Aller au contenu

Dolmens


Etaine

96 vues

Tels les artefacts de mon cœur,

je vois l’alignement de mes blessures.

D’elles sont nées la méfiance dans mes jours vulnérables;

et les ténèbres dans mes nuits sans fin.

Mais dans ce champ de mausolées;

par-delà et entre les dolmens,

poussent des lys colorés et odorants,

prêts à m’offrir leur beauté et leur parfum,

en sincérité et en douceur;

pour poursuivre mon chemin;

Celui de la vie.

2 Commentaires


Commentaires recommandés

Invité
Ajouter un commentaire…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×