Aller au contenu

Des infortunes de la viande qui parle (journal d'un sociopathe, partie 7)


144 vues

Je vis dans un monde qui s'est formé d'une manière que je ne pourrai jamais comprendre, d'ailleurs moi pas plus que les autres qui m'entourent. Ce ne sera pas faute d'essayer bien entendu, mais nous disparaîtrons avant d'avoir percé le mystère de ce monde, le vrai, le Mondudehors.

Pour oublier ce souci existentiel, je fais comme les autres : je vis dans le monde que nous nous sommes créés, que nous créons chaque jour, que nous continuerons à créer bien après ma mort, le Mondudedans. Un monde d'illusions, empli de grands mots comme Humanité, Dieu, Liberté, Argent, Droits, Identité et autres, des illusions et des mots que nous croyons aussi réels que le Mondudehors : ensemble nous envahissons ce vrai monde, parlons du vrai monde, assurons que nous le connaissons, alors qu'il n'en est rien.

Tout ce que nous faisons, c'est réinventer en permanence notre Mondudedans, avec toutes ces grandes illusions qui s'affrontent et pour lesquelles nous mourons parfois, et vivre temporairement en accord avec les derniers grands mots à la mode, à l'endroit où nous nous trouvons et dans le temps où nous nous trouvons. Tout ce que nous faisons c'est cacher le Mondudehors avec le Mondudedans.

De temps à autre, certaines personnes, qui suivent les préceptes de l'illusion nommée Science, nous donnent des nouvelles du Mondudehors, nous assurant qu'elles savent comment ce dernier fonctionne, tout ceci pour nous jeter en pâture un petit bout de vérité. Généralement ce dernier ne change rien à nos problèmes existentiels, voire les renforce puisqu'il participe au désenchantement de notre Mondudedans.

De nos jours, l'illusion nommé Science nous assure que nous sommes des bio-robots, bons à copier les gènes de nos ascendants, les transmettre à nos descendants, survivre tant bien que mal au moyen de la ruse et de la prédation, sur une planète à peu près accueillante perdue dans un univers hostile, inadapté à nos conditions d'existence. Ces gènes, au plus bas niveau, sont portés par des bouts de matière qui proviennent d'explosions d'étoiles ou d'un truc nommé Big Bang. Et tout ceci est le produit de l'évolution de l'univers physique, et nous n'y pouvons rien : si cet univers physique devait évoluer d'une manière qui nous soit défavorable, adieu les bio-robots.

Pas très sympathique comme façon de voir les choses : il vaut mieux vivre dans l’illusion rassurante d’être un individu responsable, biologiquement homme ou femme mais sexuellement libre, démocrate, mené par son libre arbitre, pourvu de quelques économies pour ses vacances ou vieux jours, de droits à faire valoir en se sachant égal aux autres, croyant ou athée ou agnostique mais respecteux de toute foi tant qu'elle reste dans la sphère privée, etc... voire fan de Science, ce formidable outil à découvrir le Mondudehors.

On le voit, le Mondudedans est bien plus sexy... On peut s'y croire important, on peut croire que l'on apporte quelque chose aux autres, on peut garder l'illusion d'être maîtres et possesseurs d'un truc quelconque. Dans le Mondudehors, nous sommes juste un hasard, guère plus qu'une sale écume formée à la surface des vagues de la réalité, et nous disparaîtrons un beau jour en embruns apeurés devant leur inutilité. Le Mondudehors n'a pas besoin de nous, et ne manque jamais de nous le faire savoir.

Pour en revenir à ma petite personne, ce qui m'est ennuyeux est que toute la diatribe ci-dessus ne sert à rien, puisqu'elle plonge ses racines dans une dernière illusion, nommée Lucidité — zut alors, bien fait tant mieux.

 

Modifié par Tequila Moor

6 Commentaires


Commentaires recommandés

Il y a 11 heures, goods a dit :

"Mondudedans", tu vas le proposer au petit Robert?

Je pense que ça ne fonctionnerait pas : n'ayant ni la renommée d'un Houellebecq ni l'entregent d'un BHL, je serais vite renvoyé sur mon petit mètre carré...

Lien vers le commentaire

Alors essaye d'employer la ruse dans ta démarche en assistant à une séance de dédicace d'un nouveau livre de Houellebecq par exemple.

Au moment où il va te griffonner un petit mot sur la première page, suggère-lui donc une formule originale qui restera plus dans les esprits qu'un simple  "Pour Tequila.., amicalement ".

Au  Mondudedans, À ma future demeure le petit Robert...

Le visage amusé de Houellebecq dans un premier temps puis crispé par l'idée de ne pas savoir ce qui pourrait être la signification exacte de ce mot.

Il va sûrement te demander que tu apportes un petit éclaircissement là-dessus .

Pour bien planter le décor, il  y'aura des caméras de différentes chaînes de télévision braqués sur vous et ainsi que des journalistes en provenance des radios (Europe 1, France info , Rmc...) qui tendent leurs micro pour obtenir ce Scoop  dans le milieu littéraire  qu'il ne  fallait pas rater.

Alors, comme sa réputation dépasse les frontières et qu'à ce moment précis de ce court entretien, tu lui expliqueras simplement en quoi consiste ta démarche et tes efforts pour que ton mot soit enfin gravé dans la nouvelle édition du petit Robert....^^

Lien vers le commentaire
il y a 1 minute, goods a dit :

Alors essaye d'employer la ruse dans ta démarche en assistant à une séance de dédicace d'un nouveau livre de Houellebecq par exemple.

Au moment où il va te griffonner un petit mot sur la première page, suggère-lui donc une formule originale qui restera plus dans les esprits qu'un simple  "Pour Tequila.., amicalement ".

Au  Mondudedans, À ma future demeure le petit Robert...

Le visage amusé de Houellebecq dans un premier temps puis crispé par l'idée de ne pas savoir ce qui pourrait être la signification exacte de ce mot.

Il va sûrement te demander que tu apportes un petit éclaircissement là-dessus .

Pour bien planter le décor, il  y'aura des caméras de différentes chaînes de télévision braqués sur vous et ainsi que des journalistes en provenance des radios (Europe 1, France info , Rmc...) qui tendent leurs micro pour obtenir ce Scoop  dans le milieu littéraire  qu'il ne  fallait pas rater.

Alors, comme sa réputation dépasse les frontières et qu'à ce moment précis de ce court entretien, tu lui expliqueras simplement en quoi consiste ta démarche et tes efforts pour que ton mot soit enfin gravé dans la nouvelle édition du petit Robert....^^

Tu me sembles avoir beaucoup d'imagination. :)

N'hésite surtout pas à ouvrir un blog pour nous régaler de tes réalités alternatives... :cool:

  • Like 2
Lien vers le commentaire
Ajouter un commentaire…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×