Aller au contenu
  • billets
    189
  • commentaires
    1511
  • vues
    189169

Pigments

Tequila Moor

340 vues

plus tard, Pluton : demeure inévitable
Dégoût rampant, sous le seuil se cache l'innommable

Ici, que reste-t'il à faire ?
Crier les vents, sabler la mer
Puis le départ austère

Là, se tenant devant
Veto de s'évider lévitant
Serrer le peu qu'il reste de dents

Dans un sourire diaphane
Sous la peau, l'ichor fane

Une fleur, flânant en ce fleuve
Noire et délicate, la veuve
d'Elie en sursis
Extase de la menthe
Esclave d'attente

Bonheur ressenti, las
L'anévrisme s'enivrera

Douleur en accessoire
Âmes et corps, à moire
Sacerdoce du soir

Ou, désir des extrêmes
Manifeste d'ébahissements bohèmes
ça, Narcisse aime

Le cœur terreux, une fois de trop
Se décolore illico
Trololo



Annonces
Maintenant

5 Commentaires


Commentaires recommandés

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Ajouter un commentaire…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité