Aller au contenu

Dystopie

  • billets
    9
  • commentaires
    3
  • vues
    118

Dystopie... entre imaginaire et réalité.

yourself91

115 vues

"La dystopie est par définition le contraire d’une Utopie. Étymologiquement, Utopie est formée du préfixe grec EU– qui veut dire vrai ou bien heureux et de Topos, lieu. L’Utopie est donc le lieu parfait et est notamment créé par Thomas More dans son Utopia.

Au contraire, Dys est un préfixe grec qui évoque quelque chose de déformé, comme le terme dysfonctionnel, car en effet la dystopie n’est rien d’autre qu’une utopie ratée, dysfonctionnelle."

 

Décrivant des thèmes politiques, scientifiques, intellectuels et même religieux.... la dystopie est un genre effrayant parce que si proche de la réalité.

Il m'est toujours plus facile de trouver de la vraisemblance dans les œuvres dystopiques que dans les œuvres utopiques. Est ce la vue d'un esprit pessimiste ? ou bien au contraire trop réaliste, refusant le prisme d'un "tout ira bien" alors que nous avons tant de preuves du contraire. Est-ce une façon de se préparer aux épreuves, au pire ? d'apprendre la résilience dans un monde en ruine ? une volonté de survie bien plus qu'une vue pessimiste ? 

Les dystopies effraient parce qu'elles sont le reflet de notre monde, de nos sociétés, de nous pauvres humains effrayés par l'immensité de cet univers. Nous la retrouvons dans la littérature, le cinéma, les séries, l'art visuel, les jeux vidéos. Des mouvements comme le steampunk, le cyberpunk surfent pleinement dans les dystopies,  le transhumanisme peut être aussi.

Natacha Derevitski affirme que « désormais tout se transforme, rien n’est stable, tout change en fonction de ce que l’on vit. La dystopie s’explique par la crise, les menaces… Et les auteurs s’imprègnent tout simplement de ce qu’ils vivent. L’idée de menace est entrée dans l’inconscient collectif et les adolescents comme les adultes y sont perméables. »

 

https://lageekosophe.com/2017/04/19/dystopie-science-fiction-service-pessimisme-historique/

https://dailygeekshow.com/fans-dystopie-societe/

 

 Hunger Games, 3%, Black Mirror: pourquoi les dystopies nous ...



Annonces
Maintenant

1 Commentaire


Commentaires recommandés

A-t-on déjà imaginé une utopie fonctionnelle ? 

Pouvons-nous citer des œuvres se basant sur des utopies ?

Il est difficile de créer un monde utopique sans l'avoir un minimum imaginé, sans croire que c'est possible.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Ajouter un commentaire…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×