Aller au contenu
  • billets
    5
  • commentaires
    16
  • vues
    693

Équations différentielles et rétroaction

Fraction

822 vues

Équations différentielles et rétroaction

 

"Si notre cerveau était suffisamment simple pour que nous le comprenions, nous serions si simples d'esprit que nous ne le comprendrions pas." Lyall Watson

 

Voilà une expression paroxysmique de ce à quoi peut ressembler une équation différentielle.

Des équations différentielles, il y en a partout, dans tous les systèmes qui recèlent une rétroaction, c’est-à-dire où le sujet et son objet décrivent une circularité, ou pseudo-circularité, causale.

 

_ Prenons un exemple simple, la rétroaction exponentielle étant-étant :

La combustion génère de la chaleur, et la chaleur crée de la combustion.

Voilà une rétroaction basique au comportement exponentiel, bien qu’elle soit limitée par une capacité maximale : la quantité de combustible.

On retrouve ce même schéma dans la rétroaction fleurs-abeilles ou encore fruits-primates.

_ Deuxième exemple analogue, la symbiose contractuelle :

Les français achètent énormément de produits chinois, ce qui a pour effet d’industrialiser la Chine et de désindustrialiser la France.

Mais cette relation est contractuelle et bilatérale : la consommation française offre de la solvabilité à la Chine, ainsi, ils peuvent à leur tour importer, puis nous réindustrialiser.

Ainsi, par sa bilatéralité contractuelle, ce n’est pas la Chine mais le couple France-Chine qui, sur le long terme, répond d’un comportement exponentiel.

 

_ Passons maintenant à un comportement cyclique, la rétroaction étant-néant :

Pourquoi le Soleil n’explose-t-il pas, alors que c’est une bombe nucléaire ?

La rétroaction chaleur-combustion, ici plutôt chaleur-fusion, devrait également répondre à un comportement exponentiel.

La raison, c’est qu’en vérité, le Soleil explose en permanence, mais lorsqu’il explose, il se dilate, donc ses atomes d’hydrogène s’éloignent, ce qui raréfie leur probabilité de rencontre et donc la fusion.

Cette fusion raréfiée, le Soleil se refroidit puis se rétracte, alors la fusion redevient plus probable et il explose à nouveau, ainsi de suite…

Comme un cœur qui bat.

_ Deuxième exemple analogue :

Les lions mangent des gazelles, et ce faisant, ils peuvent ainsi survivre, se reproduire, et se multiplier.

Mais alors, il s’agit d’un comportement exponentiel, et pourquoi donc les lions ne finissent pas par décimer l’ensemble des gazelles ?

Et bien, parce que lorsque les gazelles se raréfient, la probabilité de rencontre entre un lion et une gazelle décroit, donc les gazelles survivent, se reproduisent, et se multiplient, ainsi de suite…

 

Maintenant que le principe est clair, j’aimerais attirer votre attention sur une propriété inédite de la rétroaction : la création.

Lorsque le peintre, le cinéaste, ou le programmeur, interagit avec son plastique, son matériau, il entre dans une circularité intemporelle : le futur (l’observation) peut agir sur le passé (l’action).

Il s’en suit un comportement extrapolatif de la création : je crois ce que je vois, mais je vois aussi ce que je crois.

Cette circularité extrapolative atemporelle c’est le principe même de la création.

Ainsi, le pathos de l’artiste ou le projet du programmeur extrapole une ébauche en création, comme l’embryon s’extrapole en fœtus.

Ce principe, c’est la magie de la vie.

Et votre vie, c’est l’extrapolation de votre pathos, initiée par un cogito circulaire : la conscience de la conscience, la conscience en tant que neurone qui extrapole une conscience en tant que média.

Le neurone et le média, le transcendant et le transcendé, font corps.

 

Cordialement, Fraction.



2 Commentaires


Commentaires recommandés

Je suis d'accord avec ce que t'as dit jusqu'à l'exemple des lions et des gazelles, à mon avis il y a trois raisons pour lesquelles les lions n'ont pas exterminé les gazelles :

1- Ils s'enfichent des croyances des gazelles, ils veulent les manger pas les convertir.

2- Ils n'ont pas inventé le capitalisme, si c'était le cas, les gazelles seront soit exterminées jusqu'à la dernière, soit vivront comme nos poules et nos dindes.

3- ils n'ont pas de frigo.

Pour le reste je relis et j'essaie encore de comprendre, avec toi c'est pas facile.

  • Haha 1

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
Le 10/04/2019 à 23:47, riad** a dit :

Je suis d'accord avec ce que t'as dit jusqu'à l'exemple des lions et des gazelles, à mon avis il y a trois raisons pour lesquelles les lions n'ont pas exterminé les gazelles :

1- Ils s'enfichent des croyances des gazelles, ils veulent les manger pas les convertir.

2- Ils n'ont pas inventé le capitalisme, si c'était le cas, les gazelles seront soit exterminées jusqu'à la dernière, soit vivront comme nos poules et nos dindes.

3- ils n'ont pas de frigo.

Pour le reste je relis et j'essaie encore de comprendre, avec toi c'est pas facile.

Bonjour,

Je fais de mon mieux pour être lisible, j'arrive même à parler de mathématiques sans utiliser de nombres.

Mais je ne parle pas du temps qu'il fait, j'essaye de partager des concepts qui se conjuguent au principe créateur.

PS : vous avez oublié de mentionner les lionnes boulimiques, qui n'arrivent plus à courir. :)

Cordialement, Fraction

  • Like 1
  • Haha 1

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Ajouter un commentaire…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité