• billets
    155
  • commentaires
    1 273
  • vues
    154 073

Le Factice

Tequila Moor

37 vues

18-H-15
Le soleil a violé le ciel
Les nuages ont leurs menstrues
En partance, je bois seul
En terrasse, au Dernier Bar Avant la Fin du Monde

21-H-30
Il y a une fille au regard inaccessible, entouré de khôl
Ses habits ? Une espèce en voie d’extinction
Elle est la dernière note d'un air continuant à me parler de vous
Quand je découvre la danse du vide
Les pieds à Paris-Plages

02-H-45
Bruit, fureur, explosion de cris
Là où ce DJ passe, les corps ecstasyés trépassent
Je suis toujours vivant
Mais les journaux me rassurent, cela ne durera qu’un été

À l’envers, à l’Enfer
Traversant de mornes mortes frontières
Sans plus rien à déclarer

flou-H-flou
En sortant
Le Tambour est dans ma tête
Echapper aux casseurs qui passent
Puis prendre le pruneau perdu du flic

05-H-00
Paris : ses veilles, ses tires, ses travs…
Reste à vomir mon passé au sol
Ou l’écraser comme un cafard
A l’abri d’une borne Autolib’

Au creux de la vague, quand la marée se retire
Je ne peux me la jouer plus longtemps
Cette fin : rien d’autre qu’une naze plaisanterie

06-H-15
Le factice de la ville me donne envie d’un deuxième trou de balle




2 Commentaires


Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant