Aller au contenu

Page 1 sur 1


Note : - - - - - les enjeux de l'euthanasie

10 novembre 2009 - 18:37 #1

0
Bonsoir à tous
Je doit faire un exposé sur l'euthanasie et on a une partie intitulée Légalisation ou non, quel sont les enjeux?
éa fait plusieurs jours que je suis sur cette question et je n'arrive pas à trouver ces enjeux :blush:
Pourriez vous m'aider s'il vous plaît

L'utilisateur est hors-ligne gary1929
Baby Forumeur


À l'Instant

10 novembre 2009 - 19:18 #2

0
Il y a déjà le fait que le serment d'Hippocrate est d'une certaine manière incompatible avec le fait de "tuer" (entre guillemets) quelqu'un.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Euthanasie#Ar..._l.27euthanasie
Attention sur Wikipédia aux parties où il est écrit "référence nécessaire"...

L'utilisateur est hors-ligne Audonien
Forumeur activiste


10 novembre 2009 - 21:02 #3

0
Donc en fait, c'est les arguments pour ou contre

L'utilisateur est hors-ligne gary1929
Baby Forumeur


10 novembre 2009 - 21:17 #4

0

Voir le messagephoque, le mardi 10 novembre 2009 à 19h18, dit :

Il y a déjà le fait que le serment d'Hippocrate est d'une certaine manière incompatible avec le fait de "tuer" (entre guillemets) quelqu'un.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Euthanasie#Ar..._l.27euthanasie
Attention sur Wikipédia aux parties où il est écrit "référence nécessaire"...




SERMENT D'HIPPOCRATE
Serment d'Hippocrate proposé par l'Ordre national des Médecins

Révision 1996

"Au moment d'être admis(e) à exercer la médecine, je promets et je jure d'être fidèle aux lois de l'honneur et de la probité. Mon premier souci sera de rétablir, de préserver ou de promouvoir la santé dans tous ses éléments, physiques et mentaux, individuels et sociaux. Je respecterai toutes les personnes, leur autonomie et leur volonté, sans aucune discrimination selon leur état ou leurs convictions. J'interviendrai pour les protéger si elles sont affaiblies, vulnérables ou menacées dans leur intégrité ou leur dignité. Même sous la contrainte, je ne ferai pas usage de mes connaissances contre les lois de l'humanité. J'informerai les patients des décisions envisagées, de leurs raisons et de leurs conséquences. Je ne tromperai jamais leur confiance et n'exploiterai pas le pouvoir hérité des circonstances pour forcer les consciences. Je donnerai mes soins à l'indigent et à quiconque me les demandera. Je ne me laisserai pas influencer par la soif du gain ou la recherche de la gloire. Admis(e) dans l'intimité des personnes, je tairai les secrets qui me seront confiés. Reçu(e) à l'intérieur des maisons, je respecterai les secrets des foyers et ma conduite ne servira pas à corrompre les m¿urs. Je ferai tout pour soulager les souffrance. Je ne prolongerai pas abusivement les agonies. Je ne provoquerai jamais la mort délibérément. Je préserverai l'indépendance nécessaire à l'accomplissement de ma mission. Je n'entreprendrai rien qui dépasse mes compétences. Je les entretiendrai et les perfectionnerai pour assurer au mieux les services qui me seront demandés. J'apporterai mon aide à mes confrères ainsi qu'à leurs familles dans l'adversité. Que les hommes et mes confrères m'accordent leur estime si je suis fidèle à mes promesses ; que je sois déshonoré(e) et méprisé(e) si j'y manque."

L'utilisateur est hors-ligne Epsilon30
Forumeur


10 novembre 2009 - 21:26 #5

0

Voir le messagegary1929, le mardi 10 novembre 2009 à 18h37, dit :

Bonsoir à tous
Je doit faire un exposé sur l'euthanasie et on a une partie intitulée Légalisation ou non, quel sont les enjeux?
éa fait plusieurs jours que je suis sur cette question et je n'arrive pas à trouver ces enjeux :blush:
Pourriez vous m'aider s'il vous plaît


1° Tu surfes sur Dignitas
Ils sont trés humains et pas interessés par l'argent du tout, ils t'envoient même des démonstrations en vidéo

depuis le 18 février, jour où le premier candidat à l'hélium s'est donné la mort à Zurich, trois autres personnes ont suivi cette voie. Ludwig A. Minelli, qui ne ménage pas ses efforts pour diffuser son message dans les médias suisses, mais aussi allemands, ne cache pas que sa liste d'attente est pleine et sa technique du suicide à l'hélium facilement exportable. Le patron de Dignitas propose d'ailleurs d'envoyer un DVD de démonstration à toute personne intéressée. Qu'elle soit à Paris, Londres, Berlin ou Monaco.Mais avant d'exporter sa méthode inspirée, selon nos recherches, par « Final Exit », véritable mode d'emploi du suicide à l'hélium écrit par Derek Humphry et traduit en plusieurs langues ¿un DVD publié en 2007 est même disponible sur le Net-, Dignitas doit convaincre l'opinion publique suisse qui est divisée sur le sujet.

Dans le « Blick », le plus grand journal de Suisse, Urs Stoffel, le président de l'association des médecins zurichois s'insurge : « C'est digne des méthodes du troisième Reich. » Comme en France, le débat sur l'euthanasie fait rage.

http://www.rue89.com/2008/03/28/un-nouveau...lemoi-en-suisse

L'utilisateur est hors-ligne saint thomas   XBannisX
Forumeur alchimiste


10 novembre 2009 - 21:29 #6

0
Ok merci
Donc c'est les raisons religieuses, de morale ou d'éthique qui vont favoriser la législation ou non

L'utilisateur est hors-ligne gary1929
Baby Forumeur



Page 1 sur 1