Aller au contenu

Tictactoc

Membre
  • Contenus

    19
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Tictactoc

  • Rang
    Forumeur balbutiant

Informations Personnelles

  • Sexe
    Femme
  • Pays

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

Activer
  1. Tictactoc

    La couleur qui vous passe par la tete ?

    Rose
  2. Tictactoc

    Le jeu du Raymond ....

    Ray-ptile
  3. Tictactoc

    Qui est le prochain ?

    Blabla. JésusChrist ne m'interdis pas d'aider mon prochain alors que Dolto si.
  4. Tictactoc

    Qui est le prochain ?

    Si votre prochain 'est uniquement celui qui vous a aidé, ben je vous plains sincèrement d'être tombé entre ses griffes. vous ne serez jamais son prochain quoi que vous fassiez. Mon prochain c'est tout le monde, je n'exclue personne.
  5. Tictactoc

    Qui est le prochain ?

    C'est le monde a l'envers ! Les pires détraquées qui vont nous expliquez les paraboles évangéliques !
  6. Tictactoc

    Qui est le prochain ?

    Vous préférez Dolto comme prochain ? .https://freudquotidien.wordpress.com/1979/11/28/francoise-dolto-sur-les-violences-incestueuses/
  7. Tictactoc

    Qui est le prochain ?

    ............. Qui est le prochain? C'est le Samaritain pour ce pauvre homme battu, volé, dépouillé. C'est le Samaritain qui s'est comporté comme son prochain. Le Christ demande donc au blessé de la route d'aimer ce Samaritain sauveur et de l'aimer comme lui-même. C'est à celui qui a été sauvé que Jésus enseigne l'amour. Toute sa vie il aimera l'homme dont il a reçu attention, assistance et secours matériels, celui sans qui il ;serait mort. Jamais il ne devra oublier cet homme qui l'a remis en selle. G.S. : Finalement, le Christ demande de recon­naître toujours une dette vis-à-vis de l'autre, vis- à-vis des « samaritains » de notre vie? F.D. : Toute notre vie, d'après le Christ, nous avons à reconnaître une dette vis-à-vis de qui nous a épaulés dans un moment où, seuls, nous n'aurions pas pu continuer notre chemin. Que nous le connaissions ou pas, nous sommes en dette vis-à-vis de qui nous secourt dans nos moments de détresse. G.S. : Nous voilà ainsi éternellement débiteurs, dépendants, esclaves, disons le mot, de qui nous a été de quelque utilité. F.D. : Non, ni esclaves ni dépendants, librement aimants par gratitude. Le modèle « samaritain » de cet évangile laisse l'autre libre. Il se retire de notre chemin et conti- nue le sien. Cette dette d'amour, de reconnaissance que nous avons envers le connu ou l'inconnu qui nous a aidé, nous ne pouvons la régler qu'en faisant de même avec d'autres. ==================================================================================================================== Le prochain est-ce celui qui vous a aidé ? http://www.stylite.net/religion/rel-citationsauteurs/rel-ref-aut-dolto-bonsamaritain-tab.htm Le blessé est coupable pour a ............. Qui est le prochain? C'est le Samaritain pour ce pauvre homme battu, volé, dépouillé. C'est le Samaritain qui s'est comporté comme son prochain. Le Christ demande donc au blessé de la route d'aimer ce Samaritain sauveur et de l'aimer comme lui-même. C'est à celui qui a été sauvé que Jésus enseigne l'amour. Toute sa vie il aimera l'homme dont il a reçu attention, assistance et secours matériels, celui sans qui il ;serait mort. Jamais il ne devra oublier cet homme qui l'a remis en selle. G.S. : Finalement, le Christ demande de recon­naître toujours une dette vis-à-vis de l'autre, vis- à-vis des « samaritains » de notre vie? F.D. : Toute notre vie, d'après le Christ, nous avons à reconnaître une dette vis-à-vis de qui nous a épaulés dans un moment où, seuls, nous n'aurions pas pu continuer notre chemin. Que nous le connaissions ou pas, nous sommes en dette vis-à-vis de qui nous secourt dans nos moments de détresse. G.S. : Nous voilà ainsi éternellement débiteurs, dépendants, esclaves, disons le mot, de qui nous a été de quelque utilité. F.D. : Non, ni esclaves ni dépendants, librement aimants par gratitude. Le modèle « samaritain » de cet évangile laisse l'autre libre. Il se retire de notre chemin et conti- nue le sien. Cette dette d'amour, de reconnaissance que nous avons envers le connu ou l'inconnu qui nous a aidé, nous ne pouvons la régler qu'en faisant de même avec d'autres. ==================================================================================================================== Le prochain est-ce celui qui vous a aidé ? http://www.stylite.net/religion/rel-citationsauteurs/rel-ref-aut-dolto-bonsamaritain-tab.htm Le blessé est coupable de quoi pour avoir une dette à payer ?
  8. Elle a blasphémé pour se faire lyncher de la sorte ?
  9. Tictactoc

    A quoi penses-tu en ce moment ?

    Je pense à faire la sieste https://goo.gl/images/b8qrc2
  10. Il me semble que quelque chose qui n'existe pas ne peut pas cesser d'être.
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité