Aller au contenu

  • (182 Pages)
  • « Première
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • Dernière »

Note : - - - - - L'Ukraine envahie par la Russie disons le clairement

01 mars 2014 - 23:33 #81

0

Voir le messagelycan77, le 01 mars 2014 - 23:22, dit :

Les sans-couilles et sans-honneur du bon peuple de France, engoncés dans leur petit confort pèpère, réclament "qu'on laisse les syriens se démerder avec leurs problèmes. "Surtout que ya Poutine qui menace !!!"


Mais tais-toi donc... Quelque soit le camp dans lequel on se place, je crois qu'on sait tous que si guerre il y avait, ça n'est pas toi qui irait la faire.

Ce message a été modifié par Savonarol - 01 mars 2014 - 23:33.

L'utilisateur est hors-ligne Savonarol
Digresseur, 37 ans


À l'Instant

01 mars 2014 - 23:34 #82

0
En effet, en général on ne fait pas le salut nazi en souriant...

L'utilisateur est hors-ligne Surimuchan
Epouse de N'Emasik :D , 23 ans


01 mars 2014 - 23:37 #83

0

Voir le messageZelig, le 01 mars 2014 - 21:54, dit :

Si on suit la logique des militants fachos qui défendent Poutine, pourquoi est-ce la France ne viendrait pas déclarer la guerre à la Belgique et à la Suisse pour récupérer la Wallonie et Genève? Pourquoi est-ce que l'Allemagne ne viendrait pas non plus exiger un nouvel Anschluss avec l'Autriche?





Faudrait déjà qu'Hollande puisse récupérer les français , c'est pas gagné Image IPB

Ce message a été modifié par saint thomas - 01 mars 2014 - 23:38.

L'utilisateur est hors-ligne saint thomas
Forumeur alchimiste


01 mars 2014 - 23:39 #84

0

Voir le messageZelig, le 01 mars 2014 - 21:35, dit :

Comme l'écrit un ami russe:

"Факт остается фактом: фюрер пошел по судетскому сценарию. "

En gros, Poutine est en train, avec la Crimée, d'inventer un scénario identique au cas des Sudètes en 1938. Il a échoué a créer une vraie manifestation à Kharkiv, la population locale ne le supportant pas assez, alors il trouve un autre prétexte un peu plus loin.
D'abord ce sera la Crimée, et quelques temps plus tard l'occupation de Kiev.

Exactement comme Hitler. La similitude est confondante.

Le mouvement pan-russe dont Poutine se réclame à présent découle directement de l'idéologie "eurasiste" inventée par le militant d'extrême droite Alexandre Douguine, si vous ne le connaissez pas encore.
Et la connexion entre cette extrême droite russe actuellement au pouvoir à Moscou et nos propres extrême droite en France et en Europe est très intéressante, Poutine devenant l'une des icônes de référence des militants du FN. Ce qui est d'ailleurs démontré par la prose qu'on lit ici même sur ForumFr.


Image IPB

Trop de caricature tue la caricature.
Lorsque le contre-pouvoir d'un état qu'on veut flanquer par terre est islamiste (genre en Libye, "ça va") quand il est nazi (comme en Ukraine )"ça va" .
En fait, est nazi (ou d'extrême-droite) celui contre qui BHL décide de faire la guerre ?

L'utilisateur est hors-ligne Savonarol
Digresseur, 37 ans


01 mars 2014 - 23:46 #85

0
En l'occurrence, je ne faisais que commenter et relayer non la parole de BHL, mais celle d'un prof de fac russe de Moscou que je connais et qui s'intéresse justement à la géopolitique et à la diplomatie internationale. C'est lui qui fait la métaphore et qui compare l'attaque en Crimée à celle des nazis dans le Sudetenland. Et c'est vrai que les justificatifs employés y ressemblent beaucoup puisque à terme, il est bien question de la vassalisation et d'un probable processus d'annexion de l'Ukraine toute entière (avec la Biélorussie).


Cette parole circule comme une traînée de poudre au sein des mêmes réseaux sociaux russes, les citoyens russes étant avides d'un autre son de cloche que la propagande grossièrement nationaliste martelée par Poutine sur toutes les télés.

L'utilisateur est hors-ligne Zelig
Forumeur alchimiste


01 mars 2014 - 23:47 #86

0

Voir le messageFuel4Life, le 01 mars 2014 - 20:59, dit :

Et si la Russie va au bout (ce qui semble être le cas) vu le déploiement de l'armée. Les Etats-Unis vont-ils intervenir ? Et la France ?


Je ne pense pas que la Russie veuille intervenir militairement , la pop de l'est est pro russe
Poutine montre ses muscles aux US , tu vois bien que c'est un duel US contre Russie , l'UE est un peu dépassé sur ce coup là

L'utilisateur est hors-ligne saint thomas
Forumeur alchimiste


01 mars 2014 - 23:49 #87

0
Non, c'est un duel entre un peuple qui cherche à établir une vraie démocratie inspirée de ce qu'elle voit à l'ouest, et un dictateur-milliardaire ayant une vision toute personnelle de la façon dont le pouvoir doit être imposé au sein de son Empire.

Ce message a été modifié par Zelig - 02 mars 2014 - 00:07.

L'utilisateur est hors-ligne Zelig
Forumeur alchimiste


01 mars 2014 - 23:50 #88

0

Voir le messageZelig, le 01 mars 2014 - 23:46, dit :

En l'occurrence, je ne faisais que commenter et relayer non la parole de BHL, mais celle d'un prof de fac russe de Moscou que je connais et qui s'intéresse justement à la géopolitique et à la diplomatie internationale. C'est lui qui fait la métaphore et qui compare l'attaque en Crimée à celle des nazis dans le Sudetenland. Et c'est vrai que les justificatifs employés y ressemblent beaucoup puisque à terme, il est bien question de la vassalisation et d'un probable processus d'annexion de l'Ukraine toute entière (avec la Biélorussie).


Cette parole circule comme une traînée de poudre au sein des mêmes réseaux sociaux russes, les citoyens russes étant avides d'un autre son de cloche que la propagande grossièrement nationaliste martelée par Poutine sur toutes les télés.


Heu, moi un prof de fac qui fait des comparaisons pareilles, je quitte la salle
Je préfère les bons profs qui savent analyser les choses et pas les caricaturistes

L'utilisateur est hors-ligne saint thomas
Forumeur alchimiste


01 mars 2014 - 23:51 #89

0

Voir le messageZelig, le 01 mars 2014 - 23:46, dit :

En l'occurrence, je ne faisais que commenter et relayer non la parole de BHL, mais celle d'un prof de fac russe de Moscou que je connais et qui s'intéresse justement à la géopolitique et à la diplomatie internationale. C'est lui qui fait la métaphore et qui compare l'attaque en Crimée à celle des nazis dans le Sudetenland. Et c'est vrai que les justificatifs employés y ressemblent beaucoup puisque à terme, il est bien question de la vassalisation et d'un probable processus d'annexion de l'Ukraine toute entière (avec la Biélorussie).


Cette parole circule comme une traînée de poudre au sein des mêmes réseaux sociaux russes, les citoyens russes étant avides d'un autre son de cloche que la propagande grossièrement nationaliste martelée par Poutine sur toutes les télés.


Les gens en général sont avides des comparaisons avec Hitler qu'on sort et éparpille à la moindre occasion au point d'oublier ce qu'était Hitler.
Pas sûr que ça les serve.

L'utilisateur est hors-ligne Savonarol
Digresseur, 37 ans


01 mars 2014 - 23:52 #90

0

Voir le messagesaint thomas, le 01 mars 2014 - 23:50, dit :

Heu, moi un prof de fac qui fait des comparaisons pareilles, je quitte la salle
Je préfère les bons profs qui savent analyser les choses et pas les caricaturistes


Ce n'est pas une caricature, hélas. C'est même assez pertinent.

Quelle différence de fond y a t-il selon toi entre les arguments employés par Hitler pour annexer le Sudetenland et ceux de Poutine pour annexer la Crimée?

Vas-y, je t'écoute.



L'utilisateur est hors-ligne Zelig
Forumeur alchimiste



  • (182 Pages)
  • « Première
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • Dernière »