Aller au contenu

  • (2 Pages)
  • 1
  • 2


Note : - - - - - Pour connaitre les autres, faut-il se connaitre soi-même ?

08 mars 2012 - 12:47 #1

0
Bonjour à tous, grands penseurs devant l'internet,

Ce matin, j'ai croisé un parfait inconnu qui me posa cette question fort intéressante à laquelle je n'ai point trouvé réponse. Peut être vos avis et éclairages m'aideront à comprendre ce bien curieux personnage.

Voici ce qu'il me demanda,

Connaissons nous jamais les autres ?
Se connait-on soit même déjà pour commencer ?


A vos claviers

:)

L'utilisateur est hors-ligne Fuel4Life
Forumeur alchimiste


À l'Instant

08 mars 2012 - 12:50 #2

0
des fois on connais mieux ces proches que soit même , comme nos proches nous connaissent mieux que eux même :)

Ce message a été modifié par sfc - 08 mars 2012 - 12:50.

ex_sfc*


08 mars 2012 - 13:01 #3

0
Le souci premier serait de savoir ce qu'est connaître quelqu'un...

L'utilisateur est hors-ligne Jedino
Jedi pas oui, jedi pas no, 23 ans


08 mars 2012 - 13:13 #4

0
effectivement c'est une bonne question.

a partir de quoi peut-on penser qu'on connait quelqu'un ?

L'utilisateur est hors-ligne Fuel4Life
Forumeur alchimiste


08 mars 2012 - 13:23 #5

0
Je crois qu'on ne peut pas connaitre complètement quelqu'un, mais quelques facettes oui.

Par exemple :

Physiquement : A force de côtoyer cette personne, on peut connaitre certaines mimiques, gestes qui définiront son humeur, ses sentiments.
Mentalement : On peut connaitre assez d'elle pour savoir comment appréhender certains sujets, certaines actions.

Mais le "connaitre" comme on sait que la couleur jaune est jaune et ne sera jamais une chaise (Oui, l'exemple peut paraitre étrange), cela me semble impossible sachant que l'homme peut être très versatile...

Ce message a été modifié par Cuillere - 08 mars 2012 - 13:24.

L'utilisateur est hors-ligne Cuillere
Forumeur en herbe, 103 ans


08 mars 2012 - 13:37 #6

0
Bonjour,

Il est fort difficile de se connaitre soi meme, vu que l'évolution est de tous les jours et que meme on pourrait se surprendre à ces propres réactions.
Et de savoir si on connait autrui, alors là, de même situation, vu que la personne ne désire en perdre le contrôle et se cache par différentes facettes quelle seule peut en être maitre.

Mais paradoxalement, je dirais aussi que oui, vu que l'on sait qui on est et ce que l'on vaut mais faut-il pour cela se remettre en cause pour mieux en accepter de sa personne et ne pas etre trop dure avec soi-même.

L'utilisateur est hors-ligne Amazones
...... Phoenix ..... Une cendre déterminée, 44 ans


08 mars 2012 - 13:42 #7

1
Il faut parfois accepter de se voir a travers le regard des autres , pour se comprendre , notre propre jugement est souvent bien plus sévère que la réalité .
On ne se connait jamais totalement ou nous ne connaitront jamais quelqu'un ,
c'est une découverte de chaque instant .

ex_Lefleys*


08 mars 2012 - 14:09 #8

0
;) que de bons mots :blush:

L'utilisateur est hors-ligne Amazones
...... Phoenix ..... Une cendre déterminée, 44 ans


08 mars 2012 - 14:33 #9

0
La quête de soi est sans doute la plus difficile... Mais je ne sais pas s'il faut vraiment établir un ordre où il faudrait d'abord se connaitre soi même avant de connaitre l'autre. Et surtout, de quelle connaissance parlons nous?

Se connaitre en superficie est aisé, on sait ce qu'on aime, ce qu'on aime pas, ce qu'on veut, ce qu'on ne veut pas... Ainsi il est un peu moins aisé de connaitre l'autre en superficie mais c'est toujours accessible... ce qu'il aime, ce qu'il n'aime pas etc... Pour établir une relation superficielle et pourquoi pas cordial c'est largement suffisant. Et pour peu qu'on ai l'impression que ce superficiel est profond alors ça peut être le grand amour.

L'utilisateur est hors-ligne Crabe_fantome
Forumeur alchimiste, 35 ans


08 mars 2012 - 14:41 #10

-1
l'extrême : la roulette russe... une seule balle dans le barillet, et on fait tourner comme ça au sein du cercle des amis...
faut-il se connaître avant cela, ou bien...
la société est un diamant, chaque être en représente une de ses connotations, je pense que l'on peut se contenter de préjugés... non ?

ex_morphee_*


08 mars 2012 - 15:54 #11

0
etant donne que j'associe la connaissance au controle, je considere que pour se connaitre ou connaitre les autres il faut pouvoir se controler et les controler.

c'est l'idee que je me fait.
ma reponse est donc que OUI on peut aussi bien se connaitre que connaitre les autres.
:)

L'utilisateur est hors-ligne femzi   Membre+
débatteur invétéré, 29 ans


08 mars 2012 - 16:29 #12

0



Sur quoi se base-t-on en général pour déterminer nos qualités ou nos défauts.

On se forge avec le témoignage des autres(parents, amis, collègues etc), sans eux il est impossible de se connaitre soi-même.


Imaginez-vous vivre seul dans un monde (sans personne d'autre, sans décore, le vide), le besoin de se connaître devient inutile, voire futil, donc le besoin de se connaître et de connaître le monde (les autres) passe par la vie en société.

Il n'y a pas de critère établit par la société pour connaître les autres, nous voulons savoir des autres, ce que nous savons de nous-même.

Pour ainsi dire c'est un point de vue qui change selon les individus, donc plusieurs réponses possibles.

L'utilisateur est hors-ligne AFRICANA
Forumeur inspiré


08 mars 2012 - 16:33 #13

0
Mais dans ce cas, si nous nous leurrons sur qui nous sommes, notre connaissance des autres n'en est-elle pas faussée ?

L'utilisateur est hors-ligne Fuel4Life
Forumeur alchimiste


08 mars 2012 - 16:51 #14

0

Citation

Citation sujet

Peut être parce qu'il ne faut pas parler aux inconnus, et qu'il a voulu révéler cette aspect absurde puisque l'on ne se parlerait pas (alors que notre réflexion intérieure est parfois verbale comme ci on parlait à soi) si l'on reste, dans la totalité et la précision, inconnu pour soi même.

Ce message a été modifié par Boutetractyxreqs - 08 mars 2012 - 16:53.

L'utilisateur est hors-ligne Boutetractyxreqs
Forumeur alchimiste


08 mars 2012 - 16:51 #15

0
C'est la raison pour laquelle que l'adjectif "Naïf ou Naïve" existe, c'est ce besoin de nous connaître qui nous pousse à vivre en société, l'étape de l'enfance et la relation avec les parents deviennent primordiales dans la construction de soi.

Se poser cette question revient à se poser la question de l'oeuf ou la poule, mais moi je préfère me poser la question : qui est la première la mort ou la vie, comme le dit le proverbe "apprends des autres et tu apprendras sur toi-même".

L'utilisateur est hors-ligne AFRICANA
Forumeur inspiré


08 mars 2012 - 21:52 #16

0
on ne connait jamais personnes par coeur :
parce que nous ne savons pas ce qu'il ce passe au plus profond de leur etre
et on ne se connais pa soi-méme :
kar nous n 'allons pas forcément puiser dans notre etre profond
pourkoi je dis cela :
temps que l 'on ne se connait pas soi-méme on ne peut pas connaitre l'otre



L'utilisateur est hors-ligne chelsea83
Forumeur accro


08 mars 2012 - 21:57 #17

1
"Connais-toi toi même et tu seras un homme mon fils"

L'utilisateur est hors-ligne Bran ruz
Artisan écriveur , 48 ans


08 mars 2012 - 22:03 #18

0
Bonsoir Bran :)

L'utilisateur est hors-ligne Fuel4Life
Forumeur alchimiste


08 mars 2012 - 22:06 #19

1
Salut fille,

Se connaître va de pair avec le fait de connaître les autres.

Ma recette : ne jamais se mentir à soit-même.
C'est une perte de temps terrible.


Etre lucide avec soit-même, indulgent avec autrui, et se moquer des cons. C'est une partie de ma philosophie de vie.

Et pour connaître les autres : observez le discours muet des attitudes...Cela vous en apprend beaucoup...:bo:

Ce message a été modifié par Bran ruz - 08 mars 2012 - 22:07.

L'utilisateur est hors-ligne Bran ruz
Artisan écriveur , 48 ans


08 mars 2012 - 22:11 #20

0
Oui mais comment être sûr que l'interprétation que l'on fait du pourquoi des attitudes ou des actes est la bonne ?

L'utilisateur est hors-ligne Fuel4Life
Forumeur alchimiste


08 mars 2012 - 22:19 #21

0
Ma réponse serait à la fois oui et non (et pourtant je ne suis pas normande!)

Il est nécessaire de se connaitre pour connaitre les autres, leurs réactions, les analyser,...

D'un autre côté, il est difficile de ne considérer les autres qu'à partir de ce qu'on connait de soi. On a souvent une vision idéalisée ou biaisée des autres (ou de soi).

C'est comme notre voix par exemple: vu qu'on l'entend "de l'intérieur", on est toujours étonné quand on en écoute un enregistrement, alors que les voix des autres passent très bien.
Et bien il me semble que c'est la même chose sur beaucoup de points.

Décidément, la nature humaine est quelque chose de très beau et très compliqué, on trouvera toujours de quoi s'interroger ^^'

L'utilisateur est hors-ligne Ligie
Forumeur activiste, 34 ans


08 mars 2012 - 22:23 #22

0

Voir le messageFuel4Life, le 08 mars 2012 - 22:11, dit :

Oui mais comment être sûr que l'interprétation que l'on fait du pourquoi des attitudes ou des actes est la bonne ?



C'est de l'emprisime, avec le temps on se rend compte que le même style d'attitude revient.

Installez vous dans un café et observez les groupes qui s'installent.

Les gestes de concurence entre mecs lorsqu'il y a une fille sont très faciles à observer.

Après, par la suite vous pourrez en découvrir d'autres.

Ce message a été modifié par Bran ruz - 08 mars 2012 - 22:24.

L'utilisateur est hors-ligne Bran ruz
Artisan écriveur , 48 ans


08 mars 2012 - 22:25 #23

1
Oui je suis d'accord sur ce point.

L'utilisateur est hors-ligne Fuel4Life
Forumeur alchimiste


08 mars 2012 - 22:28 #24

1
:D Eh ! Lorsque l'on me donne raison je mets : "plus un"...

L'utilisateur est hors-ligne Bran ruz
Artisan écriveur , 48 ans


09 mars 2012 - 09:27 #25

0
Tu as tout à fait raison :D
je fais faire pareil

L'utilisateur est hors-ligne Fuel4Life
Forumeur alchimiste


09 mars 2012 - 09:52 #26

0
La bonne question est, si on ne s'apprécie pas, peut-on aimer les autres ?

L'utilisateur est hors-ligne nerelucia
Forumeur alchimiste


09 mars 2012 - 09:57 #27

1

Voir le messageFuel4Life, le 08 mars 2012 - 12:47, dit :

Connaissons nous jamais les autres ?
Se connait-on soit même déjà pour commencer ?



L'introspection est le moyen le plus efficace de se connaitre soi-même, surtout quand on commence à prendre conscience de son Soi, cette voix qui est notre et qui a toujours raison au plus profond de nous, qui nous souffle les bonnes réponses au sujet de nos problèmes, et que parfois nous n'écoutons pas car nous "succombons" aux tentations matérielles.

Personnellement, quand je parle aux autres je ne prétend pas les connaitres, mais je me place d'emblée comme si "je me parlais à moi-même" au travers de l'autre, cela me permet souvent de poser les questions justes et de bien mieux comprendre l'autre.

Donc l'essentiel n'est pas forcément de connaitre l'autre, mais de le comprendre, de s'intéresser positivement à autrui, avec amour, c'est à dire avec l'intention de lui dire ce que nous aurions aimé qu'il nous dise, en souhaitant son bonheur.

L'utilisateur est hors-ligne Immateriel
canal de Lumière, 37 ans


09 mars 2012 - 17:07 #28

0
Je me connais par coeur physiquement et mentalement, mes points forts et faibles. Cela a des avantages et des inconvénients.

Et je suis d' accord avec bran ruz( pas la peine le+1) .On apprend beaucoup plus en observant avec du recul , à l' écart.Et qu' avec le temps on a nos preuves de ce que l' on avance.

C' est pour cela que je dis souvent aux gens qui se disent différents qu' au fond il n' y a pas tant de modéles que cela.

Je parle du fond sans compter les apparences , les mensonges etc..

Et cela peut aller trés loin dans la connaissance d' une personne finir ses phrases ,ses réactions , son avenir sur certains points ,la connaitre mieux qu'elle.

A ne pas mettre entre toutes les mains.

Oui je pense qu' il faut se connaitre, savoir nos différences nos ressemblences par rapport aux autres pour avoir des références.

Ce message a été modifié par aintiemlaligent - 09 mars 2012 - 17:08.

ex_aintiemlaligent*


09 mars 2012 - 17:18 #29

0
Tu me racontes mon avenir

L'utilisateur est hors-ligne Fuel4Life
Forumeur alchimiste


09 mars 2012 - 17:33 #30

0
ton banquier va appeler pour t' accorder un crédit :D

non sérieux je ne suis pas diseuse de bonne aventure. Pour arriver à ce niveau de connaissance de l' autre ,il faut que je la fréquente et que je m' y intéresse.Quand je dis avenir je parle pas tu vas gagner au loto ou autres. Mais plutot ton style de vie ,le genre de personne que tu seras en gros .
Je sais c' est risible ,difficile à croire mais bon.

ex_aintiemlaligent*


09 mars 2012 - 17:35 #31

0
Ah non je pense que c'est tout à fait possible, ma question était sérieuse.

L'utilisateur est hors-ligne Fuel4Life
Forumeur alchimiste


09 mars 2012 - 17:36 #32

0

Voir le messagenerelucia, le 09 mars 2012 - 09:52, dit :

La bonne question est, si on ne s'apprécie pas, peut-on aimer les autres ?

oui il y en a pleins des comme cela qui ne s' aiment pas et qui envient les autres

ex_aintiemlaligent*


09 mars 2012 - 17:37 #33

0
Je suis assez d'accord sur le fait qu'en apprenant à se connaître, on connait mieux les autres. Lorsqu'on travaille un peu sur notre MOI, on en apprend davantage sur nos points forts, nos points faibles. Connaissant nos points faibles, il est plus facile de se rendre disponible pour l'écoute de l'autre. Souvent nous entendons ou voyons l'autre à travers un filtre (composé de notre vision du monde, de nos valeurs, nos croyances...) ce qui fausse la connaissance de l'autre.
et je comprends aintiemlaligent car cela m'arrive souvent de "sentir" comment les choses vont se dérouler. Je souhaite parfois avoir tort d'autant plus que je sais que rien est écrit et que les personnes peuvent changer. ça me fait peur car la plus part du temps on ne peut rien faire.

L'utilisateur est hors-ligne mabouilloute
Baby Forumeur


09 mars 2012 - 17:49 #34

0
Comme je dis toujours ,J' attends la personne qui m' aura fait mentir.

Il y a des choses que je ne voudrais pas voir et me contenter de la surface .Cela me reposerait.

Si j' avais parié de l' argent à chaque fois j' aurai pu offrir un daly à fuel4life

ex_aintiemlaligent*


09 mars 2012 - 17:51 #35

0
Mais paris, paris, donc malheureux, il n'est pas encore trop tard :D

L'utilisateur est hors-ligne Fuel4Life
Forumeur alchimiste


09 mars 2012 - 18:01 #36

0
oui moi aussi ça me reposerait. Mais peut-on revenir en arrière? Non, je ne crois pas. et après tout on doit s'accepter. Est-ce la connaissance de soi qui fait la meilleure connaissance de l'autre ou est-ce seulement la perspicacité qui permet cette connaissance?

L'utilisateur est hors-ligne mabouilloute
Baby Forumeur


09 mars 2012 - 20:12 #37

0
c'est a travers l'autre qu'ont peut aussi ce connaitre telle un
miroir qui nous renvoi l'image que l'ont se fait de nous-même. c'est au travers des autres aussi que nous existons.
l'enfant à la naissance dépend des autres et tout ce qui la appris.on peut dire que nous sommes les autres...

L'utilisateur est hors-ligne phil-
elle était mon antidépresseur, je l'adorais , 62 ans


09 mars 2012 - 20:18 #38

0
Je ne suis pas sure de ça phil, parce que si quelqu'un te déteste, il peut avoir une image tronquée de toi...

L'utilisateur est hors-ligne Fuel4Life
Forumeur alchimiste


09 mars 2012 - 20:27 #39

0
ce devrait être autrement. De plus le miroir que l'on a en face de soi est très souvent déformant.
On devrait apprendre aux enfants à être bien dans leur peau plutôt que former de futurs ingénieurs dès la maternelle... En ce qui me concerne, je me suis construite en fonction du regard des autres. à 31 ans, j'ai craqué: je ne savais plus qui j'étais et quelle était ma place dans cette société. J'étouffais... j'en avais raz le bol de faire bonne figure. J'ai alors creusé, appris à me connaître et à me détacher du regard des autres, choses très difficile.
Alors, les enfants devraient d'abord apprendre à se connaître en respectant l'autre afin qu'ils aient des bases solides.

L'utilisateur est hors-ligne mabouilloute
Baby Forumeur


09 mars 2012 - 20:32 #40

0

Voir le messageFuel4Life, le 09 mars 2012 - 20:18, dit :

Je ne suis pas sure de ça phil, parce que si quelqu'un te déteste, il peut avoir une image tronquée de toi...


si une personne de déteste forcément il te renvoi une fausse image de toi mais c'est a toi de
faire la différence avec une autre personne qui t'aime énormément et cette différence peut te
renseigner sur toi même et appréhendé tes qualités comme tes défauts....

L'utilisateur est hors-ligne phil-
elle était mon antidépresseur, je l'adorais , 62 ans


À l'Instant


  • (2 Pages)
  • 1
  • 2