Aller au contenu

Pourquoi Facebook n'a pas flambé en Bourse


Messages recommandés

Invité David Web
Invité David Web Invités 0 message
Posté(e)

Pourquoi Facebook n'a pas flambé en Bourse.

Pour son premier jour à Wall Street, l'action Facebook a terminé à l'étale...

LinkedIn: +109%. Yelp: +65%. Groupon: +33%. Facebook? +0,61%. Pourquoi le titre Facebook a fait pschitt, vendredi, lors de son premier jour de cotation? Eléments de réponse.

Le prix d'introduction relevé

Facebook avait d'abord choisi une fourchette comprise entre 28 et 35 dollars. Face à l'engouement, elle a été relevée de 34 à 38 dollars, et Facebook a finalement choisi la valeur la plus élevée, limitant ainsi le potentiel de hausse.

Une action chère comparée aux concurrents

Avec une valorisation de 100 milliards de dollars pour 1 milliard de bénéfices en 2011, Facebook possède un PER (rapport capitalisation / bénéfices) de 100, contre 19 à Google et 14 à Apple. Traduction: l'action Facebook est 5 fois plus «chère» que celle de Google et 7 fois plus que celle d'Apple. Même si les investisseurs misent sur une croissance à long terme d'une société encore jeune, «le marché est en train de valoriser (à 100 milliards, ndr) Facebook comme un actif moins risqué que Google, ce qui selon nous n'est absolument pas le cas», a expliqué Brian Wieser, analyste chez Pivotal Research Group, recommandant de vendre.

La bonne opportunité déjà passée

Comme le relève Bloomberg, il s'agissait de facto de la seconde introduction en Bourse pour Facebook. Depuis 2 ans, des titres s'échangeaient sur un marché secondaire, et c'est là que les bonnes affaires ont été réalisées. Certains privilégiés (banques, premiers investisseurs etc) ont pu acquérir des actions à 15 dollars. Ils sont, eux, déjà largement gagnants. Malheureusement, les petits porteurs n'étaient pas invité au festin.

Incertitudes sur le business model

On se penchait sur la question en long ici: le business model de Facebook reste fragile. General Motors a claqué la porte, décidant d'arrêter de payer 10 millions de dollars en bannières publicitaires sur Facebook, le taux de clics étant jugé trop faible (8 fois inférieur aux bannières Google). Facebook va devoir diversifier ses sources de revenus sans se mettre à dos les utilisateurs qui assimilent souvent la publicité à de la pollution, surtout quand ils sont d'abord sur Facebook pour dialoguer avec leurs amis et pas à la recherche d'une bonne affaire.

Et maintenant?

LinkedIn,Yelp, Groupon ou Zynga ont tous perdu environ 40% dans les six mois qui ont suivi leur entrée en Bourse. Facebook n'ayant pas flambé, la baisse pourrait être plus faible,

selon Forbes. Malgré tout, le titre n'est resté dans le vert, vendredi, que grâce au soutien massif des banques ayant piloté l'introduction. Si leurs clients avaient perdu de l'argent, cela aurait fait plutôt désordre

Modifié par David Web

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Invité David Web
Invité David Web Invités 0 message
Posté(e)
Le titre Facebook qui est entré en Bourse vendredi à 35 dollars connait un nouveau début de séance en forte baisse. Le titre cède 7% à 31,66 dollars. Déjà lundi, l'action avait dérapé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Patobeur Membre 1 563 messages
Esclave de ses appétits....‚ 35ans
Posté(e)

Au final, quel est le risque pour Facebook?

Si les actions tombent au plus bas, seuls les actionnaires seront pénalisés??

Est ce que si ça continue à baisser, il serait judicieux d'en acheter à partir d'un certain prix?

Et autre question: Facebook générait énormément d'argent. Leur introduction en bourse va accroitre encore plus leur trésorerie mais à quoi va servir cet argent? L'argent qu'il gagnait avant ne suffisait plus à régler les frais?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité David Web
Invité David Web Invités 0 message
Posté(e)

Facebook/ Bourse : plainte collective

Plusieurs plaintes ont été déposées aux États-Unis, suite à l'entrée en Bourse de Facebook. L'action, lancée en Bourse vendredi à 38,00 dollars, a perdu près de 20% sur les trois premières séances.

Le cabinet d'avocats Robbins Geller Rudman & Dowd LLP a annoncé mercredi qu'il avait déposé une plainte en nom collectif au tribunal fédéral de Manhattan "de la part d'investisseurs ayant acheté l'action Facebook à l'occasion de son entrée en Bourse le 18 mai". Un autre cabinet, Lieff Cabraser Heimann & Bernstein, a également porté plainte au nom d'investisseurs ayant acheté le titre du réseau aux 900 millions de membres. La plainte vise "Facebook, certains responsables ou administrateurs, et les banques chargées de l'opération boursière pour infraction aux lois boursières". Elle accuse le prospectus boursier présentant l'opération aux acheteurs potentiels d'avoir été "préparé avec négligence" et de ne pas avoir "révélé des données clé sur les activités de Facebook et ses perspectives".

Un troisième cabinet d'avocat de Los Angeles, Glancy Binkow & Goldberg, a lui aussi porté plainte "au nom d'investisseurs ayant essuyé des pertes à cause de l'entrée en Bourse hautement médiatique de Facebook". Cette plainte, intitulée "Lazar v. Facebook, Inc., et al.", a été déposée mardi auprès d'un tribunal de Californie au nom de toutes les personnes ou entités ayant acheté des titres Facebook sur la base du prospectus d'enregistrement et de présentation de l'offre", "jusqu'au 22 mai".

Tout l'article.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
doug Membre+ 6 902 messages
Statut : de la liberté‚
Posté(e)

[ Bon, je ne sais pas s'il y a un rapport avec le sujet, mais je vous donne quand même mon avis. :snif: ]

----------

Pour que Facebook fasse de l'argent, la diversification de ses produits est une nécessité. D'ailleurs, nul doute que des idées sont déjà dans les cartons.

Les plus grands du NASDAQ, Apple, Google commencent déjà à un rapprochement avec des industriels de l'audio visuel pour proposer des contenus de programmes via une interface connue de tous, la télévision. Je pense qu'il y a un marché mondial à ce niveau. Hormis la diffusion sur le net où les plus grands sont déjà bien implantés, l'idée, je pense, serait de faire une percée dans ce domaine-là.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chimeria Membre 2 273 messages
Forumeur alchimiste‚ 33ans
Posté(e)

Une escroquerie ni plus ni moins,l'action valais 10 euros pas plus,les actionnaires ont acheter les actions pour faire monter les prix et les revendre par derrière avec une plus-value .. vol,escroquerie,abus de confiance ect.. mais eux,ont y touche pas ,eux,ils ont la tune donc ,loi,république d'occident ect.. = caca qui à perdu toute sa substance et je ne reconnais pas ce système .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mirisme Membre 1 346 messages
Forumeur alchimiste‚ 27ans
Posté(e)

En même temps il fallait pas être un génie pour comprendre que Facebook était un investissement à haut risque, il suffit de voir Groupon qui a lentement sombré dans les abysses de la bourse. Facebook n'a rien à vendre à par ses utilisateurs et ses difficultés à les vendre ne sont pas un mystère.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité David Web
Invité David Web Invités 0 message
Posté(e)

Le fondateur de Facebook a perdu 4,7 milliards de dollars (3,2 milliards d'euros) depuis l'introduction en Bourse du réseau social, selon Bloomberg.coeur-.gif

Un fiasco qui coûte très cher. Alors que l'action Facebook s'enfonce chaque jour un peu plus dans le rouge, la fortune de son jeune fondateur de 28 ans, Mark Zuckerberg, fond comme neige au soleil. D'après Bloomberg, il aurait perdu 4,7 milliards de dollars (3,2 milliards d'euros) depuis l'introduction en Bourse du réseau social, le 18 mai.

Ce jour-là, le titre Facebook avait clôturé à 38,23 dollars, propulsant Mark Zuckerberg à la tête d'un pactole estimé à 19,4 milliards de dollars (15,3 milliards d'euros)... dont il ne lui resterait plus que 14,7 milliards aujourd'hui. En effet, après une nouvelle journée de baisse (-2,25%) sur le Nasdaq mercredi, l'action du réseau social ne valait plus que 28,19 dollars à la clôture. Soit une chute de 26% depuis son premier jour de cotation.

Sur les marchés, les investisseurs parient sur la poursuite de la baisse du titre Facebook, avec un objectif de cours à 25 dollars vers la mi-juillet. Certains analystes ont même ramené leurs prévisions de valorisation à 16, voire 13 dollars. Qui dit moins?

Tout l'article.

Modifié par David Web

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pep-psy Membre 23 473 messages
Je n'en ai aucun‚ 45ans
Posté(e)

Et on en est où finalement de ces actions ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Benbow69
Invité Benbow69 Invités 0 message
Posté(e)

Investir dans quelque chose de purement virtuel, qui ne produit strictement rien, c'est prendre le risque de devoir supporter un jour le retour de bâton de la réalité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité