Aller au contenu
  • billets
    12
  • commentaires
    99
  • vues
    104917

Faiblard

Kégéruniku 8

515 vues

Faiblard fait nenni, ferme-là fait blerni, fait la félonie, fellation honnie, fête son avanie, fêtard mais s’ennuie, fait d’art et de nuit, fédère, désuni, fatale ironie.


T’es là tu fais rien, sombre galérien qui se rêve aérien et mène vie d’acarien.
Faiblard fait nenni.

Qui se prend pour un grand, derrière son écran, mec toujours à cran, ça en devient flagrant.
Mais ferme-là, fait blerni!

Castré comme Fidel mais qui meurt d’envie d’elles, perd la tête pour ficelle et demeure infidèle
Et fait la félonie.

Et qui ment sans rougir! Et qui baise sans séduire, qui les aimes sans jouir, passe son temps à s’enfuir
De la fellation honnie.

Qui se complait dans l’échec, sans complexe dans les schneks, vit sans compte et sans chèque en attendant obsèques
Quand fête son avanie.

Sobre même quand t’es saoul. Seul même dans la foule. L’impression qu’on te refoule comme si tu portais cagoule.
Fêtard mais s’ennuie.

Cours après la lumière en rêvant d’être célèbre, mais destin crépusculaire t’enferme dans des ténèbres
Fait d’art et de nuit.

Tu fuis les conseils. T’esquive les consignes, en attendant qu’on saigne, en espérant qu’on te suive!
Fédère ou désuni?

Dans un souffle faiblard, pour une faible lueur, tout doucement tu meurs juste quand tu démarres.
Fatale ironie.

Encore étrangers, l'accord étrange émanait
De ce corps étranger damné.
Se croyait dérangé, pas net ;
Décors et des rangées pas faites

Pour cœur notes orangées pastelles.
Liqueur non-arrangée passe-t-elle?
L'ichor vidangé et brassé tel
L'orchidée qui vit dans castel.
L'or qui dévie dépôts et jarres tel
L’œil qui dérive porte sur jarretelle.
Au seuil des rêves d'orties et jardins
Et cueille les trèfles quartés, larcin!
Écueils et nèfles écartés, l'assaut
S'écrit éraflé, équarris mais absous.
S'écrie et râle qu'arrivée mette sans dessous
Ses priorales combines de casse-cou.
Et pris au râble, comme minot qui assure
Avenir minable combiné à cassures,
Âme misérable commet feinte de cador,
S'approprie fable de dinde aux oeufs d'or. 
Et il ne s'agit là que du faible art du faiblard!



Annonces
Maintenant

15 Commentaires


Commentaires recommandés

Il y a 1 heure, Tequila Moor a dit :

Non, finalement il est parfait pour slamer celui-ci aussi. :acute:

:smile2: il est un peu plus court quand-même, surtout que j'ai tendance à le dire vite. Va falloir que je travaille ça. ^^

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Pas mal aussi...tu as un don pour l écriture.. c est incontestable ça !

mais ma préférence va à l autre texte sans hésitation aucune. Je n en démords pas. :)

 

  • Merci 1

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
il y a une heure, sera-angel a dit :

Pas mal aussi...tu as un don pour l écriture.. c est incontestable ça !

mais ma préférence va à l autre texte sans hésitation aucune. Je n en démords pas. :)

 

Ahah merci en tout cas. ^^ Je dois bien avouer que je préfère l'autre aussi. ^^ et c'est pour des raisons qui ne sont pas vraiment bonnes que j'ai choisi de le mettre de côté. Mais je dois admettre que tu m'as mis le doute. :D

  • Like 1

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Eh bien c était le but...te mettre le doute :D

je suis très difficile et franchement ton texte précédent m a bluffée.. il donne le smile. Je ne me lasse pas de le lire..et plus je le lis et plus je le trouve facile à lire. 

Moi je n ai qu un mot : BRAVO !!

 

 

 

  • Merci 1

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

J’ai bien lu les deux textes et celui pour lequel un rythme s’est imposé naturellement, c’est celui là, comme si ça coulait de source. Mais sur un rythme nonchalant. :)

  • Like 1

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
Le 30/11/2019 à 20:25, sera-angel a dit :

Eh bien c était le but...te mettre le doute :D

je suis très difficile et franchement ton texte précédent m a bluffée.. il donne le smile. Je ne me lasse pas de le lire..et plus je le lis et plus je le trouve facile à lire. 

Moi je n ai qu un mot : BRAVO !!

Eh bien, merci. ^^ J'aimerai bien savoir accueillir les compliments dans un sourire assuré de récolter ce qu'il a semé. Mais ce n'est pas le cas, alors point trop n'en faut, je risque de partir en sucette. :D

Le 01/12/2019 à 01:13, Ines Presso a dit :

J’ai bien lu les deux textes et celui pour lequel un rythme s’est imposé naturellement, c’est celui là, comme si ça coulait de source. Mais sur un rythme nonchalant. :)

Tiens, je ne suis pas le seul ninja. :D
Par contre, si j'ai trouvé comment le dire moins vite, le rythme nonchalant, je n'y arrive pas. ^^' Ce texte, quand je le dis, je l'expulse. ^^

  • Like 1

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
il y a 51 minutes, Kégéruniku 8 a dit :

Eh bien, merci. ^^ J'aimerai bien savoir accueillir les compliments dans un sourire assuré de récolter ce qu'il a semé. Mais ce n'est pas le cas, alors point trop n'en faut, je risque de partir en sucette. :D

Tiens, je ne suis pas le seul ninja. :D
Par contre, si j'ai trouvé comment le dire moins vite, le rythme nonchalant, je n'y arrive pas. ^^' Ce texte, quand je le dis, je l'expulse. ^^

Logique en même temps .. de l'expulser celui ci ! :D 

Et quand on pense au slam de "grand corps malade" par exemple .. ce qui est percutant c'est qu'il n'expulse rien, au contraire il EXULTE les mots ! Il leur donne une ampleur décuplée . Il fait VIVRE les mots et c'est ce que j'ai ressenti dans ton premier texte ! Mais le deuxième reste tout aussi percutant dans le choix des mots !

  • Haha 1

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
il y a 43 minutes, sera-angel a dit :

Logique en même temps .. de l'expulser celui ci ! :D 

Et quand on pense au slam de "grand corps malade" par exemple .. ce qui est percutant c'est qu'il n'expulse rien, au contraire il EXULTE les mots ! Il leur donne une ampleur décuplée . Il fait VIVRE les mots et c'est ce que j'ai ressenti dans ton premier texte ! Mais le deuxième reste tout aussi percutant dans le choix des mots !

Mais tu arrêtes! :D

Ouais, mais perso, samedi ce sera ma première fois, alors avant de faire vivre les mots, les dire ce sera déjà très bien. :D Et comme je n'ai clairement pas l'habitude, prendre mon temps me parait compliqué. Un phrasé rapide et si possible limpide, ça m'ira très bien. :D Même l'autre texte, quand je l'ai écris c'était dans l'idée de le dire vite. Bon, au final, c'est plus le cas, j'ai trouvé un rythme et une diction bien plus douce, et chancelante. Au final, je verrai sur le moment ce que je décide de faire, du coup je m'entraine sur les deux. :D

  • Haha 1

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Entraîne toi surtout sur le premier texte .. mon préféré ! :D 

Parce que le deuxième, quand tu verras les têtes de ceux qui seront face à toi, tu n'auras de toute façon pas envie de leur parler de "fellation" :D 

  • Haha 1

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
il y a 11 minutes, sera-angel a dit :

Entraîne toi surtout sur le premier texte .. mon préféré ! :D 

Parce que le deuxième, quand tu verras les têtes de ceux qui seront face à toi, tu n'auras de toute façon pas envie de leur parler de "fellation" :D 

:smile2:
La personne pour qui j'ai écris le premier sera là. Il n'est donc pas impossible que je préfère parler de fellation à des têtes qui n'en n'inspirent pas l'idée plutôt que de dire ce qu'elle m'inspire à une personne dont j'ai provoqué l'inimitié. ^^' Inimitié ne rime même pas avec intimité, quelle disgrâce. :D

  • Haha 1

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Oh tu sais les "sentiments hostiles" souvent sont provoqués parce qu'on tape là où ça parle justement ! :D 

Dans ton cas, je doute que cette inimitié soit irréconciliable. 

Tu sauras exercer ton ascendant sur les événements en cours, afin de forcer les circonstances dans ton sens et tu obtiendras une récompense rapide et remarquable à tes efforts ... parce que tes textes "déchirent" !!!! 

Aies confiance (et je ne dis pas ça avec la voix du serpent dans Moogli hein :D )

  • Merci 1

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
il y a 10 minutes, sera-angel a dit :

Oh tu sais les "sentiments hostiles" souvent sont provoqués parce qu'on tape là où ça parle justement ! :D 

Dans ton cas, je doute que cette inimitié soit irréconciliable. 

Tu sauras exercer ton ascendant sur les événements en cours, afin de forcer les circonstances dans ton sens et tu obtiendras une récompense rapide et remarquable à tes efforts ... parce que tes textes "déchirent" !!!! 

Aies confiance (et je ne dis pas ça avec la voix du serpent dans Moogli hein :D )

J'ai bien trop peu d'informations et bien trop de désirs pour pouvoir tirer la moindre conclusion quant à la possibilité d'apaiser l'ire et de reformer conciliabule.  :D
Le futur est un temps qui ne me sied guère, si je dois avoir confiance, ce sera sur le moment, pas maintenant. Maintenant c'est trop facile. :D

  • Like 1

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
Le 02/12/2019 à 09:34, Kégéruniku 8 a dit :

Eh bien, merci. ^^ J'aimerai bien savoir accueillir les compliments dans un sourire assuré de récolter ce qu'il a semé. Mais ce n'est pas le cas, alors point trop n'en faut, je risque de partir en sucette. :D

Tiens, je ne suis pas le seul ninja. :D
Par contre, si j'ai trouvé comment le dire moins vite, le rythme nonchalant, je n'y arrive pas. ^^' Ce texte, quand je le dis, je l'expulse. ^^

Si c’est comme ça que tu le sens, ou que ça correspond à un besoin. 

Le terme nonchalant était inapproprié, oui je sais des fois j’écris à la va que je te pousse. C’est plutôt un ton et un rythme calme, un ton désabusé. 

J’aime beaucoup ce texte, je ne peux pas dire lequel je préfère entre Marnie et celui-ci.,  il ne sont pas dans le même registre, mais j’ai un faible pour celui-là.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
Le 07/12/2019 à 21:55, Ines Presso a dit :

Si c’est comme ça que tu le sens, ou que ça correspond à un besoin. 

Le terme nonchalant était inapproprié, oui je sais des fois j’écris à la va que je te pousse. C’est plutôt un ton et un rythme calme, un ton désabusé. 

J’aime beaucoup ce texte, je ne peux pas dire lequel je préfère entre Marnie et celui-ci.,  il ne sont pas dans le même registre, mais j’ai un faible pour celui-là.

Ni l'un ni l'autre, c'est plus à cause du rythme que j'ai en tête quand je le lis, à cause de la façon dont j'entends la musique des mots. Mais à force de le répéter, je crois que je viens de trouver une façon de le dire qui correspond d'avantage à ce dont tu parles. En alternant moments rapides et moments posés. Maintenant, je pourrai le dire lors de la prochaine scène. ^^

Et bien, pour être honnête, moi je ne l'aime pas beaucoup celui là. :D Parce qu'il est vide, ce n'est qu'une figure de style. Je peux me l'approprier, bien sûr, au moins en partie ; mais ce n'est pas moi, pas que moi pour être plus précis. Quand je le lis, ça me rappelle une phrase que j'aimais dire en guise de présentations quand j'étais plus jeune: "Tout ce que j'écris n'est pas vrai, croyez moi sur parole." :D

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Ajouter un commentaire…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×