Aller au contenu
  • billets
    23
  • commentaires
    30
  • vues
    5 841

Possession


Quentin13

418 vues

Connaissez-vous cette fachêuse impression, cette terrible impression, celle d'être emprisonné ? C'est une impression comme nulle autre pareille. C'est une impression blessante, douloureuse, insupportable. C'est une impression que j'ai vécu à une vieille et sombre époque ; une époque où je pensais que tout était possible ; une époque où j'étais à l'acmé de ma naïveté. Cette sombre époque, où j'ai basculé, douceument, lentement, sûrement, a permit à cet être immatériel, invisible, réel, de s'immiscer dans mon corps, dans ma tête, dans mon esprit, et ce, jusqu'au plus profond inconscient de ma chair.

Cette possession restera gravée dans ma tête, telle une trace sur le corps marquée au fer rouge. Elle restera en moi, comme si une partie de l'esprit de la bête n'avait pas disparu. La nuit, il m'arrive de me balader dans mes rêves, et de rencontrer un homme - ou une femme - encapuchoné. Je ne voyais pas son visage, mais je pouvais sentir le vice, la dépravation, la luxure, la honte... A travers son accoutrement, je ressentais son aura ténébreuse, et je pouvais entendre ses pensées perverses. A travers ces rêves, je vois la souillure de mon âme ; à travers ces rêves, je vois les dégâts que, inconsciemment, involontairement, j'ai causé.

La Colère qui me submergeait, qui continu encore de me persécuter par moment, me hante à chaque instant. Ces pensées me torturent, m'abattent, me déchire l'âme. La Colère m'a prit ma pureté. Je suis désormais un être sans pitié, sans amour à donner, sans chaleur à recevoir. Je suis tombé bien bas, sans avoir encore rencontré la demeure de mon hôte. Mon âme est dévorée, mes sentiments, envolés ; mon humanité, morte.

3 Commentaires


Commentaires recommandés

Je me suis inspiré de la dernière scène de Harry Potter Et l'Ordre Du Phénix pour ce texte.

Après, le but de mes textes n'est certainement pas d'être joyeux. Je ne sais pas si tu as lu l'intégralité de mes textes, mais il y a aucun qui parle des fleurs, du bonheur ou de la vie en rose ^^ Quoi que, si j'y pense, quand j'essaie d'imager chacun de ces textes, je peux voir un filtre B&W avec une brise qui caresse les tiges et balaye le toit des maisons ^^

A vrai dire, j'ai pas une vie heureuse, mais elle n'est pas non plus malheureuse, je n'arrive seulement pas à puiser mes textes dans la chaleur et le bonheur.

Lien vers le commentaire

Oui, j'ai bien lu et j'ai bien remarqué. Moi, je n'ai rien contre, c'est une atmosphère. Il faut l'étoffer et c'est difficile parce que le romantisme et le décadentisme ont déjà bien épuisé le sujet. Bon courage !

Lien vers le commentaire
Invité
Ajouter un commentaire…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×