Aller au contenu

Page 1 sur 1

Note : - - - - - Différence entre Aristocratie et Noblesse

07 décembre 2011 - 01:01 #1

0
Voila voila, d’après ce qu'on m'a dit, la noblesse et l'aristocratie sont deux...euh... castes différentes, mais je ne saisis pas bien la différence, quelqu'un peut-il m'expliquer ?

L'utilisateur est hors-ligne Antalus
Forumeur inspiré


À l'Instant

07 décembre 2011 - 01:31 #2

0
L'aristocratie est une histoire de pouvoir et d'argent, la noblesse c'est surtout des valeurs mais pas forcement de l'argent et du pouvoir.

Après il suffit de taper noblesse sur google et lire, de même pour aristocratie.

Ce message a été modifié par Elhyareno - 07 décembre 2011 - 01:34.

L'utilisateur est hors-ligne Elhyareno
Le gremlins à lunette, 25 ans


08 décembre 2011 - 22:35 #3

0
Si je peux me rendre utile :

http://80.248.221.11...75ecb14ebc2f673

L'utilisateur est hors-ligne wiktor
Forumeur balbutiant


15 décembre 2011 - 21:35 #4

1
Bonsoir, alors pour ce qui est de la différence entre la noblesse et l'aristocratie... La noblesse à l'origine était obtenue par filiation ou par adoubement. En étaient ceux qui s'illustraient par des haut-faits d'arme, ou leurs descendants, comme par exemple les ordres de chevalerie. C'était la classe guerrière donc, celle qui protègeait le restant de la société des invasions, etc. et au Moyen-Âge elle constituait également l'aristocratie, bien que le clergé en faisait lui-aussi partie.
L'aristocratie quant à elle, c'est "le pouvoir des meilleurs" (du grec aristè kratos), selon la société et l'époque. Il peut s'agir des riches, pas forcément de sang noble, comme au temps des premières grandes industries. Les aristocrates étaient alors ceux qui possédaient les mines, les grandes fonderies, etc.. De nos jours les aristocrates seraient plutôt considérés ainsi par rapport à leur niveau intellectuel... enfin.

De nos jours la noblesse ne donne aucun privilège. Et l'aristocratie ? Peut-on considérer qu'il y en ait une, vraiment ? Dans ce cas où peut-on la trouver ? En politique ? Dans le show-bizz ? Dans le monde du sport ? Ou dans le monde de la science peut-être ? Oui, tiens, les grands scientifiques sont, véritablement, les aristocrates modernes. Ce sont eux qui illuminent la société, qui lui donnent le pas. A moins...

L'utilisateur est hors-ligne Loargan   Animatrice
Forumeur alchimiste, 43 ans


16 décembre 2011 - 00:48 #5

0
De nos jours la noblesse ne donne aucun privilège

ca dépend dans quel pays tu vit , en Espagne ou en Angleterre la noblesse te donne des privilège ... et cet elite noble tu la retrouve cher les Lord , annobli par la reine , des gens issus de cette catégorie que tu cite .. donc ceux
considerer comme les meilleurs , en cela on peut considerer que l aristocratie c est quand la noblesse est au pouvoir ....

la définition différe en fonction des époques et des lieux , encore une définition fluctuante qui nécessite un contexte ..

Ce message a été modifié par nietzsche.junior - 16 décembre 2011 - 00:55.

ex_nietzsche.junior*


16 décembre 2011 - 18:51 #6

0

Voir le messagenietzsche.junior, le 16 décembre 2011 - 00:48, dit :


considerer comme les meilleurs , en cela on peut considerer que l aristocratie c est quand la noblesse est au pouvoir ....


Sauf que cela n'est pas tout à fait vrai : Colbert lui-même est d'origine roturière : ce qui a fait surtout l'aristocratie c'est l'argent. Il faut rappeler que proportionnellement, la classe sociale la plus riche était la Bourgeoisie.
Cette bourgeoisie achetait surtout les offices anoblissant ( en particulier juridiques et militaires).

De plus, pour ce faire une réelle idée de la hiérarchie sociale, est de consulter le tableau de la capitation de 1695. Cet impôt créé par Pontchartrain et Louis XIV pour trouver de l'argent lors de la guerre de la Ligue d'Augsbourg, classait la société en 22 classes + 1.

La 1re classe était la plus haute, C'est la classe du dauphin, des princes et princesses du sang...
la 22e la plus basse, en tout cas, pour ceux qui payaient.

Et bien, dans ce tableau, on trouve encore des nobles jusque la 19e classe ( noble sans fief ni château).
Alors que dès la 1re classe, il y a des roturiers ( les fermiers généraux, attention, rien à voir avec l'agriculture, mais plutôt ce qui seraient l'équivalent aujourd’hui de sociétés d’investissement).

L'utilisateur est hors-ligne Miss.Tic   XBannisX
Forumeur alchimiste, 35 ans


16 décembre 2011 - 19:48 #7

0
Je précise que je ne parle là que de l'Ancien Régime.

L'utilisateur est hors-ligne Miss.Tic   XBannisX
Forumeur alchimiste, 35 ans


20 décembre 2011 - 23:45 #8

0
Sauf que cela n'est pas tout à fait vrai : Colbert lui-même est d'origine roturière : ce qui a fait surtout l'aristocratie c'est l'argent. Il faut rappeler que proportionnellement, la classe sociale la plus riche était la Bourgeoisie.
Cette bourgeoisie achetait surtout les offices anoblissant ( en particulier juridiques et militaires).

oui car il savait que le seul fait d etre bourgeois ne suffit pas . il faut quelque chose de plus qu il pense acheter ..
je crois que pour parler d aristocratie il faut qu il y a une notion d appartenance , ce qui caractérisait les nobles c est qu il y avait un lien entre eux , qui ne dependait pas des revenu mais de la terre .. un lien bien précis . les aristocrate sont lié entre eux par quelque chose de quasi transcendant .. on parle meme de sang bleu ..

ce qui n est pas le cas des commerçant , ou des gens qui n ont comme seul seul point commun , d etre riche ..


c est pour cela que pour moi j associe plus aristocratie a noblesse que bourgeoisie ou riche industriel ..

ex_nietzsche.junior*


21 décembre 2011 - 14:02 #9

0
Source : La France au XVIIe siècle : Puissance de l'État, contrôle de la société, par Lucien Bély, puf, 2009

Voici le tableau de l'impôt de la première capitation de 1695. Je crois que cet impôt démontre bien la hiérarchie sociale de l'époque.
  • 1re classe : 2000 livres

    Classe incluant :
  • Le dauphin de France et la dauphine.
  • Les princes et princesses du sang et les princes et princesses légitimés.
  • Le chancelier.
  • Le chef du conseil royal des finances.
  • Les ministres et secrétaires d'État.
  • Le contrôleur général des finances.
  • Les gardes du trésor royal.
  • Les trésoriers de l'extraordinaire des guerres.
  • Les trésoriers de la marine.
  • Les fermiers généraux. Ce sont des roturiers.



  • 2e classe : 1500 livres

    Classe incluant :
  • Les princes.
  • Les Ducs.
  • Les Maréchaux de France.
  • Les Grands officiers de la couronne.
  • Le premier président du Parlement de Paris.
  • Les intendants.



  • 3e classe : 1000 livres

    Classe incluant :
  • Les lieutenants généraux des provinces.
  • Les chevaliers de l'ordre du Saint-Esprit.
  • Présidents à mortier du Parlement de Paris.
  • Premiers présidents des autres Cours souveraines de Paris.
  • Premiers présidents des parlements des provinces.
  • Les vice amiraux.

  • 4e classe : 500 livres

    Classe incluant :
        • Les 30 conseillers d'État.
        • Le lieutenant général de la police.
        • Les capitaines-lieutenant de gendarmerie.
        • Les procureurs généraux et avocats généraux du Parlement de Paris.
        • Les présidents des autres Cours souveraines de Paris.
        • Les prévôts des marchands de Paris.

  • 5e classe : 400 livres

    Classe incluant
  • les maîtres des requête.
  • les intendants de provinces.


  • 6e classe : 300 livres

    Classe incluant
  • les premiers présidents des conseils supérieurs.
  • présidents à mortier des Parlements provinciaux.
  • présidents de chambre du Parlement de Paris.
  • lieutenants généraux des armées du roi,
  • lieutenant criminel du Châtelet.



  • 7e classe : 250 livres

    Classe incluant
  • les marquis,
  • comtes,
  • vicomtes,
  • barons
  • bourgeois de finances.

  • 8e classe : 200 livres

    Classe incluant
  • Le lieutenant général de la table de marbre du Palais,
  • Les maréchaux de camp,
  • Les chefs d'escadre,
  • Les Grands maîtres des eaux et forêts
  • Les conseillers des 5 Cours souveraines de Paris.



  • 9e classe : 150 livres

    Classe incluant :
  • les conseillers des Cours souveraines de provinces.

  • 10e classe : 120 livres

    Classe incluant :
  • les gentilshommes seigneurs de paroisse,
  • brigadiers des armées,
  • colonels,
  • banquiers
  • agents de change.

  • 11e classe : 100 livres

    Classe incluant :
  • Négociants (commerce en gros),
  • Commissaires de guerre, marine,
  • Lieutenants généraux
  • Procureurs du roi des bailliages et sénéchaussée.
  • Maires des villes du premier ordre.

  • 12e classe : 80 livres

    Classe incluant :
  • les gros propriétaires fermiers.
  • Avocat
  • Procureurs du roi
  • Greffiers en chef des présidiaux

  • 13e classe : 60 livres

    Classe incluant :
  • Échevins
  • Fonctionnaires des villes avec parlement.
  • Maires des villes du second ordres.
  • les bourgeois des grandes villes vivant de leurs rentes.

  • 14e classe : 50 livres

    Classe incluant :
  • les propriétaires fermiers.
  • Les substituts des gens du roi

  • 15e classe : 40 livres

    Classe incluant :
  • Les prévôts des maréchaux.
  • Les gentilshommes possédant fief et tenant château.
  • Bourgeois des villes du second ordres vivant de leurs rentes.

  • 16e classe : 30 livres

    Classe incluant :
  • Les gros marchands tenant boutique.
  • Secrétaires des conseillers d'état.
  • Professeurs en droit.
  • Maires des petites ville.
  • Officiers des eaux et forêts.

  • 17e classe : 20 livres

    Classe incluant :
  • Professeurs des collèges de France.
  • Notaires des villes avec parlement.
  • médecins de Paris.
  • avocats des cours supérieures. (2000 livres / an)
  • Aubergiste de Paris.
  • Procureurs des Parlements.

  • 18e classe : 10 livres

    Classe incluant :
  • Recteurs
  • Chanceliers et procureurs des universités
  • Substituts des procureurs du roi des présidiaux.
  • Notaires des villes du second ordres.
  • très gros vignerons et laboureurs,
  • médecins,
  • chirurgiens et apothicaires des villes,
  • mesureurs de bois,
  • courtiers,
  • jaugeurs,
  • petits officiers de police et des ports,
  • barbiers
  • perruquiers des villes,



  • 19e classe : 6 livres

    Classe incluant :
  • les petits nobles de campagne (hobereaux) ou gentilshommes n'ayant ni fief ni château,
  • bourgeois des petites villes vivant de leurs rentes.
  • Régents d'universités
  • Échevins
  • Notaires de petites villes.
  • capitaines et majors d'infanterie,
  • maîtres des postes.

  • 20e classe : 3 livres

    Classe incluant :
  • laboureurs aisés
  • Lieutenants d'infanterie
  • Juges de justice seigneuriales
  • Avocats et procureurs des justices royales ordinaires (prévôtés).
  • Médecins de petite ville
  • Chirurgiens de petite ville
  • Apothicaires de petite ville
  • Valets de chambre
  • Apprentis de marchands

  • 21e classe : 2 livres
  • Petits laboureurs & vignerons,
  • Gendarmes
  • Domestique
  • Jardiniers
  • Archers des maréchaussées,
  • Sergents d'infanterie,
  • Sergents de justices seigneuriales,
  • Artisans,
  • Petits vignerons

  • 22e classe : 1 livre

    Classe incluant :
  • Soldats, cavaliers et dragons
  • Laboureurs, journalier
  • Habitants des bourgs et villages

Ce message a été modifié par Miss.Tic - 21 décembre 2011 - 14:15.

L'utilisateur est hors-ligne Miss.Tic   XBannisX
Forumeur alchimiste, 35 ans



Page 1 sur 1