• billets
    161
  • commentaires
    1 340
  • vues
    161 289

Suie

Tequila Moor

697 vues

Suis les sens interdits
Suis ce que l'on te dit
Suis ce que montre un doigt
Suis le chaud ou le choix

Suis l'envers du décor
Suis le contre en accord
Suis l'odeur lycaon
Suis la sur le clayon

Suis de précieux conseils
Suis ceux de ton oreille
Suis si des fois en l'autre
Çui-ci trouve un apôtre


Quoi que ce soit
Caché en bas, fin fond du soi
Ce sera soie
Et moi-je ?
Suie


Suis aux confins du sombre
Suis là où meure l'ombre
Suis l'abus de bévues
Suis là d'où vient la vue

Suis l'haro sur les mots
Suis le frais ou le faux
Suis ta mort le sachant
Suis la chair ou le chant

Suis ton coeur en sa gangue
Suis le yeah ou le yang
Suis cette anthologie
Suicide ontologie


Qui que ce soit
Caché en bas, fin fond du soi
Ce sera soie
Et moi-je ?
Suie


2 personnes aiment ça


13 Commentaires


Invité Aldegonde

Posté(e)

Je ne risque plus grand chose de ce point de vue là :sleep:

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

On dit ça, et paf c'est la sortie de route. Un accident est si vite arrivé.

1 personne aime ça

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
il y a 4 minutes, Circeenne a dit :

J'ai pas compris, euh ! Tu m'expliques ?

L'idée principale : quoi/qui que tu suives, quoi/qui que tu sois, il y a de la soie au fond du soi, il y a de la suie au fond du moi. Le reste c'est pour meubler.

1 personne aime ça

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Il m'arrive d'être blonde ! (souvent d'ailleurs). Bon il y a du niveau ici...

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
il y a 1 minute, Circeenne a dit :

Il m'arrive d'être blonde ! (souvent d'ailleurs). Bon il y a du niveau ici...

Tu peux cesser d'accuser ta mélanine, il m'arrive d'être cryptique. :p Heu, ouais quand je suis pas trop fatigué alors...

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Ma mélanine est assez présente mais techniquement je suis auburn.  Je vais tenter quelques rimes pour te concurrencer. Histoire de...:p 

1 personne aime ça

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Mélancol’âme...

Je vagabonde ici quelquefois

Cherchant.. je ne sais pas... la soie… ?

Et au loin j’ai senti l’odeur de poésie

Perdue quelque part.. au milieu de la suie…

Merci...

2 personnes aiment ça

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
Citation

Merci @Etoile noire et bienvenue dans le coin

 

Le coin n’est pas un paradis

Les âmes se noient dans les limbes

Où est le monstrueux génie

Dont l’esprit se drape d’un nimbe ?

 

Il est caché entre les pages

Point n’arrive à le percevoir

Est-il le poète ou le mage

Ou est-ce le grand dragon noir ?

 

Les apparences sont trompeuses

Et les mystères bien cachés

Vos rimes restent accrocheuses

Tout comme les vers à vos pieds

 

Laissez nous donc voir votre chair

Je n’en saisis pas les morceaux

Car la mélodie a son air

Mais la poésie a ses maux...

1 personne aime ça

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
Le 14/10/2017 à 17:55, Etoile noire a dit :

 

Le coin n’est pas un paradis

Les âmes se noient dans les limbes

Où est le monstrueux génie

Dont l’esprit se drape d’un nimbe ?

 

Il est caché entre les pages

Point n’arrive à le percevoir

Est-il le poète ou le mage

Ou est-ce le grand dragon noir ?

 

Les apparences sont trompeuses

Et les mystères bien cachés

Vos rimes restent accrocheuses

Tout comme les vers à vos pieds

 

Laissez nous donc voir votre chair

Je n’en saisis pas les morceaux

Car la mélodie a son air

Mais la poésie a ses maux...

Elegante façon de dire que je ne suis ni monstre ni génie, merci. :sleep:

Vous voudriez y voir un peu plus chair, un peu plus clair peut-être, quand de mon côté mettre à bas le je est de mise : dans ces conditions, vous ne pourrez hélas visualiser que de la chair déshumanisée, ne s'incarnant qu'en pixels. Concernant les airs & mélodies, je botte mon auguste postérieur pour proposer rapidement ici quelques musiques voire chansons, mais me bats encore avec 2-3 soucis techniques. Quand ce n'est pas un baobab qui pousse dans ma paume, bien sûr...

Concernant les maux & poésies, que dire ? Si vous avez lu entièrement mon blog, ce qui démontrerait une certaine tendance au masochisme, vous devriez savoir qu'un des thèmes abordés est de ne pas savoir quoi faire de la réalité : en particulier, la réalité de ces trucs nommés personnalité, conscience, identité, intime. Ainsi les apparences sont ici pires que trompeuses : il n'y a sur ce blog aucune revendication de véracité et l'auteur n'est pas toujours narrateur, pas toujours personnage principal, pas toujours masculin.

Allons même plus loin : j'utilise le mot je, j'utilise un langage, j'utilise ma personnalité comme matière brute pour mes écrits (et vous aurez remarqué que "talent" n'est pas dans cette liste). Mais comme je, langage, personnalité ne me semblent aucunement réels, ne venez point me demander, gente dame, d'attester d'une quelconque réalité de mes écrits.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
Il y a 11 heures, Tequila Moor a dit :

Elegante façon de dire que je ne suis ni monstre ni génie, merci. :sleep:

Vous voudriez y voir un peu plus chair, un peu plus clair peut-être, quand de mon côté mettre à bas le je est de mise : dans ces conditions, vous ne pourrez hélas visualiser que de la chair déshumanisée, ne s'incarnant qu'en pixels. Concernant les airs & mélodies, je botte mon auguste postérieur pour proposer rapidement ici quelques musiques voire chansons, mais me bats encore avec 2-3 soucis techniques. Quand ce n'est pas un baobab qui pousse dans ma paume, bien sûr...

Concernant les maux & poésies, que dire ? Si vous avez lu entièrement mon blog, ce qui démontrerait une certaine tendance au masochisme, vous devriez savoir qu'un des thèmes abordés est de ne pas savoir quoi faire de la réalité : en particulier, la réalité de ces trucs nommés personnalité, conscience, identité, intime. Ainsi les apparences sont ici pires que trompeuses : il n'y a sur ce blog aucune revendication de véracité et l'auteur n'est pas toujours narrateur, pas toujours personnage principal, pas toujours masculin.

Allons même plus loin : j'utilise le mot je, j'utilise un langage, j'utilise ma personnalité comme matière brute pour mes écrits (et vous aurez remarqué que "talent" n'est pas dans cette liste). Mais comme je, langage, personnalité ne me semblent aucunement réels, ne venez point me demander, gente dame, d'attester d'une quelconque réalité de mes écrits.

Je ne suis pas meilleur, je suis pire...

Une entrée en matière bien présomptueuse qui ne pouvait que susciter l'appel de la lecture... un défi arrogant qui se devait de vous entrainer vers l'extrême. Et bien évidemment, moi, je ne pouvais que cliquer.

Dans ces quelques lignes j'ai découvert que vous étiez à la hauteur de vos prétentions, les mots sont impeccablement agencés, l'eurythmie est cadencée, le texte est bon, très bon. J'ai lu et relu, puis j'ai laissé infuser, les yeux fermés, pour respirer la vibration de mon âme. Malheureusement elle ne ressentait pas votre odeur la pauvre, seul mon esprit en saisissait l'essence. Je me suis dit "Ah, que ne pouvait-il y mettre un morceau de chair, que je puisse m'en repaître en ce lieu de famine qui point ne me sustente..." Amusée toutefois, et quelque peu séduite, j'ai griffonné ces quelques mots qui me venaient à l'esprit, pour le plaisir du jeu, pour taquiner le je.

La réalité est fluctuante, et dans le fond, elle importe peu. Les émotions nous rendent vivants, elles sont le sel de la poésie, à la fois jeu de mots et je des maux. Mais continuez, je finirai par vous trouver, quelque part, caché entre les lignes. N'oubliez cependant pas d'y incorporer des vapeurs d'alcool, que je puisse m'enivrer un peu. 

 

Ôtez toutefois ce baobab de votre main, pour être pire que meilleur il faudra encore de la sueur... et ma langue frémissante se languit d'en lécher les perles.

baobab.jpg

 

Modifié par Etoile noire
1 personne aime ça

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant