Aller au contenu

Don Juan

  • billets
    7
  • commentaires
    20
  • vues
    101

À propos de ce blog

Je dépose ici des extraits de conversation, parfois réalistes, parfois suréalistes, ce sont des conversations saisies au vol, pas volées au saisissement.

Billets dans ce blog

 

Comprendre

Plus l’homme s’est trouvé dans la nécessité de satisfaire cette pulsion physiologique, appelée : « le besoin de comprendre », plus il a dû construire de reflets en lui afin d’instaurer l’illusion de multiples relations. Le mensonge est ce qui, par nature, s’est construit dans la relation secrète de ces multiples en nous. Et c’est bien une des conditions extrêmement fortes, qui font que le monde reste tel qu’il est, que nous n’avons pas intégré cette dimension là, dans la transmission aux en

Don Juan

Don Juan

 

Cours Forrest, cours !

Quand on observe la nature ; on est tenté de croire ou de ne voir que sélection, comme la course des spermatozoïdes tout semble une immense compétition, et qu’il faut donc mettre en valeur ceux qui ont gagné la course, investir dans ceux qui ont les meilleures dispositions. Et donc qu’il faut construire des valeurs morales au service de cette vision du monde. Ce n’est pas vrai du tout. La vie se construit, se modifie, change de direction, se réinvente à partir de toutes les informations rec

Don Juan

Don Juan

 

Un monde réel

L’essentiel est invisible pour les yeux, disait-il. Alors j’ai fermé les yeux, pour tenter de voir cet essentiel. Il est vrai que lorsqu’on perd un sens pendant un temps relativement long, quelque chose en nous, de nouveau, s’installe. Tout me semblait beau, à sa juste place, lorsque je regardais avec les yeux. Mais lorsque je les fermais, cette beauté avait perdu de sa splendeur, de son merveilleux, le monde m’apparaissait cruel, et la cruauté du monde était dans le fait qu’

Don Juan

Don Juan

 

Femme (2)

Femme libère-toi, libère-toi, des hommes, de tous les hommes même ceux (surtout) qui disent t’aimer. Libère-toi de ton père, libère-toi de tes frères, et si tes sœurs veulent remplacer tes frères, libère-toi de tes sœurs.      

Don Juan

Don Juan

 

Femme

Femme, où sont tes chaînes ? De quel acier sont-elles forgées ? Sont-elles fondues dans ton utérus ? Sont-elles désirées par tes ovaires ? Sont-elles formées par ton besoin d’affection ? Tu veux l’égalité ? Tu n’obtiendras que celle des droits alors il te faut apprendre à manier la hache et l’épée, et là encore il faudra doubler de ruse pour compenser le manque de muscles. Soit égale à toi-même.    

Don Juan

Don Juan

 

Histoire du rêveur, ou trouble autistique peut-être…

La forme de l’objet se produit en celui qui « vit » avec l’objet, par les mêmes réseaux de lignes matricielles qui forment l’observateur ou l’utilisateur, l’apparence n’est pas attachée à l’objet mais à l’œil ou au doigt (donc son cerveau, lorsqu’il y en a un) de celui qui interagit avec lui. L’observation n’est pas en cause, seulement la matière. Un œil de chien n’est pas configuré de la même manière qu’un œil humain, donc les lignes matricielles dans l’œil du chien ne sont pas

Don Juan

Don Juan

 

La croisière s’amuse.

Il y a des bruits contre la coque du navire, à l’extérieur, mais cela, nous y sommes habitués, ces bruits nous paraissent normaux, ce sont les bruits de la nature, des grandes masses d’eau et du vent qui se ruent sur les parois du système. Il y a des bruits aussi à l’intérieur, du côté des humains. Des bruits qui montent du plus bas du navire, avec la sueur et l’odeur de ranci, tout cela monte des cales, là où les travailleurs aux mains noircies par la graisse et le cambouis, là où se tienn

Don Juan

Don Juan

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité