Aller au contenu

Isadora.

Membre
  • Contenus

    948
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Isadora.

  • Rang
    Forumeur accro
  • Date de naissance 27/04/1987

Informations Personnelles

  • Sexe
    Femme
  • Pays
  • Intérêts
    Cinéma, littérature, langue française, philosophie, un peu de biologie, sexualité, énigmes, etc.

Visiteurs récents du profil

6 248 visualisations du profil
  1. Alors juste pour lever une ambiguïté, je n'ai actuellement pas de relation forte et intense, sauf si l'agacement compte !
  2. Salut. Je vais tenter de répondre honnêtement. ^^ J'ai eu des périodes de grande utilisation du forum et des moments d'abandon total du lieu. Je pense que mon pic d'utilisation devait être 2009-2010. Ma vie était vide parce que j'étais incapable de faire des études ou de travailler vraiment. Donc pas de sous, pas trop de sorties. Ma vie pouvait sembler vide. Le forum la remplissait. Finalement, j'y ai fait des tas de trucs intéressants, agréables, stimulants. En parallèle, j'ai appris des tas de trucs sur le net, dans différents domaines. Pour autant, j'avais quand même des amis mais bon, on ne se voyait pas tous les jours. A contrario, grande période d'inactivité forumique : 2012-2014 Là, c'était l'extrême inverse. J'étais en couple et surtout j'avais énormément de travail. Besoin de rompre avec mes habitudes, j'ai arrêté. Bon, il y a eu transition via un autre forum. Le travail a eu un impact particulier : stagiaire dans une ville lointaine, débordée par les cours à préparer, les copies, les cours à suivre, le mémoire à écrire, les travaux à rendre, les transports d'une ville à l'autre… étais-je heureuse et épanouie ? pouvais-je avoir un réseau social solide ? Non. J'ai passé mon année à bosser, bosser, bosser et déprimer sur mon canapé, toute seule dans mon appartement minuscule, à penser à la vie que j'aurais à 350km. C'était constructif et nécessaire mais pas épanouissant du tout. D'ailleurs, j'ai pris 20 kg quand j'ai passé le concours, 10 l'année de stage (en perdant du poids entre les deux et après…) Là, je reviens. Je passe quand j'ai le temps. J'ai du mal à m'investir dans certains sujets quand l'actu IRL a été lourde. Si j'ai passé ma journée à me prendre la tête avec mes collègues, je n'ai pas envie de me prendre la tête ici. J'ai l'impression d'être là sans l'être et ça me fait bizarre. La grande raison de ma présence, c'est que j'ai besoin d'oublier, parfois, le tête à tête relou avec mon futur ex (alias Garfield, donc…) Qui plus est, j'ai des tendances à l'addiction. Être happée par un truc en ligne, c'est un peu mon lot. Ce fut Facebook, il y a eu des Discord, des forums, les sites de rencontre. En fait, je pense qu'il y a deux choses : le besoin un peu pathologique de parler avec des gens, l'espoir de rencontrer des gens qui deviendraient importants dans ma vie, sans doute et puis d'autre part, le plaisir à écrire et à lire, donc à avoir accès à autre chose que des propos vagues et superficiels. En gros, je suis là parce que c'est le moins malsain que je trouve actuellement et parce que j'aime bien écrire et lire les autres. Bon après, j'ai quand même un boulot, des potes, des activités, des centres d'intérêt. Donc voilà…
  3. Isadora.

    [QUIZ] La Bible

    Oh punaise, OUI ! J'ai modifié ma question ! Désolée. :/ Refais le quiz, au pire.
  4. Le code pénal a été écrit par des gauchistes. C'est un outil révolutionnaire. Et tais-toi, la gauchiste ! D'ailleurs, moi-même, je vais me taire, parce que je sens que je deviens gauchiste !
  5. Isadora.

    La Bible

    @Niou?
  6. Je ne sais pas quoi te dire !
  7. Isadora.

    [QUIZ] La Bible

    Voir ce quiz La Bible J'essaie de ne pas faire trop difficile. C'est donc un quiz assez généraliste sur la Bible. Créateur Isadora. Type Mode classement Temps 5 minutes Nombre total de questions 11 Catégorie Histoire Envoyé 22/05/2019  
  8. Isadora.

    La Bible

    • Mode classement
    • 5 minutes
    • 11 Questions
    • 18 Joueurs
    J'essaie de ne pas faire trop difficile. C'est donc un quiz assez généraliste sur la Bible.
  9. Je suis plus branchée sur Stiegler et différentes choses sur la captation de l'attention et du désir par l'industrie mais j'ai comme le pressentiment que la conversation va être difficile et que tu n'as pas un enthousiasme débordant pour mon opinion ou pour les échanges réciproquement ouverts, curieux ou constructifs alors bon… on en reste là ?
  10. Quand j'ai rencontré mon ex fiancé, c'était dans une soirée où l'un et l'autre nous nous ennuyions. On a donc bu. De la vodka, du whiksy et de l'absinte. Je crois que j'ai vomi mais je ne sais plus vraiment. On s'est roulé une pelle. Puis deux. Puis on a dormi ensemble. Il n'a pas pu aller au bout alors on en est restés à beaucoup de pelotage et une fellation. Quelques années plus tard, on se pacsait et on a vraiment failli faire des enfants ensemble. Moralité : coucher le premier soir, ça ne marche pas. Sucer le premier soir, en revanche… ^^
  11. Je ne cite pas tout dle message, très long. Mais j'y réponds, pas juste cette phrase. Pour les hormones, quand on rencontre un nouveau partenaire, on a un shoot de lulibérine, l'hormone qui donne envie de sexe. Ça dure trois mois. Au-delà, l'hormone de l'attachement prend le relai : on passe sur de l'ocytocine à forte dose. Les personnes qui changent de partenaire tous les trois mois ou moins ont plus de chances, donc, d'avoir une libido active. Au-delà, le sexe devient un peu moins une obsession, les câlins tendres mais relativement platoniques remplacent certains soirs les effusions torrides. C'est normal. Il y a des couples particulièrement bien assortis chimiquement. Des gens qui résistent à cette usure. Des relations qui stimulent le besoin et l'envie de sexe. Ces situations sont plutôt des exceptions, cependant. Ici, ce qu'on remarque, c'est que la moyenne baisse. Et je crois, pour répondre à @DroitDeRéponse, que les conditions dans lesquelles nous vivons influencent fortement. Combien d'heures travaillons-nous ? Rentrons-nous avec des préoccupations professionnelles ? Concentrons-nous notre énergie sur le désir des autres ou sur l'envie d'objets ? Qu'est-ce qui nous rend heureux ? Le capitalisme, comme tout modèle qui touche tous les aspects de la vie, influence. Comment sommes-nous capables de construire du désir, celle-là, je l'aime énormément ! L'évocation de cas particuliers n'aide pas particulièrement à résoudre le problème. Cela éclaire à peine, en fait.
  12. Isadora.

    [QUIZ]Pierre Desproges

    Je viens de terminer ce quiz. Mon score 50/100 Mon temps 114 secondes  
  13. Isadora.

    [QUIZ]La peur au cinéma

    Je viens de terminer ce quiz. Mon score 61/100 Mon temps 100 secondes  
  14. J'espérais, dans un espoir mince et confus, que peut-être quelqu'un arriverait pour donquichottesquement défendre la position (platonique) que voici. Il y a le sexe, ou il y aurait de moins en moins le sexe, certes. Mais il y a aussi les sentiments. Histoire de représentations : on a tendance à répartir les choses ainsi : les hommes prennent en charge le sexe, les femmes les sentiments. Les homosexuels étant de même sexe, on ne lit pas dans vos propos qu'il y a aussi des homosexuels très sentimentaux et des homosexuels équilibrés sexe/sentiments. C'est odieusement homophobe mais passons, vous trouvez un eldorado où vous pouvez. J'ai l'impression que la société capitaliste dans laquelle nous évoluons nous surcharge, nous, individus, et que nous sommes de plus en plus lessivés mais aussi de plus en plus (hyper) connectés ailleurs. La rencontre en devient tellement difficile ! La rencontre, la vraie ! Aussi, je pense que le corollaire, c'est qu'il y a aussi, ou qu'il y aurait aussi de moins en moins les sentiments. À force de ne pas se rencontrer, nous devenons médiocres. Niveau cœur et niveau cul. Du reste, je suis assez consternée que beaucoup des intervenants opposent à un propos statistique et général des contre-exemples particuliers. C'est comme dire : 80% du corps est fait d'os. — C'est des conneries, il y a aussi du calcium ! So what ?!
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité