Aller au contenu

Jedino

Membre
  • Compteur de contenus

    47 925
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Points

    2,036 [ Donate ]

Commentaires des blogs posté(e)s par Jedino

  1. il y a 8 minutes, Ines Presso a dit :

    Ah bah tiens, maintenant que je me lance à oser une interprétation, j’apprends qu’elle ne vaut pas un kopeck, puisque tu le dis toi-même Téquila à toujours raison, donc tu n’as rien dit de sensé, donc mon interprétation ne l’est pas plus. Dorénavant je garderai mes délires pour moi seule. Moi vexée, moi m’en vais, vous laisse entre vous. :sleep:

    Tu as aussi toujours raison, voyons !

  2. Il y a 20 heures, Ines Presso a dit :

    C’est un réflexe de Pavlov, j’ai bien travaillé, j’ai droit à une récompense. Sinon à qui ça sert qu’Inès, elle se décarcasse.  ;))

    Rhôôô, Téquila a donc raison, t’as écris n’importe quoi ? :o Ah mais oui mais non. Ton titre jamais en lien avec le texte, ok, sauf que tu fais  une référence à l’art en parlant de Goldmund. ´fin bref, c’était pour nous " enduire d’erreur quoi ". C’est pô bien, parce que moi j’ai sacrément mouliné dans ma tête, pour en faire une autre interprétation. D’ailleurs en parlant de ton titre, on pourrait en faire un sujet à lui tout seul. 

    Ah mais je n'ai pas dit que j'ai mis au hasard la référence pour autant ! Mais en effet, Tequila a toujours raison :D

    Bah allez c'est parti, développe sur le titre !

  3. Il y a 1 heure, Ines Presso a dit :

    Plusieurs choses, 

    Tout d’abord, il ne fait aucun doute que tu es sensé et compréhensible, bin oui, car dans le cas contraire, ça voudrais dire que moi aussi je ne suis pas sensée, et ça ce n’est pas possible. Ceux qui ne comprennent  pas ton teste sont soit,  des personnes qui ont lu en diagonale, sans s’intéresser à ce qu’ils lisent, soit des personnes n’ayant pas le niveau requis :o°

    Ensuite je n’ai donné là, que la première interprétation qui m’a sauté à la figure à la lecture de ton texte, Faisant fi de ta référence à Narcisse et Goldmund, et aussi dans une moindre mesure du titre dans un souci de facilité. 

    Je suppose que c’est donc là que se trouve le bémol de ma compréhension de ce que tu as voulu dire. 

    Mais je ne te donnerais pas la deuxième interprétation que j’en ai, de crainte de taper à côté, car là ça devient un peu barré. Par contre toi, tu peux peut-être expliciter.

    Et pour finir, je suis un peu déçue de ne même pas avoir eu un petit like pour mon effort. :p

    Je ne te savais pas "Like" addict :smile2:

    A vrai dire, je n'écris jamais un titre en lien avec le texte. Il ne serait donc pas bien utile je pense. Ensuite, je n'ai pas pour habitude d'expliciter car ce n'est là que le prétexte à l'écriture, pas la finalité à mes yeux. Si tu y lis ce que tu y lis, c'est donc ce qu'il te fallait lire.

    • Like 1
  4. Il y a 20 heures, Ines Presso a dit :

    Pour moi il s’agit d’un vétéran, qui a " perdu " la tête à la guerre. C’est devenu un vagabond ( la tente sur son sac à dos ) pour qui la préoccupation première est de se nourrir. Son problème, alors qu’il était un des meilleurs tireurs de son régiment, n’est plus capable de tuer une bête. Pourquoi ? Ce qu’il a fait, vu à la guerre, est-ce ce qui l’a traumatisé au point d’être incapable de tuer un animal pour se nourrir ? :)

    Tu n'es pas si éloigné de ce que je pouvais avoir en tête, tu me comprends que trop bien :smile2:

  5. il y a 15 minutes, Tequila Moor a dit :

    Oui, et même qu'il respecte les mêmes rimes que le sonnet d'origine, c'est dingue... A ce niveau ce n'est plus du politiquement correct, mais carrément de la bienpensance poétique, de l'islamo-gauchisme de la rime, du droit-de-l'hommisme en vers !

    Mon dieu, tu vieillis ! Où est ta rébellion d’an-temps ? Tes petits-enfants t'appelleront Ronsard :(

  6. Science... Le transhumanisme

    Je ne sais pas si tu t'adresses à moi promethee_hades (il semblerait que si), mais j'ai du mal à voir où tu as été mal compris puisque j'ai répondu sur les derniers commentaires surtout à saxopap, d'autant plus que ta dernière réponse me semble très bien correspondre à ce que je pourrais imaginer (hormis peut-être des concepts que je n'aborderais pas de la même manière, notamment sur la façon de parler du biologique, mais ce n'est pas bien dramatique).

    Pour le reste, je comprends ce que tu me racontes, sans connaître forcément à fond le sujet, n'étant pas un spécialiste en effet du transhumanisme et n'étant pas davantage l'un de ses fervents partisans.

  7. Science... Le transhumanisme

    Non, aujourd'hui il n'y a pas une réflexion éthique constante sur ces sujets, loin de là. Ce n'est pas moi qui le dit, ce sont tous ceux qui sont critiques à l'égard de ces recherches.

    Pour le reste, je ne m'avancerai pas sur ce que sera la robotique. Pour le fait de rendre service, je n'irai pas jusqu'à dire que cela est impossible : ils sont au contraire par essence tournés à cela. Mais de là à dire qu'il est incapable de décider ? Il suffit de voir qu'il est capable d'apprendre sur des jeux précis pour parler de prise de décision. En a-t-il conscience ? Sans doute pas. Il n'empêche qu'il fait des choix en vue d'une fin qui est celle de gagner contre l'autre. Et pour cela, il anticipe, bien plus qu'un humain ne peut d'ailleurs le faire et ne pourra jamais sans doute.

    La science raisonne, en effet, mais elle ne raisonne que trop peu sur elle-même et sur les conséquences de ses actes.

    Je ne suis pas d'accord avec toi : la catachrèse, qui est le fait de détourner une chose de son usage premier, est "naturel" dans la vie de cette même chose. L'inventivité humaine a la primauté sur ce sujet, et c'est là où en effet la machine ne gagne pas encore.

     

    L'idée n'est pas tant de mettre en boîte la créativité, mais de la reproduire. Est-ce possible ? Nul ne le sait. Tu sembles penser que non, d'autres que oui. Pour ma part, je me contente de ne pas y répondre, je ne tiens pas à rentrer dans un débat métaphysique. Mais il ne faudrait pas que tu ailles à penser que je partage la position de ces gens-là pour autant.

     

  8. Science... Le transhumanisme

    Il y a 8 heures, saxopap a dit :

    Merci pour ce sujet; Je suis un fan de science et de science fiction. J'ai même écrit une nouvelle sur "l homme du futur".. la prochaine évolution.  En un mot, ce ne sont pas ses aptitudes ou performances qui évoluent, au contraire il s'apaise, il ne subit plus cette montée d adrénaline qui lui permettrait de grimper à l arbre devant un danger, il évolue vers une modération de ces instincts autrefois utiles et brutaux, il gagne en sérénités .   Sont cour s'accélère bien moins lorsque sont boss le réprimande, il ne s'énerve plus en voiture etc... bien passons.

    Si je peux me permettre, vous ne nous présentez pas la prochaine évolution de l'homme adapté à son milieu, mais plutôt un super homme.

    Corrigez moi si je me trompe.   Je ne comprends pas quel intérêt y a  t il a performer un homme. Hormis cette angoisse inappropriée dont je parlais, rien d autre ne me semble utile ou plus adapté à notre milieu. 

    Bergson ne disait pas seulement " que les hommes en blouse blanche sont incapable d appréhender les phénomènes de la vie" ,il explique aussi que la vie s'invente et se cherche à chaque instant sans but"

    PS je vais bien vous relire     merci si vous me commentez, m'expliquez. 

    SAXo

    Il existe en réalité deux tendances dans le sujet qui nous concerne : l'une, dominante et idéologique, qui a en effet la prétention d'arriver à un "super humain" ; l'autre, minoritaire, qui est surtout là pour faire avancer la science.

    Il existe plusieurs intérêts à faire cela auxquels on peut adhérer ou non. Le premier, c'est de compenser des handicaps (prothèses) ou de faciliter la vie de personnes malades (coeur artificiel, nanotechnologies). Le deuxième, c'est d'améliorer l'existence humaine de manière générale, certains souhaitant vaincre nos maux les plus existentiels, ce qui répond effectivement à nos angoisses.

    Le premier est assez noble et légitime, le deuxième ne va en effet pas de soi, et c'est pourquoi il existe des personnes pour dire qu'il faut réfléchir aux problématiques avant plutôt qu'après.

    • Like 1
  9. Science... Le transhumanisme

    Il y a 10 heures, Promethee_Hades a dit :

    J'ai beaucoup aimé cet article de vulgarisation sur le transhumanisme qui présente bien la chose.

    Mais j'ai relevé cependant un aveux de méconnaissance totale de l'homme, de son rôle dans la nature de ses interactions réelles avec elle. Cela me fait penser a une espèce de dévotion arhimanienne  de l'humain, mais on pourrait l'étendre sans aucun problème à toute la nature. Non pas à l'aspect Prométhéen car Prométhée signifie prévoyant, c'est lui qui créa l'homme, par un savant mélange de boues et de roches, mais plutôt de son frère Épiméthée qui réfléchit après coup, en créant dans le transhumanisme Pandore. J'ai comme l'impression que de jouer aux apprentis sorcier pour des buts se voulant très louables, amélioration humaine, on n'ouvre pas une nouvelle boite de Pandore avec bien d'autres maux.

    De plus à la question qu'est donc l'homme ? Que nous connaissons de hier à aujourd'hui, si ce n'est déjà qu'une robotique biologique très perfectionné dont nous ignorons tout, bien plus en avance technologiquement car aisément recyclable, bien moins énergivore que des assemblage de silicium. De toute façon le progrès est toujours souhaitable, il arrivera immanquablement, les conséquences des espoirs seront alors des plus évidentes.

    Il y a un autre point qui m'est apparu en lisant cet articles c'est une phobie ou peur panique de la vie, de la réalité du milieu en faisant une fuite en avant vers un dénaturation. S'il y a chute elle sera terrible.

     

    En effet, nous avons tendance à faire avant de se préoccuper de savoir si nous aurions bien fait de faire. Il est rare que le progrès n'apporte rien de positif, mais sur certains aspects, compte-tenu de notre ignorance sur bien des choses encore ou simplement parfois du fait du contexte, il est possible de se demander s'il ne serait pas préférable de faire de la science de façon, disons, raisonnée.

    Merci pour la lecture !

  10. Il y a 7 heures, konvicted a dit :

    Ça fait trois mois que j'en ai pas mangé, de la tartiflette du daron ! La rançon de l'indépendance. J'en ai fait une moi-même une fois, c'était dégueu en comparaison, alors j'ai fait ce qu'il faut toujours faire en cas d'échec : j'ai décrété que c'était infaisable et décidé de ne plus jamais remettre ça.

    Hérétique ! Prétendre pouvoir attendre la perfection. Il est heureux que tu sois puni d'un échec pour une telle injure.

×