans aucun doute, les actions divines ont dépassé ce qu’il avait pu imaginer. Et que dire de l’arrière-grand-mère de Joseph, Sara ? Alors qu’elle était très âgée, a-t-elle pensé que Dieu lui permettrait d’avoir un fils elle-même, et pas seulement de recevoir le fils enfanté par sa servante ? Sans aucun doute, la naissance d’Isaac a dépassé tout ce qu’elle avait pu imaginer (Gen. 21:1-3, 6, 7). En conclusion, nous n’imaginons pas que Dieu fera disparaître immédiatement tous nos problèmes. Nous n’exigeons pas non plus qu’il nous arrive des choses spectaculaires. Mais une chose est sûre : le Dieu qui a fait l’inimaginable pour ses serviteurs du passé est aussi notre Dieu ! Il ne change pas. (Is 43:12-13) Il peut donc nous aider nous aussi à surmonter les situations les plus difficiles si nous lui restons fidèles.
  13. Vous vous posez des questions sur l'authenticité de la Bible ? → La Bible a-t-elle été modifiée ou falsifiée ? La Bible est un livre très ancien. Alors comment être sûr que son message est resté intact ? → Y a-t-il des contradictions dans la Bible ? Examinez certaines contradictions apparentes dans la Bible et les principes dont vous pouvez tenir compte pour clarifier le sens du texte → Les récits bibliques de la vie de Jésus sont-ils fiables ? Que nous apprennent les Évangiles et les plus vieux manuscrits que l’on possède. → Comment faire pour comprendre la Bible ? Vous pouvez comprendre son précieux message. → La Bible : plus qu’un livre de sagesse ? Notez ce que la Bible affirme sur son origine.
  14. 1 Pierre 4:4 "Ils trouvent étrange que vous ne couriez plus avec eux dans ces débordements de débauche, alors ils disent du mal de vous." Des “débordements de débauche”. C’est ainsi que l’apôtre Pierre qualifie les habitudes du monde dans lequel, avant d’accepter le christianisme, nombre de personnes du Ier siècle avaient vécu. D’autres traductions utilisent les expressions “torrent de perdition” (Jérusalem); “débordement d’inconduite”. (Osty.) En quoi consistaient ces débordements de débauche? L’apôtre l’explique au verset 3 en parlant de conduite indigne et effrontée, de passions incontrôlées, d’ivrognerie, de fêtes débridées, de soûleries et d' idolâtries abominables Pierre félicite chaudement ces derniers de ne pas continuer à courir avec leurs anciens compagnons de débauche. Pareillement aujourd'hui le véritable chrétien s'efforce de garder une haute moralité ce qui lui vaut parfois des critiques.
  15. Le monde fascinant des insectes. Avez-vous la phobie des insectes ? Vous montrez-vous prompts à les écraser ? Avant de vaporiser votre insecticide pourquoi ne pas vous pencher quelques instants sur ce monde fascinant ? D'autant qu'avec plus de 200 millions d'insectes pour 1 humain seulement, nous sommes loin de gagner la partie ! Considérez plutôt ceci : Les fourmis ne connaissent pas les embouteillages ! La stratégie d’atterrissage de l’abeille Les capteurs du bupreste pyromètre Les talents de navigation du bousier Le balancier de la mouche
×