Toute l’activité

Ce flux se met à jour automatiquement   

  1. Dernière heure
  2. bah parce que c'est le principe de la représentation, on se regroupe entre personnes qui veulent défendre la même chose pour désigner un représentant et je ne vois pas de quels pbs tu parles j'ai su répondre à tout, ce à quoi j'ai coupé court c'était des délires sans fondement
  3. En juin 1919, un caporal bavarois, véritable héros de guerre, se découvre des talents d'orateur en assurant la propagande anticommuniste parmi les soldats, à la demande de ses supérieurs. Il ne digère pas cette paix et moins encore ce traité. L'armistice de 1918, qu'il a appris à l'hôpital, l'a même rendu provisoirement aveugle. Dans l'ébullition révolutionnaire qui saisit l'Allemagne de 1918-1919, il est chargé de surveiller un groupe ultranationaliste. Il ne tardera pas à le rejoindre. Le monde va bientôt apprendre son nom : il s'appelle Adolf Hitler. http://www.francetvinfo.fr/replay-radio/france-info-y-etait/28-juin-1919-le-traite-de-versailles-entre-paix-et-revanche_1763371.html Un plan à la fois économique et politique Le 5 juin 1947, le général Georges Marshall présente à l’université d’Harvard le plan d'aide qui gardera son nom. L’idée est simple : les américains prêtent et donnent des millions de dollars aux pays européens qui le souhaitent. Comme par exemple le Royaume-Uni, la France, l'Allemagne de l'ouest ou la Belgique. https://www.rtbf.be/info/monde/detail_le-plan-marshall-ou-la-relance-apres-la-seconde-guerre-mondiale?id=7796673
  4. Antimicrobien
  5. Et précisément tu saurais qu'il ne s'agissait pas d'histoire scolaire concernant Grenouilleau et qu'il a été soutenu par bien des historiens de renom contre l'ingérence de l'Etat dans l'histoire. Cet historien a aussi déclaré que l'abomination n'est pas corrélée aux chiffres et que la traite que tu tiens à placarder ne t'autorise pas à minimiser celle de l'Europe et des Amériques. Ce sont ses propos. Et pour être exact, cet historien (que tu devrais lire pour en parler) a surtout pour thèse que la traite n'est pas un génocide. Ce qui est exact. C'est sur ce point qu'il a été attaqué par des gens militants pour la reconnaissance de la traite comme telle et crime contre l'humanité. Ils ont aussi retiré leur plainte qui n'avait ni légitimité ni aucune chance d'aboutir. En fait ce que tu cherches à dire en tournant autour du pot et en te torchant avec l'histoire que tu ne lis pas, ça crève les yeux, c'est qu'on ne tape pas assez sur les français de type métèque. Pourtant c'est simple à écrire comme tu le vois. La concurrence des mémoires est bien la chose à laisser entre les mains des historiens, comme tu l'appuies très bien. Un plaidoyer également sur mon propos sur les savoirs faire. Je te recommande, toi qui manifeste in grand intérêt pour la bibliographie de cet auteur, la thèse de Grenouilleau sur la traite et le capitalisme. Très instructive sur leurs liens.
  6. Hydro-géologue
  7. 120
  8. Pourquoi tout le monde tombe en dépression dès qu'elle ouvre la bouche? elle en a un pouvoir, cette femme.... Je dirais comme Crabe, vous êtes tous adultes. A part porter plainte pour maltraitance, s'il y en a, je ne vois pas trop comment faire en sorte que l'entente revienne, surtout si elle n'a jamais existé.
  9. Entre l'abbé résina et la mère loque, lequel choisir ?
  10. Des agriculteurs défendent le glyphosate sur les Champs-Élysées http://www.lefigaro.fr/social/2017/09/22/20011-20170922ARTFIG00053-glyphosate-des-agriculteurs-manifestent-sur-les-champs-elysees.php
  11. N'est-ce pas ? J'adore effaroucher les mémés obstinément vierges.
  12. Je vous explique : Vous allez au bureau de vote, il y a 10 listes : 10 bulletins, plus un bulletin "tirage au sort". Vous préférez la liste 3, vous mettez dans l'urne le bulletin 3. Vous ne savez pas /voulez pas choisir dans les 10, vous mettez dans l'urne le bulletin "tirage au sort". Ensuite, pour les résultats : Mettons que 60 % ont fait le choix d'une liste (avec 20% A, 12% B, etc..), et 40% ont fait le choix du bulletin tirage au sort. Dans l'Assemblée, il y aura 60% de sièges répartis selon les votes des 10 listes (20% de ce 60% pour A, 12% de ce 60% pour B, etc..), et 40% de sièges constitué par un tirage au sort fait dans ces 10 listes. J'espère que c'est plus clair comme ça ?
  13. PING .. !
  14. Quant à trépasser, que ce soit d' une mort tout ce qu' il y a de plus naturelle, loin de ces dérisoires artefacts scientifiques, authentiques artifices aux égarements d' une extravagante quête de la toute illusoire permanence...
  15. DING .. !
  16. KING .. !
  17. suite à la 2nde guerre mondiale, l'Allemagne a aussi payé la note, Suite à la 1ere , la France était trop inflexible au moindre problème financier Allemand, a toi de le dire, je ne vois pas où tu veux en venir suite à mon intervention
  18. Tiens ? Tu me la sors bonne ! Joker ! En 2014 au sujet d'être et de non être, je m'étais accroché avec @Dompteur de mots. ça m'était totalement sorti de l'esprit ! Mais je l'ai retrouvé parce que je me souvenais d'avoir traité la notion d'Être "d'avatar grammatical"... J'avais donc à peu près fais la même analyse que toi à partir du verbe être substantivé... etc. Alors je ne vais pas renouveler ce même accrochage avec toi. J'ai pas envie! J'ai relu hier soir des passages de Parménide et son analyse de l'Être (une forme d'absolu intellectuel) me fait penser à l'esprit de Dieu planant sur les eau. C'est en fonction de cette conception absolue de l'être, (=de l'esprit, de l'intellect), de sa perfection qui s'oppose au monde des événements et du concret que je considère que pour lui l'être absolu est proche de la notion de Dieu... etc Joker donc ! Il n'empêche que dès lors que la notion d'être est débarrassée ou séparée de celle d'existence (dasein disaient les teutons !) elle devient une notion insaisissable. Jusqu'à Hegel qui semble signifier que l'être pur n'est que néant. On est en plein dans le sujet ! (Je pense qu'il est relation, attribution, symbolique et je rejoins même Parménide : il est "seulement" l'intellect... mais il se trouve -à mon avis- que l'intellect n'est pas premier. Et je dirai ce que j'ai déjà dit, qu'il faut d'abord exister matériellement pour être intellectuellement. Et que le symbole est toujours symbolique de quelque autre chose chose (plus réelle). Et ce n'est pas la chose qui n'est un pâle reflet du symbole, mais l'Être qui se voudrait (que l'on voudrait) essence, ou à l'origine du réel. alors qu'il n'en est qu'une lecture partielle par nous. Dans la même lignée on trouvera l'idéalisme de Platon...)
  1. Charger plus d’activité