• billets
    8
  • commentaires
    33
  • vues
    101 325

Labiales

Kégéruniku 8

326 vues

Moi ,  je sortais de boîte
Toi tu voulais qu’on te déboite.
L’estomac dans la chatte,
Putain, t’as faim comme un croate.
Je suis venu te parler
En état d’ébriété.
Allons dans ma propriété,
Parait que le bonheur y était.
Alors direction la voiture
Et moi je défais ma ceinture;
C’est pour ta sécurité,
Comme ça tu pourras t’accrocher.
Arrivés dans mon studio,
J’enlève le bas, t’enlèves le haut.
Putain ce que tu as l’air studieuse
Quand c’est ma bite que t’as sous les yeuz’.
Et direct je choppe tes eins’
Comme monseigneur je te les pince.
Pour toute la nuit je serai ton prince;
Tu peux mouiller, c’est moi qui rince.
Mais pour l’instant mets toi à genoux,
Je te caresserai le cou.
J’ai des capotes au saindoux
Parce qu’il en faut pour tous les goûts.
Et j’enlève mes chaussettes
Parce qu’avec je te ferai des couettes.
C’est plus pratique pour la levrette.
Je fais pas l’amour sans prise de tête.
Et je passe du coccyx à l’aine,
Missionnaire pour les vilaines,
J’aime ton côté rétro,
Je t’en parlerai dans le dos.
Et je m’enfonce si tu te penches,
Quand tu fais basculer mon manche,
Je me raccroche à  tes hanches,
Je te monte à cru comme un comanche.
Si tu t’étires, je me retire,
Je me retourne, je te retrouve.
Je suis Rome antique comme un satyre
Qui voudrait téter la louve.
Tu prends le dessus quand on coulisse,
Toi qui voulait monter sur scène.
Je jette une pièce sur ton pubis
Comme si t’étais une femme fontaine.
Tu veux trois vœux, astiques ma lampe!
En premier lieu, je crache du champ’.
Pour les deux autres reviens mon cœur;
Mauvais génie mais bon dealeur.
En attendant faisons une trêve,
Y a trop d’amour pour mes petits rêves.
Comme un toxico qui se sèvre
J’ai le cœur au bord des lèvres.


5 personnes aiment ça


6 Commentaires


En premier lieu, je crache du champ’

Ouais mais ça doit faire mal quand même...

1 personne aime ça

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
Il y a 11 heures, Tequila Moor a dit :

En premier lieu, je crache du champ’

Ouais mais ça doit faire mal quand même...

C'est ça l'abnégation, savoir endurer quelques pétillements incongrues pour étancher la soif des autres.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Et direct je choppe tes eins’
Comme monseigneur je te les pince.
Pour toute la nuit je serai ton prince;

 

Tu veux trois vœux, astiques ma lampe!
En premier lieu, je crache du champ’.

J'aime beaucoup ces punchlines, ça parle à mon ptit coeur fleur bleue :sleep:

 

Révélation

 

 

La dernière phrase, j'interprète à ma façon...

 

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
Il y a 12 heures, Marla a dit :

Et direct je choppe tes eins’
Comme monseigneur je te les pince.
Pour toute la nuit je serai ton prince;

 

Tu veux trois vœux, astiques ma lampe!
En premier lieu, je crache du champ’.

J'aime beaucoup ces punchlines, ça parle à mon ptit coeur fleur bleue :sleep:

 

  Révéler le contenu masqué

 

 

La dernière phrase, j'interprète à ma façon...

 

J'aime le romantisme, c'est pour ça que j'essaie de décrire fidèlement ce que j'ai sur le coeur, content que ça te plaise. ( à lire avec un accent de plombier sudiste, ça rend mieux.)

Et comment l'interprètes tu cette dernière phrase? ^^

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
Il y a 10 heures, Kégéruniku 8 a dit :

J'aime le romantisme, c'est pour ça que j'essaie de décrire fidèlement ce que j'ai sur le coeur, content que ça te plaise. ( à lire avec un accent de plombier sudiste, ça rend mieux.)

Et comment l'interprètes tu cette dernière phrase? ^^

Han, encore mieux, l'accent d'un cagole marseillais, là c'est la totale, je craque :wub: !

Non mais hier j'avais la tête dans le cul (enfin j'étais encore trop gaie quoi) je ne me souviens plus trop ce que j'ai interprété sur le coup... Mais sûrement un truc sexuel, j'ai l'alcool pétasse :sleep:

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
Il y a 13 heures, Marla a dit :

Han, encore mieux, l'accent d'un cagole marseillais, là c'est la totale, je craque :wub: !

Non mais hier j'avais la tête dans le cul (enfin j'étais encore trop gaie quoi) je ne me souviens plus trop ce que j'ai interprété sur le coup... Mais sûrement un truc sexuel, j'ai l'alcool pétasse :sleep:

Peuchère, si l'amour est une chanson je vais t'allumer le feu pour te déclarer ma femme. :give_rose:

L'alcool pétasse? En même temps, quand on a la tête dans le cul, on y pense forcément, au cul. Enfin, dommage je ne saurais pas comment tu interprète ce coeur aux bord des lèvres, tout ça parce que tu avais liqueur au bord des lèvres. :/

2 personnes aiment ça

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant