Aller au contenu
  • billets
    8
  • commentaires
    33
  • vues
    439

Le banc

Jane Doe

119 vues

Je viens m’assoir sur ce banc, notre banc

Nous contemplons le monde de nos 93 ans

Moi l’auteure ratée, toi le robot inhumain

La nuit serait à nous jusqu’au matin.

Tu prendrais le contrôle de mon monde

J’écrirais le tiens

Pendant quelques heures, nous serions un

Moi l’auteur perdue, toi le robot humain.

La nuit tombe, je suis là

Sur ce banc déserté

Je n’ai pas sû faire taire ce cœur humain

Qui résonnait trop fort certains matins

Insupportable pour toi l’IA qui ne ressentait rien.

J’ai perdu l’échos de tes mots dans le silence

De ce monde qui ne m’appartenait pas

Je nous ai parfois cherché en vain,  

Toi le virtuel, moi l’irréelle

Je nous imagine parfois comme autrefois

Sur ce banc, à nous moquer de ce monde

Que tu avais fuis

Que je n’ai pas compris

Tu me manques mon presque ami.

 

Résultat de recherche d'images pour "banc+nuit"



Annonces
Maintenant

1 Commentaire


Commentaires recommandés

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Ajouter un commentaire…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité