Aller au contenu

  • (2 Pages)
  • 1
  • 2


Note : - - - - - Einstein & la religion

15 septembre 2010 - 17:04 #1

0
Une vidéo intéressante , By (mini) Einstein.


ex_Alpatrok*


À l'Instant

15 septembre 2010 - 17:17 #2

0
il est athé (il dit croire au Dieu de spinoza)
mais voila une citation etonnante de lui en 1940

voila ce que Einstein a ecrit sur l'eglise catho
« Lorsque la révolution nazie survient en Allemagne, c'est sur les universités que je comptais pour défendre la liberté, dont j'étais moi-même un amoureux, car je savais qu'elles avaient toujours mis en avant leur attachement à la cause de la vérité ; mais non, les universités furent immédiatement réduites au silence. Alors je me tournai vers les grands éditeurs de journaux, dont les éditoriaux enflammés des jours passés avaient proclamé leur amour de la liberté ; mais eux aussi, en quelques courtes semaines et comme les universités, furent réduits au silence.

Dans la campagne entreprise par Hitler pour faire disparaître la vérité, seule l'Eglise catholique se tenait carrément en travers du chemin. Je ne m'étais jamais spécialement intéressé à l'Eglise auparavant, mais maintenant je ressens pour elle une grande affection et admiration, parce qu'elle seule a eu le courage et la persévérance de se poser en défenseur de la vérité intellectuelle et de la liberté morale. Je suis donc bien forcé d'avouer que, maintenant, c'est sans réserve que je fais l'éloge de ce qu'autrefois je dédaignais. »
article de Time le 23 décembre 1940 (pp 38-40)
http://www.time.com/time/magazine/artic ... 03,00.html

L'utilisateur est hors-ligne fidel castor
Forumeur survitaminé, 44 ans


15 septembre 2010 - 17:24 #3

0
fidel castor, je pige pas ou il est le dieu de spinoza...apres un indien dans la ville, on a un dieu chez les bouddhiste?

Ce message a été modifié par Zieuteur - 15 septembre 2010 - 17:25.

ex_Zieuteur*


15 septembre 2010 - 17:26 #4

0

Voir le messagefidel castor, le mercredi 15 septembre 2010 à 18h17, dit :

il est athé (il dit croire au Dieu de spinoza)
mais voila une citation etonnante de lui en 1940

voila ce que Einstein a ecrit sur l'eglise catho
« Lorsque la révolution nazie survient en Allemagne, c'est sur les universités que je comptais pour défendre la liberté, dont j'étais moi-même un amoureux, car je savais qu'elles avaient toujours mis en avant leur attachement à la cause de la vérité ; mais non, les universités furent immédiatement réduites au silence. Alors je me tournai vers les grands éditeurs de journaux, dont les éditoriaux enflammés des jours passés avaient proclamé leur amour de la liberté ; mais eux aussi, en quelques courtes semaines et comme les universités, furent réduits au silence.

Dans la campagne entreprise par Hitler pour faire disparaître la vérité, seule l'Eglise catholique se tenait carrément en travers du chemin. Je ne m'étais jamais spécialement intéressé à l'Eglise auparavant, mais maintenant je ressens pour elle une grande affection et admiration, parce qu'elle seule a eu le courage et la persévérance de se poser en défenseur de la vérité intellectuelle et de la liberté morale. Je suis donc bien forcé d'avouer que, maintenant, c'est sans réserve que je fais l'éloge de ce qu'autrefois je dédaignais. »
article de Time le 23 décembre 1940 (pp 38-40)
http://www.time.com/time/magazine/artic ... 03,00.html



Qu'est ce c'est que ça ?? :rtfm: Elle aurait pas un peu fermé les yeux, la papauté ?? Quel but tu poursuis là, je comprend pas. :yahoo:

ex_pocahontas59*


15 septembre 2010 - 17:27 #5

0
en gros ça veut dire qu'il est emerveiller par l'univers pas plus

L'utilisateur est hors-ligne fidel castor
Forumeur survitaminé, 44 ans


15 septembre 2010 - 17:31 #6

0
On comprend rien ou c'est moi ?

ex_pocahontas59*


15 septembre 2010 - 17:34 #7

0
a pocahontas59 en 1940 apparament non l'eglise fesait face a hitler
apres c'est clair que c'etait plus ça
d'ou que je signale que c'est etonnant cette reflexion de sa part

mon "but" est de dire que einstein etait athé mais qu'il a eu cette remarque pas plus (je suis protestant l'eglise catho c'est pas exactement mes copain )

Ce message a été modifié par fidel castor - 15 septembre 2010 - 17:37.

L'utilisateur est hors-ligne fidel castor
Forumeur survitaminé, 44 ans


15 septembre 2010 - 17:38 #8

0

Voir le messagefidel castor, le mercredi 15 septembre 2010 à 18h34, dit :

<h3 style="font-size: 20px;"> a pocahontas59</h3>en 1940 apparament non l'eglise fesait face a hitler
apres c'est clair que c'etait plus ça
d'ou que je signale que c'est etonnant cette reflexion de sa part



Ah bon. Oui, pour un athée, c'est étonnant cette subite révélation de la divine église. Le coup de foudre, en quelque sorte. :rtfm:


Ce qui serait intéressant, c'est de savoir comment il a réagi par la suite, face à l'inertie de l'église. :yahoo:

ex_pocahontas59*


15 septembre 2010 - 17:42 #9

0

Voir le messagefidel castor, le mercredi 15 septembre 2010 à 17h34, dit :

en 1940 apparament non l'eglise fesait face a hitler
apres c'est clair que c'etait plus ça
d'ou que je signale que c'est etonnant cette reflexion de sa part


D'abord l'église catholique, c'est pas uniquement la papauté. Faut savoir que nombres de couvents et presbytères en Europe ont servi de refuge aux personnes persécutées par les Nazis et aux resistants, malgrés le dérangeant silence du pape.
Et puis adhérer aux valeurs véhiculées par l'église, c'est très différent de croire en Dieu. :yahoo:

L'utilisateur est hors-ligne jeffkore
Forumeur inspiré, 31 ans


15 septembre 2010 - 17:44 #10

0

Voir le messagefidel castor, le mercredi 15 septembre 2010 à 18h17, dit :

il est athé (il dit croire au Dieu de spinoza)

Einstein n'etait pas athee:
"In view of such harmony in the cosmos which I, with my limited human mind, am able to recognize, there are yet people who say there is no God. But what really makes me angry is that they quote me for the support of such views."
Prinz Hubertus zu Lowenstein, Towards the Further Shore: An Autobiography (Victor Gollancz, London, 1968), p. 156.

"I'm not an atheist and I don't think I can call myself a pantheist. We are in the position of a little child entering a huge library filled with books in many languages. The child knows someone must have written those books. It does not know how. It does not understand the languages in which they are written. The child dimly suspects a mysterious order in the arrangements of the books, but doesn't know what it is. That, it seems to me, is the attitude of even the most intelligent human being toward God."
G. S. Viereck, Glimpses of the Great (Macauley, New York, 1930), quoted by D. Brian, Einstein: A Life , p. 186.

L'utilisateur est hors-ligne kyrilluk
Anarchiste épistémologique, 40 ans



  • (2 Pages)
  • 1
  • 2