• billets
    155
  • commentaires
    1 273
  • vues
    154 012

Lady Epidémie

Tequila Moor

37 vues

Drapée de silence, elle entra dans nos contrées : nul n'était à l'abri, nul ne put s'en cacher.

Son port était royal, ses baisers trop parfaits : vierge inhumaine, tête bicéphale.

Elle désignait…

Ceux qui devaient la suivre étaient alors perdus :

Jeunesse et vieillesse entraînées dans l'inconnu,

Dans un abîme de peur, de sueur, de sang.

On sentait sa venue, simple question de temps.

Là, on guerroie mais elle gagne ces batailles :

Seuls ses dévots peuvent survivre aux funérailles.

La mort les accompagne, ne les frappe pas :

Portant leur lourd fardeau, avançant pas à pas.

Ainsi vêtus de blanc, sans fanfare ou pleureuse,

Pour enfouir le tribut de cette dévoreuse

En une terre stérile. Mouches sur cible ?

Semblant si fragiles, en cette ambiance horrible

Où leur abnégation ressemble à de la chance.

Si pauvres en sentiment ; riches en souffrance.

J'ai refusé d'être l'un de ces survivants :

Lâcheté me coûtant la vie dès à présent.

J'aime à me rappeler, seul sur mon lit de mort,

Qu'un jour j'ai pu sourire : l’âme espère encore

Voir la clarté du soir lors d'un prochain automne.

Je sombre en l'état d'une symphonie aphone –

Criante de douleur : légère est ma raison,

Mon esprit s'engourdit – mon corps est ma prison.

Non encore au coeur de la phase terminale : sûr ! Si je survis, serai dévot idéal.

Je fais le vœu pieux de m'éveiller au matin, ma plus longue nuit commence…

En verrais-je le lendemain ?

 

Note : texte inspiré par le roman "La Peste" de Camus


1 personne aime ça


4 Commentaires


Si je survis, serais dévot idéal.

Hop hop hop, tu n'as pas le droit de faire cette faute. sleep8ge.gif

Pourquoi cette forme particulière ? smiley_ohwell.gif

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

C'est l'arroseur arrosé, là, arrêtez :D

Mais sinon, c'est vrai que la forme est... Curieuse.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Sauf que j'accepte que l'on me corrige, Jedino, quand je fais des fautes... :p Donc voilà, corrigées : merci !

Quant à la forme : envie de changer de la disposition habituelle, puis il s'agit des paroles remaniées d'une chanson, mais sans véritable refrain, donc il y a un découpage couplet-refrain forcé. Voili-voilà. :)

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant