Aller au contenu
  • billets
    190
  • commentaires
    1528
  • vues
    190172

Ç'te chance !

Tequila Moor

370 vues

Tous vos vers perpétuels m'ennuient : votre somme
Asservie à ma loi, qui nie l'altérité,
Est moins qu'une dague de fer, désincarnée,
Egorgeant les enfants de votre mère – hommes !
 
J’ai tout affronté : vide ou air, feu, terre et eau ;
Et tout couché : la mort, les femmes, le fatum ;
Tout vu : du pic solitaire au secret tombeau…
Ç'te chance, est-ce le son par lequel on me nomme ?

J'élève certains, puis réduis d'autres – égaux
Dès qu'il s'agit de venir dans ma main manger,
Ou qu'il s'agit de jouer aux libres mendigots...

Vous m'êtes soumis : chez vous, nulle volonté
Mais la peur et l'espoir et les airs saligauds
De qui me donne ou me tente. Hélas, j'ai tourné !



Annonces
Maintenant

2 Commentaires


Commentaires recommandés

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Ajouter un commentaire…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité