Aller au contenu

La lune


Etaine

145 vues

Dans un florilège de poèmes annonçant l’hiver,

La lune chante en murmures ;

Que la superficialité de l’existence tire sa vision éblouissante du soleil.

Alors, c’est dans un éclair d’éveil que l’astre se tourne vers la justice.

Car en tous sens, notre essence, faite d’une multitude de clés trouvées sur notre chemin,

Nous conduits à notre destinée.

Et dans un soupir d’amour, sa lumière nous enlace et nous garde ;

Envoyant nos cœurs dans les étoiles à sa lumière scintillante ;

Pour dévorer les images dans une frénésie de songes en vagues de sentiments.

0 Commentaire


Commentaires recommandés

Il n’y a aucun commentaire à afficher.

Invité
Ajouter un commentaire…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×