• billets
    169
  • commentaires
    1 433
  • vues
    173 693

Goulamour

Tequila Moor

115 vues

C’est arrivé, au dernier jour : tu manquas me changer en sourd,
Vampirisant par ton discours mon chaud, mon cœur & mes mamours.
Transformation ! Ancien amant = âme damnée se lamentant.
Tu fis ça… Sadiquement… Lentement… Sûrement….

Invisible, un péché – ton dard – me décharna de mes égards.
J’en mourus à corps et à cris, flagellé hors mes rêveries.
Je plongeai dans un cauchemar, délice du Père Fouettard,
Tripes suintant en mélodie ; idem pour ma santé d’esprit.

M’as-tu tué une première fois ? Suçotant mon cerveau – goût l’amour –
Cru, sans cuisson, sans même à faire revenir.
M’as-tu tué une seconde fois ? Tu fus une belle goule – amour –
Puis, désolée, me demanda de revenir.


Oui ! Au-dehors du cimetière, tu m'appelas quand nécessaire,
Sentant un désir de sorcière en ton fantastique derrière.
Nous eûmes donc quelques coïts, sans plus aucun effet ensuite :
Etrange, une morte sue – bite – tandis qu’un vil vagin s’effrite.

Or j’en satisfaisais ma peau : tu étais, ma mie, un appeau.
Qu’aurais-tu pu faire en ce lit sinon la froide, à l’infini ?
Ma lumière dans ce caveau – vie – roide et dur tel un couteau :
Tu usas de moi comme ami avant que tout ne soit fini.

M’as-tu tué une première fois ? Sur tes lèvres ivres, goût l’amour,
Se formait un fantôme voulant – saoul – venir.
M’as-tu tué une seconde fois ? Je suis aussi une goule, amour,
Le temps viendra – où ton sang va s’en souvenir.


Tu as rencontré un vivant, en devint mordue, du dedans :
Ça sentait le prince charmant sur chacun de tes vêtements.
Tu m’avouas, pieuse confession, être en amour et dévotion :
Hélas ! Devant un tel aplomb, mon ouie se perdit pour de bon.

Rien pour me sauver de la haine. Rien pour que ton destin ne freine.
Ma vue vira au cramoisi, puis se leva mon bras moisi !
En vertu de la lune pleine, je jure que tu seras mienne :
Donc je dois t’écharper, chérie, que tu deviennes mon zombie.

Ne m’as-tu tué la première fois ? Ne m’as-tu tué la seconde fois ?
Voici venir ma dernière rime : te voici prisonnière en l’abîme,
Tu vas connaître d’horreur, le film…


  • Like 1
   Alerter


22 Commentaires


Commentaires recommandés

Un peu : c'est une traduction d'un vieux truc en anglais, du temps où je me croyais capable d'écrire dans la langue de Wilde. Je l'avais repris en français dernièrement, en gardant le contexte "horreur / second degré". Et la conversation avec Konvicted m'a incité à le finir.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Tiens, ton texte attire des gens bizarres.

Mis à part ça, tu faiblis, dis-moi! Aucun texte dans les deux dernières pages des nouveaux billets!

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Oui, j'ai d'ailleurs modifié le message de cette chère Lefervre pour rétablir l'exactitude de ses propos, même si je comprends parfaitement qu'elle ne voulait pas me dresser d'entrée de jeu une couronne... :blush:

J'ai constaté qu'il y avait de nouvelles têtes qui se lançait dans la rédaction de blogs très sérieux, mais bon, reste à savoir s'ils tiendront sur la longueur : je laisse donc un peu de place aux petits nouveaux, en attendant de revenir en force. :cool:

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Il est où le commentaire de Lefervre ? :( Non parce que je dois vous faire un aveu, quand je m'aventure sur vos blogs (Tequila, konvicted, Lili, Jedino) je ne lis plus que les commentaires :blush: Oui, je sais, c'est pas le but d'un blog mais les réactions et discussions de votre petite communauté sont devenues plus distrayantes que les billets eux-mêmes :blush:

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Une fois n'est pas coutume, je partage le constat amer de Jedino. On veut notre dose de Tequila !

Il est où le commentaire de Lefervre ? :( Non parce que je dois vous faire un aveu, quand je m'aventure sur vos blogs (Tequila, konvicted, Lili, Jedino) je ne lis plus que les commentaires :blush: Oui, je sais, c'est pas le but d'un blog mais les réactions et discussions de votre petite communauté sont devenues plus distrayantes que les billets eux-mêmes :blush:

Si c'est comme ça, je boycotte ton blog désormais. sleep8ge.gif

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Pour faire ma chieuse rester au coeur du sujet, Tequila, "à corps et à cris" n'existe pas. Cela s'écrit "à cor et à cri", locution adverbiale où cor est cor de chasse et non corps. Je précise pour les rois de l'élision (ça peut aider) - suivez mon regard - parce qu'ici, bon, tel quel ça peut passer pour une licence poétique.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Boycotte de Théia! C'est noté :sleep:

konvicted : nous tombons trop d'accord, ces derniers temps. Cela ne peut plus durer.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Pour faire ma chieuse rester au coeur du sujet, Tequila, "à corps et à cris" n'existe pas. Cela s'écrit "à cor et à cri", locution adverbiale où cor est cor de chasse et non corps. Je précise pour les rois de l'élision (ça peut aider) - suivez mon regard - parce qu'ici, bon, tel quel ça peut passer pour une licence poétique.

Pff, ce tacle envers ma personne est totalement injustifié. J'en conclue qu'il est destiné à nourrir la curiosité perverse de cette traîtresse de Théia. Priez Dieu de ne pas exister, sans quoi vous rôtirez toutes deux en enfer. sleep8ge.gif

Grâces soient rendues à la liaison, "à corps et à cris" sonne mieux que "à cor et à cris". Je donne donc raison à Tequila qui a de toute façon l'habitude de ne pas se gêner pour commettre quelques écarts au bon français.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

"à cor et à cri". Un seul cor et un seul cri, konvicted. Fais pas ta victime, ton blog cultissime est largement en tête (grâce à moi entre autres sleep8ge.gif).

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Ça tombe bien parce qu'il paraît que je la drague. Tu as raté ta vocation, Jedino, tu devrais te faire entremetteur.

konvicted : nous tombons trop d'accord, ces derniers temps. Cela ne peut plus durer.

Oui, tu as raison.

Eh, merde !

"à cor et à cri". Un seul cor et un seul cri, konvicted. Fais pas ta victime, ton blog cultissime est largement en tête (grâce à moi entre autres sleep8ge.gif).

Bien rattrapé, il s'en fallait de peu pour que je te rajoute à la liste des blogs que Jedino et moi boycottons. :|

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Toi, draguer? Haha! Bien naïf est celui qui irait le penser!

Oui, tu as raison.

Eh, merde !

Bien sûr que j'ai raison, tiens!

Bien rattrapé, il s'en fallait de peu pour que je te rajoute à la liste des blogs que Jedino et moi boycottons. mellow9wl.gif

Evite le "nous". Tequila irait penser que nous sommes des amis très proches, sinon. Il a l'esprit tordu, tu sais.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

*Penser à ouvrir un blog pour qu'il soit boycotté*

*Penser à l'intituler "à corps et à cris" parce que c'est une p***** de bonne idée*

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Bon, je vous laisse tranquilles quelques jours, et ça devient la ménagerie en délire, ici. :o°

Rhalala, vous voulez votre dose de Téquila ? Bande d'alcooliques ! Hic !

J'ai remis une bouteille au frais, j'espère que vous en serez content(e)s.

:drinks:

*Penser à l'intituler "à corps et à cris" parce que c'est une p***** de bonne idée*

Et ouais, je sais. :blush:

Et dans le contexte (du texte) mourir puis devenir mort-vivant, je trouve pas mal que ça se fasse : à corps, à cris, tout ça...

Sinon, personne pour me faire remarquer que "morte sue - bite" devrait s'écrire "mort sue - bite", donc que ça ne voudrait plus rien dire ? :smile2:

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant