Aller au contenu

Gouvernement : réduire autant que possible le droit effectif de manifester

Messages recommandés

PASCOU Membre 33 907 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 2 heures, versys a dit :

 

Débile !! Comme d'hab !!

Toi tu ne supportes pas l'alcool. 

Donc je te le répète au cas ou tu serais mieux , le nombre de gilets jaunes sur les tableaux de bord ne faiblit pas.

C'est  le signe que la contestation est bien présente. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Plouj Membre 28 854 messages
Voyageur‚ 64ans
Posté(e)
Le 12/01/2019 à 09:58, PASCOU a dit :

 

Donc je te le répète au cas ou tu serais mieux , le nombre de gilets jaunes sur les tableaux de bord ne faiblit pas.

C'est  le signe que la contestation est bien présente. 

Preuve que la majorité des gens qui conduisent sont presbytes, ils ne voient pas ce qui est sous leurs yeux !

Puis il est reconnu qu'un objet à la même place, on ne le voit plus !

C'est le signe que l'ophtalmologie est le métier du futur  ;)

  • Triste 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
BELUGA Membre 3 072 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Le 11/01/2019 à 12:08, Scipion0610 a dit :

Des manifs où il y avait des casseurs, j’en ai vu et j’en ai fait (je ne faisais partie des casseurs). Un fois, j’ai entendu le chef d’une section anti émeutes donner l’ordre de frapper l’ensemble des manifestants, dont la très large majorité n’étaient pas des casseurs: « foncez dans le tas ». 

Bien sûr, c'est comme la St Barthélémy "Tuez les tous, Dieu reconnaîtra les siens". Que voulez vous, demander à des flics d'être au dessus de la mêlée, de prendre du recul, de réfléchir et de faire la part des choses, ce n'est pas possible.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Domino49 Membre 114 messages
Forumeur inspiré‚ 69ans
Posté(e)
Le 09/01/2019 à 18:36, stvi a dit :

en se conformant aux lois ,il n'y a aucune interdiction de manifester

Faux : le préfet (bras armé du chef d'état, jamais élu) peut interdire sans avoir à se justifier.

Le 10/01/2019 à 07:37, Scrongneugneu a dit :

"le pouvoir du peuple, gouverné par le peuple". Si cela doit s'appliquer, il faut changer la Constitution en congrès. Assemblée + Sénat 2/3 votant pour tout changement.

Donc si le peuple veut un peu de pouvoir, il doit demander la permission à ceux qui l'exercent. C'est quoi déjà l'oligarchie ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
BELUGA Membre 3 072 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Le 12/01/2019 à 09:58, PASCOU a dit :

le nombre de gilets jaunes sur les tableaux de bord ne faiblit pas.

Moi j'ai enlevé le mien (ça faisait désordre, je suis maniaque) c'est pas pour autant que je ne soutiens pas les (premières) revendications des (vrais) gilets jaunes.Ce signe extérieur de soutien est subjectif. Mais si on m'emmerde parce que je ne l'ai pas, je vais faire exprès de ne pas le remettre: je revendique le droit de manifester mon soutien comme je le veux. Nous ne sommes plus sous la terreur où ne pas avoir de cocarde vous emmenait à la guillotine, merde! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PASCOU Membre 33 907 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 1 minute, BELUGA a dit :

Moi j'ai enlevé le mien (ça faisait désordre, je suis maniaque) c'est pas pour autant que je ne soutiens pas les (premières) revendications des (vrais) gilets jaunes.Ce signe extérieur de soutien est subjectif. Mais si on m'emmerde parce que je ne l'ai pas, je vais faire exprès de ne pas le remettre: je revendique le droit de manifester mon soutien comme je le veux. Nous ne sommes plus sous la terreur où ne pas avoir de cocarde vous emmenait à la guillotine, merde! 

Moi je le garde je l'ai  depuis le debut quand j'étais  le seul.

Aujourd'hui j'en croise beaucoup, plus que de foulards rouges.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Domino49 Membre 114 messages
Forumeur inspiré‚ 69ans
Posté(e)
Le 10/01/2019 à 08:13, frunobulax a dit :

Le droit à manifester est strictement encadré par la loi.

Merci Sarkozy.

Cette loi permet surtout d'organiser le refus de manifester, sur simple décision préfectorale, sans besoin de justification autre que "ce serait le désordre".

Il est sûr que si les manifestations ne génaient personne elles seraient facilement autorisées.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Domino49 Membre 114 messages
Forumeur inspiré‚ 69ans
Posté(e)
Le 10/01/2019 à 16:14, jimmy45 a dit :

Si tu veux représenter un minimum la population dans toute sa diversité il faut un minimum de députés.

Un minimum pour moi c'est 300. Le grand nombre permet de supporter l'absentéisme, ce qui est pour moi complètement anormal.

Comme est anormal qu'une fois élu le député ne représente plus que lui-même et son parti. Quand un très grand nombre des députés LR d'une part veulent profiter de la contestation par les gilets jaunes en disant qu'ils la soutiennent, et en même temps présentent des amendements pour que les personnes qui blessent (au moins 8 jours d'ITT) des policiers, des gendarmes ou autres -quels autres ?- soient condamnés en peine plancher à 5 ans de prison et 75000 € d'amende quand c'est dans une manifestation, et que les mêmes veulent être des organisateurs du grand débat, où est la représentativité ? où est la cohérence ?

La solution que je prône est que des rencontres périodiques obligatoires aient lieu pour confronter les idées et compétences du député par rapport aux idées et besoins des électeurs, afin q'il en tienne compte dans ses discours et ses votes.

On peut aussi pénaliser l'absentéisme, à condition de décrire les obligations et les droits des députés : leur "travail" ne se résume pas aux assemblées pleinières.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jimmy45 Membre 6 511 messages
Forumeur alchimiste‚ 40ans
Posté(e)
il y a 9 minutes, Domino49 a dit :

Un minimum pour moi c'est 300. Le grand nombre permet de supporter l'absentéisme, ce qui est pour moi complètement anormal.

Comme est anormal qu'une fois élu le député ne représente plus que lui-même et son parti. Quand un très grand nombre des députés LR d'une part veulent profiter de la contestation par les gilets jaunes en disant qu'ils la soutiennent, et en même temps présentent des amendements pour que les personnes qui blessent (au moins 8 jours d'ITT) des policiers, des gendarmes ou autres -quels autres ?- soient condamnés en peine plancher à 5 ans de prison et 75000 € d'amende quand c'est dans une manifestation, et que les mêmes veulent être des organisateurs du grand débat, où est la représentativité ? où est la cohérence ?

La solution que je prône est que des rencontres périodiques obligatoires aient lieu pour confronter les idées et compétences du député par rapport aux idées et besoins des électeurs, afin q'il en tienne compte dans ses discours et ses votes.

On peut aussi pénaliser l'absentéisme, à condition de décrire les obligations et les droits des députés : leur "travail" ne se résume pas aux assemblées pleinières.

D'où sors-tu ce 300 ? Il y a une raison particulière ?

Si tu veux vraiment minimiser le nombre de députés tout en ayant la meilleure représentation possible, il faut passer à une proportionnelle intégrale, 1 seul tour évidemment et des candidatures avec une seule liste nationale.

Pour la reddition des comptes, c'est une bonne idée mais elle n'a de sens que si tu donnes un recours au citoyen pour se débarrasser des élus qui n'agissent pas dans l'intérêt général.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Domino49 Membre 114 messages
Forumeur inspiré‚ 69ans
Posté(e)
Il y a 6 heures, jimmy45 a dit :

D'où sors-tu ce 300 ? Il y a une raison particulière ?

Si tu veux vraiment minimiser le nombre de députés tout en ayant la meilleure représentation possible, il faut passer à une proportionnelle intégrale, 1 seul tour évidemment et des candidatures avec une seule liste nationale.

Pour la reddition des comptes, c'est une bonne idée mais elle n'a de sens que si tu donnes un recours au citoyen pour se débarrasser des élus qui n'agissent pas dans l'intérêt général.

3 par département cela donne environ 300. C'est une répartition géographique qui donne plus de chances de rencontrer son ou ses  députés, dont le nombre peut être modulé de 2 à 4 selon la population, cela ne serait pas idiot. Cette représentation supprimerait de fait les bricolages des circonscriptions. Un vote sur chaque département devrait être effectivement à la proportionnelle intégrale, même si en définitive on se retrouve pour les départements les moins peuplés avec une représentativité partielle : ce sera toujours mieux qu'actuellement.

Si on supprime effectivement le sénat pour remplacer sa stabilité par le renouvellement de l'Assemblée par tiers tous les deux ans -donc mandat de 6 ans-, on pourrait envisager (si le nombre est vraiment nécessaire !) de passer à environ 400 députés (entre 2 et 5 par département) renouvelés par quart tous les deux ans -donc mandat de 8 ans- : j'ai entendu récemment une ancienne députée dire que 5 ans c'est trop peu pour être efficace, et 10 ans c'est trop. Mais j'insiste sur le notion d'utilité de ce nombre, je pense que c'est leur nombre pléthorique, et l'absence de sanction, qui favorisent l'absentéisme.

Quant aux "élus qui n'agissent pas dans l'intérêt général", je considère deux cas :

* Ceux qui ont triché (par exemple les 15 qui viennent d'être épinglés sur leur IRFM, ou les conflits d'intérêt, ou l'asservissement avéré à un lobby, ou ...) et dont c'est avéré (juges) ou reconnu (intéressé) même s'ils ont remboursé leur indu et exécuté leur peine (du simple rappel à la loi jusqu'à la prison), ils doivent pouvoir - ce ne doit pas être une sanction automatique - être révoqués par référendum (local ou national, je n'ai pas de préférence) et devenir inéligibles A VIE : l'honnêteté est primordiale pour ceux qui discutent et votent nos lois.

* Ceux qui déçoivent leur électorat : la première chose est la rencontre entre le député et ses électeurs, pour s'expliquer. Mais si la déception persiste, quoi faire ? Il n'est pas anormal que l'opinion du député puisse évoluer dans le cours des débats, tant qu'il tient compte aussi de la rencontre qu'il a eu. C'est le même esprit, prévu par la loi, que pour les mandataires de copropriété. Si la tromperie persiste, pas d'autre solution que d'attendre la fin du mandat (dans le cas présent 5 ans, ou 6 si mon idée de renouvellement par tiers tous les deux ans est retenue) pour le sanctionner en ne le réélisant pas. Même s'il promet de ne plus jamais agir ainsi, se souvenir que les promesses n'engagent que ceux qui les croient.

Modifié par Domino49

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jimmy45 Membre 6 511 messages
Forumeur alchimiste‚ 40ans
Posté(e)
il y a 21 minutes, Domino49 a dit :

3 par département cela donne environ 300. C'est une répartition géographique qui donne plus de chances de rencontrer son ou ses  députés, dont le nombre peut être modulé de 2 à 4 selon la population, cela ne serait pas idiot. Cette représentation supprimerait de fait les bricolages des circonscriptions. Un vote sur chaque département devrait être effectivement à la proportionnelle intégrale, même si en définitive on se retrouve pour les départements les moins peuplés avec une représentativité partielle : ce sera toujours mieux qu'actuellement.

Si on supprime effectivement le sénat pour remplacer sa stabilité par le renouvellement de l'Assemblée par tiers tous les deux ans -donc mandat de 6 ans-, on pourrait envisager (si le nombre est vraiment nécessaire !) de passer à environ 400 députés (entre 2 et 5 par département) renouvelés par quart tous les deux ans -donc mandat de 8 ans- : j'ai entendu récemment une ancienne députée dire que 5 ans c'est trop peu pour être efficace, et 10 ans c'est trop. Mais j'insiste sur le notion d'utilité de ce nombre, je pense que c'est leur nombre pléthorique, et l'absence de sanction, qui favorisent l'absentéisme.

Quant aux "élus qui n'agissent pas dans l'intérêt général", je considère deux cas :

* Ceux qui ont triché (par exemple les 15 qui viennent d'être épinglés sur leur IRFM, ou les conflits d'intérêt, ou l'asservissement avéré à un lobby, ou ...) et dont c'est avéré (juges) ou reconnu (intéressé) même s'ils ont remboursé leur indu et exécuté leur peine (du simple rappel à la loi jusqu'à la prison), ils doivent pouvoir - ce ne doit pas être une sanction automatique - être révoqués par référendum (local ou national, je n'ai pas de préférence) et devenir inéligibles A VIE : l'honnêteté est primordiale pour ceux qui discutent et votent nos lois.

* Ceux qui déçoivent leur électorat : la première chose est la rencontre entre le député et ses électeurs, pour s'expliquer. Mais si la déception persiste, quoi faire ? Il n'est pas anormal que l'opinion du député puisse évoluer dans le cours des débats, tant qu'il tient compte aussi de la rencontre qu'il a eu. C'est le même esprit, prévu par la loi, que pour les mandataires de copropriété. Si la tromperie persiste, pas d'autre solution que d'attendre la fin du mandat (dans le cas présent 5 ans, ou 6 si mon idée de renouvellement par tiers tous les deux ans est retenue) pour le sanctionner en ne le réélisant pas. Même s'il promet de ne plus jamais agir ainsi, se souvenir que les promesses n'engagent que ceux qui les croient.

Tu ne peux pas faire par département car il n'y a pas la même population, tu ne satisferais pas au 1 personne = 1 voix. Et 3 cela ne permettrait pas de représenter la diversité politique dans un département.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
stvi Membre 15 797 messages
Forumeur alchimiste‚ 108ans
Posté(e)
Il y a 8 heures, Domino49 a dit :

Donc si le peuple veut un peu de pouvoir, il doit demander la permission à ceux qui l'exercent. C'est quoi déjà l'oligarchie ?

le peuple a le pouvoir de se faire représenter c'est la démocratie ... ceux que tu appelles "le peuple " sont ceux qui ont pommé aux dernières élections c'est à dire en tête les fachos ...

c'est quoi l'anarchie ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
BELUGA Membre 3 072 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 8 heures, PASCOU a dit :

Aujourd'hui j'en croise beaucoup, plus que de foulards rouges.

je vais plus oser en porter un...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PASCOU Membre 33 907 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 2 minutes, BELUGA a dit :

je vais plus oser en porter un...

...foulard rouge?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
BELUGA Membre 3 072 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
à l’instant, PASCOU a dit :

..foulard rouge?

oui, (la honte..) Mais je croyais que le rouge était la couleur des révolutionnaires ?!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PASCOU Membre 33 907 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
à l’instant, BELUGA a dit :

oui, (la honte..) Mais je croyais que le rouge était la couleur des révolutionnaires ?!

Non, c'est  le jaune en ce moment. 

Les macronistes  rouges mdr.

Les ordres de la police ne devaient pas être  les mêmes,  rouge pour tapis rouge.

Tout se paie un jour, et je crains qu'il arrive. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Domino49 Membre 114 messages
Forumeur inspiré‚ 69ans
Posté(e)
il y a une heure, stvi a dit :

le peuple a le pouvoir de se faire représenter c'est la démocratie ... ceux que tu appelles "le peuple " sont ceux qui ont pommé aux dernières élections c'est à dire en tête les fachos ...

 c'est quoi l'anarchie ?

Le peuple c'est tout le monde. A un moment ou à un autre on peut avoir besoin de se faire entendre.

En ce moment, je voudrais que l'on sacralise le montant des retraites sur l'inflation. Avec cependant un effort pour les retraites inférieures au seuil de pauvreté à 60% (1026€), c'est ce que Macon a fait cette année.

Et je souhaite que la réforme des retraites (pour les salariés actuels donc) inclue cette sacralisation.

L'anarchie, c'est quand un président réprime les libertés des citoyens par une loi mal pensée : c'est ce qu'a fait Sarkozy. Cela ne m'empêche pas de refuser les violences des casseurs, qu'on ne réprime pas en tirant dans le tas.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Domino49 Membre 114 messages
Forumeur inspiré‚ 69ans
Posté(e)
Il y a 2 heures, jimmy45 a dit :

Tu ne peux pas faire par département car il n'y a pas la même population, tu ne satisferais pas au 1 personne = 1 voix. Et 3 cela ne permettrait pas de représenter la diversité politique dans un département.

 

Je ne vois pas en quoi 1 personne = 1 voix ne serait pas respecté ?

Le système des circonscriptions écrase tout autant la représentation des gens au profit des partis, ces derniers ayant plus le souci d'eux-mêmes que de la population. La représentation ne les intéresse QUE pour être élus, après ils ne font plus rien pour coller aux idées et besoins des gens. Pendant 4 ans et demi.

Je cherche un moyen de créer ce dialogue, car la population a aussi besoin de la compétence des députés. Mais pas au point d'être ignorée.

Modifié par Domino49

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Scrongneugneu Membre 3 054 messages
Forumeur alchimiste‚ 70ans
Posté(e)
Il y a 17 heures, Domino49 a dit :

 

Donc si le peuple veut un peu de pouvoir, il doit demander la permission à ceux qui l'exercent. C'est quoi déjà l'oligarchie ?

Rappel : nous sommes une démocratie "représentative", bien inscrite dans une constitution, qui par ailleurs fut validée par référendum. Cette Constitution se réfère, dans ses grands principes aux "droits de l'homme et du citoyen", avec également inscrit le droit de grève et de manifester. Actuellement, nous avons 2 "chambres" ( Assemblée et Sénat ) qui doit voter tout changement en congrès à la majorité des 2/3. 

Représentative, veut dire que ce n'est pas la rue qui font les lois, mais les élus du choix du peuple chargés de les représentés.

Simple, non ? Par exemple, est inscrit dans cette constitution les modalités des élections où le vote blanc n'est pas comptabilisé. Seul les bulletins exprimés sont pris en compte.

De toute manière, quand le peuple veut le pouvoir, ce n'est qu'à titre personnel et non collectif où chacun ne voit que son propre intérêt. D'où des auto-proclamés à le pelle.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ouest35 Membre 8 710 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Ecouter le Podcast de l'émission F. Culture quand il sera en ligne : fort intéressant

https://www.franceculture.fr/emissions/linvite-des-matins/lordre-ou-la-justice-faut-il-choisir

"Pour répondre aux exactions commises par des manifestants lors des mobilisations des gilets jaunes, le gouvernement a décidé de soumettre au vote des parlementaires une loi « anticasseurs ». Le 7 janvier, Edouard Philippe annonçait cette nouvelle loi, visant à interdire aux casseurs identifiés de manifester et à créer un fichier dédié au recensement de ces individus. Mais le texte, accusé d’être liberticide, a déjà été révisé. Alors qu’il va être débattu dans l'hémicycle demain et mercredi, nous nous penchons sur un phénomène de sécurisation qui s’étend depuis les mesures liées à l’état d’urgence, et qui pourrait bien menacer certaines libertés publiques. 

Pour en discuter, nous sommes avec Henri Leclerc, avocat à la cour et Président d’honneur de la Ligue des Droits de l’Homme. "

Henri Leclerc

"En 1970 on a u ne loi anticasseurs qui bouscule les principe du droit. Cette loi a permis des répressions qui n'ont rien changé aux manifestations qui avaient lieu. 

Le mouvement de 68 ne s'est pas éteint à cause des répressions, mais parce que les causes du soulèvement n'étaient plus les mêmes... 

La loi anticasseurs est une loi anti-manifestations. 

Cette loi anticasseurs n'est pas une faute politique mais une bêtise politique. Je n'arrive pas à comprendre comment ce gouvernement a repris cette proposition de la droite, alors qu'il avait pris ses distances avec elle. Nous avons ici une loi de circonstance, rien n'est pire que les lois de circonstances. C'est un peu un aveu de faiblesse. 

Faire une loi de circonstance contre la liberté de manifester, c'est une absurdité. 

Contre la violence révoltée, la répression violente ne résout pas le problème. 

La loi de circonstance c'est une loi de propagande, qui consiste à dire : "Regardez, on fait quelque chose". Et en fait ça ne change rien. "

 

 

 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité