• billets
    169
  • commentaires
    1 433
  • vues
    173 693

De l’Utilité du Silence

Tequila Moor

66 vues

Matin désillusion
L’aube comme un saccage
Dégradation nocturne
Ombré, ton beau visage
Voudrait s’enfouir en mes bras
S’enfuir loin de ce que sabra
Ma bouche, d’ordinaire taciturne
Au présent, tu l'entends
Différemment

Nuit de confusion
L’heure, après la guerre des corps
Où l’on ramasse les petites morts
Dans ton monde intérieur
Se sont fracassées mes phrases
Ce fut – pour moi – anodin et rieur
Quand, d’intime, tu devins courtoise
Au passé, j’ai persisté
Surplus : on ne s’est plus entendu

Matin résolution
Cette aube en blanche page
Edification diurne
Tu fais vœu, sans ambages
D’user du silence comme arme
De m’en ré-enseigner le charme
Pour le futur de notre coturne
Je t’entendrai
Maintenant ou jamais

En cause ? Un trop-plein
Vrai ou faux, cristallin
Mise à sac de l’espace
Tu aurais préféré
Une haleine avinée
En lieu et place
De ces mots violence
Ce bris de silence


   Alerter


3 Commentaires


Commentaires recommandés

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant