Aller au contenu

Pourquoi c'est toujours les même équipe qui gagne au Rugby


Messages recommandés

Invité chaouiya
Invité chaouiya Invités 0 message
Posté(e)

Pourquoi est ce que dans la Rugby, seuls quelques pays, et toujours les même, sont fort, c'est quasiment toujours l'Australie, la Nouvelle Zélande, l'Afrique du sud, et dans une certaines mesures l'Angleterre qui gagne ?

Puis ensuite les challengers : Argentine, France, Wales, Ecosse, Eire , et le reste, c'est des nuls ?

Pourquoi n'y a t'il jamais l'émergence d'autres équipe forte ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Enchantant Membre 7 189 messages
Forumeur confit‚
Posté(e)

L'élevage des moutons et la tonte de la laine chez les Néo-zélandais, puis l'élevage des bovins avec le marquage des animaux pour les Argentins, est sans doute un facteur créant un réservoir énorme, favorisant l'émergence des gros bras et des costauds ?

Quand à l'Afrique du sud, les springbok leur donne l'agilité, la souplesse et la rapidité nécessaire ?

Pour ces derniers, je suis moins catégorique !:dev:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité chaouiya
Invité chaouiya Invités 0 message
Posté(e)

Oui mais pourquoi d'autre pays n'arrivent pas à sortir de bonnes équipes ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité brendan12
Invité brendan12 Invités 0 message
Posté(e)

J'y connais strictement rien au rugby, mais je pense que c'est une question d'entraînement :

Certes, chaque équipe s'entraîne avec des joueurs sélectionnés, des entraîneurs qualifiés. Mais à mon avis, c'est dans l'intensité et l'efficacité que ça change : les Néo-Zélandais sont les meilleurs du monde, puisqu'ils s'entraînent dur dans un pays où le rugby est roi. Peut-être que les Français font ça "à la va vite"....

En fait, j'en sais rien du tout. Mieux vaut demander ça aux spécialistes ! :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
La Haine Membre+ 18 949 messages
N'a pas la haine, la distribue - Avocat du diable‚ 30ans
Posté(e)

Les championnats respectifs y jouent beaucoup également. Le Top 14, championnat français, est réputé pour être le plus relevé du monde, avec les plus grandes équipes et stars. Entre ça et la Coupe d'Europe, les joueurs jouent une quarantaine de matchs par an.

En Nouvelle-Zélande, Australie, et Afrique du Sud, c'est un championnat à eux trois, et ils jouent une vingtaine de matchs par an, ils ont bien plus le temps de s'entraîner ensemble en sélections que les joueurs européens par exemple.

Mais cette coupe du monde 2015 montre de belle chose quand même : la confirmation de l'Argentine arrivée à un top niveau, les petits challengers (Écosse, Italie) qui commencent à bousculer les grands challengers, mais également poursuivis par des équipes qui ne cessent de grimper comme le Japon, plus grande surprise de ce mondial, mais aussi les Samoa, les Tonga, ou encore la Géorgie, 7ème meilleure sélection d'Europe !

Le rugby, et particulièrement le rugby à haut niveau s'étend, mais pour que ça continue, il va falloir que la hiérarchie bouge. Des premiers pas ont été fait en intégrant l'Argentine dans le Four Nations et l'Italie dans le VI Nations, il faut que ça continue, quitte à modifier un peu tout ça !

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Tarid
Invité Tarid Invités 0 message
Posté(e)

Pourquoi n'y a t'il jamais l'émergence d'autres équipe forte ?

Je crois que l'Italie et le Japon ont un avenir devant elles

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Objection
Invité Objection Invités 0 message
Posté(e)

Oui mais pourquoi d'autre pays n'arrivent pas à sortir de bonnes équipes ?

Vous noterez que les principales grosses équipes du monde sont des équipes issues de territoires du Common Wealth : Australie, N-Zélande, Afrique du Sud, etc. Et que les Aglais demeure disposent aussi d'une très bonne équipe. Raison : le rugby est un sport originaire d'Angleterre essentiellement. Depuis longtemps, le Royaume-Uni a développé une culture éducative autour des sports collectifs destinés notamment chez les plus aisés à devenir des hommes non seulement éduqués mas aussi forts et virils. Cette éducation s'est répandue ensuite dans les anciens territoires coloniaux qui ont conservés cette habitude et le rugby sera pratiqué notamment dans les anciennes colonies les plus "récemment" émancipées.

Si on ajoute en parallèle la professionnalisation du sport, où les trois nations du Sud précédemment cités ont été parmi les pionnières de ce phénomène, cela conduit à une forme d'excellence sportive, les joueurs pouvant se consacrer à plein temps dans leur sport et donc devenir des gros durs difficiles à détrôner lors des compétitions mondiales.

Cependant, il ne faut pas sous-estimer le potentiel des autres. La France dispose d'un championnat assez prisé par les joueurs professionnels venant des pays leaders du genre, conduisant à notre propre professionnalisation et faisant de nous un challenger capable parfois de surprendre (mais faisant aussi des conneries qui ont de quoi me foutre en colère par moment !).

L'Argentine demeure une exception assez inexpliquée : aucun pays sud-américain ne se passionne vraiment pour le rugby sauf eux. Il faudrait chercher les raisons de cet intérêt particulier faisant d'eux une équipe intéressante à suivre. Idem pour le Japon qui commence à se faire connaître dans ce domaine, notamment avec le coup d'éclat contre l'Afrique du Sud, bien que l'équipe ne donne des résultats très inégaux d'un match à l'autre. Ils sont tout jeune si je puis dire dans ce sport et il faudra du temps pour eux pour devenir de vrais challengers.

Quant à l'Italie, cet intérêt demeure nouveau (ils ne sont entrés en tournois des Six Nations qu'en 2000). Il leur faudra du temps, mais ils gagneront sûrement en puissance encore dans les années à venir si le sport arrive à fédérer assez de monde là-bas et si la professionnalisation passe par-là.

Le rugby, et particulièrement le rugby à haut niveau s'étend, mais pour que ça continue, il va falloir que la hiérarchie bouge. Des premiers pas ont été fait en intégrant l'Argentine dans le Four Nations et l'Italie dans le VI Nations, il faut que ça continue, quitte à modifier un peu tout ça !

C'est ce qu'il faudrait oui. L'idée fait en tout cas son chemin dans les hautes sphères et l'exigence d'un changement est réclamé par certains anciens joueurs qui souhaiteraient que le rugby continue sa montée en puissance.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lepequenot Membre 2 791 messages
Un intellectuel assis va moins loin qu’un con qui marche‚ 50ans
Posté(e)

Les championnats respectifs y jouent beaucoup également. Le Top 14, championnat français, est réputé pour être le plus relevé du monde, avec les plus grandes équipes et stars. Entre ça et la Coupe d'Europe, les joueurs jouent une quarantaine de matchs par an.

Le top 14 est en effet très relevé, mais de nombreux joueurs évoluant à des postes clé viennent de l'étranger (Carter Nonu, Habana, Smith, Ashley Cooper...) et empêchent ou retardent l'éclosion des jeunes issus de la formation. L'équipe de France subit donc la conséquence de cette politique de clubs, les jeunes talents français se font rares et sont privés de match.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
markich Membre 2 816 messages
Forumeur alchimiste‚ 29ans
Posté(e)

Bah là cette fois, c'est pas Toulon qui remportera la Coupe d'Europe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cheuwing Membre 11 239 messages
Forumeur alchimiste‚ 35ans
Posté(e)

A cause du système de l'IRB de l'ascension à l'élite des nations rien que pour un match amical est très compliqué pour les pays de "2e division" tel que le Japon , les Fidji, la Roumanie, etc

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bernardpoll Membre 525 messages
Forumeur forcené‚ 28ans
Posté(e)

Bonjour, je pense que c’est parce qu’elles sont très bien entrainées :) ! De plus, comparé aux autres sports, le rugby est une pratique assez difficile qui requiert une bonne condition physique. Est-ce que tu connais le Tournoi des 6 stations ? C’est une compétition qui regroupe des anciens du ballon ovale. Comme tu peux le voir dans cette vidéo :

, même si les joueurs sont plutôt âgés, ils gardent la pêche et des aptitudes toujours au top. Ce tournoi se tient tous les ans, et ça change un peu du rugby traditionnel. Personnellement, j’aimais bien Sebastien Chabal, dommage qu’il ait pris sa retraite : http://www.topito.com/top-gros-tampons-chabal . Bonne fin de journée !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Eventuellement Membre 3 420 messages
Baby Forumeur‚ 24ans
Posté(e)

Les championnats respectifs y jouent beaucoup également. Le Top 14, championnat français, est réputé pour être le plus relevé du monde, avec les plus grandes équipes et stars. Entre ça et la Coupe d'Europe, les joueurs jouent une quarantaine de matchs par an.

En Nouvelle-Zélande, Australie, et Afrique du Sud, c'est un championnat à eux trois, et ils jouent une vingtaine de matchs par an, ils ont bien plus le temps de s'entraîner ensemble en sélections que les joueurs européens par exemple.

Mais cette coupe du monde 2015 montre de belle chose quand même : la confirmation de l'Argentine arrivée à un top niveau, les petits challengers (Écosse, Italie) qui commencent à bousculer les grands challengers, mais également poursuivis par des équipes qui ne cessent de grimper comme le Japon, plus grande surprise de ce mondial, mais aussi les Samoa, les Tonga, ou encore la Géorgie, 7ème meilleure sélection d'Europe !

Le rugby, et particulièrement le rugby à haut niveau s'étend, mais pour que ça continue, il va falloir que la hiérarchie bouge. Des premiers pas ont été fait en intégrant l'Argentine dans le Four Nations et l'Italie dans le VI Nations, il faut que ça continue, quitte à modifier un peu tout ça !

Le top 14 est réputé être le championnat le plus relevé du monde, car il permet de recruter les meilleurs joueurs à échelle globale grâce à d'importants financements. Quant à la qualité du championnat, on reste bien dans l'esprit de l'hémisphère nord, c'est-à-dire un jeu de possession assez lent, une prépondérance des avants et des matches on ne peut plus ennuyants à regarder.

Un joueur du SANZAR joue sans doute une vingtaine de matches par année, ce n'est pas beaucoup moins que son homologue français ou anglais. Cet article résume très bien le pourquoi de la domination des All Blacks sur les pays de l'hémisphère Nord.

C'est, en particulier, dû à un temps de jeu plus important sous le maillot national. Un coach a, pendant son temps de travail effectif, l'opportunité de cimenter la stratégie du groupe et les joueurs ont le temps de se connaître pour établir des schémas de jeu clairs et automatisés. Le jeu des All Blacks (en particulier) est fluide grâce à la technique individuelle des joueurs mais surtout le fait qu'ils se connaissent bien. Leur capacité à prendre leurs adversaires de vitesse grâce à des off-loads précis et la manière dont ils maintiennent un important volume de jeu provient de leurs arrières qui savent aérer le terrain et créer des intervalles où se faufiler.

En hémisphère Nord, nous donnons plus d'importance au volume... musculaire des avants. Je suis d'accord que le pack doit être costaud si nous souhaitons être fidèles à notre bon vieux jeu de possession où il est question d'alterner les phases de jeu et épuiser la défense adverse. Seulement, les joueurs deviennent lents et sont cantonnés à des rôles de grosses brutasses style Bastareaud. Les matches du top 14 se jouent désormais à la pénalité, ou comment faire moins de fautes que son adversaire pour sortir triomphant...

Pas d'inventivité chez nos arrières qui sont bons mais ne brillent pas (et surtout ne courent pas assez!!), alors que ce sont eux qui font systématiquement la différence lors d'un match par leur capacité à transpercer la ligne adverse et créer des opportunités d'essais.

À noter aussi que l'esprit All Black nourrit et fait fantasmer les jeunes de tout un pays. Là-bas, le rugby est une philosophie qui se transmet aux jeunes alors qu'ils sont tout petits. La Nouvelle-Zélande dispose d'un réservoir à talents dans lequel puiser est parfois un casse-tête tellement il y a de choix pour un seul poste. Ils sont par exemple en train de se demander s'il faut titulariser Barrett, Cruden ou Sopoaga au rôle de demi d'ouverture. Le premier devient de plus en plus incontestable... Pareil pour A. Smith ou Perenara en demi de mêlée, et B. Smith, Dagg ou Mckenzie en arrière. Il y a du choix, et de la profondeur de banc ! Car même leurs remplaçants sont une pépite que se disputeraient d'autres pays.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Eventuellement Membre 3 420 messages
Baby Forumeur‚ 24ans
Posté(e)

A cause du système de l'IRB de l'ascension à l'élite des nations rien que pour un match amical est très compliqué pour les pays de "2e division" tel que le Japon , les Fidji, la Roumanie, etc

Pas d'accord.

Le Japon a eu un coaching d'enfer et devient de plus en plus incontournable pour les amateurs de grosses révélations. Ce n'est même pas seulement un match fantastique contre les Sud-Afs qui les a propulsés sur la scène mondiale du rugby pro. Eddie Jones a fait un boulot remarquable depuis 2013 jusqu'à la coupe du monde de 2015. Non seulement l'équipe dispose de très bons joueurs (Tanaka, Leitch ou encore le sublime Goromaru) mais elle a désormais, à l'instar des argentins, un style de jeu typique de l'hémisphère Sud qui les rendent de plus en plus bons.

Le Fidji est un dangereux outsider. Bien avant leur victoire aux 7s de Rio, ils ont su montrer qu'ils étaient capable d'avoir un jeu très rapide et aéré. Un trésor à exploiter à l'échelle du XV fidjiens et dont nous devrions nous inspirer.

Malgré l'admiration que j'ai pour Novès, sa tendance à négliger l'influence du rugby à VII montre qu'il n'est pas prêt à renoncer à nos vieux démons pour entrer dans le jeu d'attaque qu'il promet pourtant. De plus, difficile pour lui de trouver une marge de manœuvre assez confortable pour recruter les joueurs qu'il souhaite alors qu'il se trouve au sommet de la fédération. Les championnats européens ont fait de nos joueurs des mercenaires répondant au plus offrant, et les managers des obstacles au rugby international.

Ah oui. Le même Eddie Jones a redressé les anglais qui étaient minables au sortir de la coupe du monde (il a aussi profité d'un travail de fond de la part de Lancaster, qui n'a jamais cueilli les fruits de ses propres efforts). En l'espace de quelques mois, ils sont devenus les meilleurs de l'hémisphère Nord. Il faut se poser les bonnes questions...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cheuwing Membre 11 239 messages
Forumeur alchimiste‚ 35ans
Posté(e)

Pas d'accord.

oui et ?

ça ne contredit en rien ce que je dis, l'IRB a mit en place un système élitiste où les petites nations ne peuvent pas affronter en amicaux les grosses aussi souvent

je me souviens quand j'étais gosse que la France jouait régulièrement ( 1-2 fois l'an) contre la Roumanie, maintenant non . Rien que les systèmes 6 nations et 4 nations y contribuent

Cette dernière doit ,soit affronter des équipes bien plus faible, soit beaucoup plus éloigné tel le Japon ou les Samoa ( qui eux aussi sont dans cette 2nde division)

Le seul moment où ils s'opposent aux grands c'est lors de la coupe du monde

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité