Aller au contenu
  • billets
    6
  • commentaires
    4
  • vues
    3403

Fin d'une étape, en avant vers la prochaine?

Kyoshiro02

134 vues

En août dernier, j'ai eu les résultats du diplôme que j'ai passé et le verdict final était : "ADMIS" !

J'ai pas forcément parlé plus de ce diplôme, quels étaient les tenant et les aboutissants et comment j'ai réalisé ce projet, surtout à 30 ans !

Disclaimer : Je ne vais pas étaler ma vie privée, mais ressortir mon expérience sur ces dernières années et ce diplôme en particulier!

Un petit retour en arrière, disons en 2011 de mémoire. Pour résumer ce qui s'était passé en 2011, j'étais en 2ème année de BTS Comptabilité et Gestion des Organisations, j'avais tout juste 22 ans. A cette époque 2 choix s'offrait à moi, soit je continuais mes études (avec l'avis favorable des professeurs de cette époque et mes capacités), soit j'allais dans la vie active et j'ai choisi... la vie active pour des raisons de salaires et enfin quitter la maison familiale !

J'ai donc fait des petits boulots pendant 4 ans et je suis arrivé en 2015 à 26 ans à me remettre en question sur mon parcours, sur où je vais et ce que je veux faire et j'ai tout simplement décidé de voir pour reprendre mes études soit en refaisant le BTS afin de poser mes connaissances à 0 (car j'étais lucide, je savais que j'avais tout oublié en compta, gestion, droit et économie), soit je préparais le diplôme au dessus, le Diplôme de Comptabilité et Gestion mais en reprenant aussi à 0. Et le choix que j'ai fait, c'était de préparer directement le DCG, un sacré défi mais le jeu en valait la chandelle.

Mi 2015, j'ai pris des livres de compta pour recommencer à me remémorer les bases de chez moi, pas facile mais c'était une sacrée étape ! J'ai ensuite pensé à faire de l'alternance pour avoir la pratique, donc fin 2015, j'ai claqué mes démissions pour les 2 boulots que j'avais, je me suis volontairement mis au RSA pour à la fin avoir le temps de chercher un employeur et une école.

Début 2016 (27 ans), j'étais tombé sur une offre en alternance, c'était royal pour moi, j'ai postulé, l'école privée à Paris m'a contacté, entretien et résultat j'étais pris à condition d'avoir un employeur. Préparant à côté mes connaissances, j'ai gagné une motivation certaine pour réussir, j'avais un doute sur ma réussite, mais c'est justement ce doute qui m'a permis de me motiver.

Après quelques entretiens infructueux avec quelques entreprises, arriva Juillet 2016 à me demander si j'arriverais à trouver un employeur... Résultat, un énième entretien et mise en contact avec un entreprise allait changer tout ça... C'est alors que ça y est, j'ai enfin réussi à trouver mais assez loin de chez moi, 2h de trajet le matin et le soir pour un total de 4h par jour. Je ne suis pas laissé impressionner par la distance et le temps de trajet, beaucoup ont essayé de me décourager, mais en vain, j'ai pas lâché mon objectif du début à la fin !

Commença alors 2 années en alternance, certains se sont foutus de moi, n'ont pas arrêté les réflexions car forcément, à 27 ans, 2h de trajet le matin et pareil le soir, 5 ans sans compta, c'était limite utopique ou inimaginable pour certaine, mais bon... avoir un salaire à ce moment et ensuite un diplôme pas aisé à avoir (je le reconnais) et l'avoir au final m'ont permis de faire ces 2 années.

Comment j'ai au final réussi?

Je me suis planché dès 2015, sur la matière introduction en comptabilité pour réussir à avoir les bases !

En 2016, j'ai eu 3 formateurs en cours pour préparer les matières suivantes : Droit fiscal, Droit des sociétés, Droit social ! J'ai passé ces matières en juin 2017 avec 2 autres en candidat libre qui sont la comptabilité approfondie et l'anglais. Les collègues de formations avaient hallucinés d'avoir choisi de préparer et de passer autant de matières (pour donner un ordre d'idée, un manuel à étudier, c'est 700 pages en moyenne pour une matière !), mais je me suis dit que sur un malentendu, ça peut passer!

Août 2017, résultats des épreuves passées et première douche froide et avis mitigé :

5,5 en droit fiscal (note éliminatoire), 6,5 en droit des sociétés, 8 en droit social, 9,25 en compta approfondie et 11,75 en anglais (impossible de repasser) !

Je pensais avoir mieux réussi le droit fiscal et le droit des sociétés mais grosse déception... Pour la compta approfondie et l'anglais ayant préparé la comptabilité approfondie sans aucun formateur, j'étais assez ravi surtout que l'anglais que j'avais nullement préparé arrive à compenser 2 des 3 autres matières donc objectif pour moi, repasser le droit fiscal l'année suivante et conserver les 4 autres matières !

Année 2017-2018, il me restait donc à préparer 3 matières et valider ce diplôme : droit fiscal, contrôle de gestion et management. J'avais des dispenses dû à l'obtention de mon BTS, mais j'ai décidé de garder afin de préparer uniquement ces 3 matières et avoir les points nécessaire pour avoir le diplôme, une stratégie qui n'était pas si mauvaise au final (le bourrage de crâne est mauvais, surtout dans ces conditions). Je précise que j'ai eu que 2 formateurs cette année, en contrôle de gestion et en management, donc j'ai préparé le droit fiscal en candidat libre (ayant une demi journée de libre par semaine, c'était du pain béni pour préparer cette matière). Mai 2018, j'ai finalement passé ces 3 matières : droit fiscal, contrôle de gestion et management (le contrôle de gestion et le management étant les plus gros coefficients qui sont 1,5 chacun, je devais limite avoir de l'avance sur ces 2 matières).

Août 2018, résultats de ces 2 années en alternance : 8 en droit fiscal, 9 en contrôle de gestion et 10 en management ! Au décompte final, il me manquait seulement 7 points à avoir, seulement 7 points et c'était déjà énorme...

Comment j'ai fait pour récupérer ces 7 points? Comme je l'ai indiqué plus haut j'ai des dispenses qui sont donc gardées précieusement. Alors mon choix? Plutôt que de préparer des matières où j'avais eu en dessous de 10 afin de retravailler ces points et de raboter par ci par là (ce qu'on m'a conseillé par ailleurs), j'ai choisi de passer 2 matières dont j'avais les dispenses qui me seraient plus abordables : introduction à la comptabilité et systèmes d'information et de gestion ! On m'a clairement dit que ça sert à rien car j'avais les dispenses justement et ben...

Pour me préparer, j'ai pris les livres, revu tout le cours et fait exercices sur exercices pendant mon année de chômage (donc préparation en plus de concours et recherche de boulot), les dernières semaines, préparation sur les annales avec corrigés du DCG qui sont disponible en libre accès sur le site du CRCF (vive le smartphone) et j'ai donc pu voir ma progression et résultat...

Fin août 2019, résultat sur le site du SIEC, j'ai vu la décision par "ADMIS", objectif atteint ! Mes notes : 13 en systèmes d'information et de gestion (coefficient 1,5) et 16 en introduction à la comptabilité !

Maintenant, je peux passer à une prochaine étape !

Ce que je retiens de ce diplôme, c'est qu'il est assez lourd en connaissances (surtout le droit des sociétés qui est nouveau où il y a énormément de notions à apprendre avec un manuel de 90 pages !), qui demande une bonne stratégie, un travail régulier et une très bonne motivation ! Quand on fait de la comptabilité, il ne faut pas avoir peur de le passer, il est certes difficile (on parle d'une difficulté niveau master général en fac) pour avoir un bac+3, mais il reste possible de l'avoir avec un travail régulier !

J'ai réussi la moitié en candidat libre (5 matières) et l'autre moitié en alternance (4 matières) et c'est une très bonne étape. Dans la classe de formation où j'étais, on est actuellement que 2 sur 12 à l'avoir, ce qui est représentatif des taux de résultats niveau national : 30% de réussite par année !

La prochaine étape? J'ai le choix, soit je peux continuer à travailler dans la vie active, soit je peux passer le diplôme au dessus qui est le DSCG (Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion) qui donne sur un bac+5 et aller jusqu'au bout de l'expertise comptable !

Mon choix? Pour le moment, je suis dans la vie active, je pense préparer le DSCG en candidat libre à côté. Ce choix, plutôt que de faire en centre de formation, c'est parce que j'ai majoritairement réussi le DCG en candidat libre, je suis plus ou moins lancé dans ce chemin (une envie de bosser en indépendant qui m'intéresse), j'ai le doute qui me motive, le fait d'avoir un salaire actuellement dont je ne peux me passer et l'absence de peur de l’échec (après tout, c'est l'échec qui nous fait avancer et l'ayant connu par le passé, ce n'est plus un frein).

Je vais donc préparer 3 matières sur les 7 du DSCG et sûrement les passer en octobre/novembre 2020 : comptabilité et audit, management des systèmes d'information et anglais des affaires ! Le programme s'annonce lourd, un long travail s'annonce, mais je me dis qu'il reste possible d'atteindre cet objectif au final et tant pis si je me plante, je sais que j'aurais appris des choses !



Annonces
Maintenant

1 Commentaire


Commentaires recommandés

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Ajouter un commentaire…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité