Aller au contenu
  • billets
    179
  • commentaires
    1 466
  • vues
    186 768

On avale

Tequila Moor

382 vues

D'aucuns s'estiment libres de par leur logique,
Leur pensée, leur raison... Pure ou relativisme ?
D'autres ne savent d'où provient leur hédonisme :
Emotions reptiliennes, sentiments limbiques.

Mais qui voici ? L'intelligence artificielle
Qui amène rumeur de la mort du bon sens
Ou du cerveau humain, lorsqu'on se dit  « je pense »
Et que ceci ne donne – hélas – rien de réel.

Tous ces vils trucs qu'on ose mettre sur YouPorn :
Norme morne de l'apprentissage profond,
Triste licorne de nos données, de nos fions,
Tout ce gai gaspi de nos paquets de pop corn.

Ovale, en aval, on avale.
C'est festival :
On n'a pas assez de valises
Pour faire bref, qu'on dévalise
Ou avalise.


Toutes croyances malignes – en fier progrès,
En chère science, en ces histoires malhabiles –
Qu'on invite en nos existences... Tous regrets
De ne pas être des machines, au babil

Automatique, à l'artificiel jugement...
D'aucuns veulent prochaine singularité :
L'exécrable événement, est-ce un excrément ?
D'autres veulent rester tranquilles, alités.

Las ! Quêter un refuge est fort compréhensible,
Pas plus mauvais calcul que lorgner vers la mort :
Tous deux aident à vivre ou gérer l'indicible,
Sans aider à trépasser – ironie du sort.

Ovale, en aval, on avale.
Ne surtout point voir qu'on dévale.
Dans l'intervalle,
Ces couleuvres rivales...
Vaut mieux qu'on les ravale.


Au passé : le soir, avec les soeurs et les frères,
Ça parlait, chantait, voulait le monde refaire.
Certains parmi ceux-ci, actuels dirigeants,
S'avérèrent avec ce monde intransigeants.

Au présent, relevons qu'existe ce beau choix,
Se débattre ou accepter. Rappel que l'on choie :
Hâter le court trajet avant notre épilogue ?
Forger nos faire-part en auto-nécrologues ?

Au futur, ne reste plus grand-chose : à savoir
Enfin porter l'inintelligence au pouvoir,
Dotée d'une personnalité juridique –
Moins personnalité qu'oracle algorithmique.

Ovale, en aval, on avale :
Preuve ? Ces quelques lignes, rimes digital,
Furent écrites par &2x-k@pital.


  • Like 2
   Alerter


5 Commentaires


Commentaires recommandés

Bouah, @Tequila Moor, t'es dur (avec toi même). Même si je suis d'accord que celui ci est très loin d'être mon préféré, tout n'est pas à jeter. ^^

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
Il y a 22 heures, Loopy a dit :

Bouah, @Tequila Moor, t'es dur (avec toi même). Même si je suis d'accord que celui ci est très loin d'être mon préféré, tout n'est pas à jeter. ^^

A jeter pas forcément, mais bancal, le cul entre plusieurs thématiques, chacune mal pensée, et inutilement pastiche d'une chanson connue, oui.  :ninja: Mais merci quand même !

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

« La vie ne se passe pas sur la terre, mais dans ma tête. La vie est dans ma tête et ma tête est dans la vie. Je suis englobante et englobée. Je suis l’avalée de l’avalé. 

Tout m’avale. Quand j’ai les yeux fermés, c’est par mon ventre que je suis avalée, c’est dans mon ventre que j’étouffe. Quand j’ai les yeux ouverts, c’est par ce que je vois que je suis avalée, c’est dans le ventre de ce que je vois que je suffoque. Je suis avalée par le fleuve trop grand, par le ciel trop haut, par les fleurs trop fragiles, par les papillons trop craintifs, par le visage trop beau de ma mère. Le visage de ma mère est beau pour rien. S’il était laid, il serait laid pour rien. Les visages, beaux ou laids, ne servent à rien. On regarde un visage, un papillon, une fleur, et ça nous travaille, puis ça nous irrite. Si on se laisse faire, ça nous désespère. Il ne devrait pas y avoir de visages, de papillons, de fleurs. Que j’aie les yeux ouverts ou fermés, je suis englobée : il n’y a plus assez d’air tout à coup, mon cœur se serre, la peur me saisit. 

L'Avalée des avalés -   Réjean Ducharme ^^

 

 

  • Like 1

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité