Aller au contenu

J'ai 15 ans et je suis détruite...

Messages recommandés

Elsa Membre+ 29 910 messages
Amiereuse de Nouille <3 Zalakiss‚ 25ans
Posté(e)
Je m'appelle M*****, j'ai 15 ans et mes parents me détestent. Il est clair que nous ne nous sommes jamais entendus, mais avec l'adolescence, la situation a gravement empiré...

Depuis 1 an, je suis inscrite dans un lycée loin de chez moi. Je suis donc à l'internat du lundi au vendredi, ce qui m'arrange, vu l'enfer que je vis dès que je reviens le week-end. Mes parent me rabaissent, m'insultent de tous les noms, me jugent responsables de tous leurs problèmes. Je vis cela depuis toujours et cela me paraissait tout à fait normal. Il est difficile de décrire ce que je ressens dans ces moments là. Voir ses parents lever la main sur nous en nous traitant de tous les noms, nous obliger à arrêter de crier et de pleurer parce que les voisins pourraient entendre... Ca paraît rien comme ça, mais moi ça me détruit à petit feu. Jamais un mot gentil, jamais un compliment... Le plus étonnant est que mon frère de 11ans ne subit pas tout ça...

Je visça tous les jours, sans exception, lorsque je suis chez moi. Mais je n'en avais jamais parlé à personne, de peur que mes parents ne sachent que je raconte tout ça... Je ne sais pas quelle serait leur réaction. L'année dernière, une rumeur courait dans mon collège selon laquelle "Ce n'était pas toujours facile chez moi". Je ne sais pas du tout comment cela s'était su.

Mais ilyapeu, ils m'ont traité ainsi devant une de mes meilleures amies. Enfin, ils ont commencé, puis ils m'ont traînée à la cave pour ne pas que mon amie n'assiste à cela. Mais elle entendit quand même leurs cris, et quand je remontai, les larmes aux joues, elle me demanda si mes parents étaient fous, car je n'avais absolument rien fait. A vrai dire, à table (car c'est souvent en ces moments que les crises éclatents, sachant que je les fuis le plus possible le reste de la journée), j'avais même évité d'ouvrir la bouche, de peur de dire encore quelque chose de "mal". Mon amie avait été vraiment horrifiée et choquée, car elle ne se serait jamais douté que ma situation était telle. Elle m'encouragea vivement à en parler à un professionnel. L'ennui est que la loi défend contre les coups, et mes parents ne me frappent pas tous les jours... Une gifle tout au plus, mais jamais de coups graves. Mais croyez-moi, certains mots font bien plus mal que des coups. Je lui fis promettre de n'en parler à personne.

J'ai aussi accueilli une correspondante allemande en février et mars, et elle était vraiment choquée elle aussi, en voyant la répétition quotidienne des "disputes". Elle m'a dit que je devrais partir vivre chez quelqu'un d'autre, mais je m'en sens incapable.

Je suis vraiment malheureuse... Si vous vivez la même chose ou si vous avez des conseils à me donner... A cause de ces crises, j'ai eu longtemps des envies suicidaires, je me scarifiais et me faisais vomir. Mais un jour, ils ont vu les marques de mutilation sur mon poignet et ils m'ont encore insultée, rabaissée, frappée, à cause de ça... Depuis j'ai arrêté et j'ai l'impression que je suis encore plus malheureuse. La fugue m'est inenvisageable... je n'ose même pas imaginer leur réaction s'ils me retrouvaient...

Merci de m'aider...

oulalah ecoute, je fais dans l'ordre de mes pensées donc ce n'est pas tellement chronologique mais bon ;

tu n'as jamais pensé a aller voir une assistante sociale ? tu as deux temoins de ton malheur n'oublie pas .c'est innimaginable de faire ca a son enfant , il te martyrisent, t'enterre au lieu de t'aider a te relever, ils ne sont pas dans mon point de vue, de vrais parents c'est vraiment degueulasse de te faire ce genre de truc, tu devrais en parler, et en belgique, a l'ecole, il existe le centre PMS (Psycho Medico Social) je ne sais pas si ca existe en france mais si ca existe, je peux te dire que ca va t'aider de te liberer de parler a des personnes qui voient ca tous les jours, qui savent t'aider a surmonter ca, qui savent trouver des solutions ...

et au niveau de la mutilation ... ? En es tu totalement guerie ? ou bien tu replonge une fois de temps en temps ? logiquement ils auraient du t'envoyer chez un psychiatre, mais c'est trop demander a ce genre de personne d'envoyer son enfant chez un medecin, s'il ne sont pas capables de se retenir de te faire chier quand il y'a ta meilleure amie serieusement je suis super choquée de leur comportement a ton egard

aurevoir

si tu as besoin de parler, passe sur le fofo , ils sont geniaux

peut etre a bientot, si pas ... bonne chance ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
SANDSAND Membre 3 106 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Bonjour,

Tu as à peine 15 ans et tes parents ce comportent avec toi comme s'ils avaient quelque chose à te reprocher. Mais ont-ils vraiment une chose à te reprocher ?

Je suis écoeurée, étant, moi-même maman de deux enfants, ma fille 12 ans et mon garçon 9, je n'imagine même pas pouvoir les traiter comme tes parents te traitent !

Mais, il y a les assistantes sociales, qui peuvent t'aider !!! N'en a tu pas une à ton école ? Il faut, vraiment que tu puisses discuter avec un adulte, quelqu'un de ta famille qui pourrait t'aider, peut-être ?

Sérieux, cela me fait de la peine d'entendre cela, c'est injuste, tu es déjà loin de eux la semaine et tu dois supporter leur insultes et tout le reste, le peu que tu es avec eux !

Des parents, c'est pas comme cela qu'ils doivent se comporter ! Ils doivent te donner de la sécuritée, un minimum de confort, du respect......

Vraiment, cela m'écoeure de voir cela...

Si, cela peux te réconforter, tu as encore 3 ans à vivre avec eux ensuite tu sera majeure et tu pourras vivre ta vie comme tu l'entends. ce, ne sera pas facile mais la vie est si belle que tu ne dois essayer de ne pas te détruire à cause d'eux mais au contraire leur faire voir que tu peux réussir même si eux s'en foutent toi tu pourras être fiere de toi :snif: cela leur en bouchera un coin !!!

Mais, vraiment il faut que tu trouves de l'aide !!! C'est très important, tes parents te mettent en dangés !

Je te souhaite, tout, le courage que tu pourras puiser en toi, courage la puce, si réellement tu veux, tu pourras t'en sortir ! C'est le plus mauvais que je puisse te souhaiter !!! La vie, est tellement importante, qu'il faut s'y raccrocher (je parle en connaissance de cause) !!!

Mais, encore une fois, cherche de l'aide tu en as bien besoin !!!

Plein de bisous et courage !!!

:snif::snif::snif::snif::snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
marica Membre 582 messages
Forumeur forcené‚ 110ans
Posté(e)

je pense que tu devrais te renseigner pour envisager l'émancipation car je ne pense pas que discuter avec tes parents seraient une solution arrangeante dans la mesure où s'ils ont toujours été comme ça avec toi ils ne changeront pas maintenant, d'autant que les parents se rendent comptent quand leur enfant est malheureux et dans tous les cas en réagissant comme ça avec toi ils savent très bien que ça ne peux pas te rendre heureuse...Le suicide ? tu n'as que 15 ans et toute la vie devant toi, gâche pas tout ils n'en valent pas la peine...bon courage à toi et bonne continuation

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lumiera Membre 731 messages
Forumeur forcené‚
Posté(e)

Ceux qui disent qu'il n'y a qu'une seule version me font rire.

A quoi servirait ce forum s'il y avait les deux versions?il se transformerait en tribunal .

Pourquoi les forumers mentiraient? dans quel but?

Ils viennent ici pour chercher des reponses a leurs questions;il y va de leur interet de dire la verité,sinon pourquoi chercheraient ils des reponses qui ne sont pas plausibles a leur cas?

Nous tombons dans la betise!!!!!!!!

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Edwige Membre 1 762 messages
Hibou mal luné‚ 24ans
Posté(e)

Salut M***** ou Jun !

J'ai vécu la même chose (ou presque), mais moi, m'a mère me battait (mais ca a durée de mes 5 à 11ans). J'ai aussi pensé à la fugue, mais ce n'est pas une solution, c'est même pire, car tu seras forcé de retourner chez toi un jour ou l'autre, et que le traitement pourrait être pire !

Et, pourquoi tu ne veux pas quitter ce foyer ? J'ai pas vraiment de solution, j'ai aussi 15 ans (enfin 14 ET 9 mois !). Mais moi l'avantage (si je puis dire), c'est que mes parents se sont séparés quand j'avais 5 ans (et ca a commencé pour moi ><"), j'ai pu donc, habiter (une emaine ur 2 chez mon père).

DOnc, ce sont tes 2 parents qui te maltraitent ou juste un des deux ? :blush:

Sinon, courage à toi :coeur:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
arwena Membre 8 749 messages
aventurière petit format‚ 40ans
Posté(e)

je ne pense pas que la demoiselle vous repondra

le sujet date d' octobre 2008

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Edwige Membre 1 762 messages
Hibou mal luné‚ 24ans
Posté(e)

:blush: . M*rde alors. Bon et bien, tant pis (surtout pour elle =/).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
aigle rouge Membre 7 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

bonsoir,m**** je suis pére de six enfants,dont deux filles. plus grandes que toi....je suis alors,tres conscient de ce qui t'a arrivé.il faut rester cnscient et courageuse.j'ai pleuré en lisant ton histoire,oui,que faire...? taider ne serait ce,que par des conseils. tes parents,ils veulent te punir,c'est leur droit,car,nos parentsnous ont élevé et ont perdu beaucoup de leur temps et de leurs biens,pour notre réussite et quand soudain,tout boscule dans le vide.CE QUE TU AS FAIT,ME PARAIT NORMAL -mais,si j'étais votre pére,j'aurais agi de la meme - façon que votre propre pére,gifle,crie,coup de gueule,car,moi votre pére,- j'avais toujours éspéré que tu réussiras un jour,t'es encore enfant a mes - yeux a cet-age 15 ans.alors,mais,le déstin a fait de toi ce qu'il avait fait.contente toi....et surtout courage ne te laisse pas déborder par tes propres problemes,accroche toi,bien fort. ne pas se pleindre de ses propres parents,car,on n'a pas le droit de les juger,ni , les punir c'est-interdit par les lois morales.çà cert a rien de figuer une autre fois,car,celà,n'arrangeait pas et ne ne resoudra pas ce qui t'es arrivé.doucement,la vie est devant toi,tache de l'afronter en face....trouver,une personne sympa qui vous prendre en charge est une bonne-idée,mais quitter tes parents,est une méthode de chatiment pour eux.garder le contact avec eux,ils saurons un jour,qu'ils ont(eux meme fait un bétise avec toi)et ils viendront a votre secour.votre cas,n'est pas la seule au monde,il y en avait bien un nombre de filles come toi qui ont connue une vie pleine de remords,mais,aujourd'hui,elles sont devenues femmes. COURAGE............

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Framboise69 Membre 1 851 messages
Forumeur alchimiste‚ 67ans
Posté(e)

Je crois que tu devrais contacter tes grands-parents. Voyages ou pas, ils doivent t'écouter et tu dois les mettre au courant de la vie que tes parents te font mener.

C'est quand même bizarre des parents qui agissent comme ça, à ce point, je voudrais bien avoir les 2 sons de cloche... mais c impossible.

Parles en aussi à ton lycée, à l'infirmière ou au CPE. Il y a des gens qui peuvent t'aider, il faut en profiter.

Courage à toi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Framboise69 Membre 1 851 messages
Forumeur alchimiste‚ 67ans
Posté(e)

Je me suis fait encore une fois avoir par la date !!! :blush:

mais keske c'est que ce message qui est en-dessus du mien, je n'y comprens rien? :coeur:

de toute façon, y a prescription !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
alphalemage Membre 330 messages
Forumeur survitaminé‚ 37ans
Posté(e)
bonjour m***** :coeur:

La violence physique n'est pas la seule maltraitance condamnable par la loi! Je ne comprends pas tes parents, il est clair que tu n'as pas a vivre et a subir ca ...

La maltraitance est condamnée pour tout actes de violences sexuelles , violences physiques, violences psychologiques ou encore en cas de négligence grave. Tu fais donc bel et bien parti des enfants maltraités et j'en suis désolé pour toi :blush:

Par contre, tu as donc des recours ou une fois dénoncé, tu seras appuyé et suivi par des organismes competents.

Voici le un lien ou tout t'es expliqué, cela peut t'aider dans ta démarche ... du moins y penser ...

je te remet ici la definition exacte ou l'appel a l'aide est necessaire et condamnable par la loi:

"DéFINITIONS

Enfants en danger : ensemble des enfants maltraités et des enfants en risques.

Enfant maltraité : qui est victime de violences physiques, cruauté mentale, abus sexuels, négligences lourdes ayant des conséquences graves sur son développement physique et psychologique.

Enfant en risques : qui connaît des conditions d'existence risquant de mettre en danger sa santé, sa sécurité, sa moralité, son éducation ou son entretien mais qui n'est pas pour autant maltraité.

(Sources : la lettre de l'Odas, nov. 97.)

" Maltraiter un enfant, ce n'est pas seulement lui faire subir des violences physiques ou sexuelles

- gifles, coups, blessures diverses -

- ou psychologiques - cris, insultes, humiliations, propos dévalorisants, terreurs.

C'est aussi ignorer son existence, négliger ses besoins affectifs ou psychologiques, lui imposer des rythmes et des limites disproportionnés par rapport à la réalité ou à ce qu'il est en mesure de comprendre en raison de son âge ou de sa maturité.

Toute atteinte à l'intégrité et à la dignité de l'enfant, quel qu'en soit le degré, en déstabilisant son sentiment de sécurité, son bien-être physique, psychologique ou mental, retarde son évolution et son intégration comme enfant et futur adulte dans la société. "

(Source : ministère de l'Emploi et de la Solidarité, Groupe permanent interministériel pour l'enfance maltraitée.) "

clique ici pour le lien , tu auras des renseignements, des numéros de telephone si tu te reconnais dans un des cas enuméré, et en bas, tu as meme des livres proposés aux enfants victimes de mauvais traitements .. encore faut il que tu puisses le cacher ....

:coeur: parcontre cest un risque a prendre mais tu ne peux pas vivre comme sa mais il faudrait que tu en iparle a un assistante sociale, car la tu est tout simplement en danger si je peux dire sa.

en tout cas courage et ne perd pas espoir

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
calotte Membre 497 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)

Désolée pour ton histoire, c'est déjà bien que tu arrives à en parler surtout ne te laisse pas malmener.

Allo enfance maltraîtée 0800.05.41.41 ou le 119

Jeunes Violence écoute 0800.20.22.23

Urgence Psychiatrique 01.45.65.30.00

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
10ansplustard Invité 1 message
Baby Forumeur‚ 26ans
Posté(e)

Bonjour à tous,

Je suis M*****, alias Jun'Ouille, qui a créé ce topic il y a 10 ans de cela.

J'imagine que, malheureusement, les personnes qui m'avaient apporté leur aide et avaient partagé leur histoire ici ont, pour la plupart, quitté le forum. Je tenais toutefois à donner des nouvelles dix ans après mon appel à l'aide sur ce forum, ne serait-ce que pour m'adresser à ceux et celles qui se trouveraient dans la même situation aujourd'hui.

Je n'ai pas entamé de démarche d'émancipation. À l'époque, je n'en ai pas non plus parlé à mes grands-parents. Dans un cas comme dans l'autre, cela aurait impliqué une confrontation avec mes parents, qui aurait certainement été, plus que jamais, d'une extrême violence. J'ai donc choisi, comme certains me l'avaient conseillé, de prendre mon mal en patience en attendant ma majorité.

À 17 ans, j'ai eu la chance de pouvoir me réfugier chez mon petit-ami de l'époque. Pendant ce temps, mes parents ont entamé une longue procédure de divorce, dans laquelle ils ont réinvesti la violence qu'ils dirigeaient auparavant contre moi. Ce divorce d'une grande violence a été ma chance. Ils m'ont négligée, et donc laissée en paix.

Les années ont passé. Ma mère a fini par admettre que mon père me maltraitait. Et mon père ne cesse de parler de la violence avec laquelle ma mère m'insultait. Aucun d'entre eux n'a admis ouvertement ses torts. Mais ils ont cessé de me faire croire que j'étais folle, et que je méritais ce que je subissais. Aujourd'hui, j'entretiens une relation très compliquée avec mon père, qui reste, je le sais aujourd'hui, une personne extrêmement toxique. Mais il n'a plus aucun pouvoir sur moi. Je conserve les séquelles de mon passé, mais pense pouvoir dire que je suis heureuse.

Je souhaitais remercier du fond du coeur toutes les personnes qui ont répondu à ce topic il y a 10 ans, si par hasard elles passaient par ici. Je regrette de ne pas avoir répondu à chacun de vos messages, mais je les ai tous lu avec une grande attention. Chacun d'entre vous m'a aidé. Aidé à comprendre que je n'étais pas responsable, que ne méritais pas cette violence, que je ne méritais pas de me faire traiter de noms ignobles par mes propres parents. Aidé à comprendre que qui détient l'autorité ne détient pas forcément la vérité, et que nos parents peuvent, eux aussi, être des personnalités toxiques et destructrices. 

À ceux, celles, qui passeraient par là et qui seraient victimes de maltraitance physique ou psychologique, je dirais ceci : parlez-en, parlez de votre souffrance, sortez de votre silence, vous êtes victime et non coupable de ce qui vous arrive. Et soyez certains que vous connaîtrez des jours meilleurs. Ayez foi en l'avenir et en votre capacité de résilience. En échappant à l'emprise de vos bourreaux, vous découvrirez des personnes merveilleuses et bienveillantes, qui vous apprendront à vous aimer vous-mêmes. 

Je vous souhaite le meilleur.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jimmy45 Membre 6 499 messages
Forumeur alchimiste‚ 40ans
Posté(e)

Il faut toujours parler de ce qu'on ressent.

 

Modifié par jimmy45

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mex Invité 2 messages
Baby Forumeur‚ 18ans
Posté(e)

J'ai aussi le même problème mais j'ai 18 ans aujourd'hui, mes parents ne m'ont pas soutenu , il m'ont empêché de travailler au collège, et même après mon bac pro , au moment où je pouvais me réorienter pour réussir il m'ont encore bloqué la route... Résultats je suis a la maison, sans orientation, sans motivation, parent divorcé cette année, et j'ai des problème au niveau sociale. Je suis un peu dépressif :/. Et mon activité pour me déconnecter du monde et me sentir bien c'est les jeux vidéo, sauf que les parents sont technophobe et que du coup sa créé encore plus de conflit

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
arwena Membre 8 749 messages
aventurière petit format‚ 40ans
Posté(e)
il y a 13 minutes, Mex a dit :

J'ai aussi le même problème mais j'ai 18 ans aujourd'hui, mes parents ne m'ont pas soutenu , il m'ont empêché de travailler au collège, et même après mon bac pro , au moment où je pouvais me réorienter pour réussir il m'ont encore bloqué la route... Résultats je suis a la maison, sans orientation, sans motivation, parent divorcé cette année, et j'ai des problème au niveau sociale. Je suis un peu dépressif :/. Et mon activité pour me déconnecter du monde et me sentir bien c'est les jeux vidéo, sauf que les parents sont technophobe et que du coup sa créé encore plus de conflit

Dans ta situation, tu n'as pas 36 solutions....

Ou tu restes focalisé sur ce passé et tu ne fais rien à part tes jeux vidéos chez des parents qui ne te soutiennent pas, ou tu prends conscience que là tu es majeur, que tu es en mesure de te construire une plus belle vie qu'actuellement et tu te bouges un peu

Vas voir la mission locale et vois avec eux comment tu peux mettre en place le projet que tu n'as pas pu faire avant. Tu as juste 18 ans, tu es jeune et tu as encore le temps de te construire une belle vie. Pour ça cela dit, il va aussi falloir que tu te bouges toi. Sans volonté de ta part, il est évident que rien ne bougera. Après à toi de savoir ce que tu veux pour ta vie

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité